LA DREAMCAST C'EST FINI !?

Publié le par Dr Floyd

Et c'est SEGA qui le dit sur son site officiel en annonçant la fin du support de la console Dreamcast. la firme nipponne n'assurera donc plus le support et la réparation de la console, tout comme pour la Saturn d'ailleurs.

Bon là c'est donc vraiment fini... mais pas dans le coeur des gamopats.

Rendons encore hommage à la Dreamcast, console qui a donné un sacré coup de boost au monde vidéo-ludique en 1999 en écrasant littéralement la PSone avec ses graphismes fabuleux "lissés" et sa fluidité exemplaire avec la plupart des jeux en 60 images/secondes. Des purs jeux d'arcade comme Crazy taxi ou Daytona USA, un jeu de combat mythique avec Soul Calibur, la série NBA 2K et Virtua Tennis pour le sport, Shenmue pour l'aventure, Jet Set Radio et la découverte du Cell-Shading... Des jeux qui ont marqué à tout jamais l'histoire.

La "révolution" 128 bits s'est faite sur Dreamcast et non sur le "coup marketing" PS2.

Publié dans NEWS

Partager cet article

PES 2008 : LES TETES DE WINNER

Publié le par Dr Floyd

Vous pouvez ranger PES 6, place à l'édition 2008 ! On ne sait pas encore vraiment si PES 2008 de Konami sera moche sur Xbox 360 et PS3, mais toujours est-il que la pochette du jeu, elle, l'est vraiment !

pes-2008-pochette.jpg

Drogda, et l'affreux jojo Ronaldo dans son rôle très travaillé de bad-boy, sont les têtes de winner de cette édition... Préparez vous donc à voir tous les jours leur tronche dans votre salon à partir du mois d'octobre. Finalement la boite de FIFA 2008 avec Ribery et Malouda n'est pas si mal...

On ne fera de toute façon jamais mieux que la pochette de Guy Roux Pro Football Manager... On parle d'aileurs d'une édition spéciale Guy Roux Pro Football Looser 'RC Lens Edition'.
guy-roux-pro-manager.jpg

Publié dans NEWS

Partager cet article

TEST RETRO : ZELDA OCARINA OF TIME / NINTENDO 64

Publié le par Jayetbobfr

Titre : The Legend of Zelda Ocarina of Time
(ゼルダの伝説 時のオカリナ, Zelda no Densetsu Toki no Okarina)

Editeur :
Nintendo
Développeur : Nintendo
Support : Nintendo 64
Année : 1998




Après la claque de A Link to the Past sur Super NES (qui au passage m’a démonté la mâchoire et rendu accroc), j'attendais avec impatience la suite du tout de vert vêtu. Un problème pour tous les Zelda-fans comme moi, il a fallu ronger son frein pendant un bon moment (seuls les fans de Duke Nukem peuvent comprendre !). Il y a certes eu Link’s awakening sur GameBoy pour avoir notre dose mais le temps a semblé interminable entre l’opus sur Super NES et celui sur Nintendo 64. Miyamoto nous promet un jeu exceptionnel avec des démos techniques à l’appui et prend son temps pour concevoir son bébé (4 ans de développement).

En cette année 1998, le jeu est attendu comme le Messie. Mais un doute vous assaille : Le saut de génération de consoles n’est pas anodin car il marque le passage de la 2D à la 3D. Comment la série va-t-elle évoluer avec l’ajout d’une dimension qui oblige à bouleverser les bases du gameplay ? Le gamopat averti sait déjà que beaucoup de séries très glorieuses de l’époque 2D s’y sont cassées les dents. Alors quand vous vous procurez enfin la fameuse cartouche, c’est avec une joie teintée d’une certaine angoisse…


zelda-ocarina-time-titre-02.gif


Lorsque vous allumez la console, l’écran titre apparait : Link parcourt à cheval la vaste contrée d’Hyrule avec grâce pendant que la musique apaisante de Koji Kondo vous berce. Et là, vous êtes sous le charme dès les premières secondes.

Mais venons-en à l’histoire : vous incarnez Link bien sûr qui vit dans la forêt Kokiri, entouré justement du peuple Kokiri, des lutins habillés de vert, tous accompagnés d’une fée. Vous êtes réveillé, après un cauchemar récurrent, par la fée Navi qui vous interpelle. Elle sera désormais votre compagne de route car vous étiez le seul Kokiri à ne pas avoir de fée. Mais le plus important est que le vénérable arbre Mojo, le protecteur de la forêt, vous convoque. Après vous être équipé, vous tenter de sauver l’arbre Mojo du mal qui le ronge. Mais il finit par mourir, non sans vous avoir transmis ses dernières volontés : protéger la Triforce et aller à la rencontre de la princesse Zelda.

Comme à son habitude, l’histoire n’est pas très compliquée et a pour but de nous immerger directement dans l’action. C'est peut-être bateau de dire cela mais on recherche souvent à donner de la profondeur à un jeu en étoffant à outrance le scénario. C’est un phénomène typique chez la plupart des RPG et jeux d’aventure nippons : cela devient indigeste avec les nombreuses lignes de dialogues. Ici, chaque partie scénarisée explique la situation clairement et sans détour. Mais il ne faut pas confondre simplicité et simplisme, on en apprend énormément dans ce jeu sur la série, plus que sur n’importe quel autre : La création du monde par les trois déesses, l’apparition de la Triforce, les origines de Ganondorf…


zelda-ocarina-arbre.jpg
Le vénérable arbre Mojo

Maintenant que vous avez le contrôle du petit bonhomme vert, traitons à présent un point important du jeu : le Gameplay. Celui ci est entièrement repensé pour la 3D. La progression ne change pas fondamentalement, vous vous dirigez toujours dans un monde ouvert à explorer à votre guise mais votre temps sera principalement consacré à explorer les donjons. Vous progressez pièce par pièce en abattant les ennemis et surtout en résolvant les énigmes (que certains apprécient plus ou moins) avant d'affronter le boss final. Les habitués remarqueront que nombres de mécanismes s’inspirent de ceux de son prédécesseur : dans le cas des boss, il faut trouver leur point faible et l’exploiter jusqu’au bout.

Pour venir à bout de tous ces obstacles, votre personnage doit se contrôler au doigt et à l’œil. Le contrôle de Link est simple à la base mais offre beaucoup de possibilités : Vous êtes équipé d’une épée et d’un bouclier dont l’utilisation est aisée. Cela est rendu possible par la « visée Z ». Lorsque vous vous approchez d’un ennemi, votre fée Navi le désigne et il vous suffit d’appuyer sur Z pour verrouiller votre cible. Ainsi vos déplacements se feront de manière à toujours garder l’adversaire en face de soi. Vous pourrez vous défendre sans approximation et surtout attaquer avec précision. Simplicité aussi pour les actions contextuelles (parler, ouvrir une porte), toutes ramenées au bouton A.


zelda-ocarina-visee.jpg
La visée Z

Vous aurez aussi à utiliser plusieurs objets via trois touches C. Vous devez manier l’arc, le grappin, le boomerang ou encore les bombes. L’objet le plus important dans tout cela reste quand même l’Ocarina du temps. Une fois activé, vous devrez vous-même jouer les mélodies que vous avez apprises. Mais pas de panique, chaque morceau s’apprend très vite et le nombre de notes se limite à 5 (les 4 touches C et A). L’Ocarina est indispensable pour beaucoup d’actions spécifiques : la résolution d’énigmes mais surtout la téléportation.

Il faut ajouter à tout cela un cycle jour/nuit qui fait son apparition, certaines actions ne seront possibles qu’à certaines heures (il faut prendre en compte les emplois du temps). Dans la seconde partie du jeu, il vous sera possible d’effectuer vos déplacements extérieurs à cheval  avec Epona.


zelda-ocarina-ocarina.jpg
L'Ocarina du Temps


Un autre point fondamental du jeu, celui ci joue sur la dualité : à l’instar de A link to the Past et de ses deux mondes jumeaux, ici vous devrez explorer Hyrule à deux époques : présent et avenir. Vous contrôlerez un Link enfant puis un Link adulte, chacun ayant certains objets spécifiques et des possibilités propres. Certaines actions dans le présent auront bien sûr des répercussions dans l’avenir, ce point sera souvent la clé de nombreuses énigmes.

Durant votre aventure, vous visiterez des contrées très contrastées peuplées d'habitants appartenant aux différents peuples d’Hyrule : Les Gorons, le peuple de pierres qui vit au pied de la montagne du péril, les Zoras, le peuple aquatique qui veuille sur la source Zora et sur l’immense et paisible lac Hylia ou encore les fières Gerudos, les femmes du désert. Au passage, un petit aparté sur les grandes fées. Si les petites fées comme Navi sont de jolies petites lucioles ailées, les grandes fées sont de grandes hystériques (cri de folle à l’appui !) portant des tenues indécentes, déconcertant !


zelda-ocarina-fee.jpg
Une des grandes fées, hum...

Venons-en à la réalisation. Elle est tout simplement incroyable, la Nintendo 64 est exploitée à fond. Tout a été travaillé au moindre détail pour coller parfaitement à l’ambiance de chaque lieu. Seuls des jeux utilisant l’Expansion Pack arriveront à afficher de meilleurs graphismes.

Les personnages avec qui vous dialoguez sont très vite attachants. Chacun profite d'un design très caractéristique (voir caricatural pour forcer le trait humoristique). Les dialogues manient souvent un humour bon enfant (les deux sorcières du temple de l’esprit sont hilarantes). Quant aux ennemis, on retrouve beaucoup de créatures ayant œuvré en 2D. Ici, ils sont profondément remaniés pour s’adapter à la 3D.

On voit que les développeurs ont pensé à chaque détail et le travail est minutieux. Ce travail a permis de rendre les extérieurs souvent idylliques. Ce souci du détail se retrouve surtout dans les donjons. Le level design est extrêmement travaillé, tous est pensé pour exploiter au mieux le passage à la 3D.

La musique, indispensable à l’ambiance, ne souffre d’aucune fausse note. Elle colle parfaitement à chaque lieu. On peut prendre comme exemple le thème héroïque de la plaine d’Hyrule, la musique d’outre tombe du temple de l’ombre ou encore celle inquiétant du temple de la forêt. Koji Kondo s’est donné beaucoup de mal pour nous offrir des thèmes de qualité.

Avec tout çà quelle est la durée de vie du jeu ? Et bien, déjà la quête principale vous prendra pas mal de temps : sachez que vous avez à explorer 8 donjons auxquels il faut ajouter 2 donjons secondaires et l’ultime donjon. Viennent se greffer de nombreuses quêtes secondaires (ajoutez dans le tas un donjon facultatif) afin de compléter son équipement mais surtout de trouver les nombreux quarts de cœur qui parsème le jeu. Cela va du petit truc simple au parcours du combattant afin de décrocher chaque fragment de cœur. On y passe vraiment du temps à découvrir tous les secrets du jeu ! Votre capacité à résoudre les énigmes (certains n’aiment pas trop cogiter) fera varier la durée de vie. Malgré tout, celle-ci reste énorme.


Personne ne peut le nier, Ocarina of Time est devenu un jeu mythique. Beaucoup de choses ont été dites sur ce jeu. D’un point de purement statistique, il cumule les records du jeu le plus vendu de la saga et aussi du jeu le mieux noté de l’histoire du jeu vidéo. Dernier Zelda réalisé par Miyamoto, il marquera profondément la série. A tel point qu’il laisse encore des traces sur ses successeurs (certains disent qu’il est difficile de faire mieux que la perfection). Mais gardons les pieds sur terre, devant tous ces superlatifs, le mieux reste de se forger son propre avis en y jouant (si ce n’est pas déjà fait !). Mais pour moi, la note est sans appel…

SUPPOS : 6/6
testé par Jayetbobfr
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg








Link et la princesse Zelda (les jeux portent son nom mais c'est toujours ce pauvre Link qui se tape tout le boulot !)



Notes complémentaires :
Master Quest

A l’origine Ocarina of Time devait sortir pour le module additionnel de la Nintendo 64 : le 64DD. Devant le retard de celui-ci, le jeu a été reporté sur la N64. Par la suite, un projet de contenu additionnel sur 64DD pour Ocarina of Time fut entrepris : Ura Zelda. Mais celui-ci fut abandonné. L’idée d’Ura Zelda sera reprise pour un disque promotionnel sur Gamecube qui contenait 2 jeux : Ocarina of Time et sa version appelée Master Quest.

zelda-ocarina-master-quest.jpg

Ce disque pouvait être obtenu en précommandant The Wind Waker au Japon et aux Etats-Unis. En Europe, il était inclus dans la version collector de The Wind Waker. Mais qui a-t-il de différent dans Master Quest ? Eh bien, à première vue tout semble identique à un point près : les donjons. Les salles sont toujours les mêmes mais la progression est modifié. La place des ennemis est changée et surtout les énigmes sont différentes. Celle-ci sont beaucoup plus ardues voire tordues (j’en connais qui s’arracheront les cheveux). Master Quest représente donc un défi pour tout ceux qui ont fini de fond en comble Ocarina of Time.

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

RETROCOMPATIBILITE PS2 : QUELQUES EVENTUELS PROBLEMES...

Publié le par Dr Floyd

retro-comp-PS2-PS3.jpgIl y a tellement peu de problèmes de rétro-compatibilité entre la PS3 et la PS2 que Sony vient d'ouvrir un site pour signaler tous les "eventuels" problèmes que vous risqueriez de rencontrer... 

Il n'y a finalement que Nintendo qui a su rendre sa Wii totalement compatible avec la génération précédente... Comment ? La Wii est une gamecube ? Mais non c'est une légende voyons...

> Vraiment en cas de problème bien sur...

Publié dans NEWS

Partager cet article

SQUARE ENIX / SONY : DIVORCE EN VUE ?

Publié le par Dr Floyd

Square Enix et Sony, c'est une grande histoire d'amour... Sauf qu'il y a de l'eau dans le gaz soudainement suite à la déclaration du PDG de l'éditeur japonais, Yôichi Wada :

"L'avenir de la PS3 s'annonce assez délicat si la stratégie marketing de Sony ne change pas. À la base, Sony a présenté la PlayStation 3 comme un puissant ordinateur destiné à tout le monde. Aujourd'hui, en raison de la grogne des éditeurs, ils ont été obligés de revoir cela en positionnant la machine comme une simple console de jeux vidéo."

Une alerte de plus pour Sony dont la nouvelle devise semble être "jusque là tout va bien".

Publié dans EXTRAITS

Partager cet article

XBOX 360 OVERBOOST

Publié le par Dr Floyd

xbox360-noise.jpgLes ventes de Xbox 360 ont augmenté de 260% au Royaume Uni depuis la baisse de prix de la console et l'introduction du modèle Elite. Des chiffres à prendre avec des pincettes bien sur car beaucoup d'acheteurs se décident aussitôt lors de la baisse de prix, avant que les ventes ne redeviennent normales. 

On a connu le même phénomène avec la PS3 dont les ventes ont "explosées" aux USA selon Sony lors de la "fausse" baisse de prix, pour se rendre compte au final dans les charts que la Xbox 360 était toujours devant !

Toujours est-il que ce coup de pouce dans les ventes, associé avec la sortie de Bioshock, et bientôt celle de Halo 3, risque de mettre Sony en grosse difficulté aux USA et en Europe. Car le casual gamer n'hésitera plus entre une console à 349€ et une console à 599€, même si c'est écrit "pléchestachionne" sur la boite.

Depuis un an tout le monde dit que Noël 2007 sera décisif... et Sony ne semble rien vouloir (ou pouvoir) faire pour être décisif à cette date !
 

> La PS3 80GB à 499€ pour Noël ?

Publié dans NEWS

Partager cet article

LE TIMIDE TOP JAPONAIS

Publié le par Dr Floyd

japon-6.jpgAvec les faibles ventes de consoles la semaine dernière au Japon il fallait s'attendre à un top ennuyeux, c'est le cas, avec même FF Crystal Chonicles Ring of Fates 1er alors qu'il ne l'était pas la semaine dernière pour son lancement. 

Le jeu de baston One Piece Gear Spirit fait une timide entrée sur DS et miracle, un jeu PS3, avec Bladestorm La Guerre de Cent Ans, un clône de Kessen, favorisé car vendu en bundle avec la console.

Autre miracle : Wii Sports n'est plus dans le top (ouf !) et Wii Play est sur le point de craquer lui aussi !

 

Japon - 27 aout au 2 septembre

Console Semaine

Total

1. Final Fantasy Crystal Chronicles : Ring of Fates DS 79.000 256.000
2. Bladestorm : La Guerre de Cent Ans PS3 59.000 59.000
3. Gintama PS2 57.000 57.000
4. Dynasty Warriors 5 : Xtreme Legends PS2 52.000 235.000
5. One Piece Gear Spirit DS 41.000 41.000
6. Mario Party 8 Wii 39.000 704.000
7. Summon Night : Twin Age DS 28.000 28.000
8. Phoenix Wright Ace Attorney : Trials and Tribulations DS 20.000 77.000
9. Family Finance Diary DS 20.000 166.000
10. Wii Play Wii 19.000 1.675.000

 

 

Publié dans TOP DES VENTES

Partager cet article

SUPER PLAYSTATION STORE FURY SPECIAL

Publié le par Dr Floyd

logo.jpgOn s'éclate vraiment à fond sur le Playstation Store européen avec l'arrivée de choses délirantes :

- Coyote Revenge, un add-on pour Motorstorm vendu 6 euros, car vous n'avez pas encore payé assez cher le jeu,
- Le trailer du décevant Lair,
- Le trailer le l'arnaque vidéo-ludique GT5 Prologue,
- Le trailer d'un Blu Ray : Invasion,
- et le making-of de Heavenly Sword...

Impressionnant, la Xbox 360 fait pale figure à coté.


> Gran Turismo 5 Prologue : la main sur le coeur

Publié dans NEWS

Partager cet article

VIRTUAL SEGA

Publié le par Dr Floyd

SEGA c'est plus fort que toi cette semaine sur Virtual Console avec tout simplement 5 titres Megadrive !

SONIC THE HEDGEHOG 3 (1994)
sonic-3.jpg
Troisième opus de la célèbre série, toujours plus riche et plus vaste, avec la particularité rare à l'époque sur Megadrive de pouvoir sauvegarder sa partie sur la cartouche. Le mode 2 joueurs écran séparé est toujours là. A réserver aux fans du hérisson bleu hyper-actif.

GHOULS'N GHOSTS (1989)
GHOULS-N-GHOSTS.jpg










La suite du célèbre jeu d'arcade de Capcom, Ghosts'n Goblins. Le chevalier au caleçon à petit pois rouges et de retour pour sauver sa princesse. Le jeu est fidèle à la série : difficulté extrême, avec un systeme de saut assez énervant. A réserver aux hard-core gamers avertis ! Cependant il y a déjà Super Ghouls'n Ghosts versions Snes sur Virtual Console, donc...

SHINING IN THE DARKNESS (1991)
shining-in-the-darkness-megadrive.jpg
Un Dungeon-RPG en vue subjective où vous progressez dans des labyrinthes sans fin, combats à répétition, gain d'expérience... façon Dungeon Master. Vraiment pas indispenable.

CRACK DOWN (1991)

A ne pas confondre bien sur avec Crackdown sur Xbox 360. Ici c'est un jeu d'action assez lamentable se déroulant dans une petite fenêtre de jeu où il faut placer des bombes en se débarassant des ennemis qui vous barent la route. Que vient faire cette bouse sur Virtual Console franchement ?

ESWAT CITY UNDER SIEGE (1990)
ESWAT.jpg
Un jeu d'arcade à scrolling horizontal où vous jouez le rôle d'un agent des forces spéciales très spécial, un cyber-policier, devant éliminer la racaille en ville. Gameplay banal, réaliation moyenne, bref un jeu sans grand intérêt.
 

Quantité ne rime pas avec qualité... A 8 euros le jeu on peut y réflechir à deux fois avant d'appuyer sur le bouton pour télécharger ! A la semaine prochaine pour espérons le un meilleur cru virtuel.


> Liste des jeux Virtual Console

Publié dans NEWS

Partager cet article

CHARTS JAPON : NINTENDO S'ECROULE !

Publié le par Dr Floyd

japon3.jpgMais que se passe-t-il ?! la DS sous les 100 000 exemplaires/semaines ! La Wii à moins de 40 000 ! Enfin bon, tout le monde baisse aussi derrière sauf... la Playstation 3 qui réussit à tourner encore autour des 20 000 depuis quelques semaines (merci Everybody Golf)... 

Un signe pour Sony ? En tout cas pas de signe pour Microsoft dont la console semble vraiment condamnée au pays du Soleil Levant.


  Japon - 27 aout au 2 septembre Semaine 2007

Total

1. Nintendo DS Lite 94.339 5.189.486 12.587.272
2. Wii 39.371 2.590.150 3.509.793
3. PSP 22.196 1.369.666 5.901.795
4. PlayStation 3 18.068 661.922 1.119.480
5. PlayStation 2 14.280 546.074 20.700.933
6. Xbox 360 1.635 141.358 406.060
7. Game Boy Advance Micro 263 24.331 583.518
8. Game Boy Advance SP 195 20.324 5.934.698
9. GameCube 73 9.465 4.178.933
10. Game Boy Advance 16 959 9.376.086
11. Nintendo DS 0 2.756 6.607.893

> Classement mondial "next-gen"

Publié dans TOP DES VENTES

Partager cet article