[TEST] Metal Gear Rising: Revengeance / Xbox 360

Publié le par Dr Floyd

METAL GEAR RISING : REVENGEANCE
Support : Xbox 360
Existe également sur PS3
Éditeur : Konami
Développeur : PlatinumGames
Sortie : 21 février 2013

metal-gear-rising-box.jpg

Les malades qui suivent Gamopat depuis longtemps le savent, je déteste la licence Metal Gear, et je ne vais pas refaire mes blagues douteuses à deux balles sur Richard Gear et son balai dans le postérieur.... bref, je trouve que c'est un jeu d'infiltration totalement bidon produit par le "Alain Delon" du jeu vidéo, Monsieur Blabla cinématiques, Monsieur "je me touche le téton". Mais si on me propose un spin-off dans un genre 100% beat'em all et réalisé par les frapadingues de PlatinumGames, alors là je dis pourquoi pas !

Dès l'écran titre déjà le style Platinum s'impose, avec un Raiden en 3D sobre et beau à la fois. On lance le jeu et paf le doute s'installe... cinématiques (très réussies certes), bla-blas, peu de temps de jeu, beaucoup de gameplay hyper assisté, QTE à gogo... on se demande alors si Platinum n'a pas fait du Kojima ! OUPS ! Mais rassurez vous ce n'est que l'intro pour présenter le gameplay et l'histoire. On passe vite sur le scénario, vous, Raiden, embauché comme garde du corps d'un Président africain, assistez impuissant à sa mort et à la prise de pouvoir du pays par un groupuscule armé de cyborgs hyper-sophistiqués. Amoché, vous revenez quelques semaines plus tard, en super cybord équipé d'un iKanata pour la revaaaaanche. Ok, le scénario on oublie, et on s'en tape de toute façon, car on est là pour trancher.

metal-gear-rising-001.jpg

Oui trancher, si au départ cela parait étrange de manier un katana dans Metal Gear, on s'y fait très vite, le jeu n'ayant rien à voir avec celui de Kojima. Vos capacités vont régulièrement augmentées, et vous disposerez aussi d'armes secondaires, pour un beat'em all complet, efficace et bien maîtrisé. On s'éclate vraiment, c'est rapide, facile à jouer, même si au départ on a peur d'un jeu beaucoup trop technique, mais ce n'est qu'apparences....Il y a cependant 3 niveaux de difficultés, un niveau débutant pour ceux qui veulent juste en prendre plein les yeux sans réelle difficulté, puis 2 modes bien plus ardus. A noter quelques petites phases d'infiltration, plus un clin d'oeil à la série qu'une vraie option de jeu. On retrouve aussi le Codec, mais rassurez vous, ça ne hache pas le jeu, les écrans de communication s'ouvrant de manière classe dans le jeu façon Dead Space.

metal-gear-rising-002.jpg

J'en viens à la réalisation technique, une véritable claque, non pas pour les détails et les textures, mais surtout pour le framerate, aspect autrement plus important que de savoir si telle on telle texture est réussie ou pas.... Le jeu est fluide comme un Dead of Alive ou un Ninja Gaiden : c'est du 60 images/sec en permanence, sans ralentissement, un bonheur visuel ! C'est tellement rare aujourd'hui.... Même la version PS3, dont je n'ai testé que la démo, semble totalement fluide ! Ce qui est un miracle.

Sans compter sur un sens aigu de la mise en scène, avec certes des QTE, mais magnifiques, mais aussi et surtout des phases totalement délirantes (du Made in Platinum) et beaucoup de "style". Comme dans tout bon beat'em all 3D qui se respecte, vous allez être un peu emmerdé par les caméras, mais franchement on a vu pire. Globalement c'est beaucoup moins bordélique à l'écran que Bayonetta, mais franchement je préfère.


metal-gear-rising-003.jpg

Les regrets viennent plutôt du temps de jeu, estimé à 7 ou 8 heures en prenant son temps.... avec une fin parait-il vite expédiée... Je n'en suis qu'au chapitre 3, et perso en tant que vieux papy qui avance tout doucement, je préfère un jeu court et beau qu'un jeu long et bâclé. Et puis refaire les niveaux pour améliorer son temps et sa note reste un vrai bonheur. Ok, le jeu est moins travaillé, moins fou, moins technique que Bayonetta, mais j'avais vraiment du mal à adhérer à cette histoire de sorcière et d'anges... Mais entre Bayonetta, Vanquish et ce Metal Gear Rising, Platinum confirme qu'ils sont les meilleurs au monde en terme de beat'em all hardcore.

Metal Gear Rising respire le PlatinumGames. Action de folie, grand n'importe quoi (combats de cyborgs au katana LOL), mise en scène stylisée, maîtrise totale de la console (60 img/sec), pour un vrai défouloir, on en demandait pas plus ! Sûrement trop court, mais quel pied ! Ce sont des grands malades chez Platinum, on sent qu'ils prennent leur panard en développant, et j'espère qu'ils ne sont pas prêt de guérir.

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Commenter cet article

MeRToN 22/02/2013 16:46

Le jeu demande un petit temps d'adaptation pour devenir un pro de la découpe façon abattoir mais une fois le bousin pris en main ça devient un bon défouloir.

thread 22/02/2013 14:09

hop chez moi ce soir !

Azerty0210 22/02/2013 07:36

Il me tente bien ce jeu!