[TEST] Cardinal Quest / PC

Publié le par Amyntor

CARDINAL QUEST
Support : PC (Windows, Mac et Linux)
Site : http://www.cardinalquest.com/
Éditeur : Ido Yehieli
Développeur : tametick
Année : 2009

cardinal-quest-titre.png

Sorti en septembre 2009 ce jeu indépendant reprend les bases du jeu Rogue, vous êtes dans un donjon généré aléatoirement dans lequel apparaissent aléatoirement des monstres, potions, sorts et objets d'équipement.

Lorsqu'on lance ce jeu on a droit à un menu sobre mais beau qui nous met tout de suite dans le bain, il n'y a pas de sauvegarde et le jeu sera simple, du moins au niveau de la forme. Courageux que vous êtes vous lancez donc le jeu et avez droit à un magnifique texte déroulant sur une image d'un minotaure qui ne semble pas spécialement gentil. Vous apprenez alors que le redoutable minotaure Asterion s'est emparé de la ville de Kallemot (quelle imagination débordante) et a réduit en esclavage les rares villageois qu'il n'a pas tués. Vous avez par chance réussi à grandir en dehors de ce village ravagé et vous êtes désormais un puissant combattant. Ainsi vous vous décidez de partir à l'aventure pour bouter hors de votre pays ce bovin un peu bœuf (elle était facile celle-là, je l'admets ^^).

cardinal-quest-001.png

Clairement le scénario est là pour décorer, tout comme le joli texte qui défilera après la sélection de votre personnage. En effet, trois classes sont disponibles, les classes clichées des rpg, le voleur (qui débute avec un sort d'invisibilité), le guerrier (il démarre avec un sort boostant son attaque) et le mage (qui pourra faire un barbecue de ses ennemis grâce à sa boule de feu).
Les caractéristiques de chaque classe diffèrent, cependant les objets trouvables sont les mêmes quelle que soit votre personnage. Ces objets sont de plusieurs natures, les pièces d'équipement (casque, chaussures, pantalon...), les sorts et les potions (de soins, de régénération de mana, de vitesse...).

cardinal-quest-002.png
La carte que vous voyez est assez bien faite, les carrés marrons sont des portes non-ouvertes, les jaunes des coffres et les traits bleus, les murs.

Les combats se font au tour par tour et tout le jeu peut se jouer uniquement à la souris ou bien vous pourrez diriger votre personnage dans le donjon grâce aux touches classiques (wasd) et des raccourcis claviers pour les sorts et les potions situés au niveau des chiffres (ceux au-dessus des lettres). Il en résulte une prise en main rapide.

Vos sorts se rechargent plus ou moins rapidement selon vos capacités et le fait que le jeu soit en tour par tour fait que vous pourrez établir de micro-stratégies pour vaincre vos ennemis qui seront parfois en nombre. En effet, dans chaque salle il y a un nombre aléatoire d'ennemis, ainsi certaines salles seront vides quand d'autres seront tellement pleines que vous devrez être extrêmement prudents.

cardinal-quest-003.jpg
Voilà un inventaire possible arrivé à l'étage 6. Les sorts dans la barre de droite se rechargent petit à petit, ceux de l'inventaire sont déchargés et ne se rechargent que s'ils sont placés dans la barre de droite.

La prudence est plus que nécessaire dans ce jeu d'ailleurs, votre vie descend plutôt vite si vous vous risquez au corps à corps sans avoir un équipement décent. De plus, vous n'avez le droit de mourir qu'une seule fois, une de plus et vous revenez au menu. Cela ajoute un peu de challenge à un jeu qui sans ça ne présenterait pas de difficulté particulière. Ne vous attendez cependant pas à arriver au dernier étage, le huitième, dès votre première partie, il faudra d'abord tester différents sorts, différents ennemis. Il faut d'ailleurs souligner que les sorts sont disposés dans les niveaux aléatoirement et qu'il y en a plus que nécessaire. Mais le nombre de sorts que l'on peut recharger (et qui se trouvent dans la barre de droite) se limite au nombre de cinq (échangeables à tout moment). Il vous faudra donc bien les choisir en fonction de vos objets et de la classe de votre personnage. Ce jeu se transforme alors en une gestion habile de vos pouvoirs pour atteindre le minotaure et restaurer la paix dans votre village.

cardinal-quest-004.png
Voici le bestiaire complet de Cardinal Quest. Les monstres sont triés par ordre d'apparition dans le jeu, vous avez même droit à leur nom (non-traduit). Les chiffres sont l'étage à partir duquel ils peuvent apparaître (les plus faibles n'apparaissent plus naturellement deux étages plus tard).

Au niveau graphique, le jeu est beau, le style 8/16 bits est une bonne idée mais surtout les sprites sont beaux et on a un nombre d'ennemis assez important (même si certains ont juste la couleur qui change et d'autres capacités). On peut cependant reprocher une trop grande ressemblance entre les graphismes des étages : seule la couleur change, c'est assez dommage mais pas réellement gênant. Au niveau musical les musiques sont sympathiques mais ne restent pas en mémoire, c'est assez dommage mais elles accompagnent au moins le jeu sans nous lasser, c'est le minimum acceptable.

SCENARIO : Que dire de celui-ci ? ce n'est qu'un décor dans le jeu, quelque chose sans réelle importance, ce n'est pas bien grave, on on est venu se faire un steak pas lire ^^
GRAPHISMES : Beaux, très satisfaisants, on peut regretter le manque de variation des décors et l'absence d'animations mais c'est un joli jeu. Je tiens tout de même à émettre une remarque quant à sont format, 1024x768, en 2009 c'est un peu dommage mais ce n'est pas un vrai défaut pour ce jeu.
SONS : La musique est bonne mais pas mémorable, tout comme les bruitages.
JOUABILITÉ : Très simple à prendre en main et un système de jeu très efficace, il n'y a rien à redire de ce côté là.
DURÉE DE VIE : Moyenne, une heure environ pour terminer le jeu si vous explorez entièrement chaque étage. Cependant la génération aléatoire du jeu augmente sa durée de vie.

Pour conclure ce jeu est bon, voire très bon, on ne voit pas le temps passer durant l'heure qu'il faut pour le finir. De plus la génération aléatoire des niveaux lui confère une bonne durée de vie, on pourra recommencer plusieurs fois le jeu sans avoir jamais l'impression de connaître cet étage. Cependant on peut lui reprocher de n'avoir pas de boss final, j'avoue que la fin est plus que décevante, le jeu semble incomplet sans cela. Tuez tous les ennemis du dernier étage et vous aurez droit à un joli petit texte vous disant que le minotaure s'est échappé...

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Rosco 07/05/2012 18:57

Yesss, on dirait Rogue V2 : un jeu mortel sur ST (un des premiers d'ailleurs)