[RANDOM] Le foot sur Dreamcast

Publié le

[RANDOM] Le foot sur Dreamcast

Les années passent et se ressemblent. A chaque rentrée, quand les écoliers reprennent le chemin de l’école, un débat reprend entre certaines personnes du forum afin d’élire le meilleur jeu de foot de la saison : FIFA ou PES ?? J’ai ma petite préférence pour une série mais je ne la dévoilerai pas (vous le devinerez surement en lisant le dossier). Pour cette rentrée 2015, j’ai décidé de ne pas m’incruster dans ce débat pour vous parler de simulations de ce sport datant d’un autre temps, sortis sur une console trainant depuis toujours, une mauvaise réputation concernant ce genre de jeu.

[Lire la suite]

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Enfin un concurrent pour TILT !

Publié le par Dr Floyd

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Enfin un concurrent pour TILT !

Fin 1987, le magazine TILT a enfin un concurrent avec GENERATION 4 ! Le n°1 est plutôt un guide micro-console, jeux ATARI ST-Amiga Vs jeux Nes Master System. Le magazine semble ouvrir grande la porte aux console contrairement à Tilt qui s'enfermera un peu trop dans le jeu vidéo sur micro.

Pourquoi Génération 4 ? Parce qu'ils ont considéré qu'on en était à la 4ème génération de jeux vidéo... On peut imaginer : génération Pong, génération Atari/Coleco, génération micro 8bit et donc génération ST/Amiga/consoles SEGA & Nintendo.

C'est donc le 2ème plus vieux magazine généraliste de jeux vidéo français. Il ouvrira la voix à plein de publications, à commencer par Joystick fin 1988.

Le magazine disparaitra en 2004.

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

Tempest 4000 avec des images qui bougent !

Publié le par Dr Floyd

Tempest 4000 avec des images qui bougent !

Comment j'ai pu louper cette vidéo de Tempest 4000 qui date de quelques semaines ! Bordel de sprites ! Pour la petite histoire sachez qu'il y a toute une histoire derrière ce nouveau jeu.... Son créateur est le génial Jeff Minter, star baba-cool du jeu vidéo des années 80-90, et toujours au top aujourd'hui d'ailleurs.

Il avait réalisé le chef d'oeuvre Tempest 2000 sur Atari Jaguar en 1994, remake du célèbre jeu d'arcade de 1981, puis TxK, un Tempest-like sur PSVita.... Et ce "revival" sur la portable de Sony n'a pas du tout plu à Atari, le détenteur des droits, car ça ressemblait bien trop à Tempest ! Du coup la sortie prévue de TxK sur PS4 a été annulée.

Après surement de grosses négociations entre les deux parties, le Jeff s'est mis d'accord avec Atari et nous propose ainsi Tempest 4000 sous la marque Atari, et on va dire que c'est la "suite" de Tempest 2000... ou de TxK au choix ;)

Sublime non ?! Si c'est du niveau de TxK, ce que je ne doute pas, c'est un fabuleux jeu de scoring qui s'annonce ! A noter que le jeu va supporter la 4K de gros kéké. Le jeu devrait sortir en fin d'année, en démat' sur PC, XOne et PS4. Une version Switch serait bienvenue Jeff.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Un jeu de foot sensible qui devient sociable ?

Publié le par Dr Floyd

Un jeu de foot sensible qui devient sociable ?

Est-ce que Sociable Soccer (quel titre nul), revival du fameux Sensible Soccer, fera mieux que Kick Off Revival ? Pas difficile à vrai dire, tellement Kick Off Revival est daubesque. C'est toujours Jon Hare, le développeur original, qui est aux manettes... Mais bon ce n'est pas forcément synonyme de qualité... Suivez mon regard en direction de Dino Dini ;)

Réponse à partir du 12 octobre. En early access sur Steam. A quand un revival de Match Day Football de Ocean ? Non, je déconne.

Publié dans NEWS

Partager cet article

La mode du Mini continue, au tour de la Rolls de la micro 8bit !

Publié le par Dr Floyd

La mode du Mini continue, au tour de la Rolls de la micro 8bit !

La mode est au mini suite au carton phénoménal des Nes et Snes mini chez Nintendo. Et voici donc le Commodore C64 Mini ! Le micro-ordinateur 8bit le plus célèbre du monde a droit lui aussi à une miniaturisation ! Bon en fait c'est un vieux projet Indiegogo "The C64" renommé C64 Mini pour surfer sur la vague actuelle... Pas con les concepteurs...

Alors l'engin (pas si mini que ça) fonctionne en HDMI (avec des filtres visuels), est alimenté par USB. Un stick est fournit, mais le clavier... est un faux ! (pffff). 2 ports USB (pour y brancher un clavier héhé, et une seconde manette), et de 64 jeux intégrés... Voici le détail :

AlleyKat, Anarchy, Armalyte, Avenger, Battle Valley, Bounder, California Games, Chip’s Challenge, Confuzion, Cosmic Causeway: Trailblazer II, Creatures, Cyberdyne Warrior, Cybernoid et sa suite, Deflektor, Everyone’s A Wally, Firelord, Gribbly’s Day Out, Hawkeye, Heartland, Herobotix, Highway Encounter, Hunter’s Moon, Hysteria, Impossible Mission I et II, Insects In Space, Mega-Apocalypse, Mission A.D, Monty Mole, Monty on the Run, Nebulus, Netherworld, Nobby the Aardvark, Nodes Of Yesod, Paradroid, Pitstop II, Rana Rama, Robin Of The Wood, Rubicon, Skate Crazy, Skool Daze, Slayer, Snare, Speedball et sa suite, Spindizzy, Star Paws, Steel, Stormlord, Street Sports Baseball, Summer Games II, Super Cycle, Temple of Apshai Trilogy, The Arc Of Yesod, Thing Bounces Back, Thing on a Spring, Trailblazer, Uchi Mata, Uridium, Who Dares Wins II, Winter Games, World Games, Zynaps.

Il y a du bon, du moins bon, mais il manque de sacrés classiques hélas... sans possibilité de rajouter des jeux.

La mode du Mini continue, au tour de la Rolls de la micro 8bit !


A savoir qu'on a déjà eu il y a quelques années à une manette C64 avec hardware et jeux intégrés, donc rien de bien révolutionnaire ici. Certains n'y verront qu'un PI déguisé.... Et le faux clavier casse vraiment l'ambiance....

Koach Media devrait commercialiser le bousin début 2018 pour 80 boules.

Publié dans RETRO NEWS, UNE

Partager cet article

[PRISE EN MAIN] FIFA 18 sur Nintendo Switch

Publié le par Neocarter

FIFA 18
Support :
Switch

Existe également sur One - PS4 - 360 - PS3 - PC
Développeur : EA Canada
Sortie : 29/09/2017

[PRISE EN MAIN] FIFA 18 sur Nintendo Switch

Depuis un piteux FIFA 15 sur Wii U, EA avait déserté les consoles Nintendo. Cette mouture toute neuve signe donc le grand retour des jeux de foot sur une console Big N. Mais qu’en est il ? Aura-t-on encore droit a une version Low Cost ?

Regardons rapidement les spécifications : Exit le moteur Frostbite des versions One et PS4. Cette version tournera avec un moteur interne à EA. On s’attend déjà au pire… Niveau résolution, on se rassure avec un 1080p/60fps sur le dock et 720p/60fps en mode nomade.

La boite de jeu entre les mains, j’insère fébrilement la cartouche dans la console. Je m’attends à un gros patch bien volumineux car EA m’a habitué à ça sur One. Que neni ! 5 minutes de téléchargement avec ma connexion internet en bois. Je quitte rapidement le jeu pour vérifier tout ça : 116Mo ! Bonne surprise. Je retourne donc sur le jeu pour observer les modes de jeux. 2eme bonne surprise, il ne manque que le mode Journey. Sinon tout est là, même le mode Ultimate Team. Il faut noter la présence d’un mode exclusif à la Switch : Saisons locales. Un mode permettant de jouer à 4 Switch une série de 5 matchs.

[PRISE EN MAIN] FIFA 18 sur Nintendo Switch

Impatient de jouer, je lance mon premier match : Angers SCO – Lyon (match du prochain weekend de Ligue 1). Dès les premières images, on voit qu’il y a une différence avec les autres supports. Le niveau de détails est bien plus faible. Ce n’est pas moche non plus, mais pas de quoi sauter au plafond. En mode nomade, c’est un peu moins choquant. Le public est par contre très moche…

[PRISE EN MAIN] FIFA 18 sur Nintendo Switch

J’engage. Je me rends rapidement compte que le jeu est relativement lent comparé à PES (je suis sur PES depuis le 2016). C’est étrange à prendre en main car je ne retrouve pas la fluidité que j'avais avant. La jouabilité aux Joy-con via le Joy-Con Grip est un peu étrange car elle tranche avec les habituelles « grosses » manettes One et PS4. Je pense qu’un contrôleur pro est plus confortable. Je mets un peu de temps à reprendre mes marques mais on s’habitue et le match continue.

[PRISE EN MAIN] FIFA 18 sur Nintendo Switch

Première faute des Lyonnais aux abords de la surface. Je teste les coups francs. Il faut déplacer un point au niveau de l’endroit où l'on veut placer la balle. Je centre, Crivelli surgit et plante mon premier but. Je suis décontenancé aux vues de ce premier succès. J’ai toujours galéré sur PES pour marquer sur des actions similaires et là ça rentre tout seul. J’espère que c’est un coup de bol. Le jeu reprend. Il est relativement simple de chiper la balle en allant au contact des joueurs. C’est plutôt réaliste au final qu’un joueur ne s’en sorte pas en étant entouré d’adversaires. Je me rapproche des buts et tente une frappe lointaine : 2eme but ! Mince, c’est une passoire ce gardien… A partir de ce moment j’ai vraiment peur… Par la suite, le gardien sera plus rassurant mais le match se termine quand même sur un 4-1 en ma faveur...

Je passe en mode Ultimate Team pour vérifier la présence d’une mise à jour : RAS ! Juste une brève barre de chargement des effectifs. Je fais donc quelques matchs en mode nomade dans mon lit. Pas de ralentissement à noter, c’est fluide, et c’est très agréable de jouer n’importe où, dans un confort quasi similaire à celui que l’on a sur TV. Les matchs sont finalement plus serrés, mais les gardiens sont quand même faibles.

[PRISE EN MAIN] FIFA 18 sur Nintendo Switch

Un petit mot sur les commentaires assurés par Hervé Mathoux et Pierre Ménès. C’est une agréable surprise car ça change de Darren Tulett que j’avais envie d’étrangler à chaque fois sur PES. Les phrases s’enchainent bien et sont pertinentes. C’est naturel, sans fioritures.

Pour résumer voici les points à retenir selon moi :

Positif :
-          Enfin un vrai FIFA sur une console Nintendo !
-          L’habillage officiel et les licences de la FIFA
-          Les commentaires bien réalisés et réalistes
-          Le mode nomade sans perte de qualité notable
-          Pas d’installation
-          Pas de mise à jour imbuvable (pour le moment…)

Négatif :
-          Les gardiens que je trouve aux fraises
-          Le rendu graphique, inférieur aux consoles de salon
-          La lenteur des joueurs qui empêche un jeu fluide
-          La jouabilité aux Joy-con
 

Cette mouture de FIFA est bonne dans l'ensemble. Certes, nous ne sommes pas sur un pied d'égalité avec les versions One et PS4, mais on en est pas loin. Le gameplay est bon, malgré une certaine lenteur et des gardiens un peu faibles. J'ai toujours une préférence pour mon PES 2017 mais le côté nomade avec une qualité "console de salon" est pour moi un plus indéniable. De plus, on retrouve les modes principaux (Carrière, FUT, match rapide...). Seul le mode "Journey" est absent.

SUPPOS : 5/6

Publié dans TESTS, UNE

Partager cet article

[SPEEDTESTING] PES 2018 / PS4

Publié le par Dr Floyd

PES 2018
Support : PS4

Existe également sur XOne, PC
Editeur : Konami
Sortie : 14/09/2017

[SPEEDTESTING] PES 2018 / PS4

Speedtesting après une dizaine de matchs en solo

Un retour rapide sur mes premiers pas dans PES 2018… un jeu de sport où il faut taper dans une balle avec ses pieds. C’est sans surprise une mise à jour de PES 2017 avec quelques améliorations. Les plus notables à mes yeux : le public très bien modélisé, c’est enfin très convaincant (plus d’effet de blocs ou de copier-coller), un peu plus de stades, et globalement une réalisation un poil supérieure (et en tout cas très supérieure au tout premier opus PS4 de 2014). Quelques retouches dans le gameplay, dans les animations, mais bon c’est subtil, globalement l’expérience est la même que l’an passé. On regrettera la non prise en compte du transfert de Neymar dans les illustrations des menus (trop tard pour faire les modifs je suppose), mais rassurez-vous dans le jeu il est bien au PSG avec Mbappé, Paris est Magique, et si vous activez les MAJ internet, tous les transferts et niveaux de forme seront pris en compte comme dans la réalité. Et c'est à priori Hannibal Lecter la nouvelle star officielle de PES...

[SPEEDTESTING] PES 2018 / PS4
[SPEEDTESTING] PES 2018 / PS4

La chose la plus étrange dans PES reste la difficulté : le mode facile s’apparente à un mode bytos totalement absurde (un gamin de 5 ans mettra 12-0 au Barca avec le RC Lens !), et le mode normal à un mode super débutant…. Bref, il faut y jouer direct en PRO minimum, il faut juste le savoir. Donc voilà, un opus que les fans de la série achèteront sans hésiter, c’est un jeu de foot exceptionnel qui a su revenir au premier plan après des années d’errance sur X360 et PS3. Les casus du foot pourront certes se contenter de l’opus 2017 (au prix bradé).

Vous connaissez mon opinion dans la guerre PES-FIFA, même si FIFA est plus immersif et dispose de plus de licences, PES permet quand même de se faire une bonne carrière en championnat, avec Ligue des champions et Europa Ligue officielles, sans compter le chronophage mode MyClub. Et pour moi le gameplay fun et en même temps réaliste de PES l’emporte très largement sur FIFA dont les matchs paraissent génériques… il y a gros débat sur ce point, question de feeling ;)

SUPPOS : 5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

Red Dead Redemption 2 tend le slip

Publié le par Dr Floyd

Red Dead Redemption 2 tend le slip

J'espère que votre slip a de bonnes élastiques ? Voici le deuxième trailer de Red Dead Redemption 2, qui sera à coup sur l'un des jeux les plus attendus de 2018 ! Le héros ? Arthur Morgan, de l'impitoyable gang Van der Linde. Sortie au printemps sur PS4 et XOne... 8 ans après le premier opus devenu culte !

En attendant je retourne jouer à Outlaw sur mon Atari 2600, même si les graphismes sont un peu moins fins.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy

Publié le par Fiston

NEKKETSU KOHA KUNIO_ KUN : BANGAÏ RANTO HEN ! *
Support : Game Boy
Année : 1990

Nombre de joueurs : 1 ou 2
Editeur : Technos Japan

[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy

La très opaque société Munakata semble avoir fait main basse sur la ville, composé en grande majorité de membres émanant des principaux gangs de l'archipel, elle gangrène la ville et trouble la quiétude de cette dernière en y harcelant littéralement ses habitants ! Mr Munakata, son mystérieux président, a un fils unique prénommé Yuji qui un jour où il passa devant le lycée municipal jeta son dévolu sur la charmante Miho. Il voulut alors l'amener de force avec lui mais c'était sans compter sur le courage de Hiro qui parvint à la sauver au prix de quelques coup de poings bien placés...

Cette déroute retentissante déclencha alors la fureur du jeune Yuji qui envoya par l'intermédiaire de son père ses hommes de mains afin de nettoyer l'affront dont il avais été victime. Il fut alors réservé à Hiro un terrible guet-apens dont il ressortira à moitié mort. C'est là qu'intervient Kunio notre héros, qui avec toute la loyauté et l'esprit de camaraderie qui l'anime, décide de son propre chef d'entreprendre la lourde et douloureuse tache de retrouver les coupables et de leur régler définitivement leur compte... Il décide donc de se rendre directement chez Munakata himself sans y avoir préalablement été invité...

[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy

Ce "road trip" sanguinaire qui démarre à la sortie du lycée pour se finir à l'intérieur du building de la société Munakata vous fera traverser la ville au détour de ses ruelles mal famé et de son métro "coupe gorge" et bien évidemment vous ferez connaissance avec tout un tas de brutes épaisses plus dangereux les uns que les autres.
Nb : en mode coopération le second joueur incarnera Riki

[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy

Le style graphique est d'obédience SD ou Super Déformed ce qui réduit les sprites à un genre de caricature, une grosse tête posée sur un petit corps trapu et abrupte, des mimiques hilarantes avec des yeux qui sortent de leur orbite, les sprites ennemis sont superbement retranscris sur le petit écran monochrome, de belles têtes de loubards japonais et autres yakuza, si vous êtes fan de tout ce folklore vous allez adorer, mention spéciale pour les boss !

On ressent évidemment la grande influence du titre originale "Nekketsu koha Kunio_Kun" (Renegade aux USA) sortie en 1986 en arcade et 1987 sur Famicom, les clin d'oeil (le lycée municipale, le quai de gare, le métro) y sont nombreux !

[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy

Le gameplay est assez particulier à amadouer car vous ne pourrez pas sauter, ce qui est un peu déconcertant au début, vous ne pourrez pas non plus projeter votre adversaire par dessus votre épaule. Exit également l'utilisation d'armes secondaires ou tout autre objet contondant alors que vos adversaires eux ne se priveront pas, le panel de coups en est donc réduit à sa plus simple expression.

La maniabilité vous demandera un léger temps d'adaptation, le gameplay un peu rigide (nombreuses contraintes de saut et de coups) est a apprivoiser au mieux et quelques parties de chauffe seront nécessaires avant de pouvoir rentrer définitivement dans le jeu.

[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy

Ce qui est flagrant c'est la violence qui émane de ces combats, vous distribuez les coup de lattes à tout va, et pouvez même saisir vos adversaires par le col pour les finir a coup de poing en pleine tête ou pire encore les étrangler avant de les projeter violemment sur le sol, un ultime coup spécial consiste lorsque votre adversaire est au sol a lui sauter littéralement dessus pour le finir par un magistral et violent coup de genoux ! A noter que vous disposez aussi d'une "botte secrète" qui est en réalité un véritable "dragon punch" de toute beauté.

[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy

L'animation quant à elle n'est n'est pas vraiment significative, les sprites ne clignotent pas heureusement. Il est toutefois à noter que le nombre d'ennemis présents à l'écran ne dépassera jamais le chiffre de trois et que du fait du gameplay un peu particulier vous serez souvent amené à vous faire acculer dans un coin par les ennemis sans que vous ne puissiez y faire grand chose, la prudence sera donc de mise si vous voulez arriver sans encombre à la fin.

[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy

Le registre sonore est très imprégné de cette ambiance loubards, gangsters et yakuza et les musiques made in "Technos" vous mettront bien dans l'ambiance, les bruitages et les bruits d'impact des coups portés vous rappelleront ceux de Double Dragon, y compris le bruit des portes qui s'ouvrent et se referment.

[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy
[RETROGAMING] Kunio Kun / Game Boy

POLEMIQUE ! KUNIO_KUN / DOUBLE DRAGON 2, même combat ou erreur de casting ?

Les différences entre les deux versions sont tellement importantes que je pencherais pour l'erreur de casting. En effet tout les sprites (du héros aux ennemis et différents boss) ont disparu dans la version occidentale qui du coup parait un peu insipide. Les niveaux aussi ont été retouchés, l'environnement s'en trouve chamboulé, exit le lycée et les ruelles japonaises et leur folklore local qui donne son identité à Kunio Kun. Ici l'histoire se déroule aux USA, le scénario aussi n'a plus grand chose a voir puisque les protagonistes ne sont plus les même, les musiques aussi ont été remaniées, c'est une donc véritable purge qui a été pratiquée dans la version occidentale, sous couvert de transposition. Surement que l'univers très particulier de cette saga (les uniformes, les loubards typiquement japonais, les décors, la relative violence, et surtout le scénario) n'était pas adapté au marché occidental ? Mais je pense que les programmeurs auraient du vraiment se cantonner à une adaptation du Double Dragon 2 "The Revenge" ( comme ils l'avaient fait pour le 1er opus sur Game Boy ) plutôt que de massacrer la license Kunio Kun et de se retrouver avec un jeu qui ne ressemble au final ni a l'un ni a l'autre.

Nonobstant le fait de sortir un jeu qui ne respecte pas les codes de Double Dragon (absence de saut, de projection et d'armes secondaires, impossibilité d'utiliser certains éléments du décor tel que rochers, caisses en bois et autres objets très volumineux, scénario abracadabrantesque) ils pousseront le vice jusqu'à utiliser la jaquette de Double Dragon 3 "The Rosetta Stone" en lieu et place de celle d'origine (Double Dragon 2 " The Revenge") !

Au final Nekketsu Koha Kunio_Kun Bangai Ranto Hen mérite le détour, son ambiance "castagne japonaise" fortement marquée, servie par des sprites au style "Super Deformed " feront mouche ! Optez  pour la version japonaise originale plutôt que la version occidentale complètement rabougrie. Qui plus est le personnage Kunio Kun est une véritable institution à lui tout seul qui a engendré de nombreuses suites en tout genre sur pas mal de supports dans les années 90 et fit les beaux jours de la société "Technos Japan ".

SUPPOS : 5/6

* Kunio le dur a cuire dans un épisode spécial : Un combat de rue !

Publié dans RETROGAMING, UNE

Partager cet article

Trevor Philips bientôt en costume de Super Mario ?

Publié le par Dr Floyd

Trevor Philips bientôt en costume de Super Mario ?

La rumeur enfle sur la toile : Après L.A. Noire, les stars du Rock seraient en train d'adapter GTA V sur Switch ! Certes, ça serait génial, ça voudrait dire que Nintendo a définitivement réussi son pari d'ouverture aux éditeurs tiers, mais en même temps je me pose des questions : quid de l'installation du jeu ? Car à mon avis ça ne peut pas se jouer directement sur la cartouche... et quand on sait que ce jeu occupe je crois plus de 50 gigots dans nos PS4...

Publié dans NEWS

Partager cet article