[TEST] Hitman Absolution / Xbox 360

Publié le par Dr Floyd

HITMAN ABSOLUTION

Support : Xbox 360

Existe également sur PS3 et PC

Éditeur : Square Enix

Développeur : Io Interactive

Sortie : 20 novembre 2012

hitman-absolution-gamopat.jpg




Les jeux d'infiltration, dans mon souvenir c'est surtout Splinter Cell qui a franchement marqué son époque et la première Xbox. Et ne me parlez pas du ridicule Richard Gear Solid et son infiltration bidon au gameplay balai entre les fesses. L'alternative c'est Hitman, que j'avais quasiment oublié depuis 2006 et Blood Money ! Six années d'absence... deux surprenants Kane & Lynch entre temps, pas forcement convaincants.... un transfert chez Square Enix... et hop revoici notre Agent 47, toujours aussi chauve.



Et notre Barthez du jeu vidéo, qui n'a jamais eu beaucoup d'amis, va plonger dans la solitude la plus totale dès l'introduction/didactitiel : il doit tuer sa seule amie, Diana Burnwood ! Sentiments, rédemption.... la scénarisation et la narration deviennent des éléments importants sous la coupelle de Square Enix, il fallait s'y attendre. Et donc qui dit scénarisation poussée dit moins de liberté. En effet le jeu est aujourd'hui plus linéaire, on va d'un point A à un point B, on quitte une zone de jeu pour arriver dans une autre, assez étriquée....Chaque zone est vraiment indépendante, et c'est là que le jeu perd de sa crédibilité, on peut tout défoncer dans une zone, créer un bordel monstre, et se retrouver peinard deux secondes plus tard en franchissant une nouvelle zone de jeu via une porte... Une approche plus casuale, d'autant qu'il y a désormais un radar et une capacité "extraterrestre", l'instinct du tueur, qui permet de repérer les indices, les ennemis, et même leur trajectoire ! Les fans de Hitman passent en mode panique !



hitman-absolution-001.jpg

Bon rassurons-les il faut toujours se creuser la tête pour commettre le crime parfait ou traverser une zone sans encombres, et il y a différents niveaux de difficulté/réalisme, avec par exemple le radar qui disparaît en difficulté max... et de toute façon pour le mode instinct il suffit de ne pas l'utiliser après tout. Aussi vous ne pouvez pas sauvegarder où vous voulez, et si vous mourrez il faudra recommencer, bien (Certains "testeurs" trouvent cela frustrant alors qu'ils dénoncent en même temps la casualisation des jeux, allez comprendre leur logique...). Disons que le coté chiant c'est qu'il faut chercher par soit même le niveau de jeu qui vous sera adapté, et je n'aime pas trop perdre du temps à tester et retester les niveaux de difficultés.



hitman-002.jpg

A vous de progresser selon votre style : en infiltration pure, en vous déguisant en garde, jardinier ou cuistot, en posant des pièges, en assassinant un par un les ennemis (quel pieds de les balancer du bord de la falaise ou de les planquer dans un coffre), ou en mode gros bourrin au fusil à pompe ! Un gameplay vraiment varié et jouissif, d'autant plus que la maniabilité du personnage a été franchement améliorée et n'a plus rien à envier à Sam le Pêcheur.

sam-pecheur.jpg

On peste juste au début sur la fonction de toutes les touches, pas évidente à mémoriser. L'infiltration fonctionne à merveille, le shoot s'en sort pas trop mal, seul le corps à corps n'est pas forcement très convaincant, Io s'étant rapidement débarrassé du problème via un système de QTE. On termine par le mode multi avec la possibilité de créer des contrats avec des conditions imposées et de les partager en ligne, mais sans pouvoir déplacer les objets ni gérer les rondes par exemple... c'est quand même assez limité, mais très intéressant.



hitman-003.jpg

hitman-004.jpg

Gameplay assez convaincant donc, mais réalisation technique très convaincante ! Le moteur de jeu "Glacier 2" est franchement très efficace, avec un rendu visuel magnifique, beaucoup de détails, beaucoup d'effets visuels, et une fluidité très satisfaisante. De plus les environnements sont très variés et originaux (Chinatown, champs de maïs, match de catch...) avec la capacité à afficher une foule dense assez impressionnante. C'est franchement du bon boulot, Square Enix "Touch" oblige.


blanc-barthez.png

Hitman s'est adapté aux normes du jeu vidéo actuel (suivant les consignes de Square Enix ?) avec plus de narration, de linéarité et d'outils casuals pour vous assister. Mais les modes difficiles vous redonneront quasiment les mêmes sensations que dans le passé, sachant que le gameplay est plus agréable et la réalisation franchement au top.  On regrettera juste le cloisonnement des étapes dans un même niveau. Mais au final nous avons affaire de toute façon à un excellent jeu d'infiltration souvent jouissif. Vous pouvez balancez Richard Gear Solid du haut de la falaise et envoyer Sam à la pêche, l'Agent 47 au crane lisse reste le roi de l'infiltration.



SUPPOS : 5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Manveru 24/11/2012 18:59

Je l'ai vu en Paris Games Week, mais comme je joue principalement sur PC, je vais pouvoir le jouer que maintenant du coup, j'ai joué tous les autres Hitman, c'est une excellente série en effet :)

Tadeka 24/11/2012 18:36

"du ridicule Richard Gear Solid et son infiltration bidon au gameplay balai entre les fesses"

Le renouveau tu connais ?

waluigi 24/11/2012 01:46

Le test donne des éléments bien contradictoires... On nous dit que le jeu est cloisonné et après non non il est pas cloisonné en mode difficile. Bah oui faut jouer en difficile quand on est puriste
tout simplement... et je trouve cela très sympa d'avoir proposé un mode "normal" pour la petite amie ou le pote qui veulent avec qui on va pouvoir partager le plaisir. Car il est bien question de
plaisir. Ce jeu est jouissif, tout simplement. Ca c'est du jeu vidéo. Du grand jeu vidéo, sans fioriture, parfait ou presque. Quant aux zones de jeux, elles sont tantôt cloisonnées mais tantôt très
ouvertes. Nan vraiment rien à redire, foncez acheter le jeu c'est une perle à posséder.