[RETROGAMING] Road Rash / Megadrive

Publié le par Onels4

ROAD RASH
Support : Megadrive

Existe sur de nombreux autres supports
Éditeur : Electronic Arts
Année : 1991


road-rash-megadrive-box.jpg

"Les blessures et les violations honteuses de la loi commencées ce jour-là devraient régler la cadence pour les milliers de courses Road Rash à suivre. Les coups de poing, de pied et de matraque à 240 km/h sont dorénavant normaux pour les Rashers... mais il n'y a plus de médecin."

Ainsi s'achève d'introduction de la notice (très mal traduite !), qui donne tout de suite le ton du jeu. Je n'aime pas les jeux de courses de moto, mais j'aime Road Rash. Pourquoi ? Parce qu'on peut taper sur les autres pardi !


road-rash-001.jpg

L'écran de titre, plein de gros pixels, met dans l'ambiance et montre ce qu'on aimerait bien faire dans les jeux de simulation. Ici, on peut. Road Rash vous propose de participer à des courses illégales, cela rapporte des points, de l'argent et des mots de passe.

road-rash-002.jpg

Pendant une course, en plus des deux rétroviseurs, l'écran vous indique votre place et votre vitesse, affiche votre barre de vie, celle de votre moto et celle du plus proche ennemi, comme dans un beat-em all. Vous devez finir la course en étant l'un des quatre premiers pour valider le niveau. Chaque course gagnée augmente vos finances et vous donne un mot de passe pour ne pas avoir à tout recommencer. C'est une bonne idée, car l'écran de sélection de la course est trompeur au premier coup d'oeil.

road-rash-003.jpg

Cinq niveaux, pas plus de cinq courses ? Si. Vous démarrer avec cinq courses, mais elles sont à leur niveau 1, et chaque région compte 5 niveaux, il y en a donc 25 en tout, ce qui est nettement mieux, et le tracé évolue, ce sont donc cinq thèmes en réalité. Les décors sont variés et bien différenciés, même si ce n'est que la couleur du sol et le type d'éléments (arbres, cactus, etc.), ils ont tous leur style. Les circuits sont très détaillés, sur la piste mais aussi au niveau des bords de route et du ciel.

road-rash-004.jpg

Les obstacles seront nombreux : outre les adversaires, vous devrez éviter des voitures roulant dans un sens ou dans l'autre, des traces de sable ou d'huile, des panneaux, cactus, arbres ou vaches et... des policiers.

road-rash-005.jpg

Vous pouvez taper dessus, bien sûr, mais les éviter est sans doute plus simple. Le plus grand danger est la chute. Si vous percutez un obstacle, un panneau, un arbre ou une voiture, vous serez éjecté de votre bolide. Il n'est pas rare, une fois à terre, d'être heurté par une voiture. Votre barre de vie en prend un coup, et si la moto est trop abîmée, votre cagnotte va fondre comme neige au soleil.

road-rash-006.jpg
Si vous tombez près de votre moto, vous pouvez contrôler le personnage à pied, sinon il courra pour remonter en selle.

Le jeu est simple à contrôler et la moto est très maniable, même la toute première. La manette est vite domptée, un bouton freine, l'autre accélère et le dernier sert à frapper. C pour le coup de poing, bas + C pour le coup de pied, et si on maintient C enfoncé, on peut préparer un coup de poing, à relâcher au dernier moment. Tout cela n'a rien d'une simulation, heureusement, et le jeu ne vous punit excessivement en cas d'erreur de pilotage.

La musique est rapide, très datée mais de bonne facture (on doit un morceau au célèbre Rob Hubbard), et les bruitages ne jurent pas, à part peut être le son du pilote qui roule au sol en tombant. Certaines voix digitalisées ont un bon rendu qui colle bien à l'ambiance et ne gâche rien.

road-rash-007.jpg

L'animation des différents éléments est bonne, même si l'affichage de la piste a tendance à être saccadé (même en 60 Hz), mais il le fait de façon constante. Dans le contexte et pour l'époque, ce n'est pas vraiment gênant et on s'habitue.

En progressant, vous pourrez investir dans de nouvelles motos, indispensables pour réussir certaines courses. Plus qu'une stratégie, c'est du bon sens : on ne fera pas la Sierra Nevada du niveau 1 à 5 avec la première moto, mais plutôt toutes les courses de niveau 1. Après, il faudra envisager un pilotage plus fin et moins barbare, freiner ou lever le pied à certains moments.

road-rash-008.jpg

Le jeu propose un mode 2 joueurs, fièrement mentionné sur la jaquette. Il s'agit hélas d'un tour par tour. Il faudra attendre les suites pour avoir un écran splitté. Elles sont nombreuses, la série ayant été portée sur Megadrive, Atari ST, Amiga, Master System, Game Boy, Game Gear, 3DO, Mega CD, Saturn, PlayStation, PC, Nintendo 64 et même Game Boy Advance. La Megadrive en a connu trois.

Il n'y a pas que Hang-On pour représenter la moto sur Megadrive. Road Rash et ses suites proposent l'ingrédient indispensable au gameplay : les coups. Le chronomètre et les trajectoires ne sont pas les seuls centre d'intérêt, ce qui donne au jeu une bonne durée de vie et garantit le plaisir que l'on trouve à y rejouer.

Suppos : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

seth113 01/03/2013 14:39

EXCELLENT ROAD RASH !! Un de mes jeux préférés sur mégadrive!
Quid des matraques qu'on pouvait ramasser pour maillocher les gunther et autre viper ?
Les musiques étaient trop bien et le rendu de vitesse était sympa! c'était y a 22 ans quand même !!

Mimite 27/02/2013 22:12

J'adore ce jeu, je me fais une petite partie de temps en temps
Un vrai plaisir, juste pour la fluidité de la conduite, le fun de pouvoir faire tomber tout les concurrents avant la ligne d'arrivé et bien sur pour les musiques de Rob Hubbard que je peu écouter
en boucle ^o^

maximilien 19/09/2011 21:52


Qu'est-ce qu'on a pu rigoler sur les road rash
souvenirs, souvenirs...


DocWooD 19/09/2011 18:59


J'y ai passé des heures, un super jeu.


Maxime 19/09/2011 16:57


Merci pour ce test. J'ai adoré ce jeu étant jeune.


descente_massive 19/09/2011 15:49


Très bon test, même si j'ai jamais eu l'occasion d'y jouer, ce jeu a l'air dément, j'ignorais qu'il existait des jeux aussi anciens et avec un principe aussi attrayant


timekiller 19/09/2011 15:33


Il est vrais que ce jeu a marqué toute une génération, quel fun à l'époque ! Rouller comme un dingue, taper tout le monde, semmer ou taper les flics...Du jamais vu ( c'est sur, c'est pas la
génération GTA).
Le plaisir de retrouver une bonne suite en 1994 sur 3DO, sortit deux ans avant la version identique sur ps1, quel plaisir de jouer avec une réalisation jamais vu/sans concurence (1ere 32 bits) et
une bande son de follie !!!


Trevize 19/09/2011 11:00


http://www.youtube.com/watch?v=tvHz2u-33Y4

(j'avais oublié de donner le lien pour le RoadRash moderne, sorry)


Trevize 19/09/2011 10:59


Merci pour cette petite review,
En passant, voilà ce qu'aurais pu être Road Rash il y a un an ou deux, mais apparamment ça ne s'est pas fait à mon désespoir.

Un des jeux auquel j'ai le plus joué.
On pouvait aussi fricoter avec Natasha, il ne fallait surtout pas la frapper ingame (ainsi que d'autres membres sympa je crois).
J'ai tout de même bien aimé les suites full 3D sur Playstation (RoadRash 3D et Jailbreak) qui n'ont pas eu l'avis des journalistes.

Belle série :)


golgote 16 19/09/2011 08:39


j'ai toujours adoré cette série, surtout la 1ere version sur playstation.


Thread 19/09/2011 08:12


Pff ! C'était à Grand Barbare de tester ce jeu !