SHADOW OF THE COLOSSUS, LE FILM !

Publié le par Dr Floyd

Nous attendions Shadow of the Colossus Le Film, par le réalisateur culte Kevin Misher (le nouveau Kubrick) et le scénariste non moins culte Justin Marks (auteur du scénario Street Fighter la Légende de Chun-Li), mais c'est à la surprise générale "Mega64 Pictures" qui nous a pondu le film en avant-première ! Bonne séance !

Publié dans HUMOUR

Partager cet article

SQUARE ENIX AIME LES GROS NICHONS

Publié le par Dr Floyd



Voilà c'est fait. L'éditeur britanique Eidos vient d'être totalement absorbé par Square Enix ! Tomb Raider et Hitman appartiennent donc désormais à l'éditeur japonais qui confirme son intérêt grandissant pour les gros nich... heu pardon pour le marché occidental.

Faut-il s'attendre à un Hitman Quest ou à un Fantasy Raider ? Attendons de voir quels seront les projets du géant japonais, mais de toute façon ça ne pourra être que plus intéressant que les bouses commerciales que produisait Eidos.

Publié dans NEWS

Partager cet article

TEST : R-TYPE DIMENSIONS / XBOX LIVE

Publié le par Dr Floyd

R-TYPE DIMENSIONS

Editeur : Tozai Games
Développeur : SouthEnd Interactive
Support : XBLA



Deux gros classiques de l'histoire du shoot'em up font leur grand retour plus de 20 ans après leur sortie ! Les deux premiers épisodes de R-Type (1987 et 1989) sont en effet disponibles en téléchargement sur Xbox 360, subissant pour l'occasion un petit lifting... et là on a peur !


Mais je vous rassure tout de suite, le lifting est réussi ! Il est d'ailleurs possible d'y jouer avec plusieurs visuels : en version 2D "gros pixels" originale, toujours en 2D originale mais sur une borne d'arcade 3D qui simule les mouvements du joueur (cependant c'est difficilement jouable car l'écran de jeu est trop petit !), en version relookée avec des graphismes améliorés, et enfin cette même version relookée avec un léger effet de profondeur 3D (tout en gardant bien sûr un gameplay 2D totalement identique). Bref, les développeurs ne se sont pas moqués de nous !


Le mode classique en 2D

Des remakes reliftés moches, on en a vu des tonnes sur XBLA ! Mais pour une fois le lifting des graphismes est totalement réussi ! Ils sont magnifiques, le jeu reste parfaitement animé et fluide, et petit détail qui tue : il est possible de passer des graphismes "next-gen" aux graphismes "gros pixels" en pleine partie, en pressant tout simplement le bouton Y ! Le jeu ne stoppe pas, aucun freeze : la transformation se fait naturellement et vous n'êtes même pas gêné ! Une option vraiment géniale qui inspirera surement d'autres remakes dans le futur !


Le mode relifté

Pour les bytos qui ne connaissent pas R-Type, c'est un shoot'em up spatial horizontal classique : avec armes évolutives et boss de fin de niveau. Des niveaux très courts mais intenses, avec un gameplay bien réglé. Je lui reprocherai juste de favoriser le "par-coeur" au réflexes purs et durs. Vous disposez de 3 vies, et malgré la petite taille des niveaux, le niveau de difficulté est assez élevé quand on ne connaît pas du tout le jeu.

A noter qu'il est possible d'y jouer avec des vies infinies, option ridicule pour le gamopat, mais qui plaira peut-être aux casuals. Aussi il y a la possibilité d'y jouer à deux en même temps, en coop ou en ligne. Le tout est agrémenté d'un classement mondial des meilleurs score.


Le mode relifté effets 3D


Enfin un remake de jeu de salle d'arcade totalement maîtrisé sur XBLA ! Mêlant à merveille les jeux originaux et les jeux relookés, grace à une astucieuse transition en temps réel des graphismes, c'est un indispensable pour tout gamer fan de shoot'em up possédant une Xbox 360. Même si R-Type n'est pas (à mon goût) le meilleur shoot rétro existant, cette adaptation est intelligente et parfaite, je ne vois pas comment on aurait pu faire mieux. Heu si en fait, en sortant ce jeu sur support physique et non virtuel.

SUPPOS : 6/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

GAG : THE KING OF FIGHTERS EN SHOOT'EM UP !

Publié le par Dr Floyd

J'ai vérifié instinctivement mon calendrier en apprenant la nouvelle, pensant quelques micro-secondes que nous étions le 1er avril, mais non. SNK a bien l'intention de sortir un shoot'em up basé sur la licence King of Fighters !!!!

The King of Fighters Sky Stage, tel est son nom, à de quoi faire très peur ! Non non je vous assure que c'est vrai, regardez j'ai même trouvé des images officielles !



Du grand n'importe quoi made in Japan ! Quand on pense aux grands shoot'em up qu'a produit SNK, pourquoi nous sortir une connerie monumentale plutôt que par exemple un nouveau Last Resort ! SNK PlayLess...

Publié dans NEWS

Partager cet article

NINETY-NINE NIGHTS 2 : SOMBRE ET GORE

Publié le par Dr Floyd

Ninety-Nine Nights (N3) fût un très bon beat'em all sur Xbox 360, et ce malgré quelques défauts (gameplay un peu confus), mais passé un peu inaperçu à l'époque. Annoncé au Tokyo Game Show en octobre 2008, N3 II est développé par FeelPlus (les créateurs de Lost Odyssey) et dévoile enfin ses premiers screenshots sur Xbox 360.

On remarquera le style graphique plus sombre, le tout semblant bien plus gore... Il faut vraiment le savoir que c'est la suite de N3 !






Publié dans NEWS

Partager cet article

DU RAB DE ZOMBIES POUR LEFT 4 DEAD !

Publié le par Dr Floyd



Enfin du nouveau pour l'excellent Left 4 Dead ! Le fameux Survival Pack tant espéré arrive aujourd'hui, en téléchargement sur PC, et sur Xbox 360 (via Xbox Live).

C'est gratuit de chez gratuit et vous aurez droit à un nouveau mode de jeu baptisé Survival, aux campagne Death Toll et Death Air en mode versus, et en rab sur PC un SDK pour modifier vous-même le jeu. Enjoy !

Publié dans NEWS

Partager cet article

LA DSi A POIL (EN STOP MOTION)

Publié le par Dr Floyd

Cette vidéo a été réalisé par une boutique de dépannage électronique, Techrestore, pour se faire un peu de pub.



Source

Publié dans INSOLITE

Partager cet article

NINTENDO DSi : GROS SUCCES AUX USA

Publié le par Dr Floyd



Contrairement à la GTA Chinatown Wars qui est en train de faire un bide monstrueux aux USA, la nouvelle Nintendo DSi a par contre réussi son lancement : 430 000 exemplaires la semaine du lancement US, à comparer aux 226 300 unités vendues pour la Lite en 2006.

Les éditeurs tiers s'arrachent les cheveux : le nouveau public de Nintendo en a absolument rien faire du jeu vidéo ! C'est toute la contradiction actuelle.

Publié dans NEWS

Partager cet article

PREVIEW : FINAL FANTASY XIII / PS3

Publié le par Shion



La démo d'un des RPG les plus attendus à l'heure actuelle a été "mise en vente" la semaine dernière au Pays du Soleil Levant dans le coffret BluRay FFVII Advent Children. Annoncé lors de l'E3 2006, FFXIII a depuis fait couler beaucoup d'encre, avec notamment une date de sortie encore très vague. Les fans sont inquiets, car après un épisode XI qui ne répondait pas à leur attente et un douzième opus décevant sur bien des points, la sacro sainte série de Square Enix se doit de rassurer son public. C'est donc avec une main remplie d'espoir mais aussi de crainte que j'insère la galette dans ma PS3.



1/ Une réalisation maîtrisée.

Après les consignes d'usage, on a droit à un trailer du jeu présentant différents passages de l'histoire, en guise d'amuse-gueule. Une fois ce dernier fini, on arrive à l'écran titre qui nous propose de jouer à la démo ou de regarder les trailers de FF XIII Versus et Agito. Bien entendu, je lance la démo.

Dès le début, une phrase choc donne un avant-goût de l'ambiance :

"13 jours après notre réveil, a commencé la fin du monde".

La scène prend place à l'intérieur d'un train, plusieurs personnes sont assises, elles portent toutes la même tenue, une sorte de robe blanche à capuche qui désigne logiquement dans la saga les mages blancs. Un soldat armé s'approche, quant une des personnes se lève et lui saute dessus, c'est Lightning, l'héroïne du jeu, elle est accompagnée par Sach, un homme noir avec une coupe afro qui cache un bébé chocobo. Bref, notre héroïne met une raclée aux gardes et le train arrive dans la ville de Cocoon où une bataille est en train de faire rage. Voilà pour ce qui est de l'histoire.

L'univers fait très facilement penser à un mixte entre FFVII et FFX (le début du jeu Zanarkand) avec une ville futuriste dans laquelle on évolue. On court sur une route et les combats s'enchaînent. Lors de la première partie, on incarne Lightning et durant la seconde, on pourra jouer dans la peau de Snow. Le déroulement de la démo est très linéaire, seulement il est encore un peu tôt pour dire que tout le jeu sera ainsi...

Graphiquement, on s'en prend plein la tête, les cinématiques sont à couper le souffle (pas surprenant de la part de Square Enix). Quant à l'aspect visuel ingame, FFXIII se hisse sans conteste parmi les meilleurs productions des dernières années, c'est coloré tout en gardant un teint assez sombre pour montrer le chaos qui règne dans la ville. Les personnages sont très bien modelés et les expressions faciales rendent bien. Le soin apporté au character design fait également plaisir.

Enfin, niveau musique, même si peu de thèmes sont présents, ils sont bons (mieux que ceux de FFXII... hum). Un petit coup de coeur concernant la musique des combats qui est tout bonnement démentielle (et ça, ça fait plaisir, vu qu'on va en manger du combat).


2/ L'art et la manière d'enchaîner.

Le but de la démo est avant tout de donner aux joueurs une approche de ce que sera le système de combat dans FFXIII.

Premier point et pas des moindres, les ennemis sont présents sur l'écran et n'hésitent pas à entrer en conflit avec nos persos. L'écran change et on se retrouve en pleine phase de combat (comme dans les premiers FF, jusqu'au X en fait).


Voilà donc à quoi ressemble un combat avec la barre d'ATB au dessus des actions.

Sur l'écran, en bas à droite sont affichés les HP des persos, à gauche se trouve le menu des commandes. On remarque tout de suite une grande barre au dessus des options d'attaques. Dans la démo, elle est divisée en trois segments qui se remplissent l'un après l'autre. C'est en quelque sorte l'ATB (Active Time Battle). Au niveau des commandes présentes dans la démo, il y a 3 catégories: Techniques, Magies Noires et Magies Blanches.

Les actions possibles sont assez réduites avec l'attaque normale, une autre attaque sous forme "d'uppercut" qui consiste à envoyer un ennemi en l'air, deux magies (feu et feu 3 pour Lightning, ainsi que Blizzard et Blizzard 3 pour Snow qui porte bien son nom du coup). Quant à la magie blanche, il s'agit du Soin.

Si on peut sélectionner les attaques physiques et magie noires dans la catégorie Technique, il faudra en revanche, pour se guérir se rendre dans la partie Magie Blanche. Bref, pendant cette démo, l'utilité de la partie Magie Noire n'a pas été démontrée, peut-être servira-t'elle aux invocs que l'on ne pourra pas obtenir dans la catégorie "Techniques" (contrairement aux magies d'attaques) ?

Voici donc comment tout cela fonctionne :

On doit d'abord choisir une catégorie, en fonction des besoins. Une fois cette dernière sélectionnée, on appuie sur le bouton et les actions apparaissent, on sélectionne celle que l'on veut utiliser et le personnage/ennemi sur lequel on va agir.

La fameuse barre d'ATB se remplit pendant ce temps. Lorsqu'on choisit une action, cette dernière se place sous un des trois segments de l'ATB. Une fois ce segment rempli, on peut lancer l'attaque/ la magie en appuyant sur TRIANGLE.

La finesse du système vient donc des trois segments, puisqu'il est possible de sélectionner jusqu'à trois actions qu'on balancera à la suite une fois les segments remplis. On peut décider de lancer plusieurs fois la même attaque ou de combiner, voire même d'utiliser toute l'ATB en une seule frappe. Pour se faire, chaque action vaut un certain nombre de points. Un point correspond à un segment de l'ATB. L'attaque normale, l'"uppercut" ou encore la magie Feu valent 1 point chacune, il est donc possible de faire: ATTAQUE-UPPERCUT-FEU ou encore ATTAQUE-ATTAQUE-ATTAQUE, etc... La magie Feu 3 (Firaga) vaut quant à elle 3 points, donc toute la barre d'ATB. Ce système marque également l'absence de MP (Magic Points comme ça avait été le cas dans FFVIII).

Le but des combats (outre les gagner bien sûr) est de créer des "breaks" dans la garde de l'ennemi qui va permettre de lui placer des "chains". Une fois la garde de l'ennemi ouverte, toutes les actions placées vont créer un enchaînement. Ce dernier prendra fin lorsque la barre en haut à droite de l'écran atteindra le niveau 0. Les combos se font avec tous les personnages.

A quoi cela sert-il ? A la fin de chaque combat s'affiche des informations : temps de l'affrontement, nombre de chains, nombre de breaks et un rang allant de 1 (faible) à 5 étoiles(le must). En fonction du rang obtenu, on obtiendra divers bonus non présents dans la démo.
Ce système rend les combat beaucoup plus dynamiques, il faut bien agir et vite. Même si les affrontements n'étaient pas très difficiles, on peut aisément se douter qu'ils se corseront tout au long de l'aventure et que des stratégies devront se mettre en place en fonction des actions apprises par nos persos et des adversaires qui leur feront face, en ajoutant une difficulté non négligeable : il n'y a pas de temps mort lorsqu'on sélectionne une action, les ennemis peuvent attaquer.

A noter que dans la première partie, seule Lightning était jouable, Sachs était contrôlé par l'IA et dans la seconde partie, seul Snow était contrôlable, la console gérant les autres persos.


Toujours un écran de combat, avec en haut à droite, la barre de breaks/chains.


3/ Charisme, es-tu là?

Tout à l'heure, je parlais de la modélisation des persos, sans trop m'attarder sur leur charisme. En même temps, cette review n'est qu'un simple compte-rendu de la démo et je tairai les quelques infos concernant les persos pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte à ceux qui ne voudraient rien savoir. Je vais seulement brosser en quelques lignes le caractère des protagonistes présents dans la démo :

-Lightning : Tetsuya Nomura, le character design du jeu, la décrit en tant que Cloud au féminin. C'est vrai qu'elle a ce côté mystérieux et froid qui caractérisait le héros de FFVII. On ne sait pas grand-chose d'elle, si ce n'est qu'elle semble très indépendante et d'un tempérament plutôt violent, il n'y a qu'à voir ses aptitudes au combat pour s'en donner le coeur net. Très agile, elle se bat à l'aide d'un gunblade.

-Sachs : De même que Lightning, on ne sait rien de lui, sauf qu'il la suit et qu'il la freine. Boulet en puissance, maladroit, un peu trouillard sur les bords, il continue à traîner avec l'héroïne qui n'hésite pas à le frapper quand il se montre un peu trop lourd avec elle. En combat, il utilise des flingues.

-Snow : Un jeune homme robuste, blond aux cheveux longs qui se bat à la force de ses poings. Il porte un bandana et un long manteau gris qui rappelle tout de suite le look de Seifer (le bandana en moins). Il possède une puissante force physique et un grand coeur.

-Oerba Dia Vanille : aucune info sur elle, si ce n'est qu'elle porte des couettes et qu'elle a les yeux verts.

Bref, les trois principaux persos m'ont séduit de par leur charsime. Leurs caractères diffèrent mais cela permet de donner un certain équilibre à l'équipe. Tout cela risque d'ajouter du piment à la phase narrative et le fan de RPG ne peut que s'en réjouir.


L'héroïne de FFXIII : Lightning.


4/ Les attentes.


Beaucoup de questions restent en suspens et laissent le joueur sur sa faim (en même temps, c'est le but d'une démo) :

- Il n'y a aucun objet, donc il est encore difficile de savoir comment ils seront introduits dans le gameplay, même si on peut se douter qu'ils formeront une catégorie supplémentaire dans le menu d'attaque.

- Tous les personnages auront-ils toutes les techniques ou seront-ils spécialisés dans certains domaines ?

- Comment obtenir de nouvelles techniques ? J'ai peut-être un début de réponse, car à la fin de chaque combat, dans le tableau de Ranking, on peut voir un petit encart avec le nombre de TP reçus (peut-être dépendront-ils du nombre d'étoiles attribuées lors d'un combat). Ces TP (Technic Points ?) serviront donc peut-être à acheter des nouvelles techniques.

- Le jeu sera-t'il entièrement linéaire à l'image d'un FFX ou aurons-nous la possibilité de nous déplacer sur une carte ?

- L'ATB sera-t'elle limitée à trois segments ? Les persos auront-ils des attaques spéciales ?

- Sera-t'il possible de contrôler plusieurs persos en même temps lors des combats ? Vu la rapidité à laquelle l'ATB se remplit tout en tenant compte du fait que lorsqu'on choisit l'action, les ennemis peuvent attaquer, cela m'étonnerait, mais sait-on jamais...

Voilà pour mes questions du moment. Pour ce qui est de la sortie, concernant l'occident, ça reste un mystère absolu. Pour le Japon, ce sera à la fin de l'année, comme il est précisé à la fin de la démo.


En conclusion, cette démo m'a rassuré. Final Fantasy XIII s'annonce comme le premier gros RPG Next-Gen, tant au niveau de la réalisation que du gameplay. Le système de combat, bien que limité dans la démo, a montré d'excellentes choses et à force de booster nos persos et d'apprendre de nouvelles compétences, les combats n'en seront que plus intéressants ; ils pourront proposer beaucoup de possibilités différentes au niveau des combos et des stratégies. En tant que fan de la licence (je ne parle pas des spin-offs), cette démo m'a fait plaisir, Square Enix ne compte pas nous sortir une daube mais un jeu travaillé fait pour des gens aimant le style.

On peut donc attendre ce FFXIII sereinement (sauf accident de parcours), Square Enix risque de montrer au monde qu'il faudra bel et bien compter sur cette firme pour cette génération de consoles, et c'est tant mieux...


Publié dans TESTS

Partager cet article

LE ZAPPING DE LA SEMAINE

Publié le par Dr Floyd

Publié dans LE ZAPPING

Partager cet article