[TEST FLASH] Prince of Persia: Les Sables Oubliés / PS3

Publié le par Dr Floyd

 prince-of-persia-box.jpg
PRINCE OF PERSIA : LES SABLES OUBLIES
Support : PS3
Existe également sur Xbox 360, Wii, DS, PSP

Editeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft Montreal



Sortie : 20 mai 2010


Allez hop un nouveau jeu purement commercial signé Ubisoft car ne nous y trompons pas : ce jeu a été développé uniquement pour soutenir le long métrage cinéma qui est sans surprise une bouse immonde.

Après le flop du dernier épisode en Cel-Shading, Ubisoft a décidé de replacer l'action entre le premier et second volet de la saga sur 128 bits, car il faut bien reconnaître que le seul bon épisode de cette licence reste Les Sables du Temps, novateur à l'époque et surtout à l'esthétique très soignée. Alors réel retour au sources ou simple obligation pour lier le jeu au film ?


prince-of-persia-PS3.jpg

Question gameplay on retrouve les mécanismes d'un bon Prince of Persia : pirouettes et cabrioles à gogo, pièges et énigmes, sans oublier le fameux retour dans le temps qui rendrait jaja Marty MacFly, la mise en scène essayant de vous guider subtilement vers la solution à chaque énigme. Le problème c'est que c'est du cassoulet réchauffé de réchauffé car on connaît déjà tout ça par coeur, à part quelques petites innovations comme la transformation de l'eau à l'état solide. La partie combat reste le point faible du jeu, on s'ennuie à marteler les boutons, avec des affrontements qui semblent avoir été simplifié pour plaire aux casuals. Bref, la saga stagne et c'est l'ennuie qui prédomine si on y a déjà beaucoup joué sur PS2, Xbox ou Gamecube à l'époque, à moins d'être ultra-fan.


Coté réalisation le jeu alterne le bon et le moins bon, quelques décors de bonne qualité, mais des textures parfois pauvres. Plus grave quelques freezes et des bugs graphiques non corrigés (faute de temps car le film sortait voyons !). On ne retrouve hélas pas l'esthétique des Sables du Temps. La bande son est sympa avec des harmonies orientales, mais un peu gâchée par le doublage français assez moyen.


Les Sables Oubliés sent le réchauffé. les bytos ne connaissent pas du tout la licence peuvent se laisser tenter, sinon il ne s'adressera qu'aux ultra nostalgiques des Sables du Temps. Prince of Persia revient dans le droit chemin mais Ubisoft nous propose un jeu développé à la va vite, manquant cruellement de nouveautés et avec une réalisation pas totalement convaincante. Bref un coup marketing accompagnant la sortie d'un gros navet cinématographique.


SUPPOS : 3/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

Warcraft, le pétage de plombs !

Publié le par Dr Floyd

Comment réagiriez-vous si votre "copine" effaçait votre compte Warcraft (le jeu de la misère sociale) ? Voici un exemple qui fait peur, si du moins ce n'est pas que de la mise en scène.

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

La Nintendo 3DS : demonstration de gros nichons et d'effets 3D !

Publié le par Dr Floyd

Voici enfin une vidéo de démonstration de la Nintendo 3DS qui permet de se rendre compte que... les nichons en 3D c'est pas mal ! Nintendo a décidément tout bien fait cette année : annonces fracassantes, babes à forte poitrine, et j'en reviens au réel intérêt de cette vidéo : une 3D sans lunettes vraiment très convaincante !


Concentrez vous sur la console bande de cochons !

Publié dans NEWS

Partager cet article

Kinect, le prix !

Publié le par Dr Floyd

Aie aie aie... J'avais espéré que la rumeur annonçant Kinect à 149$ était infondée, mais hélas je crois qu'il va bien falloir l'admettre : le gadget casual de Microsoft est bel et bien annoncé à 149$ sur le site Amazon américain ! Il faut s'attendre à 129€ en France au mieux je pense. Un accessoire totalement hors de prix... pour brasser de l'air !


kinect-price.png

Publié dans NEWS

Partager cet article

E3 : Le retour de Twisted Metal !

Publié le par Dr Floyd

Il n'y avait pas que Nintendo à l'E3 2010. Si si je vous assure, il y avait aussi Sony qui nous a annoncé le grand retour de Twisted Metal pour la PS3. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est l'un des premiers jeux de David Jaffe, l'auteur de God of War.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Nintendo 3DS : la liste des jeux annoncés

Publié le par Dr Floyd

3DS presentation

Que de jeux annoncés pour la Nintendo 3DS mes amis, en plus de 30 ans de jeux vidéo je n'ai jamais vu ça ! Reste à confirmer les qualités techniques de la console et le rendu de son effet 3D, mais cela s'annonce grandiose ! Faisons un point sur tous les jeux qui ont été annoncés à l'E3, c'est parti mon kiki :

- Activision Publishing : DJ Hero 3D
- AQ Interactive : cubic ninja
- Atlus : Etrian Odyssey, Shin Megami Tensei, Shin Megami Tensei : Persona, Shin Megami Tensei : Devil Survivor
- Capcom : Resident Evil Revelations, Super Street Fighter IV
- Electronic Arts : FIFA Soccer, Madden NFL, The Sims 3
- Gameloft : Asphalt GT
- Hudson Soft : Bomberman, Deca Sports, Kororinpa
- Konami : Baseball, Contra, Frogger, Pro Evolution Soccer/Winning Eleven, Hideo Kojima's Metal Gear Solid 3D
- Level-5 : Professeur Layton et le Masque des Miracles
- Majesco Entertainment : BloodRayne : The Shroud, A Boy and His Blob, Face Racers : Photo Finish, Lion's Pride Adventures on the Serengeti, Martha Stewart, WonderWorld Amusement Park
- Marvelous Entertainment : Bokujyoumonogatari 3D
- Namco Bandai Games : Dragon Ball, Gundam, Super Robot, Pac-Man & Galaga, Ridge Racer
- Nintendo : Animal Crossing, Kid Icarus : Uprising, Mario Kart, nintendogs + cats, Paper Mario, PilotWings Resort, StarFox 64 3D, Steel Diver, Zelda Ocarica of Time 3D
- Rocket : Crash-City GP, VS-robo
- Sega : Sonic, Super Monkey Ball
- Square Enix : Dragon Quest, Final Fantasy, Kingdom Hearts, Codename : Chocobo Racing 3D
- Take-Two Interactive : Carnival Games
- Tecmo Koei Games : Dead or Alive 3D, Dynasty Warriors, Ninja Gaiden, Samurai Warriors 3D
- Tomy : Lovely Lisa 3D, Naruto Shippuden Action
- THQ : de Blob 2, King Fu Panda Kaboom of Doom, Marvel Super Hero Squad Infinity Gauntlet, The Penguins of Madagascar, Puss N Boots, Saints Row : Drive-By
- Ubisoft : Assassin's Creed Lost Legacy, Battle of Giants : Dinosaur Strike, Driver Renegade, Tom Clancy's Ghost Recon, Tom Clancy's Splinter Cell Chaos Theory
- Warner Bros : Batman, LEGO


Il y a vraiment de tout ! De purs jeux pour consoles portables, des licences rétro fabuleuses (Frogger, Contra, Bomberman...), des "blockbusters" comme Metal Gear ou PES, des jeux innatendus comme Super Street FIghter IV, des daubes signées Ubisoft, et du pur Nintendo comme on aime (Star Fox, Kid Ikarus, PilotWings, etc...). Le tout sur cartouches ! Ce n'est que du bonheur !

Hélas il semblerait que la console ne sorte pas en France fin 2010 mais plutôt vers la fin du premier trimestre 2011. L'attente va être insoutenable.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Resident Evil : The Maniac Mansion Incident

Publié le par Dr Floyd

Non ce n'est pas un nouveau jeu 2D présenté à l'E3, mais Resident Evil revisité par des fans avec le "moteur" de Maniac Mansion ! Excellent.

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

[MICRO 8 BIT] Le Memotech MTX 500 / 512 / RS128

Publié le par Dr Floyd

memotech-MTX-512.png

Memotech
, une des innombrables firmes qui a échoué sur l'impitoyable marché des micro 8 bits au début des années 80. Au départ cette firme anglaise fabriquait des cartes d'extension et des mémoires pour le ZX81 de Sinclair. Ils décident alors de se lancer comme des grands dans la producteur de leur propre ordinateur, le MTX.

Ses caractéristiques pour 1983 sont quasi parfaites : Zilog Z80A à 4Mhz, processeurs Texas Instruments pour le son et la vidéo, 3 voies/6 octaves, 256x192 pixels, 32 sprites, 24Ko de ROM pour le basic, 32ko de RAM pour le modèle 500 et 64Ko pour le modèle 512, port cartouche, 2 ports manettes. C'est franchement pas mal pour l'époque et très proche du standard MSX, même si il n'est pas du tout compatible avec ce standard.

memotech-with-floppy.png
L'imposant lecteur de disquettes FDX 5 pouces 1/4



De plus son superbe clavier mécanique avec pavé numérique (très rare à l'époque) et sa superbe coque alu le rendent franchement très séduisant. Vendu 275£ ou 315£ (en 64Ko) il ne connaît pas le succès sur un marché très, trop encombré, et fut vite remplacé par le RS128.

Question jeux passez votre chemin, aucun éditeur connu ne viendra proposer des jeux sur cette machine et il faudra se contenter de quelques titres génériques sans intérêt. Ses capacités sont celles du MSX... sans son catalogue.

pac-man-memotech.png
Blobbo, un clone de Pac Man

memotech-taychon-fighter.png
3D Taychon Fighter, un clone de Buck Rogers



MTX-500-pub.jpg


LE RS128

Le RS128 est une faible évolution du premier modèle, comme pour tous les constructeurs à l'époque les améliorations apportées aux nouveaux modèles 8 bits sont ridicules et sans intérêt. Il passe à 128ko car c'est la mode, ça impressionne le consommateur même si ça ne sert à rien. Et il intègre un interface RS232 pour brancher un floppy-disc (mais bon un floppy disc à l'époque, sans jeux, ca ne sert à rien, à part faire tourner CP/M qui ne sert à rien non plus pour le consommateur/gamopat).



Bref, même si ces machines sont très bonnes, belles, et sans faille, c'est le mega flop, faute à un manque de puissance marketing et un parc de jeux inexistant. Mais vraiment une belle machine qui en a fait hésité plus d'un lors du choix final.

Partager cet article

[TEST] Dragon's Lair 1 & 2, Space Ace / Blu Ray

Publié le par Feel

dragons lair arcade 

S'il est un jeu qui est bien emblématique, culte et encore original aujourd'hui, c'est bien Dragon's Lair. Un gameplay et des graphismes incroyables pour l'époque (un dessin animé hyper interactif sorti en 1983, sacrée prouesse !) et une ambiance qui n'a pas pris une ride, aidé par un passage en HD sur support Blu-Ray.

Nous allons aujourd'hui revenir sur les trois œuvres de Don Bluth qui sont sorties respectivement en 2006 et 2007 sur Blu Ray, à savoir Dragon's Lair, Dragon's Lair 2 et Space Ace.

Les trois versions sont des copies remasterisées au niveau du son et de l'image et sont proposées aussi bien en format 4/3 original qu'un widescreen 16/9. Seul Dragon's Lair n'est dispo qu'en widescreen. Les trois aventures sont identiques aux œuvres originales en terme d'histoire et de scènes. Elles ont simplement été restaurées, mais pas altérées.

Pour plus de clarté, le test va se diviser en trois sections, une par jeu. La note finale quand à elle, sera globale.

A noter que les Blu Ray ne sont sortis qu'aux Etats Unis mais qu'ils sont "All Zone" et passent donc sur les platines françaises ainsi que sur la PS3.

Test réalisé sur PS3 avec un pad





Dragon's Lair
Année de sortie originale : 1983
Année de sortie du Bly Ray : 2006

Tout le monde connait l'univers de Dragon's Lair, non ? Il s'agit d'un dessin animé interactif pendant lequel le joueur doit presser les bonnes directions ou la touche d'attaque au bon moment sous peine d'être sévèrement puni. Du QTE avant l'heure. Le tout étant bien sûr porté par une difficulté extrême vous obligeant à tout apprendre par cœur.




De ce coté là, l'édition Blu Ray a su rester fidèle à l'original et se paye le luxe de proposer deux niveaux de difficulté (easy et hard). Mais avant que vous n'alliez faire tester ça à un novice en mettant le jeu en "easy", sachez que même comme ça, c'est très très hardcore. Dragon's Lair s'adresse aux joueurs dotés des meilleurs réflexes et à la concentration digne d'un pilote de chasse. En effet, le temps alloué pour valider une action est très court et semble même plus court que dans la version d'origine. De plus, contrairement aux deux autres jeux présentés ici, les actions possibles ne sont pas toujours soulignées, entendez par là que l'action a réaliser ne flashe pas systématiquement à l'écran.




Néanmoins, on prend un plaisir fou à avancer et chaque progression d'un tableau sans mourir est une petite victoire personnelle. D'autant que les plus furieux pourront choisir de se faire l'aventure avec seulement 5 vies, comme sur la borne d'époque, alors que ceux qui voudraient tenter d'en voir le bout pourront jouer avec les crédits infinis... Libre à vous.
Niveau restauration, c'est du très beau travail. On est loin de la restauration magique de la Belle au Bois Dormant de Disney, mais l'image est tout de même beaucoup plus propre et stable que sur le LD d'origine. Mais c'est surtout au niveau des couleurs qu'on voit le travail effectué. Le son n'est pas en reste non plus puisqu'il a été transposé en 5.1, un régal quand on a le système nécessaire pour en profiter. On se croirait vraiment dans le château...




La question qui a été posée plusieurs fois avant ce test était de savoir si, à l'instar de la version DVD, il y avait des coupes d'une demi seconde entre chaque séquence, rendant le gameplay désagréable au possible. Et bien non. Ici, tout roule tout seul et s'enchaîne de façon très fluide, comme sur la version originale.




Et que serait une édition Blu Ray sans bonus ?
Dragon's Lair en Blu Ray vous propose de visionner toute l'aventure d'un trait, pour les fans de spoilers, ou bien même séquence par séquence, vous présentant alors toutes les issues possibles. C'est tout de même un sacré bonus qui vous permettra de découvrir des séquences que vous n'aviez peut être jamais vu avant !

 



On découvre aussi le storyboard d'une scène coupée se déroulant dans un bateau pirate ainsi que des commentaires audio de Don Bluth et ses acolytes. Enfin, on peut redécouvrir la bande annonce du jeu, qui servait de démo tournante sur la borne.

Dragon's Lair est un excellent premier essai sur Blu Ray, et comme vous allez le voir tout de suite, la suite est encore plus réussie.


----------------------------------------------------------------------------




Space Ace
Année de sortie originale : 1983
Année de sortie du Bly Ray : 2007

Après nous avoir mis dans la peau de Dirk l'intrépide, Don Bluth a décidé de nous envoyer dans l'espace pour son second dessin animé interactif et franchement, on ne peut que le remercier. Deux rêves d'enfant en deux titres, qui dit mieux ?




Space Ace vous met dans la peau de Dexter, qui doit sauver son amie Kimberley des griffes du méchant Borf, tout en faisant attention au dangereux "Infanto Ray", un rayon capable de rajeunir les personnes qu'il touche ! Encore une sacrée aventure en perspective.

Une fois de plus, la copie est parfaitement restaurée et on sent que le travail est fait avec passion et pas à la va-vite. Et déjà ça, c'est un énorme point positif.
L'aventure de Space Ace n'a donc rien à voir avec celle de Dragon's Lair si ce n'est pour les mécanismes de jeu qui sont identiques. Space Ace apporte toutefois une logique scénaristique et scénique absente du premier Dragon's Lair, qui balançait les séquences plus ou moins en random. Space Ace, lui, vous propose un déroulement plus classique et vous devrez impérativement réussir une séquence pour pouvoir progresser.




La difficulté est encore une fois bien présente et les check points très peu nombreux. Il n'est pas rare de rater un mouvement et de devoir revenir plusieurs séquences en arrière. Cela peut paraître frustrant pour qui n'aurait pas connu ce système de jeu par le passé, mais lorsqu'on y regarde de plus près, ce n'est ni plus ni moins qu'un équivalent du "scoring", si cher à de nombreux joueurs. En effet, on veut toujours aller plus loin, maîtriser plus de séquences à la suite et progresser le plus possible sans mourir.
Space Ace proposant en plus différents chemins à de nombreux moments dans le jeu, même ceux qui connaîtront un chemin par cœur auront du plaisir à y rejouer pour tenter un autre chemin !




Niveau bonus, on retrouve un peu la même chose que sur le Blu Ray de Dragon's lair, avec des commentaires audio, la possibilité de visionner toute l'histoire mais aussi des sous-titres dans de nombreuses langues (dont le français) et une vidéo fort sympathique qui présente les différentes versions de Space Ace au travers du temps. Les menus sont aussi plus riches que ceux de Dragon's Lair et le jeu propose cette fois trois niveaux de difficulté.




Seule ombre au tableau concernant Space Ace, les passages de check points ont généralement une demi seconde de lag. mais comme ça se produit entre deux séquences et donc sur un fond noir, ça passe inaperçu aux yeux de quelqu'un qui n'aurait jamais joué à la version Laserdisc. Outre ça, Space Ace HD est une réussite, au même titre que son grand frère Dragon's Lair.

----------------------------------------------------------------------------



Dragon's Lair 2: Time Warp
Année de sortie originale : 1983
Année de sortie du Bly Ray : 2009

Dernier sorti en édition Blu Ray, on sent que cette copie de Dragon's Lair 2 est plus maîtrisée que les deux précédents titres.
On y retrouve tout ce qui rend le Blu Ray de Space Ace supérieur à celui de Dragon's Lair, mais dans l'ambiance de ce dernier. Quel plaisir de retourner dans le château maudit en haute définition !




Cette nouvelle aventure de Dirk l'intrépide est incroyable. Longue, variée, originale... La liste de ses qualités prendrait trop de place ici même, il faut simplement y jouer pour comprendre.

L'aventure commence quelques années après le premier, et Dirk est heureux papa d'une bande de mioches qu'il a eu avec la princesse Daphne. Seulement voila, la princesse s'est de nouveau faite capturer et Dirk va devoir (bien malgré lui) retourner la sauver !
Poursuivi par sa belle mère, Dirk va devoir une fois de plus déjouer les pièges du château maudit, mais aussi voyager dans le temps dans une aventure épique !

 



A tous niveaux, Dragon's Lair 2 est identique à ses deux prédécesseurs, mais une fois de plus encore meilleur. Les menus sont très jolis et une fois de plus, on retrouve les sous-titres pour les joueurs n'étant pas bilingues. Maintenant, le défi est de lire les sous titres tout en jouant sans mourir !

Toutefois, comme c'est aussi le cas dans Space Ace et à moindre niveau dans le premier Dragon's Lair, si vous connaissez par coeur les mouvements, vous pourrez anticiper en tapant les touches une demi seconde avant le moment où les indications apparaissent, vous évitant ainsi une mort quasi certaine et douloureuse due au timing très serré des éditions Blu Ray. Et ça, quand on commence à maitriser un peu, c'est du bonheur en barre.





Le gros point fort de cette version vient sans nul doute de sa fin alternative que l'on peut activer (ou non) dans les options. de ce fait, même ceux qui le connaissaient complètement pourront aujourd'hui le redécouvrir.




En résumé, Dragon's Lair 2 est une réussite, probablement le plus réussi des trois. Mais vu le nombre de clins d'oeil au premier qui s'y cachent, il est plus que recommandé de commencer parle premier Dragon's Lair pour jouir à 100% de l'aventure.
Et puis profitez-en pour découvrir Space Ace, histoire de compléter cette trilogie (dans le coeur des joueurs).


----------------------------------------------------------------------------

Verdict :

Les +
* Superbe restauration
* Les bonus, très sympa pour les fans
* Se joue parfaitement au pad PS3
* Les jeux n'ont pas pris une ride, c'est un régal
* Menus sympathiques
* On peut anticiper quand on connait les touches par coeur

Les -
* Le timing encore plus serré qu'en arcade
* Absolument pas fait pour du casual

SUPPOS : 5,5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

La technique de Microsoft pour résoudre le RROD

Publié le par Dr Floyd

En comparant ce tableau Xbox 360 Vs Xbox 360 slim vous remarquerez que 1. la console n'est pas si slim que ça, et que 2. les ingénieurs de Microsoft ont résolu le RROD en retirant tout simplement les diodes rouges ! Efficace non ?

360-slim-spec.jpg

Publié dans NEWS

Partager cet article