[TEST] METRO Last Light / Xbox 360

Publié le par Dr Floyd

METRO LAST LIGHT

Support : Xbox 360

Existe également sur PS3 et PC
Éditeur : KOCH Media

Développeur : 4A Games

Sortie : 17 mai 2013

metro-last-light.jpg



Testé avec
le support de RueduCommerce



Metro c'est le gage d'un FPS un poil original où nous n'avons pas affaire à un Rambo US hyper patriotique ni à un soldat futuriste invincible bardé de gadgets. Metro mise plutôt sur l'ambiance Pays de l'Est post-apocalyptique. Je suis étonné de cette suite trois ans après car Metro 2033 n'avait pas fait trop de bruits, même si c'était un bon FPS... avec certes quelques défauts.



Quelques années ont passé dans le métro après la victoire contre les Sombres, d'étranges bestioles télépathes. Vous vous faites chier dans les tunnels du métro Moscovite ? Pas pour longtemps, vous allez êtes envoyé à la surface pour enquêter sur la réapparition des vilaines bestioles... Et tout n'est pas si simple car la guerre civile continue. Il y a votre tribu, Sparte (les gentils forcement), prise entre les cocos Rouges et les Neo-nazis ! Bonjour l'ambiance. Le scénario ne sera pas le point fort du jeu, étrangement, car le scénario a été rédigé par
Dmitri Gloukhovski himself, l'auteur des romans (oui oui Metro 2033 est un roman est la base), mais les dialogues sont bons, et l'ambiance post-apocalyptique est bien en place.

metro-last-light-001.jpg

Niveau gameplay c'est du FPS très classique avec quelques passages scriptés peut-être un peu long, surtout au début. Ne vous fiez pas trop à la première heure de jeu un peu frustrante, après tout va mieux. Les phases de shoot sont assez sympa, vives, avec un bon feeling au niveau des armes, tout cela lié à un aspect survival-horror et à un zeste d'infiltration pour ceux qui aiment la discrétion. Bon l'IA n'est pas exceptionnelle, ça se voit bien lors des phases d'infiltration, mais ce n'est pas pire qu'un autre jeu. Jouez directement en mode Ranger pour atténuer cet aspect.

metro-002.jpg

Assez classique aussi du fait de la régénération auto (moins casuale que dans un Call of Duty rassurez vous), et de la progression sur rails. Je peste sinon contre le nombre de touches à utiliser sur la manette, c'est agaçant, on met un bout de temps avant de s'y retrouver, surtout si on pratique plusieurs FPS en même temps.
 
L'essentiel du jeu se joue dans le métro mais il y a des passages où vous sortez prendre un bon bol d'air irradié en surface ! Ce qui atténue l'impression de couloirs. Ce sont les phases les plus exaltantes car rares et sympa visuellement.

metro-003.jpg

Sympa visuellement ?... Hum... si un Moscou en ruine peut l'être !!! C'est la fin du monde mais on reste paradoxalement admiratif. N'espérez pas respirer le bon air frais (sauf si vous voulez vous voir pousser une troisième jambe), en surface il faudra porter un masque, et c'est géré de manière réaliste, car son utilisation est limitée dans le temps... il faut se dépêcher, trouver des cartouches, bonjour le stress ! Et puis les bruits étranges, les monstres qui apparaissant soudainement, votre masque qui se salit.... c'est immersif, ça fout la trouille, c'est l'éclate ! C'est du survival avant d'être du FPS. Une immersion renforcée par un moteur graphique de toute beauté.



metro-004.jpg

Oui un moteur graphique de toute beauté, il faut voir le niveau de détail impressionnant dans les abris sous-terrains, le nombre important de PNJ, les jeux de lumières et d'ombre, les détails qui renforcent l'ambiance : comme essuyer son masque de temps en temps. Les extérieurs sont des oeuvres d'art, hélas on ne peut pas s'arrêter trop longtemps ! Le tout est accompagné d'un framerate correct et stable (non pas du 60 FPS, ne rêvez pas !). C'est du bon boulot, un des plus beaux FPS de la Xbox 360.



Et pour couronner le tout : une durée de vie assez correcte (je pense autour de 15 heures), des dialogues en français, anglais ou Russe (choisissez le russe !), et des chargements rapides (installez quand même le jeu car ça mouline beaucoup : c'est bruyant)

.

Metro Last Light n'est pas le meilleur FPS du monde mais il propose une ambiance exceptionnelle liée une réalisation au top. On y croit, on a peur, on stresse... C'est du survival. Il est globalement meilleur que le premier opus et je le recommande donc aux fans du genre pour un dernier FPS avant la fin du m... heu avant de passer à la "next next gen" (sans connexion obligatoire n'est-ce pas).



SUPPOS : 4,5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Commenter cet article

elgringo 25/06/2013 15:01

Merci pour ce test qui tombe à pic étant donné que j'ai envie d'acheter un jeu, et j'hésite entre Bioshock et Metro. Je penche pour Metro et son ambiance survival et glauque (ce que je préfère!).
Bon, le 1er opus m'avait bien plu mais ne m'a pas laissé un souvenir impérissable...mais je me retrouve assez dans les gouts du doc, donc a tester !

Oken 25/06/2013 12:47

C'est abusé.

rodi 25/06/2013 09:39

Le mode ranger est un DLC sur PC, donc impossible de l'avoir sans payer

Oken 25/06/2013 09:23

@ Rodi
C'était payant si tu le voulais tout de suite, mais j'ai cru comprendre qu'il se débloquait une fois le jeu fini une fois. Ce n'est pas le cas ?

Sinon, vaut-il le détour quand on a déjà le précédent ?

thread 25/06/2013 09:20

si je trip autant que le 1 ça va donner ! Mon prochain jeu après last of us !

rodi 25/06/2013 04:28

Le jeu n'a pas plus à cause du mode difficile payant sur PC