[TEST] Resident Evil Revelations / Nintendo 3DS

Publié le par Dr Floyd

RESIDENT EVIL REVELATIONS

Support : Nintendo 3DS

Genre : Survival de poche en relief

Éditeur / Développeur : Capcom

Sortie : 27 janvier 2012

resident-evil-revelations-box-3DS.jpg

Testé avec le support de RueduCommerce




Après un décevant Resident Evil 5 et la boulette Mercenaries sur 3DS (à cause du système de sauvegarde unique) Capcom se devait de remettre à flot (sur un navire huhu) sa série soit disant mythique. Un pari qui semblait difficile sur 3DS...



Pas trop la peine de vous causer de la trame scénaristique peu originale... Resident Evil ? Le bio-terrorisme, les virus, les personnages caricaturaux et les dialogues particulièrement fades, pour un jeu généralement très linéaire... Oui je ne suis pas fan à la base de cette licence, même si, Resident Evil 4 fût quand même un choc (surtout le début du jeu et l'arrivée dans le village). Dans cet opus différents binomes (on retrouve Chiss, Jessica, Jill Valentine, Parker, Jesse...) vous permettront de visiter différents lieux avec des configurations d'armes différentes, apportant pas mal de variété, le jeu débutant sur un navire en pleine tempête, façon le Serpent Solide dans Richard Gear Solid 2.

RE-revelations-001.png

Niveau armement on retrouve les classiques couteau, Tom Selleck, heu pardon Magnum, fusil à pompe, mitraillette, lance-missiles, avec customisation possible, mais aussi quelques nouveautés : leurre biologique, grenade électrique et un nouveau gogo-gadget qui n'aurait pas déplu à Samus : le scanner Genesis qui vous permet de détecter des objets ou de faire des analyses biologiques. Le second écran est, vous vous en doutez bien, super pratique pour consulter la carte et son équipement, fini les changements d'écrans pénibles.


RE-revelations-002.png



Question gameplay, même si il est idéal d'y jouer à deux sticks (donc avec l'improbable gadget clownesque Circle Pad Pro) je me refuse à greffer cette horreur visuelle (et aberration marketing) sur ma belle console, j'y joue donc de manière classique : un seul pad pour se déplacer, la gâchette droite enfoncée pour activer le mode tir façon FPS, la gâchette gauche enfoncée pour permettre les déplacements latéraux ou se déplacer tout en tirant. Ça peut paraître compliqué mais on s'y fait franchement très vite, ce n'est pas forcement plus pénible à gérer qu'un RE4 ou RE5 balai dans le c... sur console de salon. Et en tout cas on peut bouger en tirant, c'est dingue non ? Où Capcom est allé chercher une idée aussi révolutionnaire ? Votre coéquipier, comme toujours dans ce genre de jeu, ne sert pas à grand chose dans l'action, sa puissance de feu est volontairement inférieure à la votre et c'est quasiment toujours à vous de faire la différence, il sert surtout à étoffer le scénario et générer du blabla si cher aux Japonais.

RE-revelations-003.png



Un Resident Evil finalement classique... mais cependant l'aventure vaut franchement le coup. Clins d'oeil aux différents opus précédents, environnements variés, nombreux binomes, époques différentes... on a vraiment pas le temps de s'ennuyer et on a toujours envie d'avancer. Avec une maniabilité finalement assez satisfaisante sans double stick, la 3D relief et le second écran tactile, le cocktail final est finalement très bon et je me suis laissé prendre au jeu de la survie en milieu hostile sur un écran rikiki... Dans Resident Evil 5 sur mon écran géant de geek au bout de 30 minutes j'étais saoulé, pas ici.



RE-revelations-004.png

De plus techniquement le jeu est vraiment impressionnant pour de la 3DS. Oui cette console peut gérer ce genre de jeu sans problème et ne sera pas cantonnée aux graphismes cartoon made in "Nintendo". Les environnements graphiques sont variés et réussis, de même pour les personnages et le bestiaire, le tout avec une bande son satisfaisante, malgré un doublage français assez moyen (vous pouvez opter pour une autre langue). Enfin l'option 3D Relief apporte vraiment un plus niveau immersion, et affine encore un peu plus les graphismes, sans trop faire mal aux yeux.




Le docteur est très satisfait de ce Resident Evil, maniable même avec un seul stick, varié, immersif malgré le petit écran, et sans faille technique. Il le considère comme un indispensable pour les fans de la série, et sûrement comme le meilleur jeu du genre survival jamais produit sur une console portable.

 Bordel de sprite, le doc a dit du bien d'un jeu Capcom, c'était devenu rare ces dernières années.

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Petit-rat 03/03/2012 23:00

bien jouer capcom!

DBZ3 25/02/2012 11:58

Te fie pas trop à la démo qui ne montre pas les meilleurs aspects du jeu

Ouais_supère 25/02/2012 11:35

Elle me plait, cette console, de plus en plus.

musuni 25/02/2012 08:52

j'ai téléchargé la demo gratuite sur le nintendo shop, bah j'ai pas du tout accroché, sentiment de jeu baclé... en même temps je ne suis pas un fan de la serie, qu'en pensent les vrais fans?

Jujuzen 25/02/2012 02:01

"Resident Evil 4 fût quand même un choc". Pour moi la série a prerdu son âme à partir du 4 et son orientation action. Le 4 et 5 sont peut être de bons jeux (et encore) mais surement pas de bons
résident evil. Le Rebirth, le 2 ou le Code Veronica sont des tueries.
Ça fait du bien de râler un peu.