This is the end

Publié le par Azerty0210

the-end.png

Ce titre mythique des Doors colle magnifiquement à la licence Guitar Heroes que Activision vient de décider à abandonner. Pas de nouvel opus en 2011 et tous les projets en cours sont annulés. Cette nouvelle (peut être bonne pour certains) en emmène quand même une mauvaise : des licenciements par dizaine, ce qui va encore faire briller les yeux de Bobby Kokick, le JR à la tête de la firme américaine.


Véritable folie il y a quelques années, il faut avouer que les jeux musicaux ont vite baissé au niveau des ventes... Qui n'a jamais trouvé un pack guitare soldé à 30 ou 40 euros en hyper-marché ?

Publié dans NEWS

Commenter cet article

Davidoudou 11/02/2011 13:35


C'est clair, avec 2 ou 3 Guitar Hero par an (si on compte les épisodes dédiés: Van Halen, Aerosmith...), le public allait forcément se lasser.
Je ne comprend pas bien la politique d'Activision, OK ils annulent Guitar Hero, Tony Hawk et True Crime mais il va leur rester quoi sur console ??
COD ? C'est un pari risqué car avec 1 épisode par an, les gens vont se lasser (enfin j'espère) et ce sera une catastrophe economique pour eux.
Heureusement que Blizzard est là car sinon je ne donne pas cher de leur peau !


leZone 11/02/2011 09:34


trop de DLC rendent ces jeux musicaux impossibles à compléter, c'est devenu l'enfer pour scorer il y a trop de titres et ils sont de plus en plus mal calibrés car faits à la va vite


Elgregou 10/02/2011 22:18


C'est surtout au niveau de la qualité queles derniers Guitar Hero avaient baissé, avec des chansons pop qui n'avaient absolument rien à faire dans un jeu Rock (Eye of the Tiger, ou bien du Michael
Jackson). On jouait même certaines partitions de trompettes avec la guitare sur une musique de Satriani, du grand n'importe quoi. A trop tirer sur la corde, il est normal que la série se soit
essoufflée, d'autant plus que les packs et les jeux étaient toujours de plus en plus chers. Les seuls "vrais" Guitar Hero furent les 3 premiers... et encore, le 3ème épisode montrait déjà de
grosses faiblesses avec des partitions qui n'avaient rien à voir avec ce que l'on jouait.