[TEST] NeverDead / PS3

Publié le par Dr Floyd

NEVERDEAD

Genre : TPS-Beat'em all

Support : PS3
Existe également sur Xbox 360

Développeur : Rebellion

Éditeur : Konami
Sortie : 2 février 2012


neverdead-PS3.jpg




Et flop encore un nouveau TPS qui déboule sur nos consoles de salon ! Un genre qui tourne bien en rond depuis quelques années, avec en leader Gears of War et beaucoup de daubes inter-galactiques qui gravitent autour. Rebellion tente ici de se... rebeller (je ne sais pas où je vais chercher tout ça !) en proposant un TPS-Beat'em all offrant quelques originalités bien trash.



Comme le titre le laisse sous-entendre vous jouez ici le rôle d'un héros immortel, un gros nase chasseur de démons ! Le scénario on s'en tape, il faut butter du démon, point. Mais attention si vous ne pouvez pas mourir vous pouvez par contre être terriblement limité en ayant tous les membres arrachés ! De plus vous serez accompagné de la greluche sexy de service, votre employeur, que vous devrez protéger à tout prix car elle n'est pas immortelle, et c'est donc là qu'il y a risque de game-over. Le truc "rigolo" étant qu'une fois votre héros charcuté en petits morceaux (avec vos jambes, bras et torse éparpillés sur le champs de bataille !) vous pourrez essayer de récupérer tous les morceaux en faisant rouler la tête au sol !

neverdead-tete.png
NeverDead, une variante de Katamari Damacy ?

Et il vaut mieux rester entier car comment shooter sans bras ? Comment se déplacer correctement avec une seule jambe ? Sauf que... le démembrement volontaire à ses avantages ! Des exemples : une tête passe facilement dans un conduit, une jambe lancée en l'air peut distraire l'ennemi... ou mieux si il est avalé, vous pouvez shooter de l'intérieur de son corps ! Vous l'aurez compris c'est un jeu délirant à prendre au second, ou plutôt douzième, degré !


neverdead-001.jpg

Bref, si vous réussissez à rester entier vous disposerez alors de deux armes, une dans chaque main, et en option d'une épée qui se contrôle au stick droit (surprenant au départ). Un gameplay qui fait un peu penser à celui de No More Heroes, fun, jouissif et décalé... Tout a été imaginé pour rendre le jeu "cool" : armes, épées, corps qui se démembrent, décors destructibles, musique gore... Mais alors il est où le truc qui cloche ? Bah oui il y a un gros soucis quand même : le gameplay est vraiment brouillon, voire bordélique, avec une action trop rapide, des combats trop confus, et des phases de shoot un poil répétitives et parfois peu intéressantes. Comptez une dizaine d'heures pour finir le jeu, sans réel replay value, et avec un mode multi assez inutile.

neverdead-002.jpg



Niveau réalisation, ça souffle le chaud et le froid : beaucoup de détails, une végétation animée, des décors destructibles (j'adore), des effets de lumière excellents, voire magnifiques parfois, mais en contre partie des animations très moyennes, des bugs visuels et un framerate insuffisant qui saccade l'action. Tout ceci amène de la confusion supplémentaire au gameplay. La bande son ravira par contre les fanatiques de Megadeth, une musique toute trouvée pour ce jeu ! We are dead ! We are dead ! We are dead ! We are fucking dead ! Hum pardon.

Megadeth.jpg
Beeeaaaaahhhhh !!!!!



NeverDead est un jeu censé être très fun mais au gameplay un peu confus et mal calibré. Dommage car il y a de quoi s'éclater entre le shoot, le combat à l'épée, les destructions de décors, les démembrement et Megadeth en fond sonore ! Un jeu pop-corn avec de bonnes idées pour un délire gore-metal qui ravira les fans de Megadeth (qui se se doivent de posséder ce jeu !

).

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Commenter cet article