Portal, le court-métrage !

Publié le par Dr Floyd

OutSide Aperture, c'est un court-métrage basé sur le jeu Portal (le premier), un fan-film très sympa !

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

BOMB ON PIXEL CITY est disponible sur AppStore !

Publié le par Dr Floyd



BOMB ON PIXEL CITY
Support : iPhone
Éditeur : Gamopat Studio
Sortie : 27 septembre 2011
Prix : 0,79€
Cliquez sur ce lien pour acceder au jeu sur iTunes

Et si votre iPhone était sorti en 1980 ?


Bomb on Pixel City
est le premier jeu de Gamopat Studio bien décidé à faire revivre le gameplay ancestral de l'Atari 2600, de l'Intellivision ou de la Colecovision sur iPhone !

Dans Bomb on Pixel City vous pilotez un bombardier qui doit détruire les installations ennemies d'une ville dictatoriale ! Il faudra échapper aux défenses anti-aériennes, éviter les hôpitaux et les maisons, et détruire le silo à missile nucléaire ! Dépêchez-vous avant de vous crasher en panne de fuel sur les buildings ! Du vrai gameplay de gamer poilu avec des commandes simples et réellement adaptées à l'iPhone !


screenshots_01.png screenshots 02

Au programme :
- Un jeu vidéo tout en couleur sur votre iPhone !
- de gros pixels bien gras qui respirent l'Atari 2600 !
- Un style artistique néo-rétro,
- 10 niveaux, une difficulté croissante, des bonus mystères...
- un gameplay fun avec des commandes simples comme au bon vieux temps,
- une musique chiptune rétro composée par le compositeur StaxX, un spécialiste de l'Atari,
- un classement mondial des joueurs sur Game Center, avec des achievements !

Le jeu est disponible dès à présent sur AppStore !

bomb-on-pixel-city-appstore-lien.jpg


Publié dans NEWS

Partager cet article

[TEST] Warhammer 40.000 Space Marine / Xbox 360

Publié le par Dr Floyd

WARHAMMER 40.000 SPACE MARINE

Support : Xbox 360

Existe également sur PS3 et PC

Éditeur : THQ

Développeur : Relic

SPACE-MARINE-GAMOPAT.jpg



Testé avec le support de Gamoniac



Sûrement décidés à toucher un plus large public, Relic Entertainement, habitué aux RTS, se risque aujourd'hui dans le jeu d'action façon TPS. Certes la licence est costaud mais en face il y a Gears of War 3 qui débarque ! Oups...



Les Orks attaquent la planète Graïa et réussissent à envahir sa surface. Pas le temps d'envoyer la flotte, une petite unité de Space Marines suffira largement ! Des ultra costauds commandés par Titus (vous) vont donc tenter de reprendre le contrôle de la planète. Et dès le départ on est séduit par une mise en scène assez solide, même si elle va avoir tendance à s'essouffler par la suite. Et il ne faut pas bien longtemps pour se rendre compte que nous avons affaire à un clone de Gears of War ! Enfin presque, ici on mise plutôt sur l'aspect beat'em all, avec de très nombreux ennemis à l'écran, et sur le combat au corps à corps, assez jouissif, par rapport aux tirs à distance. De même ici pas de possibilité de se cacher derrière un muret, ce qui n'est pas forcement un défaut, car favorisant l'action.

warhammer-40-000-001.png



Le système de gestion de la vie est un poil différent de ce qui se fait habituellement, votre niveau de vie baisse, mais pour regagner de l'énergie il faudra exécuter un ennemi au corps à corps.... étrange concept ! Décidément les développeurs ont un réel soucis avec cet aspect depuis quelques années ! Bref... Attendez vous sinon à du classique : un level design qui n'a rien d'exceptionnel, de longs couloirs et des Orks ne respirent pas l'intelligence (ils misent sur le nombre). Enfin vos deux coéquipiers ne servent quasiment à rien, comme souvent dans ce style de jeu. Une fois la campagne terminée (assez courte, 7h?) il restera le mode online, avec un mode conquête et un mode annihilation, avec customisation des soldats et des armes, mais seulement 5 arènes.




WARHAMMER-40000-002.png

Techniquement le jeu est dans la moyenne, avec des graphismes et animations corrects (à condition d'aimer la couleur ocre !), un framerate sympa, l'aspect dynamique de la caméra sublimant l'ensemble (même si tout peut devenir bien confus lors des corps à corps). La profondeur de champs, les animations annexes rendent finalement le jeu assez agréable à regarder, même si on ne peut rivaliser avec le dernier Gears of War. Mais il y a vraiment un petit côté épique et disons qu'avec des moyens sûrement très limités Relic s'en sort plutôt pas mal.



Space Marine est un bon petit TPS plaisant, dynamique, assez beau et sans prise de tête, sanglant et jouissif par son coté beat'em all. Même si il souffre de la comparaison avec la concurrence (GOW3). A part une étrange gestion de la vie, ce jeu est agréable à parcourir. Les amateurs du genre peuvent se laisser tenter d'occas ou en location. Quant aux fans de Warhammer 40000 ils peuvent se jeter dessus !



Réalisation technique : 7/10

Aspect artistique : 7/10

Gameplay : 7/10

Replay value : 5/10
26/40


SUPPOS : 4,5/6
(appréciation personnelle)
suppo notesuppo notesuppo notesuppo notesuppo note

Publié dans TESTS

Partager cet article

Freddie Wong se moque de Sam Fisher

Publié le par Dr Floyd

Freddie Wong n'est pas très gentil avec Sam Le Pêcheur et la série Splinter Cell... mais c'est tellement vrai ! A quand la même chose pour Richard Gear Solid, une autre imposture du jeu d'infiltration !

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

Est-ce que Kelly va quitter Cruz pour Mason ?

Publié le par Dr Floyd

santa-barbara.jpg

Santa Monicaaaa qui me diraaaa, pourquoooaaa j'ai le mal de vivreuuu, Santa Monicaaaaa je ne sais paaaa, je vais, comme un gamer ivreuuu, emportant mes souveniiiiirs...


Rhhhaaa Santa Monica, la série God of War sur PS2, PSP et PS3 !!! Alors vous vous doutez bien que l'annonce d'un nouveau projet de ce studio culte fait frémir le gamer.... Et la rumeur confirme du lourd, du très lourd : un jeu PS Move au Playstation Gode (of War ? Huhu), compatible 3D... Silence dans la salle... Bon ok le studio vise le même public que celui de la série Santa Barbara.

J'ai même une petite vidéo mystère du jeu à vous montrer :

Publié dans NEWS

Partager cet article

Paper Link

Publié le par Dr Floyd

Link en taille réelle dans votre jardin ?! Michalea M, une gameuse canadienne fan du héros a réalisé son rêve grâce à beaucoup de talent... et beaucoup de papier !

link-papier.jpg link-papier-02.jpg

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

Adam Jensen est susceptible...

Publié le par Dr Floyd

Faut pas trop le faire chier Adam Jensen car il prend facilement la mouche... Il n'aurait pas d'humour ?

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

[RETROGAMING] Mr Nutz / Megadrive

Publié le par Onels4

Mr Nutz
Support : Megadrive

Existe également sur d'autres supports
Editeur : Ocean
Année : 1994


mr-nutz-box-gamopat.jpg

Entre Mario et Sonic, il était difficile de se faire une place pour un jeu de plateformes. Un an après une version Super Nes, le personnage de Mister Nutz débarque sur Megadrive. On retrouve l’écureuil sur Game Boy, Game Boy Advance, et Amiga ; malgré cela le personnage lui-même n'a jamais réellement percé, même si on peut s'en rappeler avec nostalgie.

Mr. Nutz est un sympathique écureuil à casquette. Lorsqu'un vilain Yéti nommé Mr. Blizzard se met en tête de geler son pays, Mr. Nutz part le défier. Le chemin sera long jusqu'au pays des glaces ! Pour une fois, la petite amie du héros n'est pas enlevée. L'écureuil va donc parcourir le monde jusqu'à affronter son ennemi, et le scénario s'oublie assez vite.

mr-nutz-001.jpg

Un an après une sortie sur SNES, la version Megadrive du jeu arrive. Développé par une équipe française, Mr. Nutz est tout d'abord un beau jeu. L'univers est très soigné et le graphisme en met plein les yeux. La Megadrive utilise très bien les scrollings sur différents plans dans certains niveaux et le rendu est magique. Les différents mondes sont colorés sans être criards et proposent des décors variés : forêt (jour et nuit), maison, cuisine, nuages, volcan, etc.

mr-nutz-002.jpg

Les ennemis sont nombreux et très bien animés, avec de gros sprites, pour notre plus grand plaisir. Mr Nutz fait partie de ces jeux où le personnage a des mimiques quand il est immobile ou près d'un précipice, et les ennemis meurent de différentes façons selon la manière dont on les élimine. L'écureuil peut sauter sur la tête des ennemis, leur jeter des noisettes et les frapper avec sa queue. Une pomme (ennemi basique) se coupera en deux, se laissera écraser ou volera dans les airs en fonction de votre attaque. Le hérisson perdra ses épines et rampera.

mr-nutz-003.jpg

Les musiques ont leur identité et sont très réussies, en restant douces. De manière générale, le jeu n'est pas des plus violents, les personnages sont gentils tous pleins, du moins graphiquement. Si le premier monde est relativement facile, les hostilités commencent rapidement, et le placement des ennemis - parfois assez vicieux - causera quelques difficultés.

mr-nutz-004.jpg

Le jeu compte plusieurs mondes divisés en niveaux relativement courts mais nombreux. Vous jouez seul, avec des continues qui ramènent en début de monde (aïe) et un système de mots de passe pour chaque monde, là où la version SNES propose de... tout faire sans mot de passe ni sauvegarde. La structure des niveaux est celle de la plateforme classique, avec des ponts, des trous, des rebonds à faire, beaucoup de cachettes et de passages secrets, des blocs éphémères, des plateformes mobiles, de l'eau, de la lave et de la glace, rien ne manque. Parfois le design des niveaux ne facilite pas la tâche, on se retrouve à partir en arrière pour retrouver un passage oublié, il est possible de se perdre.

mr-nutz-005.jpg

Côté maniabilité, la manette réagit au quart de tour et permet de doser très précisément les sauts, ce qui est indispensable et procure une grande fluidité au jeu (un régal en 60Hz). La réactivité des contrôles est par contre un peu trop poussée et peut faire perdre des vies bêtement, c'est un des points négatifs. Avec un peu d'entraînement, on s'habitue, mais foncer comme le ferait Sonic n'est pas la bonne stratégie. Il faut parfois prendre son temps et observer. Un reproche à adresser au jeu est l'impossibilité de regarder en haut ou en bas pour déplacer l'écran verticalement : on peut tenter un saut sans se rendre compte que le sol n'est pas loin et qu'il n'y avait pas de danger, ou rater un passage en hauteur.

mr-nutz-006.jpg

La difficulté est relativement inégale. Le premier monde est facile et permet de découvrir le système de jeu et les différents ennemis, ne sautez pas sur ceux qui piquent et gardez quelques noisettes de côté pour eux. En revanche, les niveaux suivants sont bien plus difficiles. Le système de continues est appréciable mais renvoie au début du monde. Si vous perdez toutes vos vies face à un boss, vous devrez refaire plusieurs niveaux.

mr-nutz-007.jpg

Des mots de passe par niveau auraient peut-être rendu le jeu trop facile mais les checkpoints ne sont pas assez nombreux. En ajoutant cela à certaines difficultés de contrôle ou de vision verticale, on obtient un jeu plus difficile que la moyenne des jeux de plateformes.

Mr Nutz est un très beau jeu qui exploite bien l’engouement pour la plateforme du début des années 90. Il lui manque un petit quelque chose au niveau de la maniabilité et de la difficulté pour être un très bon jeu. Cela restera un jeu sympathique et séduisant, avec un univers attachant, de belles musiques et des graphismes très réussis, mais ses quelques défauts expliquent que ce soit un titre auquel on (re)joue de temps en temps et au lieu d'un classique éternel.

Suppos : 4/6
suppo-note.pngsuppo-note.pngsuppo-note.pngsuppo-note.png

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

Max Payne 3 "pop-up" Edition

Publié le par Dr Floyd

Et voici le premier trailer de Max Payne 3 accompagné de quelques anecdotes croustillantes. Le jeu s'annonce énorme avec les décors destructibles, le natural motion et le bullet time ! J'ai déjà trouvé May Payne 2 exceptionnel à l'époque sur Xbox, alors j'attends cette suite avec la plus grande impatience ! Sortie prévue du jeu début 2012.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[TEST] F1 2011 / XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

F1 2011

Support : Xbox 360

Existe également sur PS3

Éditeur/Développeur : Codemasters
Sortie : 23 septembre 2011

F1-2011-boite-gamopat.jpg



Testé avec le support de KamehaShop

Presque un an après jour pour jour les Maîtres du Code nous livrent une nouvelle version de leur Formula One. Une licence un peu oubliée qui avait fait un bon retour en 2010. Alors simple mise à jour de données ou réel nouvel opus qui vaut l'investissement ? La réponse si dessous.




La présentation est très sobre, comme toujours chez Codemasters, avec un menu classique qui nous propose un mode carrière, un mode Grand Prix paramétrables et un mode Challenge (contre la montre et divers défis). Aussi nous avons la possibilité d'y jouer en ligne jusque 16, et des nouveautés : un mode écran partagé et un mode coop pour courir à deux dans la même écurie. A noter cependant qu'il faut un pass pour le online (grrrrr!!!). Bon allez, trop pressé de découvrir le gameplay et le rendu visuel je me décide à lancer aussitôt une première course ! Vroum !



F1-2011-001.jpg

Je choisis modestement une petite écurie pour dire de me faire la main, puis un circuit pas trop tortueux parmi les 29, et enfin je règle quelques options de difficulté (dans des menus pas tellement conviviaux) : sans dégâts, boite automatique, tiens une safety-car optionnelle (nouveau). Je zappe les différents réglages précis (pneus, équilibre, aéro-dynamisme...), je zappe les essais, je suis un gros bourrin, allez c'est parti !

Enfin en étant gros bourrin je ne vais faire long feu... Car comme toujours dans un jeu de F1, il faut faire preuve d'une concentration à toute épreuve pour s'en sortir honorablement. Ça va vite, très vite, et il faut gérer de manière très précise les accélérations, les freinages, et votre position vis à vis des adversaires, sinon vous serez très rapidement bon dernier après une sortie de piste ou un accrochage. Les casuals fans de jeux de caisse arcade découvrant la F1 seront très surpris.

 Bref, en F1 il ne faut surtout pas être casse cou ! SInon jouez à DIRT 3, fabuleux jeu de caisse arcade des Maîtres du Code.

F1-2011-002.jpg

Car ce jeu est bel et bien une simulation. Chaque modification sur votre véhicule influe sur son comportement. La gomme choisie est très importante (météo dynamique), la quantité d'essence embarquée, etc... il faut tenir compte de tout pour espérer faire un podium. Il sera d'ailleurs préférable d'y jouer au volant pour de meilleures sensations de course. A savoir aussi que cet opus 2011 intègre deux nouveautés de gameplay, poussant la simulation encore plus loin : le KERS, un système de récupération d'énergie au freinage, énergie stockée puis réutilisée en ligne droite pour plus de puissance. Et le DRS qui permet d'ajuster votre aileron arrière. Bref, c'est plus évolué que Pole Position sur Atari 2600 ;)

F1-2011-003.jpg



Passons à l'aspect visuel du jeu. Les graphismes sont assez détaillés, les tracés fidèles, les séquences intermédiaires (garage, interview...) renforçant l'immersion. Le tout avec une bande son convaincante. Le seul soucis vient hélas du framerate, vraiment insuffisant pour un jeu aussi rapide. Le tout doit "ramer" à un peu moins de 30fps, avec quelques ralentissements, ce qui est insuffisant pour un jeu qui nécessite autant de précision. De plus cela gâche un peu l'aspect graphique du jeu en hachant le défilement de la piste. Dommage, vraiment dommage, même si certains s'en tapent complètement de cet aspect "framerate". A noter aussi des temps de chargement interminables (pensez à installer le jeu sur le disque), un rendu forcement moins réussi techniquement en écran partagé (détails supprimés), et l'absence de podium comme l'an passé. A noter pour info (pour le trollage dirons certains) que la version PS3 est encore un poil moins fluide... si vous avez le choix prenez la version bobox.

Totalement mis à jour, un peu plus beau et plus complet que l'an passé, ce nouvel opus de F1 vaut l'investissement pour les fans hardcore de ce sport mécanique. Il aurait été presque parfait si le moteur graphique avait pu proposer un meilleur framarate.. Il y a ici un certain manque de fluidité qui gâche un peu le spectacle. Cependant si vous êtes fan de F1 et si vous vous en tapez du nombre d'images par seconde, ce jeu est tout bonnement indispensable dans votre logithèque.



Réalisation technique : 6/10
Aspect artistique : 6/10
Gameplay : 8/10
Replay Value : 8/10
28/40
SUPPOS : 4,5/6
(Appréciation personnelle)
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article