[TEST] Dead or Alive 5 / Xbox 360

Publié le par Dr Floyd

DEAD OF ALIVE 5

Support : Xbox 360

Existe également sur PS3
Éditeur : Tecmo

Développeur : Team Ninja

Sortie : 27 septembre 2012

DOA5.jpg



Bon à chaque fois que je teste un jeu de baston je répète les mêmes choses comme un petit vieux qui perd la boule, ce qui doit être le cas d'ailleurs... les jeux de baston stagnent, usant des mêmes schémas de modes de jeux et de gameplay depuis 1992 et la révolution Street Fighter 2. Ça en devient même totalement ridicule sur cette génération de consoles avec Capcom et Namco qui font dans le recyclage total à coup de "Super", de "Vs" et de "Tournament". Mais j'ai quand même une affection particulière pour DOA.



Ce que j'aime chez Helena, c'est que l'on peut y mettre... Heu pardon ce que j'aime chez Dead or Alive c'est l'aspect visuel, pas forcement à cause des gros nichons, mais du fait de la finition impeccable du jeu. Quelle claque bordel de sprite sur Dreamcast à l'époque, je restais à mater la 3D d'une beauté enivrante, l'action d'une spectacularité étourdissante, les personnages d'un érotisme à se pincer les tétons, et la fluidité.... fluidifiante du jeu. Le choc fut moindre sur Xbox et Xbox 360 en 2006, tout avait déjà vu sur Dreamcast et puis comme je le disais en intro : le genre stagne.

DOA-2.jpg
DOA2 sur Dreamcast, bon ok les graphismes ont quand même évolués depuis...



Et bien ne vous attendez pas à grand chose en terme d'évolution à nouveau. Le gameplay est le même, il se rapproche ainsi de celui de Virtua Fighter V avec 3 boutons : poing, pied, garde ainsi que la projection et différents combos. A noter aussi les pas de côté pour une bonne utilisation de l'espace. Il faut savoir qu'ici l'anticipation est la clef du succès, mais bon les casuals de la baston n'y verront que du feu, et appuieront comme des gros bourrins sur tous les boutons un peu au pifomètre. Le système de contre a été revu et est plus ardu à utiliser, ce qui rend, d'après les spécialistes mondiaux, le jeu plus équilibré entre défense et attaque, et qui laisserait moins de chance aux sales bytos qui font n'importe quoi.

DOA5-001.jpg



Graphiquement il y a un net progrès au niveau des personnages qui n'ont plus trop l'aspect plastoc, même si le plastique c'est fantastique, avec de bien meilleures textures et des détails qui tuent : personnages qui se salissent, qui sont mouillés, qui transpirent.... avec un aspect physique aussi plus réel avec de bonnes proportions... de très bonnes proportions pour les dames qui ont des attributs qui risquent d'émouvoir le jeunes gamer pré-pubère, ainsi que DSK, d'autant que ça bouge bien au niveau de la poitrine, (un peu comme nous quand nous étions ému de voir Maria Whittaker dans Barbarian).

DOA-5-004.jpg
Mouais, ça reste virtuel tout ça...

maria-palace.png
En 1987 c'était du réel avec Maria !

Sinon les décors sont franchement sympa, animés, évolutifs, avec des changements de lieux dans un même combat, la classe (certains sont quand même un peu ternes). Un poil d'alliasing parfois... les grincheux diront qu'il n'y en avait pas sur Dreamcast, sauf qu'on était à l'époque sur des écrans flous en basse résolution qui cachaient tout ça. Les thèmes musicaux ne m'ont pas vraiment marqués, donc moyen de ce côté. Et puis comme toujours (une fois le premier chargement passé) il n'y a plus aucun accès disque visible dans le jeu, Team Ninja maîtrisant à la perfection cet aspect. 


DOA-5-003.jpg

DOA-5-002.jpg


On est juste déçu du contenu. Des modes classiques, seulement 2 nouveaux combattants + 3 issus de Virtua Fighter. Le mode histoire propose un scénario toujours aussi ridicule, qui semble avoir été écris par Jean Claude Van Damme sur un bout de nappe dans un restaurant Belge, faisant passer le scénario de Mortal Kombat pour un chef d'oeuvre pondu par Stanley Kubrick.
Et puis je trouve les cinématiques de ce mode, réalisées avec le moteur du jeu, un peu dépassées... Mais si on veut tout débloquer dans le jeu, on a pas le choix, il faut passer par ce fichu mode histoire. Il a un grand mérite cependant : il sert en même temps de didacticiel.



jean-claude.jpg
je déconne Jean Claude, t'énerve pas !

Même si ce DOA 5 est bien classique, difficile de ne pas le recommander, car il est beau, nerveux, avec un gameplay bien équilibré. C'est mon jeu de baston préféré sur cette génération avec le très drôle reboot de Mortal Kombat. Quant à la révolution du jeu de baston, je crois qu'elle attendra encore bien longtemps.

SUPPOS : 4,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

prepubere.png
Approuvé par le gamer pré-pubère

Publié dans TESTS

Commenter cet article

booba 11/10/2012 14:08

" mais il est vrai que c'est plus une MAJ graphique qu'un évolution dans le gameplay déjà excellent !"

Parfois mieux vaut ne rien changer a certaines choses

Thread 11/10/2012 13:55

La série des DOA (doigt ?)est la série de jeux de baston 3D la plus facile à prendre en main. C'est toujours un vrai régal quand un nouvel opus sort, mais il est vrai que c'est plus une MAJ
graphique qu'un évolution dans le gameplay déjà excellent ! Bon on peut de toute façon en dire autant (point de vue simple MAJ) de tous les jeux de baston, voir au delà dans d'autres genres...

Ouais_supère 11/10/2012 09:31

Eh bien, tu es en pleine période Elmer Food Beat, Doc?

Cool, ce test, mais définitivement, je n'aime pas trop la baston 3D...

Ryo Hazuki 10/10/2012 23:26

J'approuve... pour les Boobs. '-'

chacs 10/10/2012 23:18

Merci pour ce test Docteur, très marrant comme d'hab. Je crois bien que je vais me l'acheter (même si je fais parti des bitos qui font n'importe quoi)

Bluntstick 10/10/2012 22:37

Super test, Doc ! Merci d'avoir fait l'éloge (immanquable, certes)de DOA 2 sur Dreamcast.

Pour les codes du jeu de baston, fallait-il changer quelque chose à DOA ? Je pense que c'est bien de le laisser tel quel, quoique un différent mode à côté, même raté aurait été l'occasion de tester
autre chose.