Les cheveux holographiques de John Romero

Publié le par Dr Floyd

Les cheveux holographiques de John Romero

Voilà, John Romero, l'homme aux cheveux soyeux, au regard salace (et au gros melon), vient de dévoiler son futur FPS, Blackroom, qui devrait sortir fin 2018 sur PC et Mac. Et il passe par Kickstarter pour financer son projet, nous réclamant 700 000 brousoufs.

Si j'ai bien compris, l'action se déroulerait dans un futur proche où une technologie holographique tournerait mal... pour un FPS bien nerveux. Bon, je vous laisse admirer les cheveux de John, seul intérêt de cette vidéo Kickstarter, le jeu en lui même on a le temps d'en reparler je crois !

Publié dans NEWS

Partager cet article

[TEST] Ratchet & Clank / PS4

Publié le par Dr Floyd

RATCHET & CLANK
Support : PS4
Editeur : Sony
Développeur : Insomniac
Sortie : avril 2016
[TEST] Ratchet & Clank / PS4

Ratchet & Clank est un jeu vidéo lancé en 2002 sur PS2 (la console qui guidait les missiles en Irak), tous les fans du monolithe s'en souviennent. Un très bon jeu qui aura plusieurs suites (et jeux dérivés moins glorieux). C’est donc avec bonheur qu’on accueille aujourd’hui cette licence sur PS4 pour un reboot (terme à la mode) qui accompagne la sortie d’un film au cinéma ! Parfois les reboots c'est bien, le reboot de Star Trek non ? Le reboot de Star Wars ? (Comment ? Ce n'est pas un reboot, autant pour moi). Autant dire que Sony et Insomniac ont donc bien l’intention de relancer l’affaire sérieusement ! Sauf que le joueur grincheux anti-remaster va me balancer aussitôt « mouais, encore un lissage HD ! ».

Et bien non, ce remake/reboot ne s’adresse pas uniquement aux nostalgiques de la PS2, car il a été énormément retravaillé, tous les remakes devraient d’ailleurs s’en inspirer. Une réalisation réellement revue à la hausse, un scénario, casting et level design modifiés, de nouvelles missions…. Bref, il y a du boulot ! Pour ceux qui ne connaissent pas, Ratchet & Clank est un jeu de plateforme futuriste (à l'ambiance dessin-animé), sans prise de tête, avec de l'humour, sans réelle violence comme on en voit beaucoup trop aujourd’hui sur tous les FPS et TPS. Il met en scène les aventures d’une créature animale (un Lombax) et d’un petit robot (façon "c'est moi Nono le petit robot, l'ami d'Ulysse") qui se lient d’amitié pour sauver l’univers des grands méchants pas gentils. C’est fun et ça peut convenir aussi bien aux jeunes qu’aux vieux gamers poilus, "de 7 à 70 ans" comme disait MB, car dans les années 80, 70 ans était un âge plutôt avancé.

[TEST] Ratchet & Clank / PS4

Le jeu tourne en 30FPS, ce qui peut paraitre décevant, mais je pense que c’est un choix volontaire afin d’afficher un max de détails à l’écran et d’éviter tout ralentissement. Je suis un fan du 60FPS. J'en profite pour rappeler que oui, l'oeil humain peut détecter sans problème 60 images/sec.... j'ai reçu assez de mails incendiaires à ce sujet (beaucoup confondant les 24 img/sec du cinéma avec la capacité de l'oeil). Mais 60FPS sur ce type de jeu ce n’est pas vraiment obligatoire. Et le résultat est quand même magnifique : rendu proche du dessin-animé, beaucoup de détails visuels, des fonds hyper dynamiques… Dans l’action ces 30FPS ne sont vraiment pas gênants, il y a juste un effet de flou lors des déplacements latéraux. Non, c’est franchement une réussite visuelle. Les musiques sont sympa, le doublage français de très bonne qualité, l’humour pas trop pipi-caca, bref du tout bon… Mais dans un jeu l’essentiel reste le gameplay… et on le sait, le gameplay ancestral aux petits oignons est en voie de disparition depuis quelques années, pollué par la casualisation généralisée.

[TEST] Ratchet & Clank / PS4
[TEST] Ratchet & Clank / PS4

Mais rassurez-vous, le gameplay reste le même que sur PS2, pas de gyroscopique, pas de Wiimote, pas de Kinect, c'est super bien huilé, que ce soit en plateforme ou en combat. On prend plaisir à manipuler des armes atypiques très variées, c'est l'une des grandes forces de ce jeu, on s'amuse comme un gamin avec cet armement. Et puis passer de la plateforme, au shoot à distance, au beat’em up est réellement jubilatoire. Le jeu est punitif, mais pas trop difficile, d’autant que vous ne retournez pas loin en arrière, c’est juste bien réglé je trouve. Attention, la pochette pourrait vous induire en erreur : ce jeu sera trop difficile pour les très jeunes joueurs. Alors que reprocher à ce jeu ? Un poil trop court ? Le léger temps de chargement après chaque mort ? Un manque de replay-value ? Franchement, pas grand-chose. Allez hop on veut le retour de Crash Bandicoot et de Maximo ! Bordel, vous vous souvenez de Maximo Vs Army of Zin, toujours sur PS2, ce chef d'oeuvre nom d'un pixel mort !

[TEST] Ratchet & Clank / PS4

Ratchet & Clank est un modèle de remake avec beaucoup de rajouts, modifications et améliorations : gameplay jubilatoire, mélange subtil de plateforme-beat’em up-shoot, sans prise de tête, avec une réalisation aux petits oignons et une ambiance décalée qui change de la ludothèque guerrière de la PS4, il n’y a rien à jeter. C’est un must-have, pour les fans, mais également pour ceux qui découvriraient la licence. Si le film au cinéma n’a pas l’air de cartonner, espérons que cette version jeu vidéo connaisse un vif succès, on a besoin de ce type de jeu vidéo sur les PS4/XOne, dans un esprit proche des jeux Nintendo.

SUPPOS : 5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

Uncharted 4, fin du buzz en approche

Publié le par Dr Floyd

Uncharted 4, fin du buzz en approche

Plus que 15 jours avant la sortie du jeu buzz de l'année chez Sony : le trop sexy Uncharted 4 : A Thief's End... Espérons en effet que soit "The End" et que Naughty Dog (et Sony) passent à autre chose. Non pas que la licence soit nase, mais ça serait bien de lancer une nouvelle franchise non ? Où alors un reboot de Crash Team Racing ! Non ?

Alors pour faire patienter l'acheteur frénétique de jeux PS4 que vous êtes, Naughty Dog nous dévoile aujourd'hui le trailer final... Car un Triple A se doit d'avoir plein de trailers, c'est comme ça.

ah ils y savent y faire... façon Hollywood... Il est clair que le jeu sera visuellement bluffant, mais espérons quand même un gameplay pas trop scripté, et pleeeease, un peu moins de phases de gunfight, le gros défaut de cette licence. Sortie le 10 mai sur PS4, Naughty Dog n'ayant pas encore annoncé de date pour la version Xbox One.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[TEST] Star Fox Zero / Wii U

Publié le par Dr Floyd

STAR FOX ZERO
Support : Nintendo Wii U
Editeur : Nintendo
Développeur : PlatinumGames
Sortie : Avril 2016

Testé avec le support de Gamoniac

[TEST] Star Fox Zero / Wii U

Avis corrigé après 6h de jeu

Bordel de sprite rotatif ! Star Fox (plutôt connu en France sous le nom moins sexy de Lylat Wars)... voilà quasi 20 ans qu'on attendait une vraie suite/remake de la version N64 sur console de salon ! Bah voilà c'est fait, hélas et mille fois hélas dans un contexte très particulier : celui de la fin de vie de la Wii U ! Star Fox méritait mieux ! Un vrai cadeau pour la Wii U ou alors un jeu de remplissage pour attendre la NX (comme Nintendo sait si "bien" le faire depuis 2ans sur 3DS et Wii U) ? Verdict du Docteur, auquel vous ne devez surtout pas accorder votre confiance ;)

ALLEZ HOP POUBELLE !

Vite, je lance la première mission sans réfléchir ! Et les premières impressions vous font totalement flipper ! Sorte de réglage du gyroscopique dans l'espace avant de lancer la mission, puis la confusion la plus totale lors du survol de la planète : vue différente sur les 2 écrans, gyroscopique pour viser sur le gamepad... On a beaucoup de mal à cerner les commandes... bref, on est totalement déstabilisé ! On joue sans jouer à chercher comment y jouer !!! Mais nom d'un pixel mort c'est quoi cette arnaque au jeu casu... casu et en plus super compliqué à prendre en main ! Allez hop poubelle !!! Je rebranche ma Nintendo 64 !

[TEST] Star Fox Zero / Wii U

JE LE RESSORS DE LA POUBELLE !

Oui car on se calme et on réfléchit (je sais ça vous fait marrer, le Doc qui réfléchit) et là on comprend le principe :

- On peut y jouer de manière totalement ordinaire avec le vaisseau, comme sur N64, en jouant sur l'écran de TV sans regarder ailleurs ! Bref, on fixe l'écran, on se déplace avec le stick gauche, et on shoote avec la gâchette droite. Le gamepad sert de vue "FPS", c'est à dire cockpit, et vous n'êtes pas du tout obligé de l'utiliser ! Deux vues pour la même action, c'est sympa. Sauf que...

- Le gyroscopique, le truc qui fait peur au gamer, est indispensable dans les phases de "marche au sol" ou avec le gyrowing, et là franchement c'est pénible. L'action devient alors confuse et c'est regrettable, en intérieur et dans les espaces confinés c'est même l'horreur. A vouloir rajouter des options "originales" on plombe l'ensemble... Le comble du ridicule : le petit robot pilotable à distance pour des phases qui me font penser aux pire jeux PS1 ou N64.

Donc, voilà, il y a une sensation de confusion au début, puis on finit par piger, on pense alors que ça va aller, mais rapidement chaque phase au gyroscopique devient une punition, et au final l'expérience globale est très très moyenne. J'aurai p'être dû le laisser dans la poubelle ?

[TEST] Star Fox Zero / Wii U

REMAKE DE LA VERSION N64 ?

Non le vrai remake de la version N64 c'est l'excellente version 3DS. Pas de surprise sinon, c'est du Nintendo, qui fait toujours plus dans la variante que dans le nouveau jeu : la présentation et les niveaux ressemblent énormément à ceux de la version N64. Bordel de sprite... Quand j'y pense... je joue avec des lapins, des poulets, des grenouilles, des renards dans l'espace, de la compote Andross ! Mais avec Nintendo tout passe, c'est magique non ?!

Pour ceux qui ne connaissent pas : c'est à la base un shoot'em up 3D sur rail, imitant Star Wars, avec des phases "boss" où là vous êtes libre de déplacer le vaisseau où bon vous semble sans sortir de l'arène de jeu. Puis (héééélas) des phases un peu plus techniques et d'agilité... au gyroscope donc. Le jeu est toujours aussi court mais bien axé sur le scoring, ce qui finalement lui donne une bonne rejouabilité... si du moins vous n'êtes pas agacé par ce gameplay mi-figue mi-raisin ! Ah, il y a un mode "????????" à débloquer, surprise ? Bof ;)

[TEST] Star Fox Zero / Wii U

C'EST UNE CONSOLE OLD-GEN, NE L'OUBLIONS PAS !

Pour ce qui est de la réalisation technique, n'oublions pas que nous commençons à être habitué aux réalisations de type PS4... et que la Wii U est une console de la génération précédente niveau puissance (génération qui a commencé en 2005 !)... Et bien le jeu n'est pas moche ni techniquement raté comme je l'entend ici et là, il est juste bien adapté à la console. Sachant aussi que nous sommes dans un style "dessin-animé", certains l'oublient aussi ! Graphismes colorés, framerate correct (quelques petits ralentissements non gênants), avec un rendu respectant à 100% la licence. Bon ok, certains passages sont quand même moches, surtout les intérieurs.

[TEST] Star Fox Zero / Wii U

JEU BÂCLE DE FIN DE GENERATION...

Star Fox Zero respire quand même le jeu vite fait pour une console qui "n'existera plus" l'an prochain.... Il fallait placer un jeu en avril pour combler un trou... Miyamoto a confié ça à Platinum, déjà pourtant surchargé niveau planning, qui a dû produire ce jeu très rapidement, avec surement des contraintes gyroscopiques imposées.

On sent qu'il était possible de faire mieux dans tous les domaines et que le gyroscopique a été intégré pour essayer de toucher un large public friand de fonctionnalités casu. Nintendo continue de s'égarer en tentant toujours et encore d'intégrer des fonctions de mouvement dans ses jeux. Au fait je ne vous parle même pas de la fin du jeu... Andross, Andross... de la compote périmée ;)

Star Fox Zero inquiète, rassure, mais finit quand même par agacer. Ce jeu est totalement génial en phase de vaisseau sur rail, mais pêche vraiment par ses phases annexes assez pénibles à maitriser du fait de l'utilisation du gyroscopique. Et plus on avance dans le jeu plus on est énervé par ces phases brouillonnes ! Ce jeu serait parfait si il ne proposait que du rail-shooting au stick... là il aurait eu son 6/6 ! Pourquoi vouloir toujours en faire plus et gâcher l'expérience ?! Espérons juste que Nintendo n'attendra pas 20 ans pour ressortir un autre Renard de l'Espace, et qu'il le fera dans de meilleures circonstances... et sans fonctionnalités de kéké ! On pourrait imaginer que suite à ce bide la licence soit définitivement abandonnée ! Je retourner y jouer sur... Super Nes !

SUPPOS : 3/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

Kick Off Revival, première vidéo de gameplay !

Publié le par Dr Floyd

Kick Off Revival, première vidéo de gameplay !

Une première vidéo du retour de Kick Off filmée à l'EGX Rezzed 2016 et commantée par le Dieu Dino Dini ! On y découvre un jeu qui respecte totalement l'esprit original en terme de réalisation... Mais bon reste à tester le gameplay en vrai, car Kick Off ne peut se juger que pad en main tellement ce gameplay est subtil.

On sent vraiment que le jeu n'est pas du tout fini... et le public sur les côtés est quand même bien moche pour l'instant. Mais bon, comme dirait Ataré sur les forums de Gamopat, fan mondial n°1 du jeu (après moi), l'important c'est que ce nouvel opus reproduise le fameux bruit du ballon sur le poteau !

Cette vidéo risque de refroidir totalement celui qui n'a pas connu le jeu en 1988 tellement ça parait ringard et simpliste. Et pourtant... sachez que lorsque j'ai lancé le jeu pour le première fois en 1988 sur mon Atari ST, pareil, je trouvait ça moche, dépassé et totalement has-been... Quelques parties plus tard je le considérait comme un chef d'oeuvre... et 28 ans après le jeu revient !

Vivement sa sortie, mais toujours aucune date d'annoncée... le parie plus pour la fin d'année.

Publié dans NEWS

Partager cet article

John Romero, the return

Publié le par Barbarian_Bros

John Romero, the return

En 1996, après le développement de Quake, John Romero, Game Designer et Level-Designer, quittait ID Software suite à des désaccords avec d'autres membres du studio, principalement John Carmack, le génial codeur qui a créé les moteurs graphiques ayant permis au FPS de se démocratiser.

20 ans après, Romero et Carmack se retrouvent pour un futur jeu développé par NightWork Games, le nouveau studio de Romero. Mais attention, il s'agit ici de l'autre Carmack : Adrian Carmack, graphiste principal et historique chez ID Software (et co-fondateur du studio avec Romero et J.Carmack), de Commander Keen à Doom 3 les sprites, décors et textures portent sa patte.

Le titre de ce futur jeu sera annoncé lundi 25 avril, comme l'indique un teaser très messianique. Mais on peut parier sans trop de risques qu'il s'agira d'un FPS. Par contre faut pas rêver, l'équipe ne sera jamais au complet car John Carmack est parti vers d'autres horizons et bosse chez Oculus sur les applications de la Réalité Virtuelle.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Le jeu de plateau Dark Souls cartonne... avant sa sortie

Publié le par Dr Floyd

Le jeu de plateau Dark Souls cartonne... avant sa sortie

Dark Souls 3 est un nanar, mais un nanar culte ! Et du coup il a droit à ses produits dérivés, comme ce jeu de société financé via Kickstarter ! C’est la société SteamForged, en partenariat avec Namco Bandai bien sûr, qui est sur le coup. Et quel coup, ils ont déjà dépassé 1 million de £... sur 50 000 demandés !

Un jeu de rôle plateau, qui se jouera de 1 à 4 joueurs, et qui semble très soigné avec de beaux artworks et des figurines de qualité. Prévu pour 2017.

Publié dans NEWS

Partager cet article

La Xbox 360, c'est fini !

Publié le par Dr Floyd

La Xbox 360, c'est fini !

C'est la fin. Phil Spencer vient d'annoncer la fin de production de la Xbox 360... 10 et demi après sa sortie bordel de sprite !!!

Un succès incroyable (surtout qu'ils partaient de loin avec le semi-échec de la première Xbox)... dû à une puissance phénoménale à sa sortie et à sa supériorité face à la PS3. Et sans ce RROD catastrophique et ce bruit insupportable du premier modèle, le succès aurait encore bien plus important.

2005-2008, à une époque ou l'équipe Xbox était au top et ne pensait qu'au gamer... Mais comme on le sait l'état de grâce pour le joueur n'a pas duré longtemps.... Microsoft a rapidement copié le "concept commercial Wii en basculant dans le casual avec Kinect et dans la recherche de toucher un très grand public et non plus le "gamer". Touchant le fond en 2013 avec le MattrickGate... Malgré une correction de trajectoire rapide ils ne s'en sont toujours pas remis.

"Les réalités de la fabrication d'un produit pendant plus d'une décennie commence à tout doucement s'approcher de nous. C'est pourquoi nous avons pris la décision d'arrêter la fabrication de nouvelles Xbox 360"

Phil Spencer

Publié dans NEWS

Partager cet article

[TEST] Dark Souls 3 / PS4

Publié le par Dr Floyd

DARK SOULS III
Support : PS4

Existe également sur XOne et PC
Editeur : Namco Bandai
Développeur : From Software
Sortie : avril 2016

[TEST] Dark Souls 3 / PS4

Testé avec le support de StarGames en Belgique

Tout débute avec la série King’s Fields en 1995 sur PS1, action-pseudo RPG moyennement accueilli, puis vint Demon’s Souls en 2010 sur PS3 bien mieux considéré, puis la consécration avec Dark Souls en 2011 (et sa suite en 2014) suivi d’un « spin-off » avec BloodBorne (PS4), et hop retour à Dark Souls en 2016. Vous suivez ? Les fans eux suivent sans problème, tellement ils vouent un culte à cette saga. Et perso j’ai vraiment du mal à comprendre pourquoi
. Syntax Error.

UNE REALISATION PLUTÔT AUX FRAISES

Totalement aux fraises pour de la PS4, on a quasi la sensation de jouer à un jeu PS3. Le framerate qui tourne autour de 30FPS (et surement largement en dessous pas moment) est assez chaotique… et pourtant le jeu ne regorge pas d’animations et d’IA ! Les graphismes sont corrects sans plus, avec des fonds un peu ratés (les montagnes du début ressemblent à un décor en carton), sans compter les défauts techniques comme des blocs de décor qui s’affichent parfois en retard. Enfin les menus sont assez merdiques à gérer, surement confiés comme souvent au stagiaire de la photocopieuse. Pour le positif, on ne peut nier un sens artistique assez prononcé générant une ambiance gothique assez top, des animations correctes, et le point fort du jeu : des monstres assez charismatiques. Rien à redire concernant la bande son, très sympa. Globalement on se dit quand même que la PS4 devrait faire mieux, au moins afficher un 30FPS stable sur ce jeu bordel de sprite. Mais on connait From, ce sont des bouchers, même si ils s’améliorent un peu avec le temps.

[TEST] Dark Souls 3 / PS4
[TEST] Dark Souls 3 / PS4

UN SYSTEME DE JEU D’UN AUTRE TEMPS

Et From n’a pas dû avoir trop de soucis pour mettre ce petit monde en place, copier-coller des deux opus précédents : pas de scénario (présenté comme un avantage LOL), des ennemis statiques disposés au hasard sur la map, qui se contentent d’avancer vers vous quand ils vous voient, et des boss scriptés comme pas possible… Et quand vous mourrez vous retrouvez tout le monde à la même place. Bref, ça respire le jeu PS1 niveau coding… Autre particularité, malgré une notice présente (merci !) From n’explique pas tous les mécanismes de jeu, laissant planer un flou…. Comme si ils voulaient créer un jeu dans le jeu : nous laisser chercher comment fonctionne toutes les options de gameplay. Etrange concept.

Et puis vraiment rien de neuf depuis Dark Souls 1 et 2, c’est toujours le même jeu, une sorte de add-on avec quelques petites retouches. Ils ne se sont même pas fait chier à nous pondre une interface enfin correcte. C’est bâclé, totalement bâclé, vite programmé… tout le « budget » étant parti dans la modélisation des décors et des monstres. Que fait-on dans ce jeu ? Du farming non-stop pour faire grimper ses stats et acheter des armes/équipements, on tue et re-tue 100x les mêmes bonhommes aux mêmes places, on sauvegarde sans cesse, et on décrypte le mouvement programmé des boss… tout ça sans but.

[TEST] Dark Souls 3 / PS4
[TEST] Dark Souls 3 / PS4

APPRENDRE LES SCRIPTS PLUTÔT QUE D’AVOIR DU SKILL

En fait cette licence s’inspire des jeux 8bit très basiques et hyper difficiles des années 80, style Mega Man, où on recommençait sans arrêt des passages jusqu’à comprendre la technique pour passer. Bon ça fait un peu bizarre sur un jeu moderne aux visuels réalistes. Car ici il n’est pas question de réflexes, pas du tout, pour battre un boss il faut juste comprendre son script… Et c’est d’ailleurs bien confirmé dans la notice où c’est écrit noir sur blanc que le skill est secondaire. Un jeu casual donc ? (les fans bondissent sur leur siège). Et perso c’est ce qui me dérange le plus : j’ai du mal à trouver de l’intérêt à décrypter le script des ennemis, je préfère le pur réflexe dans un jeu… Je n’aimais pas non plus dans les années 80 les jeux de type Mega Man où il fallait apprendre, tandis que par exemple dans un Super Mario Bros tu pouvais t’en sortir juste avec du skill. Mais après je comprends qu’on puisse aimer. Ceci n'est que mon avis à moi, je me jetez pas au bûcher !

[TEST] Dark Souls 3 / PS4
[TEST] Dark Souls 3 / PS4

LE NANAR DEVENU CULTE

Bon alors on récapipète depuis le début ? Une réalisation aux fraises, une absence de scénario et même de mise en scène, une IA scriptée, de l’apprentissage plutôt que du skill… tout est donc réuni pour que Dark Souls nous saoule et soit une bouse intersidérale ? Oui et non. Je pense en fait que le concepteur du jeu est très limité niveau coding, et qu’il est parti dès le départ, dès 1995, sur des bases simplistes d’un Action-RPG gros-nanar…. Mais qu’il a fini par produire une sorte de genre qui a miraculeusement trouvé son public à partir de Demon’s Souls. Le nanar qui devient culte : On trouve que l’absence de scénario c'est génial, que rien ne soit expliqué c’est génial, que la réalisation médiocre c’est pas grave car l’atmosphère est présente, et que la difficulté extrême du jeu fait qu’il est destiné aux vrais gamers poilus. L'impression d'avoir un jeu à part ?

[TEST] Dark Souls 3 / PS4
[TEST] Dark Souls 3 / PS4

ATTENTION, LE DOC PART EN VRILLE

Je ferai un rapprochement très osé avec Kick Off… oui c’est osé ! Je suis persuadé que Dino Dini avait l’intention de pondre un nanar de jeu de football (d’ailleurs dans son dernier interview il précise bien qu’il ne s’attendait pas du tout à ça), un nanar super difficile à maitriser qui fut détesté par certains (injouable) et adulé par d’autres (super jouable). Bon ok le comparatif est foireux mais je pense que vous saisissez où je veux en venir. Non ? Ok.

On peut aussi dire que techniquement ce jeu est digne d’un studio de seconde zone, poser des ennemis ici à là, dans un décor bien dessiné mais finalement vide, avec une IA digne d’une bagnole de Gran Turismo, c’est à la portée de n’importe quel développeur 3D. Pour moi le jeu s’en sort grâce à son aspect artistique soigné et sa difficulté artificielle. Sortez exactement le même jeu avec une difficulté ordinaire de TPS, vous le finiriez en 2h, et il serait descendu par la presse… alors que ça serait exactement le même jeu. Bon après certains sites (comme un ancien site « Kult » devenu occulte) vont au resto avec le développeur, et du coup collent comme par hasard un 19/20 au jeu le lendemain… From ne m’a pas payé de resto, donc je dis ce que je pense vraiment ;) Mais je reste ouvert : je suis prêt à aimer Gran Turismo si on m’offre une bagnole, pas de soucis ;)

Dark Souls est un gros nanar digne d’un jeu PS1 qui a trouvé son public grâce à sa difficulté artificielle. Le succès du jeu repose uniquement sur le challenge qu’il représente, et au masochisme d’une certaine catégorie de joueurs… joueur qui doit avoir beaucoup de temps libre, et qui peut rester concentré sur un seul et unique jeu, pour faire et refaire des dizaines de fois les mêmes passages. Un OVNI difficile à noter. Je lui mets la moyenne quand même car il y a une certaine addiction qui s’exerce, et je suis assez fasciné par les fans qui discutent de ce jeu sur le forum de Gamopat, ils sont vraiment passionnés et à fond dedans. Je vous l’avoue je vous donne cet avis après avoir battu seulement 3 boss, et j’aurai bien du mal à continuer (mais je vais essayer), car entre passer 5 heures à tenter de tuer le prochain boss en étudiant son script et tester 3 ou 4 autres jeux à venir, mon choix est vite fait. Mais je le ressortirai surement de temps en temps, et je pense qu'il faut au moins posséder un jeu de la série « Souls » dans sa collection, tout comme le fan de SF se doit de posséder le DVD Dark Star de John Carpenter.

SUPPOS : 3/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

[RANDOM] La gargouille est de retour

Publié le

[RANDOM] La gargouille est de retour

Gargoyle’s Quest est une série du jeu vidéo aujourd’hui laissée à l’abandon, mais qui était plutôt prometteuse. Après un premier épisode sur Gameboy, Capcom relança ce petit héros sur la Nes en 1992 [Lire la suite...]

Partager cet article