[TEST] No More Heroes 2 : Desperate Struggle / Wii

Publié le par Dr Floyd

no-more-heroes-2-titre.jpg NO MORE HEROES 2 : DESPERATE STRUGGLE
Support : Wii


Editeur : Marvelous Entertainement


Dévloppeur : Grasshopper Manufacture


Sortie : 28 mai 2010


Ultra rafraîchissant, fun, drôle, des idées originales à la pelle, des personnages dingues, mais en même temps une réalisation médiocre avec une partie du jeu complètement à la ramasse (les déplacements en ville), je parle bien sûr de No More Heroes. Son auteur, Suda 51, est aujourd'hui devenu une petite star du jeu vidéo grâce à ce titre particulièrement décalé. L'effet de surprise passé, une suite toujours sur Wii, était-elle justifiée ?

Alors déjà un bon point pour cette suite : le jeu n'est plus du tout censuré, les gerbes de sang sont donc de la partie ! Hyper violent façon Tarentino, avec des dialogues crus, des allusions permanentes au sexe, No More Heroes n'est pas un jeu à mettre entre toutes les mains ! Couchez les enfants, sortez votre couple Chuck-Norris/Wiimote ou votre manette classique (oui oui le jeu est bel et bien compatible avec cette manette) et plongez dans les délires du Suda 51 ! Travis est en effet obligé de reprendre du service, son meilleur ami a été assassiné et la vengeance sera terrible dans un mélange de violence, de sexe, mais aussi de retrogaming ! (on en reparle).


no-more-heroes-2-003.jpg
Vengeance !!!

Sous les ordres de la sublime Sylvia Christel, dont il est fou amoureux, le Travis doit abattre un par un les dizaines de boss du jeu, des personnages toujours aussi travaillés et charismatiques. Sauf que quelques changements interviennent avec ce second opus : fini les ballades en ville, Grasshopper a décidé de virer cette partie (sûrement trop difficile à programmer sur Wii) pour la remplacer par une simple map avec choix de destinations.

Et c'est en fait un point positif : on ne perd plus de temps, fini le déséquilibre esthétique entre la ville et les combats (on avait l'impression de jouer tantôt sur N64, tantôt sur Gamecube), le jeu gagne alors en rythme et en cohérence pour se transformer en un vrai beat'em all déjanté. Le jeu est donc devenu linéaire, mais bon quand on y réfléchit bien le premier l'était tout autant, faussement ouvert par l'intégration d'une ville inutile. En gros le principe est donc toujours le même : on prend connaissance du prochain boss, et là on a le choix entre aller se le farcir ou alors se "détendre" via des mini-jeux rétro (oui oui je vais y venir).


no-more-heroes-2-002.jpg
Rhaaaa Sylviaaaa !

Les combats ressemblent fortement à ceux du premier opus avec de petites retouches et une gestion de la caméra un peu meilleure, et comme je vous le disais précédemment l'absence de censure. Avant de rencontrer chaque boss il faudra passer par des centaines de gardes du corps à découper en rondelles, c'est fun, c'est délirant, c'est plaisant à jouer, on prends son pieds, c'est ma partie du jeu préférée ! Des idées délirantes agrémentent le combat comme la roulette bonus et le félin. Une fois devant le boss je trouve que c'est un peu moins fun, car il faut trouver son point faible, et souvent on galère à être refrappé avant d'avoir pu se relever ou à essayer de replacer la caméra. Dommage, mais on est étonné quand même de la créativité des développeurs pour chaque boss.


no-more-heroes-2-001.jpg
Je tranche, je découpe, je décapite... avec style !

Bon allez je vais vous causer des mini-jeux. Des pauses détentes qui sont en fait des jeux façon 8 bits ! (un peu dans le même veine que Megaman 9 ou 10 si vous voyez). Huit jeux rétro dans le pur style Nes, avec graphismes, gameplay et sons d'époque ! Des jeux plus ou moins réussis mais assez délirants, qui permettent vraiment de se changer les idées entre deux massacres. Je vous laisse la surprise de la découverte de ces jeux.

 

no-more-heroes-2-retro.jpg
Oui oui vous jouez toujours à No More Heroes 2 !

 

Coté réalisation technique, c'est un poil meilleur que le premier opus, c'est de la Wii sans plus. Mais la mise en scène est tellement réussie, la charisme des personnages tellement énorme, la sensualité féminine tellement crédible, qu'on oublie jouer sur une console techniquement dépassée et on trouve le jeu très beau finalement ! Du coté sonore c'est tout simplement parfait : doublages en anglais fabuleux et bande son rock-electro qui colle parfaitement au jeu. Enfin les jeux retro 8 bits sont totalement crédibles dans leurs graphismes et leurs sonorités. Si vous êtes réfractaire à la Wiimote, jouez-y à la manette classique, mais dans les deux cas la jouabilité est très bonne.

 

no-more-heroes-2-004.jpg
Travis est parfois un peu distrait...

 

Si No More Heroes 2 est un jeu sans grande replay value, car assez répétitif, la violence des combats, l'atmosphère si spéciale et les cinématiques fabuleuses, transforment ce jeu en un incontournable ! Les programmeurs se sont vraiment lâchés et ont pondus leur jeu sans repomper l'existant comme le font tous les autres éditeurs ! Je ne sais pas trop si c'est un grand titre, mais c'est en tout cas une oeuvre vidéoludique totalement maîtrisée et un vrai hommage au jeu vidéo dans son ensemble. Un jeu mature qui nous fait encore croire aux jeux vidéo.

SUPPOS : 5,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Commenter cet article

DBZ3 29/06/2010 19:30



tres bon test pour un tres bon jeu



travis 29/06/2010 19:26



La wii est une usine à hits....bon je retourne sur ce jeu mais d'abord une etoile à gagner dans mario galaxy 2!Trop bon!