[RETROGAMING] Unirally / Snes

Publié le par Onels4

UNIRALLY
Support : Super Nintendo.
Développeur : DMA Design.
Editeur : Nintendo.
Année : 1994 (US) 1995 (Eur).


unirally.jpg

Unirally, (Uniracers pour la version US) est un jeu de course de monocycles pour Super Nintendo créé par DMA Design, qui développera sous ce nom plusieurs versions de Lemmings en 1991, la version SNES de Lemmings 2, le premier Grand Theft Auto en 1997, Body Harvest l'année suivante pour la N64. Racheté en 1999 par Rockstar Games, DMA Design deviendra Rockstar North et on doit à l'équipe les GTA et leurs addons jusqu'au troisième de la série avant qu'ils ne changent de nom.

Le jeu ne propose pas d'histoire, vous contrôlez un monocycle (sans pilote) dans des circuits 2D, à toute allure, et il faut finir le premier.

unirally 001

Les niveaux se répartissent sur neuf grand prix de cinq courses chacune : deux circuits (plusieurs tours), deux courses (un seul tour mais long), et une piste réservée aux acrobaties. C'est là que votre potentiel de joueur sera mis à contribution : réussir des acrobaties donne un petit boost à votre vitesse. Il ne faut donc pas se contenter de suivre la piste, il faut également sauter, et retomber sur la roue, siège en avant, sinon vous perdrez du temps. Les acrobaties en elles-mêmes sont très simples à réaliser. Le bouton B permet de sauter, et les autres boutons contrôlent les axes autour duquel le monocycle va tourner, en mettant à contribution les boutons L et R. Plus votre acrobatie compte de tours, plus vous accélérez, et dans les épreuves de stunts, cela vous donne des points pour débloquer les médailles.

unirally-002.jpg

Le jeu tient une comptabilité stricte, en fonction des acrobaties et de leur complexité, on peut réaliser jusqu'à des quadruples tours. Votre profil de joueur est sauvegardé grâce à la pile de la cartouche et vous permet de conserver vos records, comme Super Mario Kart.

Il faut donc faire preuve de beaucoup de timing et de précision, connaître les endroits où réaliser un saut est sans danger. Pour cela, le code couleur de la piste varie, indiquant la présence de colle, de fortes montées ou descentes, de raccourcis ou pour l'alternance bleu/vert, que tout va bien.

La difficulté est progressive et bien dosée, les premières coupes sont très faciles à débloquer, les dernières vous demanderont de bien connaître les chemins, vous pourrez même trouver des raccourcis. Pour les acrobaties, il faudra maîtriser l'ensemble des figures, sinon vous n'aurez pas assez de points.

unirally 003

Un mode deux joueurs sur écran splitté est disponible, ce qui permet de passer de bons moments avec un ami et de comparer des scores. Le split ne gêne pas vraiment la visibilité comme on pourrait le penser. Impossible par contre de frapper son ennemi ou le bousculer en passant. Si vous jouez seul, vous pouvez affronter la console ou débloquer des courses en accumulant des médailles et des points.

Techniquement, le graphisme est à la traîne et semble très basique. Vous n'aurez jamais plus que vos monocycles, la piste et un fond répétitif à l'écran. La même année, Donkey Kong Country sortait, à titre de comparaison. Unirally utilise aussi des contenus rendus en 3D puis adaptés pour la Super Nintendo, mais ce n'est pas ce que l'on retient du jeu, qui mise avant tout sur le gameplay : la question de l'image devient secondaire. Les animations sont simples mais fluides, les niveaux assez grands, et la bande son est excellente. Les musiques sont nombreuses et très rock, elles ont fait fureur à la sortie du jeu, et se détachent de celles de la logithèque Super Nintendo traditionnelle.

Pour la petite histoire, certains circuits sont à faire de droite à gauche et font faire des tours complets, on peut avoir une pensée pour Sonic. A ce propos, il y a un méchant clin d'oeil des développeurs, puisque vous ne pouvez pas nommer votre joueur Sonic ou Sega. Si vous essayez, le jeu affiche : not cool enough et refuse. Une liste d'insultes (en anglais) est également blacklistée de la même manière.

unirally-004.jpg

Pixar a poursuivi DMA Design en justice, soutenant que ces derniers avaient copié le concept de leur court métrage Red's Dream, paru en 1987. DMA Design démentit mais Pixar eut gain de cause et Nintendo fut forcé d'arrêter la production du jeu, qui ne connu qu'un seul tirage de 300 000 cartouches. Il est probable que le jeu ne soit pas porté sur la console virtuelle de la Wii.

Unirally est un de ces jeux qui sortent vraiment du commun et possède une histoire. Il offre une bonne durée de vie, une difficulté honnête et s'avère très amusant, surtout à deux. Il possède beaucoup de qualités, comme ses musiques très entraînantes, sa vitesse, ses raccourcis et son originalité, qui font pardonner ses quelques défauts.

Suppos : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Pyramid-Roug 06/08/2011


A noter que DMA Design deviendra par la suite... Rockstar North.


onels4 06/08/2011


Tout à fait. C'est même dans l'intro, sous la photo de la boite. ;)


Pyramid-Roug 06/08/2011


On passe de ça à GTA. C'est énorme quand même !


onels4 07/08/2011


Oui, comme souvent chez DMA Design, le jeu est né d'une façon amusante, en partant de tout autre chose. A la base il y avait une démo technique pour un simulateur de monocycle, mais c'était
ignoblement difficile, ils l'ont transformé en jeu.


hicks 07/02/2013

je me souviens trés bien de ce jeu a sa sortie.

Et pour cause, j'ai toujours été rebuté par le fait de controler un monocycle sans pilote . . . ca peut surprendre mais pour le coup je trouvais ca rebutant, et ca bloquait mon éventuelle immersion
dans ce jeu.

voila et je trouvais ca moche aussi ^^

Seb 08/02/2013

Il est vraiment excellent, un jeu à records comme on en fait plus ! les 16 monocycles peuvent être renommées et colorés selon la couleur de son choix, tous les records sont sauvegardés pour chaque
monocyle, on peut même faire des tournois en mode league en choisissant le nombre de joueurs.

Pour moi, avec Mario kart et F-Zero, c'est le jeu sur lequel on reviendra toujours claquer des temps ou des records de points dans les circuits dédié au score où il faut enchainer les figures.

Je ne savais pas qu'il fut produit à 300 000 exemplaires, je suis bien content d'avoir le mien complet gardé depuis l'époque de sa sortie.