[TEST] Two Worlds II / Xbox 360

Publié le par Dr Floyd

TWO WORLDS II
Support : Xbox 360
Existe également sur PS3, PC, Mac

Développeur : Reality Pump

Éditeur : Topware Interactive

Sortie : 26 novembre 2010

two-worlds-II-gamopat.jpg

Testé avec le support de Gamoniac




Two Worlds fût un jeu de rôle très intéressant mais hélas bourré de défauts et souffrant de la comparaison avec Elder Scroll IV. On ne s'attendait donc pas vraiment à une suite.... mais les polonais de Reality Pump nous ont promis un jeu totalement revu et corrigé.



Tradition oblige, on commence comme toujours par créer son avatar, avec des choix plus que limités, la customisation viendra pendant le jeu. L'histoire débute de manière on ne peut plus banale, un peu comme si les développeurs voulaient affirmer haut et fort avoir repompé Elder Scroll IV : Vous êtes en effet enfermé dans un cachot sans espoir d'en sortir un jour ! Ça ne vous rappelle rien ? Quand soudain un évènement inattendu survient : vos ennemis d'hier, guidés par l'orc Dar Pha, vont venir vous donner un coup de main pour sortir de là. Après quelques péripéties dans les ruines du château vous êtes libre et pouvez respirer l'air frais... à vous maintenant d'assouvir votre vengeance !



two worlds 2 001

Au cours du jeu vous ferez évoluer votre héros librement en répartissant les points de force, dextérité, endurance et magie acquis, ce qui orientera votre classification entre guerrier, ranger ou mage. Vous disposez également de nombreuses compétences à améliorer. Les combats peuvent être très variés : nombreuses armes disponibles, boucliers, flèches, furtivité, pièges, boules de feu, aveuglement, etc... vous pouvez même créer vos sorts et potions. Il n'en faudra pas moins pour venir à bout du bestiaire assez diversifié du jeu. Plus fort encore : vous pouvez casser des objets et récupérer les matériaux pour améliorer d'autres objets ! (certes de manière peu réaliste...). C'est vraiment complet et la montée en puissance de votre avatar est assez jouissive. Mais alors... Nous avons affaire à un fabuleux jeu de rôle ?


two-worlds-2-002.jpg

Hélas non, pas vraiment... Déjà le monde ouvert du premier opus laisse place à un monde découpé en secteurs (avec téléportation), ces secteurs n'étant pas très vastes et non explorables dans leur intégralité... Par contre c'est assez varié et détaillé niveau paysages. Rassurez-vous, on ressent quand même une liberté de déplacement agréable, à pied, à cheval, ou même sur les eaux. Mais le vrai soucis est lié à l'immersion : les quêtes sont creuses, les dialogues ennuyeux, les personnages rencontrés sont souvent muets, et il y a très peu d'interactions. Autre soucis qui défavorise l'immersion : la réalisation et la finition.



two-worlds-2-003.jpg

En effet le jeu pêche vraiment par une réalisation totalement bâclée : textures souvent moyennes, motion blur dégoûtant, quelques bugs visuels, clipping, framerate très mauvais, ralentissements affreux... les extérieurs sont quand même globalement corrects, mais ce sont surtout les animations ridicules qui gâchent tout, il suffit de voir votre personnage peu charismatique et son inertie assez ridicule.... Et il y a aussi un manque de finition flagrant dans tous les domaines : les voix sont ridicules, sans le moindre charisme, les combats sont un peu gâchés par l'IA très faible des ennemis, des animations contextuelles ont carrément été zappées, les menus imbuvables, une gestion de l'inventaire gonflante, une gestion des touches trop complexe.. Un peu comme si les développeurs avaient pondu le jeu d'une traite sans tenir compte des finitions.
 Ça sent quand même un peu, beaucoup, le foutage de gueule.


Ainsi, malgré les 40 heures de jeux promises j'ai vite renoncé à cette aventure, n'arrivant pas à m'imprégner dans le jeu, passant plutôt mon temps à pester contre les touches et les défauts visuels...
 Two Worlds II souffre bien évidement de la comparaison avec Elder Scroll IV, dont il s'inspire d'ailleurs peut-être un peu trop... Les développeurs nous proposent ici un travail vraiment bâclé, un jeu de cette envergure ne pouvait être développé aussi vite.



Tout est bâclé dans Two Worlds II : la réalisation technique, le scénario, les dialogues, les voix, l'interactivité, les menus, et le gameplay...  Si on arrive à passer outre tous ces défauts (!!!) on peut quand même considérer que c'est un très bon jeu de rôle riche et varié ! Mais sans moi, quand on a goûté il y a déjà 5 ans à Elder Scroll IV, et quand on sait que le V arrive cette année, il est difficilement concevable de s'attacher à ce titre, sauf à être vraiment en manque. Je préfère encore le premier opus totalement buggé mais avec son monde réellement ouvert.



Réalisation technique : 4/10

Aspect artistique : 3/10

Gameplay : 3/10

Replay Value : 6/10
17/40
SUPPOS : 2/6
(Appréciation personnelle)
suppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Commenter cet article

saucisson sec 30/06/2011 21:31


C'est vrai finalement les tests du doc comme d hab quoi.Entre les tests du doc et de la saucisse,on est bien garnit ici


ikar 30/06/2011 21:22


Quoi?!!! Le do qui ne finit pas un jeu qu'il teste....enfin je veux dire, encore un!


Thread 30/06/2011 09:58


J'avait tenu 30 minutes sur le 1.
Je n'ose toucher à celui-ci.
Les catastrophiques Risen et Gothic IV sur consoles sont finalement prenants et faisables eux, avec même du plaisir malgré leurs tares congénitales qui les font ressembler à un fanboy $ony ! ^^