[RETROGAMING] The Secret of Monkey Island / Amiga

Publié le par Gregos17

The Secret of Monkey Island
Support : Amiga
Existe aussi sur Atari ST , PC , Sega MegaCD
Date de sortie : 1990
Editeur / Développeur : Lucas Art

mise à jour du test du 08/12/2010

monkey-island-amiga.jpg

Monkey Island est un jeu d’aventure/Point&Click, il se joue donc uniquement à la souris, à l’ancienne, comme au bon vieux temps ma p’tite dame…
Il est développé par LucasFilms Games, renommé ensuite LucasArts. Ce 1er opus aura ses fans qui vous diront que ce jeu n'a aucun égal. D’ailleurs des années après, on a vu débarquer des suites, comme Tales of Monkey Island, et une arrivée sur plateforme dématérialisée.

L’histoire de Monkey Island se déroule au XVIIe siècle, du temps de la piraterie, dans les Caraïbes, et vous incarnez le héro Guybrush Threepwood (ça c’est du nom !) qui vient tout juste de débarquer. Notre héro veut devenir pirate, et pour cela il doit se soumettre a plusieurs épreuves et défis. Le tout dans un univers complètement loufoque et humoristique, avec des passages mythiques comme l’escrime : le célèbre combat de sabre ou il faut sortir des insultes, des vannes pour battre votre adversaire. Extraordinaire ! Ou encore le concours de crachats ! Un humour que vous ne retrouvez dans aucun autre jeu…

monkey-island-001.jpg

Les épreuves sont complètement absurdes et barrées et sortent de l’ordinaire, et il n’est pas rare de se creuser la tête pour essayer de deviner ce qu’à voulu faire l’artiste ! Notre Guybrush va tomber amoureux de la jolie gouverneur de l'ile de Mélée, la belle et tendre Elaine Marley, et après avoir accompli "brillamment" ses épreuves, il rejoint sa promise mais celle-ci a été enlevée par le méchant et l'affreux pirate-fantôme LeChuck ! Il part donc vers Monkey Island pour tenter de récupérer sa bien-aimée.

monkey-island-002.jpg

L'archipel est assez vaste : le principal lieu de l'aventure est l'Archipel des Trois Îles, composé de Phatt, Booty et Scabb. Mêlée est située à proximité, de même que les îles de Lucre, Jambalaya et l'Atoll ondulé tout près de cette dernière. Il y a aussi à proximité de cet archipel un endroit appelé Le Golf de Mélange qui contient le rocher de Gelato et Float Sam Island. Plunder Island, Blood Island et Skull Island sont situées à proximité de la plus importante île des jeux : MONKEY ISLAND, où Guybrush passe à chaque épisode.

monkey-island-003.png

Le jeu arbore des graphismes en 32 couleurs (contre 256 sur PC) et une bande son de toute beauté. C’était bien l’Amiga ! Des décors magnifiques, variés et très riches. N’oublions pas que nous sommes en 1990 ! Le tout tient en 2,65 Mo sur quatre disquettes. Il suffit pour obtenir une action de cliquer sur un verbe, par exemple ouvrir, et ensuite cliquer sur un objet, disons une porte, pour obtenir l'action. C’est pas plus compliqué que ça. Le jeu est très simple à prendre en main, et l'on a vite fait de s'affranchir de toute sorte d’interface pour plonger dans les aventures de notre jeune héros. Vous traverserez les îles, et de multiples endroits comme le SCUMM Bar, où vous boirez des grogs à la composition très spéciale, le palais du gouverneur, les cales de bateaux, la prison… et j’en passe !

C’était si bon ! C’était si bon d’être en plein dans l’aventure, de chercher un trésor et de trouver un tee-shirt dédicacé ! Énorme ! Ou encore d’être en plein milieu de la forêt et de trouver une bouche d’égout ! On trouvait même des agents immobiliers ou vendeurs de bateaux d’occasion… On devait insulter les adversaires, et passer des épreuves complètement tordues et loufoques…

Ron Gilbert

Ron Gilbert

Je vais essayer d’être objectif, ce Monkey Island est l'un des meilleurs jeux d'aventure de sa génération : des graphismes variés et superbes, une bande son sympa, et des énigmes géniales, ardues et surtout tordues. Ron Gilbert, le programmeur, nous dévoile ici son côté original et tordu... 

SUPPOS : 6/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Sober 22/03/2015 20:39

ce qui me touche le plus, c'est de revoir ces grandes boîtes de jeu PC d'époque... avec les disquettes ! souvenirs souvenirs

Barbarian_bros 17/03/2015 23:36

"Le jeu arbore des graphismes en 32 couleurs (contre 256 sur PC)"
16 couleurs à l'origine sur PC : version disquette EGA soit 16 couleurs sur une palette de... 16. (même sur ST c'était plus beau avec 16 couleurs sur une palette de 512).
Ensuite on a eu une version PC VGA (sur disquettes aussi) : graphismes 256 couleurs mais toujours l'ancienne interface Scumm (liste de 12 verbes + listes d'objets). Puis plus tard est arrivée la version 'enhanced CD' : musiques en pistes audio et surtout interface à la Monkey Island 2/DOTT/Indy Atlantis (9 verbes + icones pour les objets).
Je trouve dommage que pour un test 'AMIGA', seul un des 3 screenshots provienne effectivement de la version Amiga.

Gregos17 09/12/2010 14:26



De nos jours, certes les graphismes sont bien plus beaux, mais est-ce que vous vous amusez plus sur la version remastérisée et des graphismes HD?


Pour ma part, non.... des enigmes tordues mais jouissives!



jObiwan 08/12/2010 21:02



Et je citerais Zak Mac Kraken dans sa version FM Towns, seule version à proposer le jeu en 256 couleurs sans oublier la musique de bien meilleur qualité.


 



Oken 08/12/2010 18:49



T'as raison Thread de citer ces excellents jeux que j'avais presque oublié. Merci de faire revivre de beaux souvenirs plein de pixels colorés, d'imagination, de rêve, d'humour et de plaisir !



Thread 08/12/2010 15:28



ça me rappelle aussi bien des trips point & click que j'ai eu sur mon amiga : Maupity Island, croisière pour un cadavre, les voyageurs du temps, indiana jones et la dernière croisade,
operation stealth  ou encore le manoir de mortevielle, maniac mansion et le genial day of the tentacle ou Loom !


Que de chefs d'oeuvres à l'époque !!


 



Oken 08/12/2010 10:11



Mais c'est LE meilleur jeu d'aventure, objectivement !  ^____^


Fait et refait sur PC moultes fois, je n'ai pas résisté à le reprendre via le XBLA.



Froggi Frogg 08/12/2010 09:44



Sans faire de comparaison, ce grain de folie propre à Lucas Arts, on le retrouve aujourd'hui chez Rockstar. Et s'il fallait trouver aujourd'hui un digne successeur à
Monkey Island, ce serait alors le génial Bully (Canis Canen Edit)! 



baracouda 08/12/2010 09:18



Quand je pense qu'à l'époque j'ai laissé tomber mon Amiga 2000 pour m'acheter un PC pour pouvoir jouer aux jeux d'aventure Sierre et Luca Art...


Je savais même pas qu'ils étaient édités sur cette plateforme en fait !



taraf 08/12/2010 08:28



Aïeaïe, j'ai toujours ma petite larme quand on parle de ces jeux là. Si seulement les jeux d'aventure d'aujourd'hui avaient un soupçon de ce grain de folie qui caractérisait les jeux lucas arts à
leur grande époque... Mais non. Obligé de se taper des jeux comme Runaway