[RIP] La vraie mort de Psygnosis

Publié le par Dr Floyd

psygnosis.gif

Sony qui ferme SCE Studio Liverpool ? A priori on s'en tape un peu (sauf pour le personnel) mais il faut savoir que c'est en fait un adieu aux anglais de Psygnosis ! Car oui, le célèbre éditeur des années 80-débuts 90 fut en effet racheté en 1993 par Sony.



Psygnosis c'est d'abord de nombreux titres cultes essentiellement sur Atari ST et Amiga : Barbarian (pas celui de Palace attention), Obliterator, Blood Money, le jeu-démo Shadow of the Beast, Agony, etc... Tous les gamers des années 86-92 se souviennent de ce studio mythique !!

 Puis passage à la Playstation avec notamment deux titres cultissimes : Destruction Derby et WipEout. Deux jeux qui ont beaucoup aidé au succès de la Playstation à ses débuts.

Mais ces dernières années, spécialisé dans WipEout, le studio s'est peu à peu enfoncé avec une version PS3 dématérialisée très froide et sans fun, puis récemment avec une version PSVita totalement ratée avec son framerate poussif et avec une incapacité chronique à faire évoluer la licence. RIP.

Publié dans NEWS

Commenter cet article

Kulten 06/09/2012 18:44

Pas un connaisseur de leurs jeux, mais j'ai telement joué à Agony en vacances che zun pote qui avait un Amiga... bon sang, ça c'est une fermeture qui donne un gros coup de nostalgie. Les bons
disparaissent, reste les moins bons ?

Thread 25/08/2012 10:50

Ah Psygnosis !! Quel studio... sur amiga bien sûr ! Maintenant on ouvre juste le champagne d'espérer enfin échapper à un énième Wiprout aussi nul que le précédent !
Les années 80-90 sont bien derrière nous les amis, hélas diront certains...

Al Kasil 24/08/2012 21:32

Psygnosis...toute une époque effectivement.
Je me rappelle de l'immense fierté de lancer Shadow of the Beast sur mon Amiga 500 flambant neuf acheté après des économies forcenées.
Et de la rage de ne pas passer le second niveau aussi, mais c'était un autre problème...:-)
Ils avaient incontestablement une touche graphique unique, un style qui rendait leurs jeux reconnaissables des autres...un peu comme les Bitmap Brothers d'ailleurs. Après, le gameplay n'était pas
leur fort et ça s'est ressenti sur à peu près tous leurs titres (à part Leander à l'extrême limite).
Mais on pardonnait tellement ils avaient cette capacité à créer des univers presque oniriques. Un peu comme ce que propose la Team Ico avec Ico et Shadow of the Colossus par exemple. Sauf que la 3D
n'existait pas ou peu à l'époque.
Bref, c'est une parcelle d'histoire qui s'éteint, mais à vrai dire il n'y avait plus rien de Psygnosis chez SCE Liverpool. Je ne sais pas dans quelle mesure ils ont laissé le loup entrer dans la
bergerie en étant racheté par Sony. Mais à voir ce qu'ils ont créé à la suite, il était difficile de reconnaitre une quelconque "touche Psygnosis". Quand bien même WipeOUT était très sympa. Mais
c'était très standard comme produit...
A mon avis, je pense qu'ils se sont un peu perdus avant 1995 et le rachat par Sony.
Avant ça, ils s'étaient déjà lancés à fond dans l'exploitation du CD-ROM (et ce sur les machines un peu "exotiques" qui l'utilisait, comme le CDI, le FM-Towns ou le CD32).
Tout ça avec des titres exploitant des séquences FMV autour d'un gameplay minimaliste(encore...). Alors certes, des titres comme Microcosm ou Scavenger ça claquait mais c'était aussi un peu
merdique.

sebk 24/08/2012 13:33

Triste mais le meilleur est derrière eux... le début des 90 c'était grand !

BenaeSan 23/08/2012 22:23

Ca fait toujours mal de lire se genre de chose. Surtout après avoir passé autant de temps sur les jeux de ce studio mythique. De toute façon l'arrivé de Sony dans se secteur à signer la fin pour la
plupart des studios européens. Avec la fermeture de Psygnosis, c'est une page importante de l'histoire du jeux vidéo qui se tourne. plus ça va plus je me demande où l'industrie du jeu va. Entre le
demat' à gogo et la fermeture les uns après les autres des différents studios pourtant talentueux.