[RETROGAMING] Time Splitters 3: Future Perfect / Gamecube

Publié le par Vavalboss

Time Splitters 3: Future Perfect
Testé Sur Gamecube
Existe également sur PS2 et Xbox
Editeur: Electronic Arts
Développeur: Free Radical Design
Sortie : 2005


time-splitter-3.png

« Tu te souviens de cette série sur laquelle on passait des heures à refaire inlassablement les mêmes map, les mêmes mod de jeux ? Et ce mode histoire en écran scindé qu’on repassait encore et encore. Comment elle s’appelait déjà ? ».

C’est pour ça que j’aime le retro. C’est pouvoir se remémorer ces moments inoubliables passés devant ma télé avec les potes, les barres de rire qu’on se tapait et les crises de nerfs qui nous animaient. Je m’en souviens comme si c’était hier de cette fabuleuse rencontre. Un proche m’a un jour tendu ce paquet contenant le début d’une incroyable histoire d’amour. A l’intérieur, le premier Time Splitters sur PS2, à l’époque sur format « Compact Disc » et sa fameuse couche bleue. Depuis, la série a fait son bonhomme de chemin sur les consoles 128 bits, pour terminer en apothéose sur un troisième épisode cultissime. « La boucle est bouclée », en quelque sorte.

time-splitter-3-001.jpg
La reine de la jungle, un personnage plus que généreux

Vous incarnez le sergent Cortez, soldat de la résistance qui lutte contre les Time Splitters, sorte de mutants interdimensionnels. Votre but ? Trouver et détruire les cristaux temporels qui permettent de voyager dans le temps et qui sont à l’origine de la déroute de l’espèce humaine. Le cadre est posé, et même si l’histoire n’a rien de révolutionnaire, elle a le mérite d’être crédible et agréable à suivre. Vous serez par ailleurs accompagné tout au long de l’aventure par la douce voie d’Anya, chercheuse sexy avec un certain sens de l’humour.

time-splitter-3-002.jpg
Henry les bons tuyaux, un sacré bonhomme

Ce qui saute tout de suite aux yeux avec la série des Time Splitters, c’est ce côté arcade totalement assumé et franchement réussi. Pas de demi-mesures, vous êtes ici pour poutrer de l’ennemi en masse à l’aide d’un nombre incalculable d’armes de toutes sortes et de toutes époques. Les voyages dans le temps étant au cœur du jeu, vous pouvez aussi bien vous retrouver au début du 20ème siècle sur une île écossaise que dans un laboratoire ultra technologique en 2401.


Vous rencontrerez de nombreux individus au cours de vos missions, tous plus drôles les uns que les autres. Les dialogues sont d’une rare croustillance, et le « character design » de vos alliés est très réussi. On s’attache tout de suite et on aurait presque envie de verser une petite larme lorsqu'on les quitte. Rien à dire non plus sur la direction artistique des niveaux, qui est tout simplement merveilleuse. C’est beau, c’est agréable, c’est varié… bref, c’est super efficace. J’ai quand même remarqué une légère tendance à la chute de framerate sur Gamecube, mais rien de bien gênant.

Ajoutons également à cela une vraie barre de vie et de blindage qui se vide plus vite que l'éclair et une bande son de qualité, ce qui est un vrai plus. Le seul gros reproche que je pourrais faire à ce mode solo, c’est sa durée de vie. Environ 5 heures pour boucler les 13 niveaux en normal, c’est trop court. Vous pourrez cependant facilement y revenir, notamment en coopération et/ou en difficile afin de débloquer tous les trophées. C’est donc (presque) un sans fautes.

time-splitter-3-003.jpg
Le niveau du manoir hanté, un classique de la série. Ne vous en faîtes pas, vous êtes très bien accompagné !

Si le mode histoire est un point fort du soft, tout l’intérêt d’un Time Splitters réside dans le multi (ou arcade pour les connaisseurs). Le premier avait placé la barre haute, le deuxième encore plus haute et le troisième atteint la perfection. Pour ceux qui n’auraient pas bien saisi, je le dis et le répète, le mode multi de Time Splitters 3 : Future Perfect est tout simplement le meilleur de l’histoire du jeu vidéo sur console, et je pèse mes mots. Il n’y a strictement rien à jeter, toute la quintessence du fun à plusieurs est sur ce jeu.

13 modes, allant du classique Deathmatch ou Capture du sac, à un mode vampire à couteaux tirés, un mode incendie des plus stressants ou encore un mode miniaturisation totalement décalé. Ajoutez à cela un nombre incalculable de cartes toutes plus variées les unes que les autres (plaine enneigée, boîte de nuit, dirigeable, etc…), la possibilité de tout personnaliser (temps de jeu, armes, nombre de bots,etc…), un créateur de cartes et plus d’une centaine de personnage totalement délirant à débloquer. Vous l’aurez compris, le multijoueur de Time Splitters 3 est ce qui se fait de mieux, toutes générations confondues. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard, les fondateurs de (feu) Free Radical ayant bossé pour Rare, sur des titres tels que Goldeneye ou encore Perfect Dark.

Le mode arcade renferme également en mode ligue, dans lequel personnages, cartes et objectifs sont imposés. Il faudra tous les terminer en obtenant un trophée de Platine si vous comptez finir le jeu à 100% et débloquer tous les personnages, la difficulté augmentant au fur et à mesure de votre progression.

time-splitter-3-004.jpg
Vous ne rêvez pas, Snowman fait bel et bien parti des personnages jouables en multi

Pour finir, un mode défi est également à signaler. Il s’agira de remplir une série d’objectifs totalement stupides (participer à une course de chats par exemple) afin de récolter les récompenses manquantes à votre palmarès. Un mode qui peut paraître anecdotique sur le papier, mais qui s'avère au final indispensable. Les développeurs arrivent à gonfler considérablement la durée de vie en nous proposant des missions fun et totalement originales. C'est d'ailleurs le seul FPS ou vous pourrez trouver ce genre de délires, parole de Gamopat.

time-splitter-3-005.jpg
Vous voyez, je ne vous avais pas menti

Vous l’aurez compris, Time Splitters 3 : Future Perfect est un must have de la génération 128 bits, et je suis étonné de ne pas le voir figurer dans le top Gamopat. Tout est réuni pour passer des heures de fun devant sa télé, seul ou accompagné. La rejouabilité est gargantuesque, le gameplay est ultra nerveux tout en restant précis, le mode solo est très agréable et le multi est un modèle à suivre par tous les développeurs en devenir. J’insiste vraiment sur ce point-là, car c’est ce qui fait la force de cette série qui, à mon sens, n’a pas eu le succès qu’elle aurait dû avoir. Jouer à plusieurs sur TS, c’est s’affranchir de tout ce qui a été fait sur console jusqu’à présent. Les COD et autres Uncharted peuvent aller se rhabiller, ils ne font clairement pas le poids. Allez, comme dirait l’autre : « c’est l’heure de filer ».

SUPPOS : 6/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Goodbye Kitty 25/06/2013 13:33

Alors certes, GoldenEye sur N64 tient une place de choix dans la ludothèque, mais rien n'y fait !! Jamais au grand jamais aucun FPS ne s'est avérait au-dessus de ce jeu magique que je possède sur
le Cube.
Un jeu culte, singulier, avec une vraie identité forte, un graphisme propre, net, qui ne vieillit quasiment pas! et puis, du fun, du fun, et DU FUN !!!
Mon FPS préféré et de loin !!

Simrise 20/06/2013 19:40

Moi je l'ai sur ps2, c'est le must comme fps. Tout a été dit dans les commentaires et dans la critique du jeu. excellent sur tout les points!

Yakuza 19/06/2013 22:19

Excellent test de l'ultime descendant de Goldeneye, l'auteur a su trouver les mots justes pour faire ressentir toute la quintessence d'un soft comme on en fait plus.
Est-il vraiment plus agréable sur Xbox ? Pourquoi, à cause du pad? Perso pour les FPS je préfère celui de la cube, mais il s'agit peut-être d'autre chose?

Tim 19/06/2013 12:02

C'est exactement mon sentiment vis à vis de ce jeu, le Goldeneye de la Game Cube.
Après Time Splitters 2 et 3, je n'ai pas souvenir d'un seul jeu aussi marquant en multi avec des potes.

J'ai passé des heures à construire des arènes sur l'éditeur de niveau, on pouvait mettre des jeeps un peu partout, ou construire des pièces totalement isolées de l'arène avec seulement un
lance-roquettes pour se suicider (ça sert à rien mais c'est fun !).

C'est un peu une époque révolue aujourd'hui, je ne retrouve aucune convivialité dans un multi online.

makak 19/06/2013 11:08

Ah que de bons souvenirs ce jeu, d'ailleurs ça nous arrive fréquemment de se refaire des joutes dessus ou sur le 2ème opus ( mon préféré ). Inoubliable, il a tout: la difficulté (surtout les
défis), le gameplay, la barre de vie, et l'humour absurde! Cette série reste ma référence encore actuellement en termes de fps.

Paradis 19/06/2013 10:42

Pour l'avoir sur GC et Xbox, cette cette dernière est nettement plus agréable a jouer que sur GC.
Sinon effectivement très bon soft^^