[RETROGAMING] Power Strike / Master System

Publié le par Onels4

POWER STRIKE
Support : Master System

Existe sur MSX2 (à l'origine), Gamegear
Genre : shoot ancestral
Éditeur/Développeur : Compile
Année : 1988


power-strike-sms.jpg

Power Strike, c'est en fait le nom d'Aleste, le premier de la série, sorti à l'origine sur MSX2 en 1988. On y trouve les ingrédients de la série, écran horizontal à scrolling vertical, des tonnes d'ennemis et une fluidité aussi étonnante que bienvenue.

Pas d'histoire ou presque, pas d'intro, on lance le jeu, on regarde le meilleur score éventuellement, ou on choisit continue game pour reprendre au dernier niveau.

power-strike-001.jpg

Vous pilotez un avion surpuissant défiant des hordes d'ennemis de différentes natures : des missiles, des avions, des soucoupes et d'innombrables tirs. C'est ce qui frappe dès qu'on lance le jeu : le système est rapide, nerveux, et en découvrant le jeu, j'ai été surpris par le rythmée qui est immédiatement imposé au joueur. Le premier contact a été douloureux, avec une espérance de vie moyenne de 17 secondes sur trois parties. J'éteins ? Hmmm, j'ai failli... Ensuite j'ai commencé à utiliser le double système de tirs, et ça allait beaucoup mieux, surtout après avoir changé de manette.

power-strike-002.jpg

L'avion répond vraiment au doigt et à l’œil. Les deux boutons du pad proposent un tir classique - droit - qui devient plus puissant à force de ramasser des bonus P, et un tir secondaire, très rapide, parmi les huit capsules disponibles dans les niveaux. On repère le numéro et on fait son marché. Pratique, d'autant que certaines de ces armes sont vraiment très efficaces.

Il faut d'ailleurs combiner entre les deux pour détruire un maximum d'ennemis, tout en évitant les tirs ennemis.

power-strike-003.jpg

C'est là que le gameplay se complique : il y en a vraiment des tonnes. Compte tenu des contraintes techniques et des limitations du hardware, on ne peut que saluer le travail accompli. La console ralentira une fois de temps en temps, mais cela reste rare, malgré un déluge de tirs et de sprites ennemis à l'écran. Une belle performance pour la Master System qui s'en sort très bien, tout en proposant un jeu très rapide, dès le début : ici, pas de bonus pour augmenter votre vitesse.

power-strike-004.jpg

La difficulté est conséquente, comme dans la plupart des shoots de l'époque, le premier monde n'est pas un niveau d'essai et met déjà dans le bain. Les mondes suivants ne sont pas atrocement plus difficiles mais mettront vos réflexes et votre sens du timing à l'épreuve, d'autant que les niveaux sont vraiment longs, par rapport à ce qu'on a pu faire après, se résumant parfois à des séquences rapides entre deux boss énormes. Ici ce n'est pas le cas, le niveau est vraiment le cœur du jeu, et mourir ne fait pas recommencer systématiquement au début.

power-strike-005.jpg

Heureusement, un système de continues à l'écran de titre (tiens, pas à l'écran game over... ?) propose de recommencer au début du dernier niveau entamé, aussi souvent que vous le voulez. C'est assez honnête par rapport à d'autres titres qui vous imposent rapidement de tout recommencer, surtout à cette époque. On retrouve les variations de couleurs habituelles pour les niveaux, la jungle bien verte, le vaisseau spatial bleu, le désert, avec des dominantes bleues et vertes. Chaque niveau a son style propre, ainsi que sa musique. Pour de la Master System, ça sonne plutôt bien aux oreilles, il ne s'agit pas d'une boucle de 4-5 secondes qui tourne à l'infini, il y a certes un côté répétitif mais dans des proportions tout à fait acceptables à mes oreilles. Les bruitages ne m'ont pas choqué pas non plus, comme des bruits d'explosions insupportables dans certains jeux, qui vous gâchent le plaisir.

power-strike-006.jpg

Power Strike propose à mes yeux un bon retour aux sources, avec un gameplay à l'ancienne, la possibilité de faire du score, mais sans une difficulté insurmontable ou rendue insupportable par les punitions qu'inflige la conception du jeu au joueur. Pas de mode deux joueurs, mais des parties bien prenantes, et surtout une certaine liberté d'action. On peut être habile à ce jeu, choisir la bonne arme secondaire, bien attraper les power-ups, esquiver les tirs, et ça finit par payer. Les ennemis ont un comportement semi-aléatoire qui empêche d'apprendre vraiment par cœur une route valable en toutes circonstances, et on peut y rejouer. Surtout en 60 Hz.

Power Strike ne doit pas être jugé en fonction de ses suites. Malgré les limitations de la console, il propose une très bonne réalisation, qu'on retrouve après dans les titres de Compile. Bien réalisé et fluide, ce jeu n'enferme pas le pilote dans une série de schémas figés et sait renouveler l'intérêt. On peut y rejouer et se faire plaisir.

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Camill 18/01/2013 10:16

J'adorais ce jeu.
Merci pour le test

Julien 09/03/2012 18:52

Salut Gamopat !

Superbe retour en arrière, merci !!

Ouais_supère 07/03/2012 20:09

Très bon test rétro, ce qui demeure tout de même l'essence de Gamopat.
Merci Onels.

Et vive la Master System.

Shaq_31 07/03/2012 19:06

Il est pas évident surtout avec la croix de la mort de la master! Préferez brancher une manette MD pour y jouer.

jean roger shu 07/03/2012 12:10

Je l'avais étant enfant (et je l'ai bien sur racheté quand j'ai commencé ma collec'), je le trouvais super dur! Mais j'y revenais souvent.

Thread 07/03/2012 09:04

ah bon vous ne connaisiez pas et il n'est pas dans votre ludothèque ? Quel bande de bytos ! ^^

DBZ3 07/03/2012 07:38

la cote du jeu va exploser

Warhol 07/03/2012 03:12

Je vais être obligé de le trouver à cause de ton test onels4 !!!