Enfin un bon jeu de F1 ?

Publié le par Dr Floyd

Pour tous les Alain Prost en herbe qui attendent avec impatience F1 2010 (PS3, X360, PC), les Maîtres du Code les font patienter en dévoilant tous leurs secrets pour modéliser les voitures et les circuits officiels. Depuis le temps qu'on attend un bon jeu de F1...

Publié dans NEWS

Partager cet article

Kinect, le packaging !

Publié le par Joris73

Et voici le packaging Kinect ! Au vert et blanc s'ajoute un violet de très mauvais goût, ainsi qu'une famille idéale jouant à la Wi, oups pardon à la Xbox 360... dans leur maison idéale...

kinect-box-001.jpg

kinect-box-002.jpg

Publié dans NEWS

Partager cet article

Croco-News

Publié le par Monsieur Sucre

crocronews02

Un sondage réalisé par Ipsos MediaCT démontre que 64% des joueurs (sur 1000 personnes sondées) préfèrent avoir leurs jeux en version physique plutôt que dématérialisée. La possibilité de revendre son jeu ou de le mettre dans sa collection reste quelque chose de primordial. La dématérialisation totale n’est pas encore pour demain ?

Des développeurs à la langue bien pendue affirment que sur 3DS il sera possible d'avoir un bien meilleur rendu graphique et un meilleur framerate, celui ci passerait (logiquement) de 30 à 60 img/sec si la fonction 3D n'est pas utilisée. Dilemme pour les développeurs !

Un Parc d'attractions Super Mario ? "De nombreuses fois, l'idée d'un parc à thème a été débattu et discuté, et il y a eu des rumeurs sous diverses formes [...] Mais à l'heure actuelle, il n'existe pas de plans concrets." a déclaré l'honnorable Iwata en rajoutant quand même : "Je ne vais pas dire que cela n'arrivera jamais". Bientôt un Launch Coaster thématisé sur F-Zero ? La Maison Hantée de Luigi ?

Publié dans NEWS

Partager cet article

Vuvuzela Hero

Publié le par Joris73

EA Sports, en partenariat avec Activision, vient d'annoncer un nouveau jeu musical :  Vuvuzela Hero. Il sera disponible le 12 juillet prochain et proposera un mode multijoueurs et une compatibilité avec Band Hero.

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

[CONCOURS] Alice au Pays de RueduCommerce

Publié le par Concours

Alice est tombée dans le monde merveilleux de RueduCommerce. Pour l'aider à en sortir découvrez les jeux DS à moins de 20€ dispersés dans ce monde.

alice-ds-rueducommerce.png

Répondez à ce topic avant le vendredi 2 juillet à 23h59 en citant un jeu DS vendu chez RueduCommerce à moins de 20€ (sans oublier d'indiquer votre adresse email dans le formulaire). Nous sélectionnerons le titre le plus sympa, avec tirage au sort en cas d'ex-aequo.


Le gagnant remportera le jeu Alice au Pays des Merveilles, un très sympa jeu de plateforme sur DS.

Fin du concours. Le gagnant est Pentaro75 pour Space Invaders Extreme 2 ! Bravo et merci à tous les participants.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[RETROGAMING] ESPN Extreme Games / Playstation

Publié le par Mister H

espn-box.jpg  ESPN Extreme Games
Support : PSX
Existe également sur PC

Editeur : SCEA
Développeur : Sony Interactive


Année : 1995


Souhaitant surfer sur la mode des sports extrêmes, Sony Interactive décide d’utiliser la licence des X-Games pour un jeu course pour le moins très viril ! En effet pour une fois ce n’est pas les mains sur un guidon ou au volant d’une grosse cylindrée que vous arpenterez la route, mais les fesses posées sur un vélo, les pieds dans des rollers, sur une planche à roulettes (plus communément appelée skateboard) ou alors allongé sur une luge... le tout en cognant sur vos camarades !

Une fois la cinématique nous montrant des jeunes rebelles du fin fond des USA en train d’effectuer leur sport méconnu ou peu médiatisé encore en France (pour l‘époque), on se retrouve tout de suite dans le bain avec de la musique hard-rock bien sympa et de la sueur ! Niveau modes de jeux c’est simple et direct : c’est soit la carrière, soit l’exhibition, avec seulement 5 courses. Mais il faut reconnaître,
histoire de rattraper le coups, que le jeu est jouable à deux en écran splitté. La carrière sera une succession de courses qu’il faudra gagner pour obtenir de l’argent afin d’acheter du nouvel équipement, classique.

espn-001.jpg

Bon, après avoir déterminé dans quel discipline on souhaite évoluer, il est temps de faire chauffer l’asphalte au nom du sport. Enfin du sport façon de parler car dès que le signal du départ est donné, vous vous foutez joyeusement sur la gueule histoire de finir premier. Autant dire que le fairplay ne sert à rien ici, le côté tribut qui règne généralement dans ce sport disparaît complètement !

Forcement cela donne à la course un côté « punchy » fort agréable, d’autant plus que les circuits sont relativement longs, avec du dénivelé, des passages secrets, et tout un tas de portes métalliques à passer pour gagner les fameux « cash prize », comprenez du pognon.
Le souci c’est qu’avec toutes ces « brawls » ô combien jouissives (il faut l‘avouer) passer les portes revient plus du casse tête qu’autre chose, notamment lorsqu’il faut prendre un tremplin. De nombreuses fois vous vous retrouvez à prendre ces portes en pleine poire accompagné d’un «OURF» très viril.

espn-002.jpg

Tout ceci parait bien sympa mais est-ce que techniquement le jeu est potable ? Alors là, c’est mitigé, le jeu a quand même bien vieilli, avec des graphismes ternes et manquant de couleurs. On peut le pardonner, nous sommes en 1995 aux tous débuts de la Playstation. Les décors sont assez vides mais des petits détails sont là pour essayer de leurs insuffler un peu de vie : lapins (à écraser), tonneaux qui se renversent au contacte des concurrents, boites remplies de TNT qui vous exploseront sous les pieds... L’animation se traîne un peu et c’est bien dommage pour un titre qui est censé être nerveux, mais bon heureusement qu'il n'y a pas de ralentissements.

La jouabilité est bien pensée, on accélère puis lorsque l’on se trouve dans une descente on se positionne de manière à prendre de la vitesse sans se fatiguer par la pression d’une autre touche. Maintenir la croix de direction vers le bas de la manette permet d’accentuer ses virages afin de garder le contrôle. Il ne faut pas oublier également les fameuses gâchettes qui vous permettront allégrement d’offrir coups de roller et autre bourres pifs à vos adversaires.
Rajoutez à cela des bruitages surjoués, de la musique qui accroche bien les tympans et vous obtenez une bande son qui tient bien la route.

Le seul souci avec ce jeu c’est que les développeurs ont trop voulu jouer la carte Road Rash mais avec la vitesse en moins et avec très peu de circuits. Mais il vaut vraiment la peine que l’on s’y attarde, c'est un bon petit nanar, fun à jouer, notamment à deux joueurs car quel plaisir de faire «bouffer» le bitume à son pote et de finir premier !

SUPPOS : 4,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

Call of Duty, le baril Bonux

Publié le par Dr Floyd

Ça vous dirait un baril bonux comprenant l'essentiel de Call of Duty : Call of Duty, Call of Duty : United Offensive, Call of Duty 2, Call of Duty : World at War et enfin Call of Duty 4 : Modern Warfare, le tout pour 27,99€ chez Steam.

call-of-duty-collection.png

Certes il manque le dernier Modern Warfare 2 mais est-ce réellement le meilleur de la série ?

Publié dans BONNES AFFAIRES !

Partager cet article

[RETROGAMING] The Adventures of Batman & Robin / Snes

Publié le par Hedge

batman robin box

THE ADVENTURES OF BATMAN & ROBIN
Support : Snes
Existe également sur Megadrive, MegaCD, GameGear

Editeur : Konami


Sortie : 1994

En partenariat avec Snes-fr.net


Batman Returns un bon beat'am all, Batman Forever une belle bouse. Dans mon délire batmanien je me décide à tester maintenant Batman & Robin. Et là c'est le choc !

Tout d’abord à l’instar de Castlevania XX également sur Snes, le premier niveau est tellement beau qu’on passe son temps à regarder les splendides scrollings horizontaux des bâtiments de la ville de Gotham lorsque notre héros se déplace. Parlons en justement des déplacements de l’homme-chauve souris, j’ai rarement vu un héros si bien animé, c’est affolant de le voir se mouvoir. Les étapes d’animations des sprites sont nombreuses et cela pour notre plus grand bonheur, les ennemis n’ont pas été laissés sur le coté, loin de là ! Eux aussi sont impressionnants, il suffit de voir les gangsters user de leurs armes… C’est tout bonnement parfaitement décomposé.

batman_robin_03.png

Graphiquement parlant, le jeu est quasiment sans défauts. Je dis quasiment parce qu’il existe deux niveaux où le jeu n’est que beau au lieu d’être exceptionnel : Il s’agit du niveau 2 contre Poison Ivy, et celui de la Batmobile contre Double Face. Peu importe, de toutes les façons, les couleurs sont si bien choisies qu’on se croirait tout droit sorti de l’animation du même nom…

Originalité est vraiment le mot clé de Adventures of Batman & Robin, aucun niveaux ne se ressemblent ! Pas le temps de s’ennuyer c’est le moins que l’on puisse dire. Cet épisode de Batman est une sorte de compilation de tous les ennemis qu’il a rencontré (excepté Mr Freeze). Les présentations des niveaux sont propres et se font comme le dessin animée avec un titre représentant le niveau et l’ennemi dans l’ombre. Alfred est toujours là pour vous briffer sur les missions à réaliser.

batman_robin_08.png

Équipé comme un gladiateur, ce n’est rien qu’à l’aide de ses poings/pied (avec possibilité de projection), d’un grappin, d’un boomerang, de shurikens, de bombes, de gaz lacrymogènes et de bombes paralysantes que la chauve-souris devra combattre les vils garnements ! Il peut aussi parer les coups en appuyant sur le bouton R. Il dispose également d’autres types d’objets, tel que la lampe électrique, le masque à gaz, les lunettes infra-rouges lui permettant d’échapper à une mort certaine dans certains niveaux. Enfin bref vous l’aurez compris, Batman saute, court, vole, s’agrippe comme dans Flashback Au fait, si vous voulez voir la vraie fin du jeu il faudra le terminer en mode Hard sans passwords et sans continues ! Bon courage !

batman_robin_11.png

Comme tout jeu, Batman & Robin possède son lot de défauts, et même si ils ne sont pas légions, ils existent bien. La chose la plus frappante, est le manque de diversité concernant les ennemis. Ils sont pour la plupart des hommes de mains assez banals, et même si leur animation est irréprochable , ils sont trop souvent identiques. Le second défaut concerne les deux niveaux que je vous avais cités avec des graphismes en deçà du reste du jeu. Le dernier petit bémol concerne la durée de vie du jeu, en effet je le trouve trop court, mais je pense que ce défaut est assez récurrent lorsqu’il concerne les softs de qualité.

SUPPOS : 5,5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Partager cet article

Paranormal : la Xbox 360 se reveille au Japon !

Publié le par Dr Floyd

xbox-360-japon-fun.JPG

Mais que se passe t-il au Japon ?! Une distorsion spatio-temporelle ? Un bug dans la matrice ? Un passage dans la twilight zone aux frontières de l'impossible ?

En effet on constate un sursaut de la Xbox 360 qui explose ses ventes avec plus de 17 000 consoles, ce qu'on a pas vu depuis très très longtemps ! Explication ? La sortie de Monster Hunter sur la console de Microsoft (le 24 juin) mais aussi l'arrivée du modèle Slimfast, car on sait que les japonais aiment tout ce qui est petit.

  Support Ventes  2010  
Total   
1. Nintendo DS 64.191 1.123.949 30.403.029
2. PSP 24.102 1.075.957 14.819.045
3. PlayStation 3 19.578 736.248 5.237.615
4. Wii 19.115 796.981 10.402.180
5. Xbox 360 17.370 98.666 1.308.338
6. PlayStation 2 1.530 43.778 21.653.955

Publié dans TOP DES VENTES

Partager cet article

Super Mario World 3DS ?

Publié le par Dr Floyd

miyamoto-haut-les-mains.jpg

Comme si Nintendo n'avait pas fait assez d'annonces à l'E3, voici que ce diable de Shigeru Miyamoto, vraiment décidé à se refaire une image auprès des gamers, nous parle à demi-mots d'un Super Mario World pour la 3DS :

« Il y a beaucoup d'idées que j'aurais aimé mettre en œuvre dans Super Mario World et qui ont été matérialisées dans les jeux Mario suivants. Mais la question me fait penser qu'il serait amusant de créer un Super Mario World sur 3DS, et comment nous pourrions utiliser la profondeur et le sens des distances offerts par la technologie 3D sur la carte du monde et les niveaux du jeu, de sorte que vous avez des boulets de canon qui volent vers vous, jusqu'à sortir de l'écran ».


On le préfère quand même comme ça que dans son rôle d'agitateur de wiimote en train de défendre Wii Sports et Wii Music...

Publié dans NEWS

Partager cet article