[TEST] EVERYBODY'S TENNIS / PSP

Publié le par Dr Floyd

  everybody-tennis-box.jpg EVERYBODY'S TENNIS
Support : PSP
Existe également sur PS2


Editeur : Sony


Développeur : Clap Hanz



Sortie : 7 juillet 2010


Il y avait longtemps que je n'avais pas été autant excité à l'idée de tester une nouveauté sur PSP ! Et pour cause : Everybody's Tennis sur PS2 est une petite perle passée assez inaperçue à l'époque sur une console en fin de vie. De loin le meilleur jeu de tennis sur 128 bits, et cette adaptation sur PSP me semble tout à fait adaptée et judicieuse.


Le tennis en jeux vidéo, c'est Final Match Tennis sur PC Engine. Depuis bof... je n'ai plus jamais pris plaisir. Que des daubes immondes : un Virtua Tennis (certes sympa en 1999 sur Dreamcast) mais qui n'a jamais su évoluer pour devenir un simple pong-like vite barbant, un Top Spin moche et ennuyeux à mourir, et un Smash Court qui ne sait pas trop dans quelle cour jouer entre l'arcade et la simulation... Heureusement il y a eu ce petit miracle Everybody's Tennis en 2007 signé Clap Hanz. Cette version PSP en reprend totalement le principe en essayant d'améliorer le concept.


everybody-tennis-001.jpg

Parlons tout de suite du gros défaut de ce jeu : l'environnement et le scénario. Nous avons affaire à un vrai jeu japonais avec des personnages mangas, des dialogues puérils et un scénario ridicule qui n'intéresserait même pas un fan de Oui-Oui. Le problème c'est qu'il faut suivre ce scénario pour débloquer les personnages et les courts du mode "jeu direct"... Car tout comme pour la version PS2 il n'est possible au début de jouer qu'avec 2 personnages sur un seul terrain ! Tout est à débloquer... surprenant.

Bref, il faut se taper le mode histoire qui se déroule un peu à la façon "Pokemon" avec déplacements, dialogues (à la con), évolution des stats et goodies à récupérer. C'est LE défaut du jeu, mais heureusement les phases entre chaque matchs sont tout de même assez courtes. Pour positiver disons qu'elles permettent de décompresser entre chaque partie, mais c'est l'aspect pré-ado qui est quand même assez gênant.

everybody-tennis-003.jpg

Coté réalisation c'est excellent, et du niveau de la version PS2 : les graphismes sont mignons, les animations sont variées et rigolotes, et le jeu est fluide. Différentes vues sont proposées, l'environnement est animé et coloré, bref c'est une vraie réussite visuelle. La bande son est plus banale, mais libre à vous de désactiver la musique durant les matchs. A noter qu'il est possible d'installer le jeu sur une carte mémoire (400Mo environ) afin d'éviter les agaçants crrr crrr de la PSP, une option quasi indispensable si vous comptez y jouer souvent.

Allez venons en maintenant à ce pourquoi Everybody's Tennis est une perle : son gameplay ! Ceux qui découvrent le jeu risquent d'être très surpris au départ : le jeu est très exigeant contrairement à ce que pourrait faire croire son habillage. Tout comme le fameux Final Match Tennis de la PC Engine, il faut faire preuve de beaucoup de concentration et de timing pour réussir ses coups. Et le jeu a même encore gagné en technicité depuis la version PS2 ! On note aussi l'apparition d'une jauge d'endurance... c'est quasiment une simulation.

everybody-tennis-002.jpg

Dans ce jeu de tennis on contrôle vraiment la balle et celle ci sort des limites du terrain, d'où l'importance du moment de la frappe et de votre placement, ils sont capitaux dans la maîtrise du coup (la force et la direction). Trop technique ? Trop compliqué ? Que nenni ! La prise en main est immédiate, le jeu au pad très précis (du moins à partir de la PSP 2000) avec seulement trois boutons pour trois types de coups : slice, lift, et lob. Une jouabilité géniale, parfait compromis entre l'arcade et la simulation. Après quelques matchs de rodage, vous découvrirez des adversaires coriaces et les matchs deviendront épiques. Car
si le gameplay est très bien réglé, l'IA l'est également, on sent très bien la différence de jeu entre chaque joueur, il faut à chaque fois s'adapter et se concentrer pour sortir des coups qui gêneront votre adversaire, palpitant !
On retrouve toute la tension d'un bon vieux jeu de tennis des années 80 !

Everybody's Tennis ne s'embarrasse pas de modes de jeux, Clap Hanz mise tout sur le fun. Pas de vrai tournoi "sérieux", mais quand même la possibilité de jouer en double, et à plusieurs via le mode "tennis pour tous". Alors même si le scénario à la japonaise irrite, on fini par l'accepter devant le challenge de la progression.

Dommage qu'il faille passer par un système de scénario puéril pour débloquer les personnages et les terrains, dommage aussi qu'il n'existe pas un vrai mode compétition... mais en fait le but des développeurs est très clair : on est là pour s'amuser ! Casuals et gamers réunis, d'où le titre ! En effet ce jeu au gameplay fantastique plaira aux deux catégories. Le meilleur jeu de tennis des années 2000, et de très très loin.

SUPPOS : 5,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Val1 04/08/2010 21:31



acheté suite à ce test : je regrète pas , j'ai eu peur au debut mais tres vite ca devient une drogue ce jeu de tennis


 


je vous le conseille



Igor 20/07/2010 08:06



ca fait enviiiiiie , merci pour le test 


 


heu j'achete une PSP ?????