[TEST] Ridge Racer Unbounded / Xbox 360

Publié le par Arocka

RIDGE RACER UNBOUNDED
Support : Xbox 360
Existe également sur PS3 et PC
Éditeur : Namco Bandai
Développeur : BugBear
Sortie : 30 mars 2012


ridge-racer-box.jpg

testé en collaboration avec Xbox360Live

Sorti il y a de ça 6 ans maintenant, le dernier Ridge Racer avait séduit. Qu'on se le dise, cet épisode nommé pour l'occasion Ridge Racer Unbounded laisse littéralement tomber ce que la série offrait. Désormais, les Finlandais de chez Bugbear ; connu pour le succès de Flatout ;
veulent se rapprocher de Burnout et on le ressent dès les premiers instants.

Oubliez ce que vous connaissez, Namco a donné carte blanche à Bugbear afin d'offrir aux joueurs une nouvelle vision de Rigde Racer. Le constat est sans appel, on est devant un jeu ou prime l'action effrénée et la vitesse fulgurante dans des ruelles écharpées. Laissant de côté les paysages luxuriants, les plages et les cocotiers, Unbounded se veut plus mature. Ainsi, on se retrouve projeté à Shatter Bay, ville plus inspirée de Chicago que de Miami, pour en découdre avec des pilotes tout aussi agressifs que nous.

ridge-racer-001.png

Si l'on as du mal a se croire sur un Ridge Racer, le fond est pourtant là. Les dérapages et la jouabilité arcade qui ont fait la force de la série sont retranscrit à merveille mais c'est à la façon d'appréhender les circuits, qu'Unbounded diffère. Il n'est ici plus question d'éviter soigneusement les éléments du décor, mais plutôt de foncer dedans à plus de 200 km/h.
A l'inverse
des anciens opus qui nous demandaient une attention de tous les instants pour grappiller quelques secondes lors de virages,
Unbounded nous offre une jauge de destruction. Une fois celle-ci remplie et activée, vous serez aux commandes d'un monstre sur roues.
Des immeubles aux véhicules adverses, rien ne pourra se mettre au travers de votre chemin.
Les amateurs de tôles froissées et de murs en ruine seront comblés par le tournant pris par BigBear.

ridge-racer-002.png

Lorgnant du côté de Burnout et autres Flatout, cet épisode de Ridge Racer peine à se démarquer visuellement des concurrents. Affichant pour l'occasion des graphismes tout juste corrects, l'impression de vitesse et de flou rend le final néanmoins très sympathique. Les kilomètres défilent à toute allure sans aucunes saccades au volant de bolides particulièrement bien modélisés pour l'occasion. Les façades volent en éclat offrant une pluie de débris sur notre pare-brise, alors qu'on continueras d'accélérer pour essayer tant bien que mal de rendre le véhicule devant nous à l'état de simple épave, afin de prendre la tête de la course dans une explosion mémorable. 


ridge-racer-003.jpg

Vous passerez le plus clair de votre temps dans le mode "dominer Shatter Bay", celui-ci, dépourvu de scénario et de cinématiques, vous fera partir du néant pour au final vous octroyer le rang de maître de la ville. A travers différentes épreuves, allant de la course simple aux défis de drift, à vous de faire vos preuves sur le circuit et de remporter à chaque niveau gagné de nouveaux véhicules, tout aussi rapides que destructeur. Si le concept est maintes fois connu de tous, force est d'avouer que l'on prendra plaisir à arpenter les rues de Shatter Bay durant la huitaine d'heure que propose ce mode, sans que la lassitude ne pointe le bout de son museau, grâce à des musiques entraînantes qui collent parfaitement à l'univers.

ridge-racer-004.jpg

En dehors de la similitude avec d'autres ténors du genre, la grande nouveauté du titre qui séduira certainement la communauté, repose sur l'éditeur de circuits. Il n'est ici pas question de "construire" sa propre ville pour arpenter les rues fraîchement mises en place, mais d'offrir au joueur la possibilité, (en utilisant des blocs déverrouillés en solo) de parsemer ses tracés avec des zones préconstruites. Vous trouverez à cet effet, des virages, lignes droites, plantes, que vous devrez mettre bout à bout sans pouvoir en changer la disposition. Malheureusement.

Si le soft est rempli d'ajouts et d'idées qui ne laisseront pas de marbre, il faudra remarquer qu'Unbounded est plus une copie parfaite d'un Burnout en plus nerveux que d'une suite à proprement parler. Se démarquant de la série en offrant une orientation ou seule la destruction prime en gardant comme seules bases les dérapages, Unbounded arrive tout de même à surprendre en proposant un enfer pur sur route. Aucun temps morts et une mise en scène digne des plus grands films d'action font de ce reboot une excellente mise en bouche sur les hypothétiques suites qui pourraient voir le jour. On aime ou non, les nouveaux trouveront leur compte, les fans eux, risqueront de crier au scandale.

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg


drhfloyd.jpgL'avis du Doc
Speedtesting de 1h avec le support de Gamoniac
Bugbear, les développeurs cultes du mythique FlatOut Ultimate Carnage sur Xbox 360 (le meilleur jeu de caisse de tous les temps) qui bosse sur la franchise Ridge Racer ?! Bon à la limite pourquoi pas, sauf que ici le jeu n'a absolument plus rien à voir avec Ridge Racer ! Mais alors absolument rien ! Nous avons simplement affaire à un nouveau clone de Burnout... où il faut gagner des courses "avec style" en cassant un max de trucs sur le parcours et en défonçant les adversaires pour gagner du boost. La rage de vaincre n'est pas là car c'est avant tout une question de leveling et qu'il faut faire face à des ennemis à l'IA totalement faussée. De plus n'espérez rien de la réalisation : aucune identité visuelle, des parcours peu lisibles d'autant que le framerate n'est que de 30img/sec (insuffisant pour un jeu de caisse aussi rapide), on sent le produit vite fait, purement marketing... un jeu ennuyeux. Je suis vraiment déçu qu'un studio comme Bugbear se soit rabaissé à produire de la daube commerciale... SUPPOS : 2/6

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Arocka 31/03/2012 23:58

Attends ho, j'ai rien contre toi moi, mais si tu n'as pas le respect d'écrire correctement un pseudo.. : azuca-machin ?

Y'as pas eu de "délégation" clique sur le lien présent en haut, tu comprendras. Nan mais c'est quoi ça sérieux ?

jntn 31/03/2012 10:55

Hey manu (tu descends!) apprends à lire avant de rire! Je dis pas que je penses qu'il s'agit de la suite de Flatout, je veux savoir si le Doc pense que Bugbear va arriver à séduire le public
grace
au label Ridge racer! Car hélas Flatout n'a pas eu le succés qu'il méritait. Ton avis je m'en tape d'autant que même si tu as testé le jeu il reste moins accessible qu'un burnout auquel tu as
été
élévé! Manu le nouveau Zemik!!!

Manu 30/03/2012 17:46

@ mrwaluigi merci de ta franchise et de ton retour après quelques heures de jeux.
@jntn la suite caché de Flatout laisse moi rire...

jntn 30/03/2012 14:47

Et l'avis du doc dans tout ça! C'est pas parce que namco délègue à Bugbear que le doc doit déléguer à azuca-machin, pour le test d'un jeu qui pourrait être la suite cachée de Flatout! A bon
entendeur salut!

MrWaluigi 29/03/2012 13:11

Bon je vais passer pour un idiot, mais je préfère cela que vous mettre dans une situation délicate de ne pas vous avoir dit la vérité : Le jeu me plaisait les premières minutes... mais il se trouve
qu'il est à chier en creusant. Graphisme horrible, frame rate nul, zero plaisir une fois qu'on a cassé un bordel, in-maniable... Jeu objectivement TRES MAUVAIS. Désolé pour mon premier avis à
chaud, après 2 heures de jeu je vais prier pour le revendre du mieux possible. Ne tomber pas dans le piège, comme moi, de ces %§! de Edge...

Warhol 29/03/2012 02:45

bon test mais typiquement le genre de jeu que je trouve sans intérêt ...

mrwaluigi 29/03/2012 00:41

J'ai acheté le jeu à moitié prix, à cause du 9 sur 10 de Edge. Et bien au risque de me faire fustiger, je vous invite à y jeter un oeil car il est bien plus technique que prévu. On doit usiter le
turbo au bon moment, il faut controler au mieux son véhicule pour franchir des places dans le classement. C'est un vrai bon jeu d'arcade qui mérite attention. Voilà, comme quoi on peut se tromper
aussi et tous les titres qui sortent ne sont pas des bouses. Mea Culpa, une vraie réussite pour moi ! :)

proutman 28/03/2012 21:42

Un manager de chez Namco qui rencontre le responsable du marketing:
Manager: Salut Bob, ça roule, un café ?
Le gars du marketing: Je veux bien Tom, tu bosses sur quoi ?
Manager: Ben mes stagiaires ont pondu un nouveau pendant leur CDD.. (NLDR: l'action aurait pu se dérouler chez Ubi)
Le gars du marketing: Ah ouais un nouveau jeu ? Gears of war 22 ? Battlefield 67 maximum carnage reality war ? Mass Effect 24 ? Uncharted 7 "move assistance" edition ?
Manager: Non, Tom cette fois c'est un nouveau jeu... cette fois il ne sont pas partis des sources de la version précédente en faisant deux ou trois changements, ils codés un nouveau jeu de caisse
en repompant tout les poncifs du genre...
Le gars du marketing: Mais merde Bob, les Kevin n'acheteront jamais si ce n'est pas une suite !
Manager: Ouais c'est vrai, quelle merde... attend on avait pas une franchise sur les jeux de caisse ? Tu sais le truc sur play avec des savonettes fluo qui roulaient sur fond de j-pop à deux balles
?
Le gars du marketing: Mais oui Tom, on avait fait même une suite identique appellée "revolution", qui était identique au premier, mais on avait ajouté l'option retroviseur !
Manager: Ah les cons, 350 balles le retroviseur, comment ça s'appellait déjà ridche... turismo.... the real motherfucking simulation...
Le gars du marketing: Non ridge racer !
Manager: Et tu ne crois pas que les Kevins vont s'apercevoir qu'il n'y a aucun rapport avec les savonnettes fluo ?
Le gars du marketing: Mais pas du tout Bob, ils sont trop jeunes, cela fait dix ans que tout les jeux de caisse sont des repompes de burnout, flatout, gran turista... ils ne verront pas la
différence...

Ainsi naquit Ridge Racer Unbounded...

Senbei 28/03/2012 20:08

Visuelleùent ca ressemble a des dizaines de jeux de caisses sortit sur 360... quel ennui. Plus de puissance , moins d originalite. Je ne vois pas l interet de faire un ridge qui ressemble a
burnout, a par pour faire vendre.

mr waluigi 28/03/2012 16:25

Ce jeu sent la bouse... alors pourquoi Edge réputé diff a mis un 9 sur 10 ? Oo Ils ont été acheté c'est pas possible. Ca se voit que le jeu est pas génial. Et par ailleurs, les destructions sont bc
moins spectaculaires que promis...

Manu 28/03/2012 16:17

@ Thread : tu gonfle la taulière* faut réviser les classiques..
1- Les burnouts ont instauré un style qui leurs est propre (que beaucoup essaye d'imiter) depuis les premier opus sur gamecube et le 3 sur xbox ou ps2 est le plus fun
2- Les ridge racers ont effectivement besoin d'une refonte quand on voit la dernière merde sur psvita.. mais pourquoi le nommé ride racer si l'on retrouve rien de l'original qui m'a fait vibré sur
psone.
3- ridge racer à toujours était un simulateur de caisse a savon (dérapage a foison !) avec cette musique techno et son ambiance arcade miam. Dans cette merde qui vient de sortir certes les
dérapages sont bien présent mais avec une maniabilité risible et désolé aucun fun pour moi.. et la vitesse complètement démesuré de burnout faisait partie intégrante de l'ambiance déjanté que ce
ride racer essaye de singé sans grand succès..
Conclusion : retourne sur cette simulation de bulldozer sans âme..

Mahht 28/03/2012 14:03

Tout fout le camp.......

Thread 28/03/2012 09:06

"Allez Manu rentre chez toi [...] tu gonfles la talaulière !" Alors :
1- les burnouts sont des merdes dès le 3 (le 1 et le 2 sur GC miam !!!)
2- les ridge racers avaient bien besoin de se renouveler depuis le révolution !
3- mons rapide = moins simulateur de fusée sur rail donc c'est très bien !
Conclusion : va donc te coucher au lieu de dire des conneries !

Manu 28/03/2012 01:01

Ce jeux est une véritable merde, une pâle copie de burnout la sensation de vitesse et le fun en moins, il n'a de "ride racer" que le nom.. A éviter !!

waluigi 27/03/2012 23:31

Mais d'où sort ce test ?! Je pensais que le jeu étais reporté à une date imprécise Oo C'est un test en exclu mondiale ou un poisson en avance ?