[TEST] TRACKMANIA DS / NINTENDO DS

Publié le par Goomba-Powaa

TRACKMANIA DS
SUPPORT :
Nintendo DS
DÉVELOPPEUR : Firebrand Games
ÉDITEUR : Focus Home Interactive
SORTIE : novembre 2008




Trackmania, c’est le jeu de course arcade par excellence. La série a acquit ses lettres de noblesse sur PC, fort d’une communauté de joueurs sans cesse grandissante. Pour la première fois, la série de Nadéo débarque sur un autre support que le PC, à savoir notre bonne vieille DS. Malgré les capacités techniques restreintes de cette dernière et une réalisation confiée à Firebrand Games, est-ce que cet opus va réussir le tour de force de garder l’esprit fun du soft sans faire trop de concessions ?

Qui dit Trackmania, dit trajectoires. Ce jeu peut se résumer à ce seul mot. Ici dans Trackmania DS, le joueur évolue sur des circuits fantaisistes (loopings, flèches accélératrices, bumpers, virages inclinés…), dans divers univers (désert, rallye et piste monoplace type F1). Votre but : Battre ou vous rapprocher d’un temps de référence déjà établi, afin de gagner un maximum de médailles et de coppers. Grâce à ces gains, vous pourrez petit à petit débloquer des circuits de plus en plus difficiles et ainsi progresser dans le jeu.



La conduite est purement arcade, sans concessions. On accélère, on ne freine quasiment jamais (on lâche plutôt l’accélérateur), et on dose la direction : selon la catégorie de véhicule choisie, la direction est plus ou moins directe, et le rayon de braquage différent. Il en résulte un gameplay assez varié, fin, et étonnamment assez technique. Il faut apprendre par cœur chaque tracé, afin de gagner tentative après tentative, le dernier dixième permettant de gagner l’or au lieu de l’argent. Un passage clé, un enchaînement de virages mal négociés, et c’est votre temps qui sera ruiné, inutile de continuer, il faut recommencer. Pour cela, le bouton X est très utile, il permet d’« eraser » la course en cours et de recommencer sur la ligne de départ comme si de rien n’était.



D’un point de vue technique, les développeurs a réussi une réelle prouesse, non pas graphique (les environs sont assez vide, sans vie), mais de fluidité. Le jeu est extrêmement fluide, rapide, la DS puisant dans ses dernières ressources. Mais malheureusement, cela se paye par quelques bugs / scintillements. Plus embêtant, la portable de Nintendo est parfois incapable d’afficher assez rapidement au loin le développement du circuit, du coup souvent on se retrouve avec des virages en aveugle, ou bien sans savoir où aller. Le syndrome du « Arghhh où je vais làààà !!?? ». Assez frustrant parfois.

Trackmania ne souffre par contre d’aucun problème de maniabilité. Le pavé directionnel de la DS lite, de qualité, est parfaitement adapté. Il permet de bien tâtoner, de bien doser la direction du véhicule, quelque soit la catégorie choisie. La bande son et les bruitages sont eux passés totalement au second plan, avec des thèmes bateaux. Même si ce n'est pas là le principal intérêt du jeu, qui demande une certaine concentration, ce n'est clairement pas le point fort du jeu...



La durée de vie est correcte. Avec environ 100 courses-défis en mode solo, réparties en 3 modes de jeu (course, puzzle et plate-forme), le jeu saura vous tenir en haleine entre 5 et 10 heures, le temps de tout découvrir ou presque. De votre volonté de chercher ou non le chrono ultime dépendra en grande partie la durée de vie que vous accorderez au soft une fois toutes les courses débloquées. Le nombre de coppers gagnés (selon que vous remportiez l’or, l’argent ou le bronze sur un chrono) vous permettra d’acquérir dans la boutique du jeu de nouveaux circuits, skins ou éléments de constructions. Car oui, bonne idée des développeurs, il existe un éditeur de tracé. Pas toujours très ergonomique, il a au moins le mérite de proposer pas mal de possibilités au niveau de la création et du partage en local avec d’autres trackmaniacs.

Trackmania Ds bénéficie du multi-joueur. Ca veut dire quoi ? La possibilité de jouer en ligne contre d’autres joueurs du monde comme les versions PC ? Eh non. Voici le gros défaut du jeu. Pas de mode on-line, contrairement à Mario Kart DS par exemple. Comment expliquer cet oubli, qui est la quintessence des opus PC ? les développeurs ont-ils été bridés par les capacités de la NDS (lags, ralentissements,…) ? Difficile de savoir, et autant dire que les fanas de la série feront l'impasse direct sur cet épisode en apprenant cette grosse lacune. Toujours est-il qu’il vous restera le jeu en réseau avec 8 autres joueurs NDS au maximum, avec une ou 2 cartouches Trackmania DS...mais là aussi çà n'a plus le même charme.


Alors ce Trackmania DS ? Certains diront qu’un Trackmania sans son mode on-line n’est pas un vrai Trackmania. Ils n’ont pas tout à fait tort. Malgré ce gros défaut et une réalisation technique qui en demande peut-être un peu trop parfois à la DS, le gameplay de la série est présent, on n’est pas dépaysé. Le challenge du chrono à améliorer jusqu’à obtenir le temps parfait saura retenir les hardcore gamers, qui seront servis. Pour ma part, j’attends impatiemment Trackmania Wii prévu début 2010. En attendant, je ne saurai que vous conseiller de vous procurer ce jeu à bas prix si vous en avez l’occasion, histoire de patienter tranquillement avant ce nouvel épisode qui espérons le tiendra ce coup-ci toutes ses promesses.

SUPPOS : 1,5/6 pour les fans de la série (pas de jeu en ligne)

(3.5 pour les autres)

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Opi 09/10/2009 15:06


Salut!

Pas mieux qu'au dessus.
Possédant la version PC, je me suis dit "cool, un trackmania portable!"
Après achat, la joie fut courte;
Courant seul, le jeu perd son esprit communautaire et donc son côté fun.
Resultat, on s'ennuie vite!
On aurait pu parler aussi de certains bugs, comme les "trous" dans la route (il m'est arrivé pas mal de fois de traverser le bitume, c'est rageant, surtout quand on pense être sur la bonne
trajectoire) ou autres atterrissages foireux (la voiture se bloque parfois comme si elle plongeait dans un bac à sable!).
On perd au passage la gestion du frein à l'atterrissage (qui permettait d'améliorer significativement ses temps), et bien sûr, le mode jeu en ligne. (On aurait même pas pu couler une gestion des
highscores dans ce jeu?!)

Ce jeu, je l'ai beaucoup attendu, j'ai été très déçu, et je l'ai déjà revendu.
Bref, je pense que la note de 1.5 est méritée.

@+!


Kubs 09/10/2009 14:02


Le jeu dégage une impression étrange. Il est bien fait techniquement (pour de la ds bien sur et est assez riche malgré tout grace à la course au scoring. Cependant en jouant je me suis dit que
c'était froid et chiant.


The One 09/10/2009 09:38


achété et revendu le lendemain 1,5 c'est déjà bien généreux


venom 09/10/2009 08:38


4 suppos pour moi.
c'est une adaptation,pas un portage.
sur ds,c'est le plaisir du scoring,stoo.
j'ai pas regretté mon achat.se faire une ptite partie de temps en temps,pour peter son score,c'est l'interet de la version ds;pas de rester des heures à faire la compete.


erikrom 08/10/2009 22:27


je te trouve bien aigris
j'aurais mis 4 suppo