142 articles avec flash-back

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] L'ordinateur au bâton de joie... au bout rouge

Publié le par Dr Floyd

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] L'ordinateur au bâton de joie... au bout rouge

En mars 1984 TILT nous teste un micro-ordinateur assez étonnant : le Spectravideo SV318. Déjà il dispose d'un beau bâton de joie intégré rouge (Tilt ne prend pas encore de photos couleur, ça coute trop cher !), ensuite parce qu'il est compatible avec la console Colecovision via un adaptateur !

TILT parle même de machine à mi-chemin entre console et... ordinateur professionnel (ce dernier mot étant utilisé n'importe comment à l'époque !).

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] L'ordinateur au bâton de joie... au bout rouge
[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] L'ordinateur au bâton de joie... au bout rouge
[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] L'ordinateur au bâton de joie... au bout rouge

Port cartouche, manette intégrée, basic de qualité, 16 couleurs en 256*192, 32Ko de RAM, 32Ko de ROM, des sprites... Bref, que des qualités (à part le clavier) qui devraient lui assurer un bel avenir ?

Cependant pour réussir à l'époque, il faut surtout un réseau de distribution solide, et voir beaucoup de jeux testés dans TILT... ce qui ne sera pas le cas ici, d'autant que pour les jeux Coleco, le crash de fin 83 vient d'avoir lieu, et la console va être abandonnée ! De plus le standard MSX arrive et Spectravideo sortira alors un nouveau modèle, le SVI 728.

[Lire notre dossier sur Spectravideo]

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Vidéo Télématique et Reportage

Publié le par Dr Floyd

Vous avez surement lu ce fabuleux article de Cyber-PAPY où il nous parle entre autre de... Vidéo Télématique et Reportage (VTR).

Et bien j'ai retrouvé une pub de mars 1984 dans Micro7 ! Vous pouvez y découvrir des tas de périphériques incroyables pour votre ordinateur préféré. Mais je vous déconseille de retourner le bon de commande, je pense que vous ne recevrez pas votre article ;)

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Vidéo Télématique et Reportage
[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Vidéo Télématique et Reportage

Le réseau qui décolle !!! On y retrouve d'ailleurs les jeux cartouches ZX81 en "EUR" de notre Jesus Martinez, le messie de la programmation sur ZX81 !!! Génial.

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Internet grâce à votre Atari 800 !

Publié le par Dr Floyd

En 1984 internet n'existe pas mais on peut déjà interroger les "banques de données". Ainsi SVM nous explique comment et avec quel matériel !

Déjà il faut un clavier mécanique pour taper vite, un lecteur de disquettes, ci possible une imprimante, un logiciel de communication et bien sûr un "modem acoustique".

Pour SVM le meilleur choix, et même le seul choix possible, c'est un Atari 800 (super répandu en France n'est ce pas) pour un combo qui vous coutera seulement 20382F, soit environ 5 SMICS !!! Sans compter le coût des communications, entre 200F et 1000F de l'heure !

Bref, un loisir réservé aux classes aisées ! Loisir, si on veut, je vous raconte pas "la gueule" des banques de données...

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Internet grâce à votre Atari 800 !

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Oric Atmos, le choix définitif

Publié le par Dr Floyd

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Oric Atmos, le choix définitif

En février 1984 Oric vous le dit clairement : Arrêtez tout pour passer à l'Oric Atmos ! N'allez surtout pas acheter un Apple 2, un C64, un Atari XL ou un MSX, vous le regreteriez !

Une grande fiabilité (ceux qui ont connu Oric le savent huhu), une palette incroyable de 8 couleurs, un clavier annoncé professionnel (!), une mémoire ROM de haut niveau (mais buggée !), une bibliothèque de jeux en croissance (l'Oric est l'ordinateur culte des retrogamers aujourd'hui huhu). Bref : LE CHOIX DEFINITIF POUR VOTRE AVENIR INFORMATIQUE.

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Oric Atmos, le choix définitif

PS : 1 an plus tard Oric se retrouve en grande difficulté financière...

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Les logiciels "pro" de la micro 8 bit

Publié le par Dr Floyd

En 1984 la micro 8 bit domine le monde et on tente alors de nous vendre n'importe quoi pour montrer que nos machines ne sont pas juste bonnes pour le jeu vidéo. Un exemple avec ANNUAIRE, le logiciel K7 de gestion de pages blanches/jaunes ! Un outil pro de dingue testé par la magazine Micro7.

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] Les logiciels "pro" de la micro 8 bit

Une révolution : plutôt que de noter le n° de téléphone du médecin dans votre calepin, allumez plutôt votre Oric 1, branchez le sur la télé du salon, sans oublier le lecteur de K7, puis passez 15 minutes à charger le logiciel, puis quelques minutes pour charcher la base de données, puis rentrez le nom, prénom, téléphone de votre nouveau contact, et attendez encore 1 ou 2 minutes pour sauvegarder la base de données mise à jour sur la K7. Et le jour où vous aurez besoin de connaitre le n° de téléphone vous relancerez toute la procédure.

Un vrai logiciel professionnel signé Loriciel et vendu 140F, qui permet de gérer jusque 160 fiches ! Hélas on ne pouvait pas trier les fiches, c'était peut-être prévu pour ANNUAIRE 2 ?

Grâce à de tels programmes vous pourriez bientôt bosser chez IBM !

Grâce à de tels programmes vous pourriez bientôt bosser chez IBM !

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] "L'informatique facile"

Publié le par Dr Floyd

En 1984 ce n'était pas forcément facile de trouver l'ordinateur de ses rêves en boutique, et il n'y avait pas internet pour passer commande. Mais il y avait TILT et ses fameux bons de commandes à découper et à renvoyer accompagnés d'un chèque !

L'occasion aussi pour les revendeurs de tenter de vendre l'invendable, comme le fabuleux Aquarius ! En fait à l'époque quand vous lisez "l'informatique facile" il fallait surtout comprendre "l'ordinateur qui ne sert à rien". Mais bon il était compatible CP/M... le truc 100% inutile pour tenter de brouiller les pistes !

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] "L'informatique facile"

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] La mort de Texas Instruments ?

Publié le par Dr Floyd

Décembre 1983, en plein crash du jeu vidéo, et plein boum de la micro personnelle, Texas Instruments annonce pourtant l'abandon du TI-99/4A ! Mais en janvier 1984 TILT se veut rassurant : le SAV sera assuré, des cartouches devraient encore sortir, et le géant américain continuera à produire des jeux électroniques. Un véritable choc malgré tout pour moi qui possédait cet ordinateur... et il ne sortira quasiment plus rien sur cette machine culte qui restera le premier ordinateur 16bit familial de l'histoire.

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] La mort de Texas Instruments ?
[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] La mort de Texas Instruments ?

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] A toute vitesse... avant le crash !

Publié le par Dr Floyd

Si aujourd'hui c'est la Guerre Forza Vs Gran Turismo (peut-être Vs Drive Club bientôt), en octobre 1983 c'est Enduro et Pole Position qui se tirent la bourre à coup de pubs dans TILT. Sony Vs Microsoft, c'est de la rigolage à côté de la guerre du bitûme Atari Vs Activision !

enduro.png
"un extraordinaire graphisme en 3 dimensions" (!!!)

pole-position.png

Mais un nouveau concurrent risque de calmer tout le monde : la nouvelle Rolls des consoles next-gen, la Colecovision, avec le jeu TURBO qui a déboulé en France... pour un test dithyrambique !

turbo-1.png turbo-2.png 


Interêt 6/6, graphismes 6/6, bruitages 6/6 et prix... 6/6 avec 900F bien frappés (module volant inclus) qui en font un jeu hors de prix pour gamers chanceux ! Mais la révolution a un prix, vous avez un "vrai" volant et un pédalier... et croisez des ambulances sur l'autoroute précise Tilt.

La concurrence accuse le coup... mais peu importe, le jeu vidéo va foncer dans le mur dans quelques semaines pour un grand crash... on conduira alors pendant quelques années sur micro-ordinateur 8 bits.

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

[C'ETAIT IL Y A 30 ANS] TILT teste le Commodore 64

Publié le par Dr Floyd

c64-tilt-micro.png

Septembre 1983 le magazine TILT (qui reste encore la seule référence grand public) teste un peu à la bourre le Commodore 64... en noir et blanc car la couleur ça coute cher !

C64-tilt.png

c64-jeux.png

Ils mettent tout de suite en avant ses capacités sonores et graphiques exceptionnelles, imaginant que de nombreux jeux seront disponibles à l'avenir...

c64-helico.png

En 1983 on parle déjà de HD... pour du 320x200 en 16 couleurs qui permet de dessiner un hélicoptère en détail...

choplifter.png
...la preuve avec Choplifter !

c64-pro.png

En 1983 quand un micro-ordinateur a plus de 16ko, un clavier mécanique et des capacités sympa, on parle tout de suite d'ordinateur "professionnel", terme pompeux pour faire croire aux enfants qu'ils allaient acheter une bombe de technologie.


c64-conclusion.png
Le marché est totalement flou à cette époque, il sort quasiement toutes les semaines une nouvelle sorte d'ordinateur, et personne ne peut dire qui l'emportera. Tilt se contente de conclure que ce modèle est très cher.

Au final le Commodore 64 deviendra l'ordinateur 8 bit le plus vendu au monde (25 millions ?) et des jeux sortiront jusqu'en 1994 !

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

Les jeux Nintendo Nes ASD (pour les nuls)

Publié le par Antoniomontana71

ASD

"C'est quoi ASD ?", "Ça veut dire quoi ?", "Mon jeu a donc plus de valeur ?" ... Qui n'a jamais vu ces phrases sur un topic évoquant le sigle synonyme de "Graal" pour les collectionneurs NES ? Voici donc un petit topo sur "l'ASD" dans son ensemble, et les différents jeux portant ce sigle.


ASD est un acronyme signifiant "Audio Sound Distribution". Il s'agit d'une société dirigée par Patrick Lavanant au milieux des années 80 qui eût le privilège d'avoir été le premier distributeur de la NES en France (privilège obtenu au nez et à la barbe de Bandaï). Les affaires qui prévoyaient d'être bonnes vont vite être mises en danger, notamment à cause de deux facteurs.

Le premier est le retard à la livraison de la première commande d'ASD à Nintendo Japon, qui bouleversa le planning marketing du lancement de la NES en France, engrangeant des pertes financières assez conséquentes. Le second facteur (qui sera le facteur fatal) est une crise boursière de la banque partenaire d'ASD, la Worms Bank, qui contraindra cette dernière à ne pas continuer le partenariat avec ASD. Le manque de liquidité annoncé conjugué aux réapprovisionnements contractuels de la part de Nintendo Japon font couler ASD, à tel point que Patrick Lavanant est obligé de frapper à la porte de Bandaï à la fin de l'année 87 pour éviter la liquidation. Ces derniers rachèteront les droits de distribution en faisant de Patrick Lavanant le nouveau directeur de la section jeux vidéo, et en pérennisant cette console que nous aimons tant.

Comme évoqué précédemment, ASD avait un contrat leur permettant la distribution de la NES en France en étant les mandataires de Nintendo Japon. Ce contrat était assez contraignant car il imposait un renouvellement automatique des stocks ainsi qu'une ludothèque imposée.

Les hardwares étaient vendus sous deux formes : le Control Deck et le Deluxe Set. Pour la petite histoire, Nintendo Japon imposa le Deluxe Set en France à la suite du chiffre d'affaire catastrophique de Rob le robot avec le jeu Gyromite au pays du soleil levant. Cette manœuvre leur a permis d'écouler le stock d'invendus avec une facilité déconcertante. Pour les chiffres, nous savons que seulement 10000 consoles Nintendo signées ASD ont été vendues sur le sol français (alors que 40000 ont été fabriquées). Les consoles non vendues ont été reconditionnées par Bandai.

Les softwares étaient eux aussi imposés et étaient au nombre de 24. On les reconnait grâce au sigle ASD sur la boite et au dos de la cartouche. On ne connait pas le chiffre exact des ventes de jeux sous l'ère ASD mais certains estiment que moins de 130 000 jeux siglés ASD ont été vendus. Comme leur qualité était assez inégale, on comprend mieux pourquoi certains sont plus rares que d'autres.

Justement, en matière de rareté, on peut parler de 3 jeux particulièrement recherchés par les collectionneurs. Le plus connu de tous est Balloon Fight (qui, après recherche, n'avait été distribué que par ASD ce qui le rend encore plus rare que d'autres jeux réédités par la suite par Bandai). Popeye est assez rare malgré une grande popularité à l'époque, tout comme Stack Up (à conseiller uniquement pour la collection, vu la pauvreté de ce jeu).


L'arrière d'une cartouche distribuée par ASD.


Un exemple de jeu ASD avec le petit logo rouge en bas à droite.


Liste des jeux distribués par la société ASD :
Balloon Fight
Clu Clu Land
Donkey Kong
Donkey Kong 3
Duck Hunt
Excitebike
Golf
Gyromite
Hogan's Alley
Ice Climber
Kung Fu
Mach Rider
Pinball
Popeye
Pro Wrestling
Slalom
Soccer
Stack Up
Super Mario Bros
Tennis
Urban Champion
Volley Ball
Wild Gunman
Wrecking Crew

Publié dans FLASH-BACK

Partager cet article

<< < 10 11 12 13 14 15 > >>