[TEST] Zombi U / Wii U

Publié le par Kementari

Zombi U
Support : Wii U

Éditeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft Montpellier
Sortie : 30 novembre 2012

zombi-U-Gamopat.jpg

C'est pas dans mon habitude de faire un test sur un jeu où j'en suis à peine à la moitié mais je tenais tout de même à donner mon avis car j'en ai lu des vertes et des pas mûres sur ce jeu et ça fait du bien de mettre les points sur les ii.

L'histoire se passe à Londres, de nos jours. Les rues de la capitale anglaise sont infestées de zombies errant à la recherche de chair fraîche. Vous incarnez un rescapé, vous n'êtes pas le seul survivant puisque vous êtes aidés par une voix qui vous conseille à distance par radio.

Première chose que j'apprécie dans ce jeu, c'est le fait que quand on se fait bouffer par un zombie, il n'y a pas de game over, on prend les commandes d'un autre survivant et si on veut récupérer tout notre matos accumulé jusque là, il faut aller dézinguer notre ancien soi devenu zombie!

zombi-U-001.jpg

La qualité des graphismes est très contestée pour une console qui vient de sortir. Une sorte de brouillard est posée sur le jeu. Moi perso ça ne me dérange pas, je suis pas tout le temps à regarder la fluidité ou le framerate ou autre connerie du genre, moi ce qui m'intéresse, c'est de prendre du plaisir à jouer, à m'immerger dans un jeu, et là c'est le cas, que demande le peuple?
L'ambiance est glauque. Il n'y a pas réellement de musique mais plutôt des sons. Tout est fait pour que vous vous mettiez dans la peau de votre rescapé. Halètements, petits cris quand vous tapez sur les zombies laissant place à un cri de rage lorsque vous l'achevez, tout cela vous met en stress, enfin pour moi qui suis assez trouillarde, ça marche du tonnerre.

Certaines commandes qu'on ferait les yeux fermés en situation safe deviennent fastidieuses à cause du stress apportés par la présence proche de zombies, surtout quand on en a plusieurs à nos trousses quand on sait qu'il ne leur faut que quelques coups pour nous abattre et qu'à la batte, il nous faut 5 à 6 coups pour en venir à bout et que le combat en corps à corps est assez lent : une touche pour armer son coup, l'autre pour déclencher la frappe. Il faut un bon timing ! Il existe plusieurs sortes de zombies, pour le moment j'ai croisé, outre les zombies basiques, des zombies un peu plus rapide, d'autres portant un casque (2 ou 3 coups déjà rien que pour l'enlever) ainsi que des zombies cracheurs. Pour ces derniers, il faut essayer de leur buter à distance de préférence, leur crachat outre d'enlever de la vie perturbe fortement votre vision. Et rien qu'à l'idée de se faire cracher dessus par une créature pourrie de l'intérieur, on va éviter au maximum...

zombi-U-002.jpg

Autre critique qu'on retrouve souvent : le jeu est nul on galère a tué les zombies, surtout quand ils sont en groupe, il y a peu de munitions... Zombi U n'est pas un Left 4 Dead hein ! Ce n'est pas du tout un FPS mais un Survival ! Alors oui c'est galère , il faut gérer les armes, tendre des traquenards aux zombies pour les attirer seul dans un coin afin de le tabasser à coup de batte... Et attention, c'est pas si facile que ça, car si le zombie parvient à vous sauter dessus, vous n'avez plus qu'à vous regarder crever. Si vous pouvez fouiller les corps inertes, ne vous attendez pas à ramasser kit de survie ou munitions tous les 10 mètres. Et si à un moment dans une grosse caisse vous découvrez une centaine de cartouches de mitraillettes, dîtes vous bien qu'il ne va pas falloir gaspiller ça en tirant à tout va. Il faudra donc laissez la horde de zombies approcher avant de dégainer et tenter les headshot sous peine d'être rapidement à court de munitions. Et il ne faut pas se leurrer, la batte est votre meilleure amie, mais uniquement en 1 vs 1.

zombi-U-003.jpg

Quand à la critique sur le fait que le survivant se trimballe avec sa tablette ingame... Je tiens à rappeler qu'on est en 2012 et que pleins de têtes blondes ont demandé à Papa Noël une tablette pour faire comme Papa et Maman. Donc pourquoi pas dans un jeu de zombie ? surtout que le joueur a lui aussi sa tablette et qu'il voit dessus ce que voit son personnage à l'écran. L'engin est multi-fonctions : affichage des cartes, sonar terrestre (permet de détecter les zombies errant proche de vous, mais aussi rats et corbeaux, il faut donc être vigilant), scanner des lieux (bien utile dans les zones sombres pour rechercher des objets) et surtout, gestion de l'inventaire de son sac à dos.

zombi-U-004.jpg

En ce qui concerne le multi, il est bien différent de ce qu'on peut connaître sur console, à savoir que le joueur qui a le gamepad contrôle l'apparition des zombis sur la carte alors que le joueur à la wiimote tente de survivre. Je n'en dirais pas plus pour le moment, n'ayant pas assez de billes pour décrypter ce mode.

SCENARIO : On ne sait pas grand chose de ce qui s'est passé à Londres, on prend le train en marche. On sait juste une chose, c'est qu'il faut survivre, et pour cela, il faut rejoindre le survivant qui nous parle à la radio, mais avant cela, on doit l'aider à distance pour sécuriser le périmètre ou récupérer certains objets. Lors de notre périple, on a l'occasion de visiter différents lieux mythiques de la capitale anglaise : Buckingham palace (sa Majesté zombifiée aurait pu faire fureur... ou pas) ou encore la tour de Londres.

GRAPHISMES : Pas franchement joli, surtout quand on voit la tête de notre personnage à l'écran quand on utilise le gamepad en scanner par exemple, c'est moche. Les capacités de la console ne sont surement pas utilisées au mieux dans ce jeu, mais comme je l'ai expliqué, je ne cherche pas forcément un jeu hd beauty mais immersif, et c'est le cas ici.

SONS : L'ambiance sonore est très bien gérée. On s'y croirait.

JOUABILITÉ : Les nombreuses commandes peuvent s'avérer fastidieuses au départ mais on s'y fait rapidement. Vu le peu de munitions et ma difficulté à viser avec les deux sticks, j'ai préféré autant que possible utiliser le combat au corps à corps. C'est un peu lent, mais ça maintient la pression au maximum.

DURÉE DE VIE : J'en suis à la moitié du jeu avec environ 8h de jeu. Certaines phases sont difficiles mais c'est très appréciable de ne pas avoir de vie limité et de pouvoir continuer sa quête avec un autre survivant. Pour les gamers qui trouveraient le jeu trop facile, il existe un mode Survie où la mort de votre rescapé signifie purement et simplement la fin du jeu, un peu comme le mode hardcore de Diablo 3

ZombiU renouvelle fabuleusement le genre Survival. Il parvient parfaitement à immerger le joueur dans ce monde dévasté et peuplé de zombies. Survie est le maître mot. C'est donc plutôt un jeu de gestion d'inventaire et de stratégie d'attaque plutôt qu'un jeu de tir à tout va. Ambiance frileuse garantie !

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

drhfloyd.jpgL'AVIS DU DOC
Zombi U sort des sentiers battus, ZOMBI U s'affranchit des codes actuels du jeu vidéo, ZOMBI U laisse sur le chemin les kéké-gamers et Resident Puéril, ZOMBI U est un vrai jeu vidéo qui semble programmé sans contrainte commerciale par des vrais fans de films de Zombi. On pense tout de suite à 28 jours plus tard. Votre personnage meurt à la moindre prise de risque, vos minutions sont très réduites, l'ambiance est oppressante... un seul objectif : survivre ! Et même si il y a quelques défauts (manque de temps ?), c'est de loin la meilleure expérience vidéoludique de 2012... et ça se passe sur Wii U. SUPPOS : 5,5/6

seal of quality

 

Publié dans TESTS

Partager cet article

Street Fighter X Mega Man maintenant sur ton PC !

Publié le par Dr Floyd

Capcom a tenu sa promesse : l'incroyable Street Fighter X Mega Man est disponible depuis aujourd'hui en téléchargement gratos sur PC ! Un jeu programmé à la base par des fans et aujourd'hui distribué officiellement par Capcom.

Le homebrew est en pleine forme ! A télécharger sur Capcom-Unity (le site sature sous les visites depuis ce matin !). Je repasse le trailer dingue pour ceux qui auraient loupé l'affaire :

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

Maldita Castilla est bel et bien disponible !

Publié le par Dr Floyd

Je me suis fait gronder par un patient fou pour n'avoir pas reparler de Maldita Castilla qui est désormais disponible gratos en téléchargement ! L'erreur est réparée et vous pouvez le récupérer ici sur le site de Locomalito, la rock-star espagnole du développement homebrew !

Pour rappel ce jeu est un vibrant hommage à Ghost'N Goblins et il n'a absolument rien à envier aux meilleurs jeux rétro de l'époque ! Essayez le, c'est un ordre.

maldita-castilla-001.png

maldita-castilla-002.png

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[BROCANTE] un Acorn Archimedes A3020 en vente !

Publié le

Exceptionnel ! En vente en ce moment sur le forum de Gamopat un Acorn Archimedes A3020 ! C'est en quelque sorte le concurrent anglais de l'Amiga 1200 et de d'Atari Falcon 030... pour un collectionneur fou d'ordinosaures !

[Voir l'annonce]

archimides.jpg

Publié dans FORUM

Partager cet article

[RANDOMIZE] Le Sega Yeno SC-3000

Publié le

Sega-Yeno-SC-3000-.png

C'est avec un plaisir non dissimulé que je vais vous présenter le micro-ordinateur familial de SEGA sorti en 1983, le Yeno SC-3000. Importé par Yeno en Europe et en France, c'est une machine méconnue mais qui mérite le respect, elle m'avait bien fait fantasmer à l'époque, juste avant l'arrivée des MSX...

 

[Lire l'article]

Publié dans randomize

Partager cet article

KamehaShop, la sélection Manga de Noël !

Publié le par Dr Floyd

Une petite sélection de cadeaux de Noël 100% Manga chez notre partenaire goodies Kameha !

slection-kameha-noel.png

[Voir toute la sélection]

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

Google dans les années 80 !

Publié le par Serial Pixel

Régulièrement des programmeurs fous décident de transposer des OS ou des logiciels sur de vielles technologies ou inversement sur des supports récents. Bref, c'est toujours sur internet que ça se passe comme ce Windows 3.11 (1992) entièrement conçu en HTML-PHP- JAVA que vous connaissez déjà forcément...

Mais ce n'est pas de ça que je voulais vous parler..
. mais de ça :

google-80.png

Que donnerait Google sur une vielle bécane des années 80 ? Voici le Google BBS Terminal !!!

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[BROCANTE] Une NeoGeo CD en vente sur le forum !

Publié le

En vente actuellement sur notre brocante, une Neo Geo CD Japonaise avec un jeu (Fatal Fury 3). Si vous voulez découvrir la Neo Geo c'est peut-être le moment !

[Voir l'annonce]

neo-geo-cd.jpg

Publié dans FORUM

Partager cet article

Space War, le premier jeu de l'histoire sur votre navigateur !

Publié le par Dr Floyd

space-war.jpg

Space War!
, c'est tout simplement le premier jeu vidéo de l'histoire sur un vrai ordinateur commercialisé, et il date de 1962 ! (si on excepte donc Tennis for Two sur un ordinateur analogique dans un labo nucléaire US). Le but de ce jeu précurseur était de ne pas se laisser attirer par l'étoile centrale et de détruire l'adversaire. C'est franchement pas mal (il y a eu pire après !) et ce système de jeu a bien été repompé des années plus tard en arcade et sur console.


Si à l'époque il tournait sur le monstrueux ordinateur DEC PDP-1 il possible aujourd'hui d'y rejouer en HTML 5 sur ce site ! A moins que vous trouviez cet ordinateur en brocante ?

DEC-PDP1.jpg
Franchement, ça m'étonnerait que vous le trouviez en brocante...

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

[CONTRE-TEST] Epic Mickey: Power of Illusion / 3DS

Publié le par Kementari

EPIC MICKEY: POWER OF ILLUSION

Support : Nintendo 3DS

Éditeur : Disney Interactive

Développeur : DreamRift

Sortie : 21 novembre 2012

epic-mickey-contre-avis.JPG

En speed-testant Epic Mickey pendant seulement 1h30, le doc n'a malheureusement pas vu grand chose de ce jeu. Sans dire que c'est le jeu de l'année, loin de là, je tenais quand même à faire un test un peu plus complet afin de laisser une petite chance à ce jeu... Ce jeu mérite-il sa note de 1,5/6? That is the question !


Alors déjà je tiens à préciser que je n'ai pas vraiment joué à la version megadrive, mon point de vue sera donc totalement dénué de nostalgie. Je n'ai pas non plus eu l'occasion de jouer aux Epic Mickey de la wii.

La méchante Mizrabel (l'horrible reine sorcière de Blanche neige si je ne me trompe) a kidnappé des personnages des univers Disney ainsi que la dulcinée de Mickey. Qu'ils soient gentils ou méchants, ils sont tous logés à la même enseigne et ont été enfermés dans le château des illusions. Mickey, équipé de son pinceau magique, se met en quête de délivrer tout le monde afin de les rallier à sa cause afin de vaincre la mégère !

epic-mickey-0001.jpg

Vous avez deux jauges de peinture : une pour faire apparaître des objets, l'autre pour les faire disparaître : une plate-forme, un canon, une pieuvre bien énervée si on la réveille... Mais attention, on ne fait pas ce qu'on veut, c'est préétabli sur l'écran du bas de la console, on choisit juste de le faire apparaître/disparaître ou de continuer sa route. Ça ne demande pas beaucoup de réflexion. Tout cela est bien répétitif. On peut battre les ennemis en leur rebondissant dessus ou en leur jetant de la peinture. Si on ajoute le fait que les jauges se rechargent lentement et qu'on doit patienter un petit moment qui nous semble bien long, il est inutile de préciser qu'on passe du temps à ne rien faire, et ça, c'est vraiment pas fun... A la fin de chaque monde vous affrontez un boss. Les combats sont tout simplement soporifique, vu qu'il faut alterner frappe au boss et phase au pinceau pour reconstruire le décor, sachant qu'à chaque fois qu'on peint, l'action se met en pause, ce qui casse le rythme du jeu !

epic-mickey-0002.jpg

Vous trouverez des personnages à libérer dans chaque niveau. Ils vous permettent de débloquer certains items ou salles. Ils proposent aussi des quêtes annexes vous permettant d'obtenir des améliorations (cœur de vie supplémentaire par exemple). Vous récupérez aussi des billets dans les niveaux permettant d'enrichir Picsou encore plus en allant faire vos emplettes dans sa boutique d'améliorations. Vous pouvez aussi libérer des méchants après les avoir vaincus (qui étaient sous l'emprise de Mizrabel) ou simplement coincés dans le château des illusions. Je me vois bien accompagner de tous ces personnages pour botter le cul de la sorcière dragon ! Je rêve un peu trop... Chaque personnage une fois libéré va prendre place dans votre bastion et a sa propre chambre qu'on peut faire évoluer grâce à un système de niveau. Mais ne vous attendez pas à gérer tout ça, on distribue simplement des étoiles gagnées en libérant des personnages des niveaux ou en les achetant au marchand, pas très folichon quoi !

epic-mickey-0004.jpg

Si vous parcourez les 2 premiers mondes très facilement sans aucun écueil, préparez vous à galérer arrivé au troisième monde : le monde sous-marin. J'ai l'impression que dans tous les jeux, ce sont les mondes sous l'eau les plus pénibles à parcourir. Peut être à cause de la lenteur des déplacements dans l'eau ou de la gravité perturbée... Quoi qu'il en soit, le petit jeu enfantin des débuts s'est transformé et il vous faudra recommencer plusieurs fois les niveaux pour parvenir à la fin. Par contre, le boss final... pas très compliqué, il suffit de gérer les apparitions d'épines à l'endroit où va le boss et de les faire disparaître et les renouveler si elles ont trop pris feu.

Epic Mickey: Power of illusion a sûrement déçu beaucoup de trentenaires nostalgiques de la version Megadrive qui attendait beaucoup trop de ce jeu. Pour les retardataires comme moi, malgré les points négatifs (cassage du rythme avec les phases au stylet surtout) c'est un jeu d'aventure où l'on parcoure les magnifiques salles du château des illusions à la recherche des personnages Disney, à la manière d'une collection : Attrapez les tous !

SCENARIO : La méchante sorcière a capturé tous les personnages de Disney, gentils et méchants. Mickey part à leur rescousse ! Les méchants ne sont pas si méchant que ça puisqu'il est très facile de les convaincre de rallier votre cause. Les quêtes annexes servent à augmenter vos capacités, et c'est bien là leur seul intérêt. Pour la plupart, il suffit juste d'aller parler à un personnage, trop dur quoi !

GRAPHISMES :
Les graphismes sont très jolis, par contre, la 3d ne sert qu'à donner un effet de profondeur. C'est chatoyant. C'est surement la partie la plus réussie du jeu. Dommage que le reste ne soit pas au même niveau.

SONS : Musique sympa mais pas très variée. J'ai l'impression que c'est la même du début à la fin.

JOUABILITÉ : La difficulté n'est vraiment pas très progressive mais fortement exponentielle ! Les deux premiers mondes sont très accessibles, un jeu d'enfant. En ce qui concerne le troisième, ça devient galère. Et c'est d'autant plus frustrant. Je me rappelle un passage dans le palais du prince Eric où il faut sauter sur un ennemi au bon moment pour rebondir et faire en même temps un saut tornade pour péter des blocs qui bouchent un passage, rerebondir sur l'ennemi (heureusement que c'est un fantôme qui repop) pour accéder à la plateforme. Mais que venait-il faire dans cette galère????

DUREE DE VIE : J'ai joué environ 6h pour finir l'histoire en validant quelques quêtes au passage. Je pense en avoir pour moins de 2h à terminer toutes les missions annexes restantes (sous réserve que les objets à récupérer ne se trouvent pas tous dans mes 2 niveaux "bête noire"). Une fois cela fait, je ne pense pas rejouer à ce jeu à cause des phases au stylet beaucoup trop répétitive et lassante !

SUPPOS : 3/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article