Xbox One : à qui profite le crime ?

Publié le par Ouais_Supère

J'ai peu de goût pour le manichéisme, quand bien même notre monde (post)moderne et son cynisme ont souvent laissé la sensation que certaines personnes ou organismes nous veulent clairement du mal. Ainsi, Microsoft, et ses annonces diverses, qui ont levé des foules indignées (dont la plupart, moi inclus, achètera le bousin au final, quand même, rassurons-nous), serait dans l'affaire XBox One le seul, l'unique méchant, lui qui souhaite brimer volontairement le gentil gamer que nous sommes tous. Mouais (supère).

Il est une tradition policière fort maline qui consiste, avant toute recherche de preuve et interprétation de celles-ci, à se demander, "bon sang, mais à qui profite le crime?" Le fait est que dès lors, les chances de faire fausse route s'amenuisent.

En effet, quel est l'intérêt, pour Microsoft, de canaliser ainsi la vindicte populaire, de vexer les joueurs, de le restreindre et le contraindre dans chacune de ses activités ludiques? Quel intérêt supérieur peut ainsi conduire une firme à s'automutiler si profondément dans sa chair, de fouler au pied son image de marque pourtant élevée depuis qu'ils se sont arrogés les faveurs de tous ceux qui trouvaient le leadership de Sony plutôt pénible?

On peut penser que, sans dédouaner du tout les gars de Redmond, à qui revient le choix de l'orientation finale, les éditeurs ne sont pas pour rien dans toutes ces histoires.

Microsoft ne peut pas se passer des éditeurs tiers. Microsoft n'est pas Nintendo, Microsoft ne fait pas de jeu, n'a pas de mascotte, n'a pour ainsi dire pas de fer de lance, Microsoft n'a d'identité que les jeux dont on les pourvoit. La firme est donc tenue de brosser ceux qui produisent du jeu dans le sens du poil, gâterie conseillée.

Le combat contre le marché de l'occasion, le contrôle permanent de l'utilisateur évitant toute tentative de piratage, tout comme la limitation de la diffusion en boutique à des partenaires forcément intéressés, et l'interdiction de la scène indépendante insolemment concurrentielle (qui fait pourtant vendre précisément des consoles): tout cela, c'est en faveur des gros éditeurs, pas du tout en faveur de Microsoft, qui sera et est déjà détestée par les joueurs pour avoir ne serait-ce que proposé ces choses.

kotick-money.jpg

Alors, de deux choses l'une : ou bien Microsoft (comme sans doute Sony) est mis directement sous pression par les éditeurs qui exigent une rentabilité maximale pour chacune de leurs productions, et alors la firme, qui ne peut faire l'impasse sur les licences à succès, se courbe jusqu'à ce que ses lèvres entrent en contact avec l'organe voulu.

Ou bien, Microsoft, d'elle-même, tente à tout prix de s'arroger une préférence décisive de la part de ces éditeurs, majoritairement Américains, ne l'oublions pas, en garantissant un intérêt supérieur à développer pour leur machine plutôt que pour sa concurrente Japonaise. Car il ne fait jamais bon passer après les autres, dans le milieu: portages à la va-vite, et ce mot, terrible, "inferior", comme un couperet qui vous décapite une image de marque. Et même sans cela, le PC, pourtant machine potentiellement la plus puissante du marché (pour peu qu'on ait les moyens) s'est souvent vu délaissé parce qu'il n'avait pas les faveurs de la majorité. Un comble.

Dans un cas de figure comme dans l'autre, le véritable pouvoir apparait, et il n'est ni du côté de Redmond, ni du côté de Tokyo, mais bien dans les mains des éditeurs, qui, cela devient manifeste, contrôlent absolument tout: la presse (à peu près directement), les spécifications des machines support (indirectement, par la nécessité qu'ils ont créé à ce que celles-ci les satisfassent dans tous les domaines, pour qu'ils consentent à donner le "meilleur" d'eux-même), et bientôt les organes de diffusion des jeux (ils vont choisir leurs boutiques, leurs réseaux), le tout en éradiquant les contre-pouvoirs mettant en évidence leur manque d'audace et/ou de talent (la scène indépendante muselée).

Si Microsoft est coupable (ils le sont, entendons-nous bien) d'une chose, c'est bien de se défroquer avec cynisme, de peur de tomber de son pied d'estal, mais on sait aussi que tomber de son pied d'estal, c'est souvent mourir, dans un monde du jeu vidéo (ou dans ce monde, tout court ?) chaque jour plus cruel avec les perdants.

Publié dans EDITO

Commenter cet article

klaoui 10/06/2013 18:09

@grebz

non ne le prend pas mal quand je disais

t'es qui toi pour ...blablabla

je parles de MS ! :)

Et il ne faut voir aucune mechanceté dans mes propos

L'amour du jeu dois prévaloir sur tout !

BE STRONG AGAINST BAD IDEAS WE SHOULD BE (disait maitre yoda)

JU 10/06/2013 15:52

Une pétition ici contre la xbox one et ses pratiques honteuses :

http://www.xboxshun.com/

Oken 10/06/2013 15:12

@ Craig
J'attend de voir ce que Sony va nous sortir de son chapeau, pour l'instant je reste sur ma réserve. Mais s'ils savent faire les bons choix, peut-être que je me tournerai vers eux. Et merci Xbox360,
c'était bien, mais au revoir.

Au fait on a parlé du zonnage des jeux ?

craig 10/06/2013 13:18

C'est la xbox one qui ne faut pas acheter

Oken 10/06/2013 12:53

Rejoignez la résistance, stockez des jeux sur vos anciennes consoles et n'achetez pas les futures Xbox one et PS4.

Grebz 09/06/2013 22:34

@Klaoui...

"Je suis pas sur qu'il y a seulement 20% de joueurs qui achetent une PS3 ... je dirais l'inverse 20% de casuals !"
Tu te trompes, désolé. Je ne vais pas développer, mais sache que je connais le secteur de l'intérieur...
Maintenant, je ne prétends pas avoir la science infuse. Si je me trompe, je te présente mes plus plates excuses (loin de moi l'idée de vouloir te rabaisser, même si je trouve ma première phrase un
peu sèche quand je me relis !)

* * * * *

"(smartphones, tablettes...)
Concurrence = NON
Face aux jeux casuals et autres objets de ce type OUI mais le jeux vidéo en lui meme ne se limite ni a un angry birds, ni un final fantasy tactile !!"
Si, c'est une concurrence. Je suis tout à fait d'accord que les jeux sur mobiles ne sont pas vraiment comparables à ce qu'on trouve sur consoles, mais c'est un nouveau marché qui va évoluer, et qui
va évoluer rapidement. Un marché dynamique d'ailleurs, bien plus que les consoles. Tout le monde a un portable, et de plus en plus de gens ont des smartphones, et non plus de simples portables pour
téléphoner et envoyer des SMS. Quant aux tablettes, le marché potentiel est énorme. Et on n'en encore qu'au début.
Le plus gros souci se situe surtout au niveau de la maniabilité. Tactile contre manettes, c'est clair que ça limite grandement les possibilités en termes de jeux traditionnels, mais les non joueurs
qui se mettent à jouer sur mobiles, alors qu'ils n'auraient jamais joué sur consoles, cela constitue un marché supplémentaire. Ce ne sont peut-être pas les mêmes joueurs, mais cela concerne une
même activité : le jeu vidéo. Et les éditeurs traditionnels se mettent de plus en plus à produire aussi des jeux pour le secteur mobile. Donc si, c'est une nouvelle concurrence. Ce n'est pas tout à
fait comparable (console et mobiles), mais ça reste du jeu vidéo.

* * * * *

"Xbox 360 avec Canal et Orange propose deja ce genre de service.
La PS3 compatible DLNA est un concentré de multimédia aussi ! lecteur bluray/dvd/mkv/mp3 ...
et chez nous avec nos BOX ca existe deja ce genre de procédé ..."

Chez nous, en effet. La France est un cas particulier. Aux États-Unis, les box de type Orange, Free et autres ne sont pas répandues. Je parle des US parce que c'est le plus grand marché du monde,
et il est très homogène.
Et ces box qui existent déjà chez nous vont sans doute se généraliser ; elles constituent elles aussi une autre concurrence, à ce jour plutôt faiblarde, mais qui va sans doute se développer.

* * * * *

"Faire du démat ca existe depuis longtemps, personne ne dit rien si il y a des abrutis (et yena plein) qui sont pret a payer du vent ..."

Les abrutis dont tu parles ne sont pas forcément des collectionneurs, ils peuvent très bien se foutre complètement de ne plus plus pouvoir jouer à un jeu dans 5 ans, voire dans 2 ans. Une fois
qu'ils ont fini leur jeu, ils n'ont pas forcément envie d'y revenir.
Connais-tu le pourcentage de gens qui finissent un jeu ? Il est étonnamment faible. C'est une des raisons pour lesquelles les éditeurs simplifient la jouabilité ou produisent des jeux relativement
courts. Tout simplement parce qu'un jeu assez facile et pas trop long suffit à la plupart des acheteurs.
Il fut un temps où les joueurs de jeux vidéo étaient tous des hard core gamers, des geeks, mais maintenant que c'est un marché de masse, de grande consommation, les choses ont changé et peu de
joueurs sont des acharnés qui tiennent à finir un jeu à 100%.
Il faut se rendre à l'évidence (à défaut d'aimer ça), le jeu vidéo est un média grand public et pour vendre, il faut plaire au plus grand nombre, éviter de prendre trop de risques. Plus un éditeur
grossit, moins il peut se permettre de se remettre en cause. Dommage, mais c'est économiquement assez logique. La créativité, l'inventivité, elle vient souvent des petits, des indépendants.

* * * * *

"Mais t'es qui toi pour me dire quoi faire de mon bien que j'ai payer ??"

Je ne crois pas que tu t'adressais directement à moi, mais plutôt aux éditeurs/constructeurs, mais moi je ne te dis pas quoi faire, rassure-toi :-)

* * * * *

"et POURQUOI me forcer a allumer une camera avec un micro alors que moi je ne m'en sers PAS !! POURQUOI ??!!
j'ai 3 enfants je NE PEUX/VEUX pâs dire XBOX ALLUME TOI !!
ca veut dire que mes gosses ils vont s'amuser a allumer et eteindre la machine toute la journée ?"

J'ai cru comprendre que ce n'était pas du tout obligatoire. Tu "peux" le faire, ça ne veut pas dire que tu "dois" le faire. Du moins, attendons de voir le produit fini, en vente.
Cela dit, je suis comme toi, je n'apprécie pas du tout les connexions obligatoires ou le fait qu'on m'impose d'utiliser telle ou telle fonction.

* * * * *

"Enfin bref je me repete c'est sur mais c'est de rage contre des ENF*** qui pensent qu'ils peuvent nous forcer a avoir LEUR vision du futur ..

mais le futur est entre nos mains, a nous de leur montrer si nous adoptons leur futur ou NON !!!"

Tout à fait d'accord. En même temps, on ne va pas descendre dans la rue et tout casser parce qu'on nous obligerait (conditionnel) à utiliser Kinect :-)
Il suffit de ne pas l'acheter.
Perso, j'ai déjà fait l'impasse sur la génération actuelle, je n'aurai aucun mal à me passer de la prochaine.
J'ai tout ce qu'il me faut au boulot si je veux en profiter , ça ne veut pas dire que je cautionne tout ce qui se fait !

killmeplease 09/06/2013 20:27

Win the yes needs the no to win against the no

klaoui 09/06/2013 19:56

"""Ou bien s'en fichent-ils et le public gamer (qui doit représenter 10 à 20% du marché) """

Je suis pas sur qu'il y a seulement 20% de joueurs qui achetent une PS3 ... je dirais l'inverse 20% de casuals !

"""Et puis n'oublions pas que pour la première fois de l'histoire du jeu vidéo, les consoles et ordinateurs (micros d'abord, puis PC) se retrouvent avec une concurrence d'un nouveau genre, les
périphériques mobiles : smartphones, tablettes."""

Concurrence = NON
Face aux jeux casuals et autres objets de ce type OUI mais le jeux vidéo en lui meme ne se limite ni a un angry birds, ni un final fantasy tactile !!

Non et tout le monde en est conscient la preuve tu le dit bien ils recherchent a jouer entre 2 activités, alors que le client premier d'une ps4/x1 c'est le JEU qui est une activité !

""Moi je pense que cette génération de consoles qui va proposer tous types de services en une seule machine ""

Mais au cas ou tu le saurait pas grebz ca existe deja :

Xbox 360 avec Canal et Orange propose deja ce genre de service

La PS3 compatible DLNA est un concentré de multimédia aussi ! lecteur bluray/dvd/mkv/mp3 ...

et chez nous avec nos BOX ca existe deja ce genre de procédé ..

mais le probleme ne se situe pas si notre console est capable ou non de faire PLUS que du jeux ...
TANT MIEUX diront certains, TANT PIS meme si je dois pas m'en servir diront d'autres ...

mais le soucis, c'est IMPOSER le changement a une clientele qui ne le veut pas !!

Faire du démat ca existe depuis longtemps, personne ne dit rien si il y a des abrutis (et yena plein) qui sont pret a payer du vent ...
mais les meme jeux existent sur galette pour 95% du temps au meme prix ... donc je peux aller acheter mon jeux que je peut conserver

mais la on te dit NON tu acheter un jeux avec une limite qui t'obligera a te connecter, et ne pas le revendre/preter !!

Mais t'es qui toi pour me dire quoi faire de mon bien que j'ai payer ??

COMMENT ca se fait que je dois payer encore pour jouer la version en ligne de mon jeux que j'ai DEJA payer ...??
Legalement c'est limite .. mais va t'attaquer a MS vas y !!

et POURQUOI me forcer a allumer une camera avec un micro alors que moi je ne m'en sers PAS !! POURQUOI ??!!
j'ai 3 enfants je NE PEUX/VEUX pâs dire XBOX ALLUME TOI !!
ca veut dire que mes gosses ils vont s'amuser a allumer et eteindre la machine toute la journée ?

OK donc je dois desactiver mais POURQUOI M'obliger a la brancher alors ??!!


Enfin bref je me repete c'est sur mais c'est de rage contre des ENF*** qui pensent qu'ils peuvent nous forcer a avoir LEUR vision du futur ..

mais le futur est entre nos mains, a nous de leur montrer si nous adoptons leur futur ou NON !!!

Pedro 09/06/2013 19:54

Pour moi c'est plié, quelque soit les futures exclus/jeux, je ne veux pas de cette xboxone, l'occase/kinect de merde/le xboxlive qui est belle arnaque et une interface à grands renforts de windows,
franchement je laisse ça aux américains, quelle horreur.

La PS4 fera parfaitement l'affaire, le online de base sera gratuit, le psn+ futur sera très interessant certainement comme l'est l'actuel, son hardware l'a met ENFIN à l'abris des inferiors avec la
console de salon la plus puissante sur le papier (non parce que sur la longueur avoir un meilleur gpu et 2 Go de ram en + pour les jeux, ça va se voir faut pas se leurrer).

Grebz 09/06/2013 11:58

Microsoft a fait ses premières annonces à destination, non pas du public, mais des éditeurs de contenu (jeux et autres : vidéo, musique, etc.).
Le discours rôdé pour le public, ce sera à l'E3.

Sony a fait l'inverse, ils ont directement visé le public, mais sur les points litigieux, rien n'a été officiellement annoncé. On verra bien s'ils suivent eux aussi la même démarche de contrôle du
marché, en bridant l'occasion, en imposant des connexions, etc.
S'ils veulent remporter la guerre haut la main sur cette génération, ils ont intérêt à prendre le contre-pied de Microsoft.

Et maintenant, quel est le point de vue du grand public ? Sont-ils obnubilés par ce genre de considérations ? Ou bien s'en fichent-ils et le public gamer (qui doit représenter 10 à 20% du marché)
va-t-il être simplement ignoré ?

Et puis n'oublions pas que pour la première fois de l'histoire du jeu vidéo, les consoles et ordinateurs (micros d'abord, puis PC) se retrouvent avec une concurrence d'un nouveau genre, les
périphériques mobiles : smartphones, tablettes.

Ces nouveaux engins sont devenus très puissants et très rapidement, les prix (neufs) pratiqués sont beaucoup plus bas que ce que l'on peut voir sur consoles (jeux gratuits ou à quelques euros
contre 50 à 70 euros sur PC et consoles), ceux qui consomment ces jeux ont des habitudes différentes (parties courtes, jeux faciles d'accès pour s'occuper dans les transports, ou entre 2 autres
activités...), ce ne sont pas des fans de jeux mais simplement des gens qui recherchent un amusement immédiat, sans avoir de "culture" du jeu vidéo, qui ne suivent pas les codes habituels...

Moi je pense que cette génération de consoles qui va proposer tous types de services en une seule machine est une tentative assez intelligente de répondre à une clientèle dont le cœur n'est plus du
tout les gamers. La console de jeu traditionnelle est en voie de disparition définitive.
SAUF si les constructeurs se plantent complètement, que ça ne prend pas auprès du public. Peut-être alors reverront-ils leur copie. Mais si ça marche...

Finalement, c'est comme les PC, ça sert à jouer, mais pas seulement, et personne ne se plaint que le PC ne se cantonne pas à ne servir qu'à travailler, ou qu'à jouer. Alors ces nouvelles
consoles... elles tentent elles aussi de proposer plein d'usages (multimédia), et pourquoi pas ?

Mais c'est sûr que pour les gamers à l'ancienne, c'est une évolution déconcertante et assez déplaisante. Le plus gros problème restant cette destruction voulue du marché de l'occasion et ce besoin
de contrôler nos habitudes de consommation via la connexion obligatoire.

On s'y habituera, ou ils disparaîtront :-)

elgringo 09/06/2013 10:54

"éditeurs, qui, cela devient manifeste, contrôlent absolument tout"

Ca y est, on a la preuve que gamopat est détenu par Nintendo...

Intéressant point de vue, mais je pense que la situation est plus tourné vers le partenariat éditeur/constructeur que vers la suprématie des éditeurs. Comme dans tous "partenariat commercial",
chacun fait entendre sa voix et tente de ramener l'autre sur son terrain, mais au final, les deux parties marchent ensemble dans la même direction.

Ce que nous propose cette nouvelle console, c'est un choix de société. Une société peuplée par des consommateurs d'accord pour se laisser fliquer en contrepartie du confort et de la sécurité du
cocon domestique.

Ouais_supère 08/06/2013 19:23

Navré pour cette faute odieuse, je ferai en sorte que ça ne se reproduise plus.

bohd 08/06/2013 18:51

+1, ça pique méchamment les yeux !

gamofart 08/06/2013 16:24

pied d'estal... j'ai les yeux qui saignent.

Smux 08/06/2013 15:46

+1, point de vu intéressant, intelligent et bien argumenté.

Olivier 08/06/2013 14:14

Tres bon article, point de vue pertinent.
Ca fait plaisir !

Merci.

nahno 08/06/2013 11:24

mettre la pression a micro$oft?? lol qui est en mesure de mettre la pression a microsoft? franchement soyons sérieux... c'est une volonté commune d'amasser le plus d'oseille sur le dos des joueurs
point. ta logique ne tient pas parce que ce sont les editeurs qui ont besoin de machnine pour faire tourner leurs jeux, et ils risquent pas de se priver du parc potentiel de la xbox surtout aux us
et finirait par flechir si microsoft etait resolu a ne pas brider le marché de l'occasion...

Saat 08/06/2013 10:43

Le véritable pouvoir ne sera jamais entre les mains des constructeurs, ni meme des éditeurs, mais restera toujours entre les mains des clients. Chaque console jusqu'à aujourd'hui a été faite ou
défaite par eux et la règle ne changera pas à l'avenir...Perso, pour moi c'est déjà une console en moins à acheter pour la prochaine gen, et autant de jeux en plus sur les autres (si la concurrente
ne part pas dans le meme trip).

Daxone31 08/06/2013 08:02

Étant abonné PSN+ , je dois dire que je suis énormément satisfait de ce service de plus , je me suis abonné durant la période de solde , donc l'abonnement annuel pour 29€99.
Juste pour dire que Sony a su se rattraper au sujet du live qui était catastrophique au lancement et qui maintenant je trouve est identique en terme de qualité .
Le choix des jeux offert sont excellents , et surtout le tarif plus que compétitif , pour le prix d'un jeux plein pot .

mr zorgue 08/06/2013 07:38

L'abonnement inclut la possibilité de tester des démos de jeux complets limitées à une heure, une option de mise à jour logicielle automatique pour les jeux et le système. Les abonnés ont également
droit à un accès anticipé ou exclusif à certaines bêtas, démos de jeux, contenus téléchargeables et d'autres articles sur le PlayStation Store. Les utilisateurs peuvent souscrire à un abonnement
d'un an pour 49,99 € ou de 14,99 € par trimestre.
Dans un premier temps le service proposait un jeu PSN, 2 minis ainsi qu'un classic PSone à télécharger gratuitement chaque mois. Depuis septembre 2012 l'offre propose des jeux dits "AAA", tels Red
Dead Redemption ou Batman: Arkham City, à raison de 3 à 4 jeux par mois pour un total de 45 jeux par an. Les jeux proposés sont téléchargeables et jouables indéfiniment durant la période
d'abonnement.
Le 16 novembre 2012, Sony annonce avec la nouvelle mise à jour 2.00 du firmware, que l'offre élargit ses services pour la PlayStation Vita. Les possesseurs de la console portable peuvent bénéficier
de rabais et de jeux de l'offre à partir du 20 novembre 2012. Les premiers jeux proposés aux abonnés sont Uncharted: Golden Abyss, Gravity Rush, Tales from Space: Mutant Blobs Attack et
Chronovolt.

Pour moi se sera la ps4 Sony vaincra !!!

rahan 08/06/2013 07:35

Ah moi je suis abonner a ce service,50E par ans ça va moi je dit!!
Bénéficiez des jeux les mieux notés* sur PS3 et PS Vita sans frais supplémentaires. Il vous suffit de télécharger les jeux et d'y jouer.
*Jeux dont la note métacritique est supérieure à 70

Des offres exceptionnelles sur des jeux complets et des extensions.

Zappez les files d'attente pour essayer en premier les nouvelles démos et les bêta-tests.

Stockez vos précieuses sauvegardes sur le PlayStation Network pour être sûr de pouvoir y revenir en toute tranquillité. Même en étant chez un ami, vous pouvez les télécharger pour reprendre votre
partie où vous l'aviez laissée.

Téléchargez le logiciel système et les mises à jour de vos jeux sans lever le petit doigt.

killmeplease 08/06/2013 01:56

"Tu parle du playstation plus et c'est pas un abonnement mensuel mais annuel 50 euro et t'as 4 jeux offert tout les mois"

Ba ouais mais d'une ce n'est pas obligatoire et de 2 on peut dire que ce surcoût peut se justifier car ce ne sont pas non plus des jeux bidons qui sont proposés.
Je faisais juste un parallèle entre le Xbox live où on est obligé de dépenser de l'argent pour du vide (si si franchement car bien que c'était certainement le cas il y a un moment qu'on ne me dise
pas aujourd'hui que l'expérience en ligne gratuite sur PS3 est moins bonne) alors que sur PS3 la même somme (que tu peux choisir de mettre OU NON) t'apporte une vrai plus-value.
Je pense qu'il faut quand même rappeler certains trucs que je trouve moi déjà inacceptable sur cette génération.
Quand l'abonnement en question se renouvelle automatiquement au prix fort quand tu as juste pris un mois d'essai à 1 euro c'est normal.
Et que si tu ne le payes pas tu es bloqué du Live pendant les 6 prochains mois tant que tu n'as pas payé c'est normal.
Que tu doives racheter une 2ème console parce que la première t'a fait un RROD c'est normal.
Que le PSN soit mort pendant 1 mois et demi parce que la sécurité était en carton c'est normal.
Toutes ces petites choses ont bien été acceptées par la force des choses par beaucoup de joueurs.
Donc il y a de fortes chances que tout ça passe comme une lettre à la poste.
Et puis c'est génial quand même on aura plus besoin de se lever du canapé pour changer le disque de jeu! Ah ça Francis va apprécier!

Loneken 08/06/2013 00:23

*Rendez vous à l'E3...

auto-quote

"Et Sony a un rôle majeur et historique à jouer dans cette histoire en proposant l'alternative."

La firme l'a payé assez cher pour l'apprendre avec l'expérience PSP GO... Bizarre que M$ n'en ait tiré aucune leçon...

Loneken 07/06/2013 23:42

"...la firme, qui ne peut faire l'impasse sur les licences à succès, se courbe jusqu'à ce que ses lèvres entrent en contact avec l'organe voulu."

C'est beau comme du Baudelaire...

M$ (constructeur hardware pour le jeu vidéo) écarte les fesses devant les gros éditeurs (qui nourrissent son engin) et exigent de lui soumission et combat éternel contre ce mangeur de bénéfice net
qu'est le marché de l'occase et ces sales petits fils de p... que sont les indé parasite (qui leur bouffe des parts de marché de manière déloyale. Car indé = faible cout de structure, de dev et de
pub et max sympathie auprès des joueurs trop content d'avoir des vrais jeu créatif et de qualité à pas cher fait à l'ancienne avec amour)? Plausible

Cependant l’équation sera toujours celle là: faible parc console = faible vente en volume = pas de retour sur investissement des budgets pharaonique englouti par les gros éditeurs AAA et leur
licence hollywoodienne surexploité.

Avant de faire pression sur un constructeur console les éditeur doivent d'abord s'assurer que la console plait et se vendra...

Et c'est peu de dire que le monde entier à envie de cracher dessus à l'heure actuelle.

"des foules indignées (dont la plupart, moi inclus, achètera le bousin au final, quand même, rassurons-nous)"

Rien n'est moins sûr...

Tout sur la toile indique au contraire un vent de révolte qui pourrait bien être pour M$ le xboxgate...

Rendez à l'E3 pour voir comment ça se décante et les pitoyables tentatives de "damage control" des marketeux...

Je trouve pour ma part que c'est le moment ou jamais de faire entendre la voix des joueurs/clients en portant un coup décisif à l'industrie du jeu vidéo par un message fort et clair: STOP! qui
servira d’avertissement à tout les autres.

Seul le bide commercial de la xbox-one a une chance de freiner cette course au foutage de gueule permanent qui ne connait plus de limite.

Et Sony a un rôle majeur et historique à jouer dans cette histoire en proposant l'alternative.

rodi 07/06/2013 23:06

Le pouvoir n'est pas dans les mains des éditeurs mais toujours dans les mains des clients gamers

Si personne n'achète la Xbox One, le problème sera vite règlé (voir pour exemple la Wii U)

kenchiro 07/06/2013 22:56

"Mais entre ça et le Live payant qui risque même d'augmenter (480€ pour jouer en ligne sur cette génération tout de même je vous le rappelle ça ne fait pas rien... et j'ai entendu des rumeurs
évoquant des 10 et des 15 dollars par mois dans certaines interview récemment pour la prochaine... alors que pour le prix équivalent chez SONY on a de vrais bon jeux complets tous les mois "

Tu parle du playstation plus et c'est pas un abonnement mensuel mais annuel 50 euro et t'as 4 jeux offert tout les mois

filoulefuret 07/06/2013 22:34

souvenez vous, la psp go, sony avait deja tenter et ca la calmer

killmeplease 07/06/2013 21:54

Bonne analyse cher doc; Sauf pour le "(dont la plupart, moi inclus, achètera le bousin au final, quand même, rassurons-nous)" -> Non pas moi, sauf si vraiment grosse exclu. Et c'est justement là
que tout va se jouer je pense: si les éditeurs décident, de par cette politique qui va plutôt dans leur sens, de soutenir à fond la console de Microsoft plutôt que celle de SONY en balançant de
grosses exclus bobox(moyennant également quelques dollars allongés par Microsoft évidemment...) alors Microsoft a moyen de vraiment tirer son épingle du jeu. Car certes pour un vrai joueur la
passion du jeu reste toujours plus forte que toute autre considération.
Mais entre ça et le Live payant qui risque même d'augmenter (480€ pour jouer en ligne sur cette génération tout de même je vous le rappelle ça ne fait pas rien... et j'ai entendu des rumeurs
évoquant des 10 et des 15 dollars par mois dans certaines interview récemment pour la prochaine... alors que pour le prix équivalent chez SONY on a de vrais bon jeux complets tous les mois enfin
bon fin de la), et sachant qu'avec la PS4 et son architecture proche du PC on a peu de chance de voir se reproduire le même schéma de difficultés de programmation dont pouvait souffrir la PS3 à ses
débuts, il faudra vraiment être motivé pour aller voir du coté de chez Crosoft.
Enfin je dis ça mais s'ils chopent les droits de Shenmue 3 je l'achète tout de suite :-)

mimix 07/06/2013 21:51

clair... pourvu que sony suive pas là dedans, sinon ça sera pc et Wii U et point barre.

klaoui 07/06/2013 21:09

Oui max celui même qui vend sa manette en 3 morceaux séparer comme si ce n'était pas obliger d'acheter lun ou l'autre ?

Oui encore te revendre u' matériel vétuste cher voir très cher ? Avec une mémoire super limitée ?

Arrêté de baver

Je suis si énerve de la tournure de cette nouvelle gen
Un seul espoir c'est que Sony nez suive pas cette voie et ça sera une victoire d'avance a coup sur par Sony vs n et ms

Rdv le 11....

max 07/06/2013 20:04

Encore une fois Nintendo va tout gagner dans cette histoire, en ne prenant pas les joueurs pour des vaches à lait.