Faut-il acheter Blaster Master Zero ?

Publié le par Dr Floyd

Faut-il acheter Blaster Master Zero ?

C'est la question du jour. Car c'est la première nouveauté Nintendo Switch depuis le maigre line-up du 3 mars. Ce reboot néo-rétro du célèbre Blaster Master de Sunsoft débarque en effet aujourd'hui pour 9,99€. Ce n'est pas donné, mais pas excessif non plus, d'autant que le jeu semble très soigné. Le truc agaçant c'est qu'il sort aussi sur 3DS et qu'il n'y a pas de notion de crossbuy chez BigN... La sensation de manque de jeux sur Switch et d'envie de jouer à autre chose que Zelda pourrait en faire craquer beaucoup ! Surement à raison.

Publié dans NEWS

Partager cet article

[TEST] The Legend of Zelda: Breath of the Wild / Wii U

Publié le par Ataré

The Legend of Zelda: Breath of the Wild
Support : Nintendo Wii U
Editeur : Nintendo
Sortie : 3 mars 2017
Test après 20h de jeu

[TEST] The Legend of Zelda: Breath of the Wild / Wii U

La naissance de la légende du jeu vidéo

« Ouvre les yeux »
A lui seul cet appel plonge les plus nostalgiques dans le monde d’Hyrule. A l’image de nombreux épisodes nous nous réveillons d’un long sommeil cette fois…mais cela suffit pour le « spoil » de l’histoire.
 
À peine réveillé, nous sommes immédiatement dans le bain, un micro tuto nous permet de prendre en main le jeu de manière minimaliste… pas de musique symphonique, pas d’explosion, pas de bruit… tout est doux, et puis soudain…. le monde s’ouvre devant nous. Un monde comme tout enfant, tout joueur aurait toujours rêvé d’arpenter.
 
Une simple vision et nous sommes pris par un élan d’émotion… Bon que m’arrive t-il, je replonge dans des souvenirs d’enfance, Zelda Snes , mon Amiga (ne riez pas)… un monde que je peux visiter librement ! Un homme mystérieux à ma droite m’appelle. Je décide de partir de l’autre côté, je descends, je me retrouve en forêt. Je m’avance, me promène. Je n’ai rien, pas d’arme, pas de pouvoir. Les bruits des oiseaux, des papillons, loin, nous sommes loin de toute cette violence importée dans les jeux AAA. J’entends un sanglier, il me voit et s’enfuit. Une ombre me recouvre, j’ai un temps d’analyse, « mais oui ! » un nuage passe au-dessus de ma tête, puis le soleil revient. Je le sentirai presque sur ma peau. Le souffle de la nature est bel est bien là. J’en ai un frisson tant l’immersion est forte. J’hésite à poursuivre de peur de me retrouver dans une cut-scène, rien, aucun mur invisible exceptés les ravins ou les montagnes (que l’on pourra gravir). Je reviens sur mes pas et au loin j’aperçois les ruines d’une sorte d’église, « j’irai plus tard » me dis-je comme si je planifiais ma découverte sans contrainte de temps. Je retourne près de la montagne et je l’escalade jusqu’à un petit plateau.
 
Ce jeu n’a-t-il aucune limite ? me voici en haut. Je contemple ce monde qui s’étend à perte de vue, un volcan ? Il me fait peur. Je continue d’avancer et j’aperçois d’étranges créatures autour d’un feu. Trois bokoblins. A pas feutrés, recourbé j’approche. Big boss serait jaloux…sauf que je ne suis pas Big boss, ils me repèrent, je n’ai pas d’armes, je dois fuir… Je cours, je m’arrête, ils sont encore là. Diable, ils sont hargneux, l’IA est plutôt bonne. Je suis obligé de redescendre. Quelle aventure, voilà c’est ça Zelda BOTW, un aventure dont vous êtes le héros.
En 15 minutes, j’ai ressenti plus de sensations que jamais auparavant, même Skyrim que j’ai adoré, n’offre pas cette immersion. Le secret, sans doute cette liberté et ce rythme non imposé.
[TEST] The Legend of Zelda: Breath of the Wild / Wii U

La beauté des pixels... sans les FPS

Face à la plaine, le vent passe doucement sur mon visage, l’herbe et les fleurs bougent en harmonie autour de moi le long de ce coteau en pente. Comme si le temps s’était arrêté, le luxe dans notre monde ou la vitesse est le maître mot comme pour foncer plus vite dans le mur.

J’avance vers ces ruines, une mélodie discrète se met en place…le mystère règne. Comme si j’avançais lentement encore endormi dans un souvenir qui peu à peu resurgit. Je me suis maintenant équipé de plusieurs armes et je peux facilement battre les quelques ennemis que je croise. Mais sans cesse revient ce besoin de regarder, avec ses yeux et non avec un compteur de fps. Alors oui il y a des chutes de framerate, mais cela n’empêche pas le jeu d’être beau, ni d’être jouable. Chacun selon ses goûts appréciera ou pas évidemment. Mais la qualité de l’expérience immersive, ce sentiment que chaque rocher, chaque arbre est placé au bon endroit de manière naturelle, procure une joie qui éclipse instantanément la différence technique avec des consoles surpuissantes.

Les forêts sont riches de vies, de dénivelés, de zones humides. Les autres environnements (sans les dévoiler) sont également harmonieux et le même voile de mystère plane sur ceux que j’ai eu la chance de découvrir pour le moment. Rien n’est forcé, tout est harmonisé et nous prenons le temps de le voir comme si on voulait profiter de ce moment offert. Oui, ce Zelda est beau, certes d’autres jeux sont plus détaillés offrent des graphismes bien plus riches (Witcher, Horizon…), oui le jeu parfois peut avoir des petites baisses de fps, oui il y a de l’aliasing… mais comment dire… Nintendo montre que ce n’est pas là l’essentiel (même si je le répète le jeu est superbe quand même) car nous n’avons qu’une seule envie, rejouer dès que possible. C’est donc bien un vrai jeu vidéo. Une leçon donnée de la part de la firme japonaise.

Il faut imaginer le bruit du vent et des oiseaux

Il faut imaginer le bruit du vent et des oiseaux

Une forêt qui impose le respect

Une forêt qui impose le respect

Un champi, une grenouille, un Thermomix... Link dans TOP Chef

A croire que la cuisine est à la mode, déjà dans FF15 les plats préparés étaient un élément important du jeu, nous retrouvons ici cette idée, mise en place en toute simplicité : on met du feu sous la « casserole » on choisit les ingrédients récoltés… hop c’est prêt. Ce sont mes enfants qui ont trouvé comment faire la cuisine, instinctivement. Une multitude de recettes sont possibles pour améliorer ses statistiques, idée géniale et dans l’air du temps. Maintenant reste à espérer que Etchebest ne viendra pas jouer les gros bras pour me crier dessus. Bien repu je pars pour une nouvelle exploration, j’ai repéré  un camp plus loin, en forme de tête de mort. J’y vais sur la pointe des pieds.

Je ne parlerai pas des sanctuaires somptueux ni des donjons titanesques

Je ne parlerai pas des sanctuaires somptueux ni des donjons titanesques

Le privilège du choix et l'effet "Bonaldi"

l n’y a rien de plus amusant que de pouvoir choisir comment battre un ennemi. Ici plusieurs solutions sont souvent proposées, mais l’IA des ennemis peut révéler de nombreuses surprises. Face à un ennemi en forêt, nous pouvons grimper en haut d’un arbre pour lui balancer des flèches, mais celui-ci pourra aussi vous envoyer des projectiles. Génial. Il est même possible d’aller jusqu’à brûler de l’herbe pour que le feu se propage sur des tonneaux explosifs stockés dans un repère de vilains, c’est juste énorme.  Loin des scripts tout prêts de certains jeux qui ne marchent qu’une fois pour l’effet de surprise, et encore.
Mais me revoilà face à un petit regroupement de bokoblins en contre bas de ma position. Des rochers prônent au-dessus d’eux, un tronc d’arbre également. Je décide de pousser le tronc d’arbre afin qu’il roule et écrase les ennemis qui ne s’y attendent pas. C’est parti. Je pousse, le tronc roule et commence à dévaler puis s’immobile en touchant un bokoblin qui meurt. Nom de Zeus ! Les deux autres ennemis m’ont repéré, c’est la panique, je décide alors de pousser le gros rocher pour finir le boulot. Ni une ni deux, le voilà qui roule et se bloque dans le tronc d’arbre en bas évitant les ennemis. La physique du jeu est remarquable, l’IA aussi les deux ennemis sont à ma hauteur, pas le temps de réagir, c’est le game over.
Les flammes avancent et ravagent le camp ennemi

Les flammes avancent et ravagent le camp ennemi

Allumez le feu, Dark Souls en Hyrule

Oui ce Zelda BOTW casse les codes de la série et oui le jeu est plus difficile que d’habitude pour plusieurs raisons. La première est la plus évidente, les combat sont plus dynamiques, l’IA assez subtile et la maniabilité millimétrée permet de frapper au bon moment, parer, esquiver, profiter de l’étourderie d’un ennemi. Cette richesse dans les combats est la plus poussée jamais vue dans la saga. Reculez devant un ennemi, il vous jettera un projectile, lancez lui une bombe il pourra vous la renvoyer.

La seconde raison est l’absence de guidage, c’est à vous de préparer vos voyages, choisir l’itinéraire, prévoir vos armes, vos montures, vos plats à emporter, savoir où est quand faire son feu de camps, afin de se poser et de pouvoir dormir. Dur quand on est habitué à suivre des guides, à faire ce que le script nous dit, à avancer dans des couloirs se voulant des open world ? Non ce n’est pas dur, dans ce Zelda c’est du plaisir, le plaisir d’essayer.

J'ai posé une bombe au pied de leur base, je coupe les cordes à l'arc pour faire descendre le pont et quand ils descendront... boum! Jouissif

J'ai posé une bombe au pied de leur base, je coupe les cordes à l'arc pour faire descendre le pont et quand ils descendront... boum! Jouissif

A vous d'imaginer comment vous rendre vers votre destination

A vous d'imaginer comment vous rendre vers votre destination

Ce n'est que le tout début d'une épopée

Évidemment comme dans tous les Zelda, il y a énormément de quêtes annexes, des secrets bien cachés, de  trés nombreux points n’ont pas été abordés, l’objectif est de vous laisser découvrir les autres points forts du jeu, garder une part de mystère et ne pas tout divulguer. Laisser vous le temps de l’exploration, dites-vous bien que si vous le voulez, vous pouvez quasiment aller où vous le voulez, une ode à l’aventure, l’exploration et l’imprévu. Ce n’est que le début.

Une ambiance s'installe... épique

Une ambiance s'installe... épique

Mon Satori du jeu vidéo ?

Difficile de s’arrêter, envie de rejouer, d’essayer, d’explorer. Plaisir de la découverte. Immersion dans une histoire mémorable que volontairement j’ai décidé de ne pas évoquer. Zelda Breath of the Wild est une expérience à vivre dans une vie de joueur. Tous les autres jeux du même type sembleront fades ensuite. J’en fais peut-être trop, mais il est difficile de retranscrire ce bouleversement qui se passe une fois que l’on allume la console.
 
Imaginez le jeu qui vous a le plus ému dans votre vie, repensez au moment où vous l’avez découvert, faites émerger vos souvenirs. Replongez-vous dans cette nostalgie (moi c’était la Super Nintendo avec Super Mario Kart, Zelda et Mario, par la suite il y en eu d’autre). Une fois bien au chaud, baigné par cette douceur du passé, cette mélancolie rassurante, plongez dans Zelda Breath of the Wild, votre expérience sera cent fois celle qui vous a émue, bon voyage.
 
Merci à Nintendo et à Eiji Aonuma. Une épopée magistrale, ou tout est parfait, Nintendo signe là un Jeu qui marquera à jamais l'histoire.

SUPPOS : 6/6


[TEST] DOOM / PS4

Publié dans TESTS

Partager cet article

Le standard MSX n'est pas du tout à l'Agony !

Publié le par Dr Floyd

Le standard MSX n'est pas du tout à l'Agony !

Le célèbre jeu Agony de l'Amiga porté sur le micro-ordinateur MSX ? Impossible, sauf à en faire un jeu totalement différent. Détrompez-vous et matez cette vidéo incroyable !

Bon, il y a certes des choses à préciser. Ce remake ne tourne bien sûr pas sur un MSX de base de 1983, mais sur le top du top des MSX : le MSX Turbo R sorti en 1990, dopé par une carte d'extension GFX9000. Et là on peut regretter que le standard MSX ait échoué !

Cela dit, ce jeu ne doit pas être bien fun à jouer.... à l'image des jeux-démo techniques de l'Amiga. Mais c'est un autre sujet ;) Et ca reste un proto pour l'instant.

Si vous ne connaissez pas le MSX Turbo R, Gamopat vous explique :
http://gamopat.com/article-micro-16bit-msx-turbo-r-le-msx-ultime-117725791.html

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

La Playstation 5 sortira l'an prochain

Publié le par Dr Floyd

La Playstation 5 sortira l'an prochain

Tu pensais être au top du top de la frime et du triturage de téton gauche avec ta PS4 Pro de gros kéké du dimanche ? Tu vas vite déchanter. Comme je l'ai dit au lancement de ce modèle, je ne crois pas du tout en la Pro, d'autant que tous les jeux doivent tourner sur une PS4 de base, et qu'elle ne dispose pas de lecteur 4Kéké. Bref, pour moi la Pro a toujours été un modèle de transition, pour occuper le terrain et pour garder l'avantage sur la XOne, façon iPhone S chez Apple. D'ailleurs il est quasi impossible de la trouver... Sony ne semblant pas vouloir en produire des tonnes...

Et selon certains analystes payés pour dire ce que tout le monde sait, comme Damian Thong de Macquarie Research, Senior Analyst, la PS5 sortira dès l'année prochaine, avec dans le line-up Last of Buzz et Gode of War. Selon lui elle sera supérieure à la Scorpio en terme de puissance, plus de 10 terraflops, de quoi envoyer l'homme guérir du cancer sur Mars tout en simulant une explosion atomique sur Pluton.

La PS4 en 2018 ? Cela ne fait aucun doute pour moi. Sony n'a pas le choix, il faudra contrer la Scorpio et proposer un lecteur 4kéké. On parie pour une présentation à l'E3 2018 et une sortie en novembre 2018 ?

Publié dans NEWS

Partager cet article

la Switch ? Cocorico !

Publié le par Dr Floyd

la Switch ? Cocorico !

Cocorico pour la Nintendo Switch en France. Plus de 100 000 consoles vendues vendredi et samedi dernier... Soit bien mieux que la Wii U lors de son lancement, soit mieux que le gros carton Wii en 2006, soit mieux que toutes les consoles lancées en France depuis l'aube des temps ! Bref, c'est le meilleur démarrage de l'histoire en France pour une console de jeux. Imaginez si c'est le cas également à l'étranger... le pari serait déjà gagné.

Très fort quand on pense que c'est une tablette (le tollé général en 2015 quand la rumeur d'une tablette a circulé !) et que le line-up n'est constitué que d'un jeu (en caricaturant). Nintendo a su s'adapter au monde moderne sans copier Sony et Microsoft, c'est à dire prendre le meilleur du monde la tablette et en faire une vraie console, et proposer d'entrée une bombe atomique avec Zelda Breath of the Wild.

Et justement Zelda frôle les 100 000 exemplaires vendus en France en 2 jours (+35 000 sur Wii U)... c'est à dire que tout le monde quasiment a acheté le jeu ! Jeu amené a devenir culte, et une référence pour les décennies à venir.

Pas encore de chiffre global, mais Famitsu annonce 330 000 consoles vendues au Japon... un peu en deçà du record de la Wii en 2006, mais satisfaisant quand même. C'est quasi mécanique, avec un tel démarrage + le bouche à oreille autour de Zelda, un énorme parc va rapidement se constituer, et les éditeurs tiers devraient débouler rapidement d'autant que la console est facile à programmer. Bref, c'est bien parti.

Publié dans NEWS

Partager cet article

Ca y est, Monaco GP est reconstitué !

Publié le par Dr Floyd

En novembre dernier, notre patient fou Erikrom2, décidait de construire un clone de la borne de ses rêves, celle qui a bercé son enfance : Monaco GP de SEGA, sortie en 1979 ! Une tuerie à l'époque ! C'est la dernière borne d'arcade de SEGA sans CPU (si si c'est possible!), basée sur des circuits logiques.

Le test du jeu sur Gamopat :
http://gamopat.com/article-25459928.html

Ca y est, Monaco GP est reconstitué !

Je me demandais si il irait au bout de son projet dingue et combien d'années ça lui prendrait.... A peine 4 mois plus tard la borne est quasi terminée ! Totalement impressionnant ! La preuve en vidéo !

Pour info sachez que la borne sera exposée au salon Retro Game Alpes de Grenoble le Fontanil du 26 au 28 mai prochains.

Et si vous voulez suivre la toute fin du projet et discuter avec le demi-Dieu Erikrom2, voici le lien vers le forum :

http://www.gamopat-forum.com/t90182p60-sim-racing-pc-dans-une-borne-monaco-gp-reconstituee

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

Joust porté sur MSX !

Publié le par Dr Floyd

Joust porté sur MSX !

Et hop, un nouveau jeu cartouche homebrew MSX distribué par notre Gamopat fou Eric Boez, via son site de vente Repro Factory ! Cette fois ci c'est Joust qui est porté sur MSX, le célèbre jeu arcade/plateforme de 1982. Une adaptation qui semble super convaincante : propre, fluide, rapide ! Sans compter un chip sonore spécifique dans la cartouche ! Rien à dire, ça vaut le jeu original des salles enfumées !

Il est proposé (en préco) en version cartouche/boite 34€ + les frais de port. Contactez Eric directement pour réserver votre exemplaire. Le standard MSX vaincra... un jour.

Publié dans RETRO NEWS

Partager cet article

Nintendo Switch, le déballage du Doc

Publié le par Dr Floyd

Nintendo Switch, le déballage du Doc

Ca y est j'ai testé la Nintendo Switch avec Zelda ! Voici mes premières impressions de vieil aigri has-been qui déteste tout...

Déballage du jeu

Je commence par le jeu, un boitier de type PSP très léger, et à l'intérieur RIEN... Enfin rien à part la "cartouche" bien sûr ! Quel dommage d'en revenir au vrai support physique et ne pas en profiter pour proposer une petite notice, qui aurait couté un demi-centime à la production et rendus fous de bonheur les fans... Monde moderne de merde ! Sinon la cartouche, trop petite, dans le style 3DS, plus allongée, c'est vraiment petit. Mai son ne va pas se plaindre, le retour de la "cartouche" est acté !

Nintendo Switch, le déballage du Doc

Déballage de la console

On est un peu surpris par la petite taille de la boite, et encore plus au déballage : un écran d'environ 7 pouces et quelques mini accessoires... tout semble petit... et j'ai la drôle de sensation d'avoir acheté une tablette chinoise (grossière et lourde) avec des accessoires bidons... pour 300 boules au lieu de 50... La manette est minuscule (la ou les, on ne sait trop du coup), le socle très léger (car c'est un socle et rien d'autre) et l'écran est lourd, épais et peu design. Bref, je suis dubitatif, mais je sais au fond de moi que j'ai acheté du matos de qualité... mais que j'ai bel et bien acheté une tablette ! Bref, on n'est pas spécialement rassuré.

Nintendo Switch, le déballage du DocNintendo Switch, le déballage du Doc

L'OS

Le premier démarrage est clair, simple, efficace, on est bien guidé entre l'écran de la tablette et l'écran de la TV. L'OS est parfait, moins kéké que celui de la U, facile à comprendre, et l'écran est de bonne qualité. Une mise à jour est proposée pour accéder au eShop (lui aussi très clair), rassurez-vous elle est ultra rapide (même avec ma connexion 1mega). Parfait. Rien à redire. Je vais bientôt créer un Mii pour chaque membre de la famille ;)

Nintendo Switch, le déballage du Doc

Zelda

J'insère la cartouche, et je lance le jeu aussitôt. Des délais d'attentes hyper courts, c'est un rêve ! Et le rêve continue en jouant, 30 minutes d'exploration me suffisent à vous dire que ce jeu est une énorme bombe vidéoludique. Ce jeu qui semblait vide et moche avant le 3 mars est un pur émerveillement dans un monde ouvert (immense et réellement ouvert) féérique et "organique". On y croit, à tel point que l'immersion est meilleure que dans Skyrim ou Witcher 3 ! J'ai envie d'y retourner et de laisser tomber tous les jeux PS4 ou XOne ! Et quel bonheur de mettre sa console en veille sur son socle, de la reprendre le lendemain et d'accéder à Zelda en 1/4 de seconde ! Ma PS4 semble issue de la préhistoire du jeu vidéo, avec ses "disques Vinyl" et ses patchs à la noix (et ma Xbox One une antiquité du temps des dinosaures).

Techniquement, on sent que la console n'a pas la puissance d'une PS4, mais on s'en tape, esthétiquement ce jeu éclate la plupart des jeux PS4. Il tourne en 30FPS, mais on ne critiquera pas, pour un open world aussi ambitieux c'est tout à fait normal (GTA 5 et Skyrim tournent aussi en 30FPS sur les consoles de kéké). Pas la puissance d'une PS4 mais le savoir faire de Nintendo compensera largement (essayez de programmer Mario Kart 8 sur XOne et PS4 avec la même qualité visuelle, on en reparle !).

Le plus étonnant avec ce nouveau Zelda, c'est que Nintendo a cassé les codes de la licence. Auraient-ils enfin décidé de faire évoluer leurs concepts issus des consoles 8 et 16bits et de bosser vraiment ? Des concepts parfois dépassés qui méritent évolution. On verra avec la suite si c'est une réelle tendance. On adore les jeux maison Nintendo, mais on aimeraient parfois qu'ils prennent des risques (ca sera d'ailleurs le cas avec le futur Mario !).

Nintendo Switch, le déballage du Doc

Etranges sensations

Quelles étranges sensations j'ai vécu lors de ce déballage/découverte... L'impression d'avoir acheté une simple tablette (ce qui est le cas !) ou console de type Vita... puis d'avoir l'impression d'être en face d'une véritable console de salon sur la TV, puis avec une console portable haut de gamme dans la pièce d'à côté. Nintendo ne déconnait pas quand il y a quelques années ils balançaient (face à l'iPad et au iPhone) que Apple était leur seul et unique concurrent. Aujourd'hui nous en avons la preuve : ils viennent de sortir une tablette... mais une tablette de jeu, vraiment dédiée au jeu, avec un vrai mode TV, de vraies manettes, et de vrais jeux.

Etranges sensations également pour Zelda, on a l'impression de découvrir un jeu hyper banal, un TPS hyper classique, puis d'être très rapidement envouté par sa réalisation soigné, son monde immense et immersif ! Tout le monde semble conquis, sur le forum tout le monde est subjugué par ce jeu ! (même les anti Zelda c'est dire).

Je ne ressors pas mon Atari 2600 !

Bah oui pour une fois je vais laisser mon Atari 2600 au placard. Car au final on a l'impression d'avoir acheté quelque chose de totalement différent des PS4 et XOne, et c'est ce qu'on voulait, autre chose ! Reste à voir si Nintendo va confirmer : avec un minimum de patchs et liens internet et avec des jeux aussi soignés que ce Zelda. Je suis content de cet achat et j'ai hâte de jouer à LEGO City et Mario Kart 8 le mois prochain ! Je veux une belle collection de jeux cartouches pour ma Switch ! Take my money Nintendo !!! Take my money !!!

Publié dans NEWS

Partager cet article

Fire Pro Wrestling World, le retour du jeu de catch !

Publié le par Dr Floyd

Fire Pro Wrestling World, le retour du jeu de catch !

Un jeu de catch arcade à l'ancienne, ça vous tente ? Parce que franchement, la série actuelle 2K sur PS4 et XOne est totalement décevante... Vous allez être heureux d'apprendre que Fire Pro Wrestling va faire son grand retour en 2017 sur Steam et PS4 ! En mode néo-rétro 2D avec vue isométrique... Pour rappel, ce jeu de catch est sorti en 2001 sur GBA (et il était dans le line-up JAP et US de la console).

Bon... J'avoue que la vidéo Youtube ne m'a pas du tout convaincu... ce n'est pas très esthétique en tout cas. A voir. Moi ca me donne envie de trouver la très sympa version GBA !

Publié dans NEWS

Partager cet article

Le Retro Computer Show 2017 de Bordeaux (1er et 2 avril)

Publié le par Dr Floyd

Le Retro Computer Show 2017 de Bordeaux (1er et 2 avril)

Fans d'ordinosaures ? Vieux nostalgiques des Apple 2, ZX Spectrum, Oric 1, Atari XL, MSX, Amstrad CPC, j'en passe et des meilleurs ? Rendez-vous dans la ville du bon Chrétien Alain Juppé, à Bordeaux, le 1er et 2 avril pour le Retro Computer Show 2017 !

Au programme des expos de collectionneurs fous, des ateliers (construire un Commodore PET !), des tables rondes, de la musique C64, du jeu vidéo... Toutes les infos sont sur le site officiel. Incontournable si vous êtes un gamopat du sud-ouest !

Publié dans NEWS

Partager cet article