[TEST] Paper Mario Color Splash / Wii U

Publié le par goomba_powaa

Paper Mario Color Splash
Support : Wii U
Développeur : Intelligent Systems
Editeur : Nintendo
Sortie : 7 Octobre 2016

[TEST] Paper Mario Color Splash / Wii U
Voici venu le dernier épisode en date de la série Paper Mario, censé redorer le blason de la saga après un épisode 3DS à base d'autocollants assez décevant et manquant de profondeur (mais pouvait-il en être autrement lorsque l'on tente d'adapter le concept des Paper Mario au format portable?).

Suscitant l'attente de nombreux fans, ces derniers étaient légitimement en droit d'être inquiets malgré tout, car très vite, Big N a tenu à clarifier les choses en insistant sur le fait que définitivement, l'aspect RPG allait s'effacer considérablement de l'esprit des nouveaux opus Paper Mario, au profit de l'exploration. Laissant donc cet aspect RPG plus poussé aux mains de son autre série "Mario & Luigi". Au moins c'est clair, les nostalgiques des opus N64, Gamecube et dans une moindre mesure de l'opus Wii devront se faire une raison tôt ou tard, la chasse aux XP c'est fini. Alors, faut-il faire la fine bouche et rejeter d'office ce Paper Mario Color Splash, même en ces temps de disette sur Wii U? Le plus simple, c'est de lancer la galette... Here we go !

L'histoire débute lorsque Mario, Peach et Toad arrivent sur l'île Barbouille, et découvrent que cette dernière a perdu ses couleurs. Mario a donc pour mission de redonner à l'archipel toute sa splendeur en mettant la main sur 6 grandes étoiles de peintures volées par Bowser et ses sbires (Maskass et cie), en fouillant toutes les régions de l'île (30 niveaux desservis par une map façon SMB3). Dans la foulée, Peach va rapidement se faire capturer par Qui-vous-savez, et vous serez alors affublé d'un marteau magique vous permettant de frapper et surtout d'éclabousser (Splash ! Splatoon est passé par là?!) les environs de grandes gerbes de peinture. Ce marteau magique est équipé d'un réservoir avec 3 jauges correspondantes aux 3 couleurs primaires, rechargeable et améliorable. Enfin, vous ferez équipe avec un petit pot de peinture du nom de Peinturion, qui sera votre guide tout au long de votre périple.

[TEST] Paper Mario Color Splash / Wii U
Nos premiers pas se font donc à Port Barbouille, la place centrale de l'île, fortement (trop?) peuplée de PNJ d'un même type, les Toads ! Ils vous seront d'une aide continue tout au long de l'aventure (conseils, achats, collection, etc.). Ce qui marque immédiatement lorsque l'on commence à évoluer sur l'île et ses premières régions, ce sont les graphismes, et la direction artistique prises par les développeurs. Aucun opus de la saga n'a autant mérité son préfixe de "Paper". Tout ou presque est conçu autour du thème du carton, du papier, du collage, du découpage, du collage, etc.. Les décors regorgent d'inventivité, de détails et de paysages hautement colorés et chatoyants du meilleur goût, avec une gestion de la 2D / 3D jamais prise en défaut. Vive la HD made in Nintendo! C'est simple tous les niveaux que vous traverserez auront au moins une bonne idée qui vous fera dire Waouh! régulièrement. Sur ce point c'est sûr, Big N et surtout Intelligent Systems ont soigné leur dernier-né. Les régions, malgré leurs thèmes parfois connus (plage, forêt, canyon, temple, bateau pirate, hôtel hanté, arène de gladiateurs...) sont variées et renouvellent la façon de découvrir l'univers du moustachu, un petit tour de force en soi. Petites curiosité situées entre certaines régions, l'emplacement de temples Pierre Feuille Ciseau qui, sous la forme d'un mini show à l'américaine vous permettront après 3 rounds gagnants de ce célèbre jeu d'empocher pas mal de pièces d'or et même une carte spéciale (nous y reviendront plus bas), facilitant parfois votre progression.
 
[TEST] Paper Mario Color Splash / Wii U
Lors de vos explorations, vous serez amené dans chaque niveau à combler certaines tâches blanches avec la peinture contenue dans votre marteau, ceci afin de compléter la quête annexe des "100% du niveau coloré". Petit bonus, en comblant ces tâches, vous en ferez ressortir parfois des pièces d'or, des recharges de peinture mais aussi des cartes.
Des cartes me direz-vous? à quoi peuvent-elles bien servir? à combattre, principalement. Et oui nous voilà arrivés au moment critique du test, le système de combat, pas fameux lors des précédents opus 3DS et Wii. Concernant Color Splash, on a connu mieux, on a connu pire. Les cartes, récoltées à la boutique de cartes du Toad de Port Barbouille ou en battant des ennemis, se divisent en 2 catégories. Les cartes classiques et les cartes Truc. Lorsque vous entrez en combat avec un ennemi, vous l'action se transfère sur votre Gamepad, qui se transforme en votre main de cartes (max. 99 cartes). Selon votre progression dans le jeu, vous pourrez choisir 1 à 3 cartes par tour pour combattre votre adversaire.
[TEST] Paper Mario Color Splash / Wii U
Vous aurez le choix parmi de nombreux items connus des fans de la série, parmi les bottes de saut, le saut ressort, les carapaces, la queue Tanuki, les alliés ennemis, les boules de feu, de glace, et toutes les variantes de marteau possibles, et bien d'autres encore. Vous sélectionnez donc la ou les cartes désirées, vous les peignez en partie ou intégralement (plus vous les peignez plus elles seront puissantes mais assurez-vous d'avoir encore assez de peinture en stock pour finir le combat correctement) et vous les validez. Certaines cartes demanderont de votre part un bon timing afin d'être utilisées de manière optimale et d'infliger un max de dégâts. Lors du tour d'attaque de votre adversaire, vous pourrez toujours tenter de vous défendre plus efficacement en appuyant au bon moment de l'impact sur Mario  sur le bouton A pour amoindrir vos dégâts subis. 
 
Parlons des cartes "Truc", l'aspect le plus WTF du jeu! Ce sont des cartes à dénicher dans les niveaux, causant beaucoup de dégâts lorsque bien utilisées contre le bon ennemi. Elles sont parfois obligatoires pour battre un boss et avancer dans l'histoire. Les cartes "Truc" prennent la forme d'objets du quotidien chez nous les humains (APN, bassine, os, ventilateur, théière, statue chat, tirelire cochon, etc.). Même si leur mise en scène pour faire agoniser votre ennemi prête souvent à sourire, certains objets sont trop réalistes et dénotent avec l'aspect imaginaire que l'on se fait du monde de Mario. Pour résumer, via ce système de cartes, les combats manquent souvent de rythme, du fait du côté rébarbatif des actions à effectuer plein de fois lors d'un même combat (choisir cartes, parfois parmi 99 / peindre cartes / valider cartes). D'autant plus que le niveau de difficulté des ennemis oscille souvent entre faible et moyen, certains combats inévitables sur votre route (contre par exemple une meute d'ennemis faiblards vous barrant le chemin) auront des airs de véritable supplice et de perte de temps, car gagnés d'avance mais obligatoires. Veuillez noter que Nintendo, dans sa grande mansuétude et dans sa volonté de plaire au plus grand nombre (de ne pas décourager les casuals diront les mauvaises langues), met à votre disposition lors des combats une roulette, qui fait office de dépannage de luxe lorsque vous êtes à court de cartes de combat. Vous pouvez payer 10 pièces pour l'utiliser et obtenir au hasard de la roulette une carte, déjà peinte qui plus est. Mais si vous le désirez, vous pouvez payer encore en plus 10 pièce d'or afin de ralentir la roulette et ainsi avoir plus de chance d'obtenir la carte de combat désirée. Les pièces d'or pleuvant par centaines dans le jeu, l'utilisation de cette roulette n'en sera que plus facilitée et tentante...
[TEST] Paper Mario Color Splash / Wii U

Ce qui sauve alors Paper Mario Color Splash, ce sont ses musiques ET son humour, les 2 autres véritables points forts de cet opus. L'humour est omniprésent tout au long de votre quête, grâce aussi à une traduction Française au poil, il faut le signaler. Même si certaines boutades ne sont pas à proprement parler hilarante, elles font toujours mouche. Jamais lourdes, elles égayent encore un peu plus l'aventure et le sentiment de vacances et de détente de cette île Barbouille. Certaines situations sont rocambolesques et surprennent le joueur par leur légèreté. En effet, Nintendo n'hésite pas à se tourner en autodérision, par exemple concernant le scénario redondant de la princesse capturée par Bowser. Vous ne pourrez pas vous empêcher de sourire lorsqu'un Toad vous dira, très sérieusement, qu'il n'arrive pas à croire que ça soit l'infâme Bowser qui ai capturé Peach. Les Toads justement, même s'ils sont très présents (mais en même temps, qu'il y a-t-il comme PNJ gentils en dehors du Big Four Mario Luigi Peach et Yoshi?), sont quasiment érigés en stars de cet opus, et comme ils sont divisés en plusieurs groupes et genres, cela passe très bien côté redondance, enfin pour ma part. A vrai dire, ils feraient presque passer notre plombier moustachu au second plan! Après avoir percé dans Super Mario 3D World, après avoir eu leur jeu dédié Captain Toad, les Toads sont définitivement la révélation de la Wii U ! à noter aussi les boss qui gardent les grandes étoiles de couleur (incarnés par les Koopalings) eux aussi assez loufoques! Mention spéciale à Ludwig Von Koopa, et son sous-marin impressionnant devant mais pas finià l'arrière, on le prend tout de suite moins au sérieux :). Certains Guests comme Birdo sont aussi de la partie, totalement dans leur élément !

[TEST] Paper Mario Color Splash / Wii U

utre point fort également donc, la B.O. : Dès l'écran titre, on est accueilli avec une petite musique aux airs jazzy bien cuivrés qui mettent tout de suite dans l'ambiance, et les compositions de qualité s'enchaînent au fur et à mesure des niveaux. Entre classiques revisités en discrète musique de fond ou nouvelles créations, on à affaire à du travail de grande qualité et bien adapté, et ce du début à la fin. Dès le départ de votre périple, le thème de la vallée Marmelade ou de la Route Ecarlate vous donnerons un bon aperçu de ce que savent faire les compositeurs attitrés de Big N avec leurs trompettes, saxo, violons, trombones, flûtes, contrebasses, clarinettes, etc.

[TEST] Paper Mario Color Splash / Wii U

Dernier point, la durée de vie. Le jeu est donné un peu partout pour 30H de jeu pour compléter la trame principale, mais à un moment donné j'en étais à 17h de jeu à la 4ème grande étoile de couleur en ayant trainé un peu, contemplé pas mal, tenté de colorer certains niveaux à 100%, et tenté de aussi de compléter le musée de Port Barbouille en faisant don de certaines de mes cartes classique et Truc qui m'auraient été plus utiles en combat qu'au Musée :) Vous le voyez, les quêtes annexes peuvent encore vous occuper un petit moment après la fin du jeu, si vous voulez prolonger votre séjour sur cette belle île ! A noter un seul slot de sauvegarde disponible, mais cela devrait s'arranger si vous créez / changez de compte ID Network au démarrage de votre Wii U.

[TEST] Paper Mario Color Splash / Wii U
En conclusion, ce Paper Mario Color Splash est un jeu très bien fini, pas fait à la va-vite comme certains le penseraient. Big N s'est investi encore une (dernière?) fois pour sa malheureuse Wii U, et cela se ressent : Graphismes HD qui donnent une bonne leçon stylistique, level-design on ne peut plus varié, OST du tonnerre, ambiance détonante, tout y est. Presque. Les 2 seuls points négatifs sont peut-être le manque de PNJ qui auraient pu être plus variés (quoique), mais surtout ce système de combat manquant de profondeur, sans alliés mais aussi un peu pataud et mal optimisé car pensé surtout pour utiliser la feature du Gamepad. Ceci dit, Color Splash est avant tout un jeu qui se joue de façon cool, sans pression, permettant de sauvegarder souvent. La trame et la progression sont si fluides que vous pourrez y revenir régulièrement sans être perdu dans votre progression. On écarquille les yeux, on éclabousse tout, et on se marre, c'est du Nintendo dans toute sa splendeur !

SUPPOS : 4,5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

Un cadeau modding pour Noël ?

Publié le par Dr Floyd

Un cadeau modding pour Noël ?

Une envie de cadeau modding ou rétrogaming pour Noël ? Une Dreamcast, Playstation ou Saturn Freezone ? Une Famicom Composite ? Etc... Pensez à notre partenaire rétro-modding GembaGames.

Et pour tous les Gamopats, 5% de réduction sur tout le site jusqu'au 24 décembre avec le code Gamopat2016 !

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

Nintendo Switch, William Leymergie est prêt !

Publié le par Dr Floyd

Nintendo Switch, William Leymergie est prêt !

Nous voulons tout savoir sur la Nintendo Switch ! Maintenant que nous connaissons le jour de sa présentation officielle, le vendredi 13 janvier prochain, nous voulons bien sûr connaitre l'heure de cette présentation ! Non ? Mais si...  Et bien ça sera à 5 heures du matin en France, Nintendo venant de le préciser sur Cui-cui. Va falloir faire sonner le réveil, ou faire une nuit blanche, on est fan ou on ne l'est pas !

Nintendo Switch, William Leymergie est prêt !

Publié dans NEWS

Partager cet article

[BROCANTE] 77 Hucard pour votre PC Engine !

Publié le par Dr Floyd

[BROCANTE] 77 Hucard pour votre PC Engine !

Le patient fou Jily du forum de Gamopat revend toutes ses Hucards, et il en a quand même 77 ! Et pas des moindres... L'occasion rêvée de compléter votre collection personnelle !

Son stand :
http://www.gamopat-forum.com/t90679-vds-77-hucard-full-loose-pc-engine-jap-super-long-nose-goblin#2486851

Publié dans FORUM

Partager cet article

Une console pour Ant-Man ?

Publié le par Dr Floyd

Vous avez adoré la miniaturisation de la Nes avec la Classic Mini ? Vous allez halluciner avec cette mini-Game Boy Color "home-made" qui tiendra sans problème sur votre porte-clefs ! C'est l'oeuvre d'un certain Jeroen Domburg : boitier imprimé en 3D, écran OLED, processeur ESP32... La Game Boy Micro peut aller se rhabiller !

Bon y a quand même des points négatifs : l'ergonomie... et l'impossibilité d'insérer vos vieilles cartouches, forcement.

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

[TEST] A King's Tale Final Fantasy XV / PS4

Publié le par FK-Corporation

A KING'S TALE FINAL FANTASY XV
Support : PS4

Existe également sur XOne
Développeur : SQUARE ENIX
Editeur : SQUARE ENIX
Sortie : 29 Novembre 2016

[TEST] A King's Tale Final Fantasy XV / PS4

King's Tale est un beat them all sorti en même temps que Final Fantasy 15 dans l'indifférence totale. Il était offert à tous ceux qui ont précommandés l'édition Deluxe de FF15. Le jeu se passe 30 ans avant les événements de FF15, Régis raconte une histoire à son fils Noctis pour l'endormir. Il va donc se mettre à raconter ses souvenirs plus ou moins vrais pour faire plaisir à son petit. On se retrouve donc embrigader dans un scénario à dormir débout mais avec beaucoup de 2nd degrés, c'est déjà un point positif, le jeu ne se prend pas au sérieux.

La première chose qui marque quand on arrive dans le menu du jeu est sa bande son délicieusement rétro et ultra pêchue, cela commence très fort ! Après une scénette nous expliquant brièvement l'histoire, on est lancé dans le jeu. Pas le temps de naiser, ça commence à castagner dur dès les premières secondes et ça décoiffe ! Le jeu est fluide, une magnifique petite 2D aux petits oignons avec de superbes animations !

Je suis comme un dingue, je tape du mob comme un bourrin, carré les coups légers, triangle les coups forts. Très classique dans un premier temps, le jeu s’étoffe au fur et à mesure qu'on avance. Chaque ennemi s'affronte de manière différente, certains doivent avoir leur garde cassée avant de les attaquer, il faut pour cela leur mettre un coup de bouclier avec rond. Là on se fait attaquer par des Flambos, la magie entre en jeu, on doit maintenir la touche R1 pour charger le sort glace. 3 niveaux de puissance selon le temps de charge ! Viendrons plus tard le sort de feu et de foudre à utiliser contre les Flambos de glace, feu ou foudre, ultra classique mais ça déboite grave !
Une petite purée de Flambos !

Une petite purée de Flambos !

Le jeu peut afficher 10 ou 15 ennemis à l'écran tout en restant fluide, il faudra jongler avec toutes les différentes techniques pour battre tout le monde. Les combinaisons de coups rappellent God of War avec ses enchainements de plusieurs touches à la suite. On peut avoir en soutien les amis du roi Regis, ses frères d'armes en appuyant sur des combinaisons de touches comme carré + croix par exemple. Il y a donc Cid qui se bat avec une lance, un magnifique clin d'oeil à FF7, Weskham et Clarus.

Cid et sa lance !

Cid et sa lance !

King's Tale nous rappelle les bons Beat'em All à l'ancienne avec un gameplay nerveux et diablement efficace. On ne s'ennuie pas une seule seconde, on enchaine les niveaux en se permettant même de pouvoir invoquer quelques Dieux comme Ramuh, Titan ou encore Leviathan.

Mais qui est ce petit coquin qui vient nous embêter ?

Mais qui est ce petit coquin qui vient nous embêter ?

Malheureusement le jeu est trop court, en 3 heures c'est bouclé avec un petit clin d'oeil à Final Fantasy 6 en guise de boss final sur une musique dantesque ! Finir le jeu débloque les combats oniriques, des vagues d'ennemis avec des défis à réaliser pendants ces combats. Cela permet de prolonger la durée de vie pour les fans comme moi !

Les combats oniriques sont des défis pour ceux voulant prolonger l'aventure

Les combats oniriques sont des défis pour ceux voulant prolonger l'aventure

King's Tale est une petite pépite dont je suis tombé totalement accro ! Fun immédiat, fluide, combats techniques, animations de toute beauté avec une OST de malade qui donne la pêche ! Quel dommage que le jeu ne soit pas plus long mais ce fût une réelle surprise dont je ne m'attendais pas du tout. Sérieux vous êtes encore là en train de lire au lieu d'y jouer ?

SUPPOS : 5,5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

Le Salon du Jeu à St-Nicolas de Redon

Publié le par Dr Floyd

Le Salon du Jeu à St-Nicolas de Redon

Bonjour à tous ! Une fois de plus nous organisons le Salon du Jeu à St-Nicolas de Redon (Bretagne/Pays de la loire), les vendredi 17 et samedi 18 février 2017, avec plus d'ambition, de projets, de nouveautés que l'on doit caler au chausse-pied. Bref une nouvelle fois ça va déchirer le slip !

Alors cette année il y aura quoi ?

- Du rétrogaming avec une belle rétrospective des consoles de Pong jusqu'à la Gamecube,
- Du next-gen avec de la PS4, Wii U, XONE,
- Des jeux lusicaux animés par l'association WUKI WUKI !
- Des Jeux de Café, billard, baby-foot, fléchette, flipper,
- 8 bornes d'arcade,
- Des jeux de société animés par l'Association des Lutins où vous retrouverez du X-wing et autres jeux palpitants,
- Le pôle "Jouez autrement" qui vous proposera de tester tout un tas de manettes non conventionnelles,
- Le Cosplay, pas vraiment un pole en lui même mais un défilé est prévu,
- La scène, où vous trouverez tout un tas d'animations durant les deux jours,
- Les mini Z , un mini circuit de voitures radio-commandées accessible à tous,
- Le pôle "5 ans" pour abandonner lâchement vos môme auprès des accompagnateurs,
- Le labo : jeux indé/bartop/fou d'informatique 8Bit seront présents pour parler technique !
- La Lan Rétro pour les bon vieux joueurs avec pas moins de 24 PC avec CRT pour vous affronter sur Quake 3, Starcraft, Warcraft...
- La LAN "récente" avec du Rocket League, Trackmania Turbo...

Bref un contenu bien chargé sur 450m² et deux étages ! Si vous souhaitez contribuer avec un prêt de matos contactez-moi. Plus d'infos sur Facebook et notre site internet.

Et pour finir quelques photos de la précédente édition :

Le Salon du Jeu à St-Nicolas de RedonLe Salon du Jeu à St-Nicolas de Redon
Le Salon du Jeu à St-Nicolas de RedonLe Salon du Jeu à St-Nicolas de Redon
Le Salon du Jeu à St-Nicolas de RedonLe Salon du Jeu à St-Nicolas de Redon

Publié dans NEWS

Partager cet article

[RUMOR CONTROL] Une Gamecube dans votre Switch

Publié le par Dr Floyd

[RUMOR CONTROL] Une Gamecube dans votre Switch

Une Virtual Console Gamecube sur Nintendo Switch ? C'est la rumeur du jour... 3 titres seraient même prévus pour démarrer l'affaire : Mario Sunshine, Luigi's Mansion et Smash Bros Melee, puis Animal Crossing pourrait suivre. Bon rien de fabuleux... sur Wii on pouvait déjà jouer aux jeux Gamecube héhé, et sans repayer... F-Zero sur Switch ? On peut commencer à y croire du coup... avec la version Gamecube ;)

Publié dans NEWS

Partager cet article

Le retour de Soul Calibur ?

Publié le par Dr Floyd

Le retour de Soul Calibur ?

Tiens donc, pourquoi donc Namco Bandai fête t-il les 20 ans de Soul Calibur (ex Soul Edge sur Playstation) ? Juste pour verser une larme ? Ou... pour annoncer le retour de la célèbre franchise ?! Mais bon si c'est le cas on peut s'attendre à tout... une compilation lissée 1080p ? une réédition sur Android ? Ou pourquoi pas, en dernier recours, n'est-ce pas, un Soul Calibur 6 sur PS4 et XOne ?

Mais bordel de sprite rotatif, quel choc Soul Edge sur PS1 en 1996, puis Soul Calibur sur Dreamcast en 1999... Mais il faut bien dire qu'à partir de là la série s'est mise à tourner en rond... comme de toute façon la plupart des jeux de baston.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[SPEEDTESTING] Pokemon Soleil & Lune / Nintendo 3DS

Publié le par Dr Floyd

POKEMON SOLEIL & LUNE
Support : 3DS
Editeur : Game Freak / Nintendo
Sortie :
23 novembre 2016

[SPEEDTESTING] Pokemon Soleil & Lune / Nintendo 3DS

Comment passer à côté du phénomène Pokemon en 2016 ? Pour les 20 ans de la série et surtout après le succès dingue de Pokemon GO sur portable... Les chiffres de vente parlent d'eux-mêmes : on annonce déjà le plus gros lancement pour un jeu de l'histoire de Nintendo... Je suis bien sûr trop vieux pour ces conneries, et même déjà trop vieux à l'époque du lancement de la série sur Gameboy, donc je vais à nouveau me faire aider par le fiston pour ce test-découverte.

La première question que l'on peut se poser à chaque nouvel opus de la saga Pokemon, c'est : Le changement c'est maintenant ? Renouvellement du concept ou habituel cassoulet réchauffé (mais qui régale les jeunes bytos à chaque fois). Bon, déjà quelles différences entre Soleil et Lune ? Dans Soleil vous jouez selon l'horloge interne de la 3DS, et dans Lune avec 12h de décalage.... Mouais... Le but étant bien sûr avant tout d'en vendre 2 exemplaires aux ultra-fans.

L'histoire se passe à Alola où vous venez d'emménager avec "votre moman", un endroit qui fait penser à Hawai et qui abrite, parait-il, des Pokemons de première génération avec des caractéristiques différentes (j'en sais rien moi, c'est le fiston qui me dit ça), en plus bien sûr d'une 7ème génération de monstres dégénérés. Oh tiens, un Professeur qui vient à ma rencontre.... c'est original... ;)

[SPEEDTESTING] Pokemon Soleil & Lune / Nintendo 3DS[SPEEDTESTING] Pokemon Soleil & Lune / Nintendo 3DS

Des originalités, il y en a quand même. Ici le système de badges est remplacé par une série d'épreuves et un Pokemon dominant de région à battre. Mais à part ça.... on retrouve le coté blabla, le scénario ultra enfantin, l'exploration orientée, et une grande facilité dans les combats, avec beaucoup d'aide (on vous annonce même les coups efficaces)... Petite nouveauté en combat : les attaques dévastatrices, la capacité Z, mais rien de révolutionnaire, ça apporte juste un peu de stratégie supplémentaire, on peut désormais perdre un combat qui semblait gagné d'avance.

Si vous n'avez pas connu les derniers opus de Pokemon sur 3DS, vous pourrez être surpris par le côté visuel, qui n'est plus du tout présenté en pseudo cases façon RPG, mais via une vue TPS... Perso je trouve ça déstabilisant, j'aimais bien le côté rétro de la licence... Mais mon fils adore cette nouvelle vue 3D moderne, et trouve justement ringard les anciens jeux Pokemon sur DS. Bon ok, c'est lui le chef.

Moi, ce qui m'agace c'est le côté très linéaire de cet opus. Pokemon n'est pas vraiment un jeu open-world, mais dans cet opus ce n'est pas le cas du tout, on se sent prisonnier du scénario.... Je pense que Pokemon pourrait être un très très grand jeu si il permettait une grande liberté de jeu ; à quand GTA Pokemon ? Hum... Idem, mon fils adore cette linéarité, il se sent moins perdu que dans les anciens opus... Une fois de plus c'est lui le chef.

Pokemon Soleil, mon fils adore. Perso je n'accroche pas, je préfère encore jouer aux versions DS (j'avais joué en cachette dans mes WC à l'époque), je trouve que le jeu avait plus de charme en pseudo 2D, et aussi plus de liberté... Et puis les innovations sont bien timides, et pas forcement bienvenues selon moi. Cependant je suis mal placé pour noter ce genre de jeu... Nouveau terrain de jeu, évolution graphique importante, nouveaux Pokemons, jeu quand même assez riche, comme je vous le dit, mon fils adore, et il lui colle un 6/6 d'office. A voir sur la durée, car là il n'a joué que deux jours. Perso je ne met pas de note, ce jeu ne m'est pas destiné.

Publié dans TESTS

Partager cet article