[RETROGAMING] The Guardian Legend / Nes

Publié le par Kementari

THE GUARDIAN LEGEND
Support : NES
Éditeur : Nintendo
Développeur : Compile
Genre : Shoot'em up/aventure
Sortie : 1990


the-guardian-legend-nes.jpg

J'ai décidé aujourd'hui de vous faire découvrir ce jeu que j'ai acheté un peu par hasard à vrai dire. C'est un jeu qui m'était totalement inconnu jusqu'alors, n'atteignant pas nos vertes contrées à l'époque mais toutefois disponible en version européenne. Ce pouvait donc être autant une mauvaise qu'une bonne surprise. Verdict?

Dans une galaxie lointaine, des aliens ont construit une gigantesque station spatiale, appelée Naju, destinée à conquérir la Terre. A son bord, des formes de vie bien mystérieuses et terrifiantes se sont développées et se sont fortement multipliées le temps du voyage vers la Terre. Naju devint ainsi une étoile de mort menaçant toute l'humanité. Il reste cependant un espoir, un mécanisme d'autodestruction se trouve à l'intérieur de l'étoile noire. Il doit être activé avant que Naju n'atteigne la Terre. Toi seul peut t'approcher de la station spatiale avec ton vaisseau de combat, tu es notre seul espoir ! (traduction arrangée de la notice)

the-guardian-legend-box-jap.jpg
Y'a pas à dire, les jaquettes jap, c'est quand même autre chose !!

Vous contrôlez une jeune femme androïde, gardienne de la Terre. The Guardian Legend est un jeu unique en son genre : ce n'est pas qu'un jeu de shoot'em up, les phases en vaisseau étant alternées avec des phases à pieds à la surface de Naju, style aventure en vue de dessus (comme The legend of Zelda par exemple).

Après un premier combat spatial, l'héroïne atterrit sur l'immense station, semblable à une planète. Vous devez explorer la surface de Naju et à l'aide de la carte, rejoindre des corridors où se dérouleront les phases de shoot vertical en vaisseau. Il y a 10 corridors principaux et 10 corridors secondaires. Il faut absolument vaincre tous les boss se trouvant au fond des corridors principaux, ce qui permet à chaque fois d'activer une partie du système de destruction. L'anéantissement des corridors secondaires est facultative mais permet toutefois de récupérer moult bonus bien utiles à votre progression dans la quête principale.

En mode aventure, l'exploration de la surface de Naju permet de récolter des armes et des bonus pour les phases en vaisseau. Si au départ la zone accessible semble petite, elle s'agrandira au fur et à mesure de la destruction des boss des corridors, ceux-ci vous délivrant des clés permettant l'accès à de nouvelles zones qui s’avèreront bien différentes les unes des autres (zones climatiques différentes comme sur Terre).

the-guardian-legend-screenshot-001.jpg
Au fur et à mesure de la destruction des corridors, de nouveaux espaces sont disponibles à l'exploration...

En tuant des monstres à la surface de Naju, on peut augmenter son niveau de Chip, qui permet à la fois d'augmenter le nombre de salves tirées, mais aussi d'utiliser des armes plus puissantes. Le système est bien pensé puisque si on utilise son Chip pour tirer avec une grosse arme, son niveau baissera vite et quand il n'est plus au maximum, le bonus de salve est stoppé. Il faut donc utiliser les armes bonus avec parcimonie et les réserver pour les phases les plus chaudes. Bien sûr, il est possible de récupérer son plus haut niveau de Chip et de la vie pendant les phases de shoot, mais cela n'est pas toujours chose aisée.

Tout au long du jeu, l'augmentation de son score est une caractéristique importante à ne pas négliger car elle permet d'augmenter sa barre de vie par paliers, et vous verrez, plus on est en forme, mieux c'est, car les phases de shoot comportent beaucoup d'ennemis et parfois vous serez plus à la lutte pour ne pas mourir qu'autre chose.

La cartouche de jeu ne contient pas de pile de sauvegarde, il y a un système de mot de passe. A première vue, celui-ci semble extrêmement compliqué car il met en jeu des caractères spéciaux mais quand on y regarde de plus près, les caractères accentués sont là uniquement pour différencier majuscules et minuscules, ouf ! A vos calepins ! On peut récupérer ces codes après chaque corridor principal ou secondaire car oui, il ne faut pas compter finir le jeu d'une traite !!

the-guardian-legend-nes-002.jpg
Phase exploration

Graphiquement, je trouve le jeu époustouflant pour de la NES ! Les différents environnements rendent bien mais ce qui est le plus réussi est sans aucun doute les corridors. Malgré le nombre d'ennemis à l'écran, le jeu est relativement fluide ! Au niveau sonore, c'est aussi agréable, l'ambiance étant bien retranscrite.

Si l'alternance aventure à la surface/shoot'em up dans les corridors peut sembler répétitive, il n'en est rien car le mode aventure ne sert pas uniquement à se rendre d'un point A à un point B sur une carte, l'exploration méthodique est importante car plus on avancera dans le jeu, plus la découverte de bonus sera déterminante ! La difficulté est en effet croissante et les "noobies" comme moi en shoot n'en verront le bout qu'avec extrême patience et humilité. De plus, si le premier corridor s'ouvre automatiquement, il faudra chercher comment s'ouvre chacun des autres, des indices étant dissimulés sur Naju.

the-guardian-legend-NES-003.jpg
phase shoot'em up

Vous l'aurez compris, j'ai été agréablement surprise par The Guardian Legend. Ce jeu, pourtant méconnu, est excellent, je vous encourage donc à y jouer si vous en avez l'occasion ! Le mélange aventure/shoot'em up est parfaitement dosé et permet à chacun, selon son niveau, de progresser à son rythme.

SUPPOS : 6/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Warhol 05/11/2013 19:05

Super test ! Merci à toi

onels4 05/11/2013 18:58

Super !

Deimos 05/11/2013 17:21

Rien que la couverture donne déjà envie, d’ailleurs l'artiste qui a dessiné la cover japonaise est Naoyuki Kato, pour qui ça intéresse.

Cathedrale 05/11/2013 11:41

Les artworks sont sublimes! Merci pour le test .

Ouais_supère 05/11/2013 10:21

Merci pour ce très bon test.