1044 articles avec tests

DEAD OR ALIVE 4 / XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

Developpeur : TEAM NINJA
Editeur : TECMO
Support : XBOX 360
Année : 2005, sorti en janvier 2006 en France



Le jeu de combat annoncé comme le "messie" de la Xbox 360 est enfin là ! Le jeu qui devait booster les ventes de Xbox 360 au Japon ! Ceci qui devait montrer au monde entier les capacités extraordinaires de la console ! Zoom sur le premier jeu de "jeunes filles à forte poitrine qui ont la haine" sur Next-Gen.






















AUCUNE SURPRISE

Pas de surprise en effet si vous connaissez déjà Dead or Alive 3 sur Xbox :  c'est du DOA tout craché, avec pour seul changement un rythme de combat à la hausse.
On retrouve toujours les mêmes modes de jeu, aucune initiative de la part de Team Ninja ! Les developpeurs de jeux de combat semblent rester en admiration depuis 15 ans devant Street Fighter 2 ou Tekken : Time Trial, Survival, Story (on se demande vraiment quelle histoire tellement c'est débile), le tout avec des "continue" infinis (c'est fini les bornes d'arcade, on ne met pas de pièce sur Xbox 360 les gars !)...

Bref, vous faites rapidement le tour du jeu, comme d'habitude, et seul le mode On-Line viendra sauver la mise ! Un mode on-line plutôt efficace qui sauve en fait le jeu de l'ennuie total... Ca vous permet aussi sans la moindre expérience de battre n'importe qui en faisant n'importe quoi avec la manette...


PAS DE "CLAQUE" TECHNOLOGIQUE

La réalisation technique, c'est la grande qualité de la série DOA ! Déjà superbe sur Dreamcast, le jeu devenait éblouissant graphiquement sur Xbox... Dead or Alive 3 reste surement le plus beau jeu de la Xbox !

On attendait donc des merveilles sur Xbox 360. Sauf qu'il ne faut pas oublier que le saut de génération n'est plus aussi évident qu'auparavant. Entre la Megadrive/Super Nes et la PS1/N64, il y avait un fossé technologique (2D vers la 3D), entre la PS1/N64 et PS2/XBOX/NGC/Dreamcast la différence se faisait au niveau des textures et des effets. Aujourd'hui entre une Xbox et une Xbox 360, il n'y plus aucune évolution majeure, et les différences paraissent forcement moins évidentes, comme lors d'un changement de PC.





















C'est malgré tout assez beau. Les environnements sont superbes, les combats se font sur plusieurs niveaux comme avant, les décors sont un peu plus interactifs (mais çà reste vraiment sommaire, voire inutile), et l'animation 60 img/sec est éblouissante. On pourra constater cependant que la console mouline en permanance tel un aspirateur bas de gamme... et que de légers "freeze" ne passent pas innaperçu...

Disons que le style graphique du jeu ne rend pas spécialement hommage aux capacités de la console, les personnages font toujours aussi "plastique" et sont vraiment peu expressifs. Cependant on reste en admiration devant les tenues qui ondulent le long du corp de ces charmantes jeunes femmes à forte poitrine ! Le genre masculin est représenté mais beaucoup moins charismatique.... Certains personnages sont même vraiment ratés. On sent bien la préférence des programmeurs... Quels cochons ces Japonais !


GAMEPLAY

Coté gameplay, le jeu est beaucoup trop "speed" pour être intéressant : vous n'avez pas la moindre seconde pour souffler ou pour admirer l'environnement graphique. Les combats se deroulent à un rythme de malade, et on finit par se lasser complêtement de tripoter les boutons comme un fou furieux. Pour tout vous dire on est contant de ressortir un bon Street Fighter juste après !


Au final Dead or Alive 4 est malgré tout un bon jeu de combat 3D dans son genre... mais pitié, faites évoluer ce genre qui stagne complétement, embourbé dans des règles de gameplay datant de l'ère des "gros pixels" ! On y revient de temps en temps malgré tout, pour profiter de la réalisation technique et pour tenter de progresser sur le Live Mondial. En solo le jeu fini rapidement sur l'étagère avec beaucoup de poussière dessus...

SUPPOS : 3/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : SHADOW OF THE COLOSSUS / PS2

Publié le par Dr Floyd

EDITEUR : SONY
SUPPORT : PS2
ANNEE : 2006 (Europe)


Shadow of the Colossus a fait beaucoup parler de lui lors de sa sortie, cette "fausse suite" de Ico est-elle en fait un jeu vidéo classique ou une véritable oeuvre d'art ? Question existentielle que s'est posé le monde très très cultivé du jeu vidéo !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 











LA REALISATION

Shadow of the Colossus est certes magnifique, l'animation de votre cheval est parfaite, les paysages sont envoûtants, la caméra dynamique vous permettant de tourner et zoomer à volonté autour de votre personnage.

Alors ou est le problème ? Essentiellement du coté du framerate un peu poussif, des couleurs choisies, et du "vide" des immenses paysages... le tout pouvant donner parfois une fausse impression de jouer à un chef d'oeuvre sur PS1 ! Mais en même temps le jeu donne l'impression que la PS2 "crache ses poumons" (expression entendue un peu partout au sujet de ce jeu). Contradictoire !!!???

Cette impression de puissance vient en fait des décors qui semblent s'étendre à l'infini et à la dynamique exceptionnelle des caméras. Mais tout ceci n'est qu'illusion car la surface de jeu n'est pas si immense, votre cheval arrivant très vite à destination aux quatre coins de la carte. De plus les décors sont très dépouillés, et à par vous et votre cheval, peu de choses viendront animer la scène... si quelques lézards... et les Colosses bien sur !

Bref, dire que la PS2 crache ses poumons est un peu exagéré... et ferait bien rire les programmeurs de chez Criterion (Burnout, Black).


LES COLOSSES

La découverte des monstres est un moment très fort, vous vous rendrez alors compte de ce que l'on peut ressentir aux pieds de "King Kong" !!! Votre but sera de les tuer en les "chevauchant", tout ceci se fait assez simplement à la manette, mais le gameplay est vite gâché par un framerate tombant bien trop bas, rendant cette phase très délicate, pour ne pas dire énervante ! 

Cependant, escalader ces monstres de plusieurs dizaines de mètres reste quelque chose d'exceptionnel, un vrai grand moment de jeu vidéo la première fois !
























LE SCENARIO

Le scenario est aussi sujet à polémiques : chevauchée en cheval, colosse à combattre, re-chevauchée en cheval, re-colosse.. jusqu'à la fin. Avec de petites phases d'escalade douteuses pompées sur Prince of Persia. Le seul but du jeu est de trouver 16 colosses et de les tuer. La durée de vie est courte si vous allez à l'essentiel, 8 heures... mais plus longue si vous passez votre temps à flâner au milieu des paysages.... magnifiques... mais très vides.


CHEF D'OEUVRE OU PAS ?

Fans de tuning et pros de la gâchette, au revoir ! Ce jeu n'est pas du tout fait pour vous ! Amis de la poésie bonjour ! 

Shadow of the Colossus est un jeu fait de "sensations" qui est devenu aussi culte que Ico. C'était bel et bien le but recherché par Sony. Un bon moment si pour vous jeu video ne rime pas seulement avec action mais aussi avec contemplation. Hélas une fois le court moment d'extase passé (après avoir vaincu 2 ou 3 monstres) la lassitudes s'empare du joueur.

Un jeu qui ouvre malgré tout en ce début 2006 "des portes" vers des jeux Next-Gen  qui devront offrir la même magie avec beaucoup plus de contenu.


SUPPOS : 3/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : CALL OF DUTY 2 XBOX 360

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Activision
Support : Xbox 360
Année : 2005


Call of Duty a marqué son époque sur PC. Le voici de retour pour le lancement de la Xbox 360 sur laquelle il est considéré par beaucoup comme le meilleur jeu du line-up. Qu’en est-il en réalité ?


Le jeu vous propose 3 campagnes bien distinctes : Russe à Stalingrad sous la neige, Britannique dans le désert et Américaine sous en Normandie, avec toute une série de missions dans chaque campagne qu'il faudra réussir pour débloquer les autres. Egalement au programme un mode multijoueurs en ligne pour ceux équipés d'un bon débit... C'est tout et c'est vraiment très peu.


UN JEU POP CORN

Le gameplay est très banal, disons le tout de suite ! Rien de neuf depuis la série Medal of Honor ! Vous suivez bien souvent des chemins tout tracé, avec beaucoup de scripts, des décors qui ne se détruisent pas (ni même les vitres !!!!), le ciel figé…

Honteux sur une console next-gen ?! On pourrait le penser, mais l’ambiance du jeu est tellement exceptionnelle que çà passe sans problème ! Call of Duty est en effet un jeu d’ambiance "pop corn" !



Pas un moment d’ennuie dans ce jeu grâce à son ambiance exceptionnelle : Les scripts sont de très grande qualité, les situations variées et les bruitages, voix, gestion des particules (explosions, tirs, neige, feu, nuages de fumée…) vous plongent littéralement dans la partie comme jamais un FPS de guerre ne l'a fait. Tout ceci couplé à une IA plutôt bonne : les soldats se cachent, renvoient les grenades et scrutent vos mouvements.

Coté maniabilité c'est parfait, grâce à l'excellente manette de la 360 et à la fluidité absolue du jeu. On en oublie le couple souris-clavier des FPS sur PC. Le doom-like devient enfin quasiment aussi jouable sur console que sur pc.


PAS DE KIT MEDICAL !?

Un peu déroutant au début : la gestion de votre niveau de vie. Ici plus de barre de vie, ni de "Med Kit" auquels nous étions habitué ! Si vous êtes touché l’écran devient rouge, et vous devez vous mettre a couvert aussitôt pour récupérer, sinon vous risquez de perdre votre vie. Une fois planqué, vous récupérez en quelques secondes. Absurde et trop facile ? On le pense au départ, mais l’action est tellement soutenue que çà reste difficile (du moins a partir du mode Commando que je vous conseille dès la 1ere partie). Ce nouveau système n’est finalement pas plus absurde que la barre de vie (Récupérer sa vie instantanément en touchant un kit médical, n’est ce pas irréel également ?).


LA XBOX 360 EXPLOITEE DES LE LINE-UP ?

Oui et non. Le jeu fait honneur à la 360 si on considère que c’est simplement une copie de la version pc. Le jeu propose une fluidité exceptionnelle ! 60 img/sec en permanence, quelque soit la complexité de la scène ! Il faut voir les dizaines de soldats ennemis vous foncer dessus avec des nuages de fumée partout sans le moindre problème ! Impressionnant, voire jamais vu !! Les graphismes en HD sont magnifiques et dignes d'un gros jeu sur PC, et l'ambiance sonore de grande qualité.

On sent bien que la Xbox 360 "se ballade" avec ce jeu, ce qui nous promet certainement de très grands jeux à l'avenir avec beaucoup plus de détails et des moteurs physiques bien plus poussés. Au final un excellent jeu à posseder absolument si vous avez loupé Call of Duty sur PC. Le jeu est juste beaucoup trop court, un conseil : ne débutez pas au niveau de difficulté facile. Sans aucun doute possible le meilleur jeu du line-up de la console.
.

Suppos : 5/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : PRO EVOLUTION SOCCER 5 / PSP

Publié le par Dr Floyd

PRO EVOLUTION SOCCER 5
Support : PSP
Editeur : Konami
Dévelopeur : Konami
Année : 2005

PES est une adaptation très attendue sur PSP, c'est tout simplement le meilleur jeu de football jamais créé, et le football sur portable c'est jusqu'à présent le néant total (comment çà Fifa ?). On a donc hate de savoir si la PSP est capable de reproduire fidelement ce chef d'oeuvre de la PS2.

Il faut bien se mettre en tête avant tout qu'une console portable ne se prête pas à une pure simulation, les possibilités de contrôle et de confort de jeu n'étant pas les mêmes. Ne nous attendons donc pas à retrouver toutes les sensations "128 bits"...




















Ce qui frappe aussitôt dès le menu d'accueil : Le mode Ligue des Masters a disparu, bon on se dit que c'est pas trop grâve... Cependant pourquoi avoir supprimé toutes les coupes ? Vous devrez ainsi vous contenter de six championnats et d'un championnat internationnal ! Tout ceci est tout de même très léger ! Mais les limitations ne s'arretent pas là, attention c'est parti : suppression des challenges, un mode 'modifier' très réduit, un magasin PES ridicule, un seul et unique stade (!!!), plus de découverte de la formation adverse lors des choix stratégique de début de match, plus de commentaires lors des matchs (mais là c'est normal, la PSP n'aurait pas pu suivre avec son format UMD, et de toute façon les commentaires de PES sont à c....), seulement trois caméras, plus de ralentis de fin de match. Voilà je pense avoir cité l'essentiel des "oublis" !!!


Mais alors c'est une daube ce jeu !? Et bien non, car le principal est toujours là : le gameplay ! Le jeu est très agréable, les animations de bon niveau, le scrolling latéral légèrement "flou" est cependant acceptable, les graphismes exploitent plutôt bien la PSP, les joueurs restent correctement modélisés, et l'IA semble identique à la version 128 bits. Sur le terrain le jeu est donc excellent et sans concurrent. On attrape juste rapidement des crampes à positionner correctement les mains autour de la console !

On peut comprendre qu'il fallait supprimer quelques options par rapport à la version 128 bits, mais pourquoi avoir supprimé les coupes ? Et pourquoi un seul stade ? Quel dommage ! Cependant ce jeu est de loin le meilleur jeu de football sur console portable... en attendant mieux, beaucoup mieux, l'année prochaine.

SUPPOS : 4/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] NEED FOR SPEED MOST WANTED / XBOX

Publié le par Dr Floyd

NEED FOR SPEED : MOST WANTED
Support : Xbox
Éditeur : Electronic Arts
Année : 2005

Oh non encore une série Electronic Arts qui n'en fini plus ! Si ce jeu etait plutôt culte a ses débuts, il a dérrapé durant l'aire de la PS2 dans une mode "underground trod'laballe" complètement naze afin d'assurer un max de vente auprès du grand public. EA nous promet pour les 10 ans du jeu une version qui va nous réconcilier avec la série... Sacré EA... ils savent qu'ils font de la merde en général et ils assument !

Un scénario à deux balles, vous et votre caisse dans une ville où vous êtes libre de circuler comme vous voulez... un peu comme dans GTA sans pouvoir sortir de la bagnole et sans vie extérieure (merde pas de passants à écraser !)... Il Faudra participer à des courses pour gagner du fric, avoir de plus belles caisses, séduire les gonzesses et pour pouvoir affronter les 15 affreux Mad Max sans cervelle du jeu. La nouveauté, ou plutôt le retour aux sources, c'est la police qui risque de vous gêner dans vos délires autoroutiers, en vous obligeant à de folles courses poursuites. Fini aussi la mode "city-underground", ici la plupart des courses se font de jour et avec des virées "à la campagne". Ouf !


Point fort du jeu : l'ambiance "rapide & furieuse" façon série B avec un bande son assez rock. Entre les losers qui vous défient, les belles gonzesses, les ripoux de flics, et les belles caisses à customiser, y a pas à dire, on est plongé dans l'ambiance... A noter l'incrustation de personnes réelles dans les décors pixelisés, vraiment bien fait, qui rappelle les grandes heures des jeux pc du début des années 90 ou les jeux 3DO !



Coté réalisation, pas de piétons, la ville est morte, mais bon la console aurait eu peut-être du mal à suivre alors ne râlons pas... Les graphismes sont plutot jolis mais hélas le framerate est un peu bizzare (comme pour les versions underground). Le jeu est fluide sans vraiment l'être, avec beaucoup de légers ralentissements qui ne passent pas inaperçus... Mais globalement c'est acceptable (mieux que le tout mou Forza Motorsport par exemple). Le point fort de la réalisation reste les effets : effets de vitesse, la pluie, le soleil... c'est magnifique. On peut reprocher aux graphismes d'être trop répétitifs cependant, on a vraiment du mal à s'y retrouver dans la ville (heureusement il y a une map).

Coté gameplay, bon c'est de l'arcade, mais on reste un ton au dessus des ennuyeux Burnout 3 et 4 (ou l'ont peut conduire les yeux fermes !). La vitesse n'est pas exagérée comme dans Burnout (ou l'on croit jouer à Wipeout avec certains véhicules !). Le point faible ce sont les collisions ridicules... Mais là Burnout a fait très fort ! Enfin l'IA est quant à elle plutôt correcte.

Pour conclure, un Need for Speed qui nous réconcilie enfin un peu avec la série.... une ambiance "bien naze série B" réussie, qui fait un peu penser à un très bon jeu EA (si si) dans un autre genre : Def Jam Vendetta Underground....  Un meilleur framerate sur Xbox (on a ici l'impression d'un simple portage de la version PS2), des crashs plus poussés et des graphismes un peu plus variés, et le jeu aurait été une bombe vidéoludique.

SUPPOS : 4/6


Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST : MARIO KART DS / NINTENDO DS

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Nintendo
Support : Nintendo DS
Année : 2005



Mario est super débordé en ce moment, entre le tennis, le foot, le basket, le baseball... sans compter les "party"... Sauf que les jeux sont souvent un peu décevants. On attendait donc au tournant la star de la série Mario : MARIO KART sur la DS !


Mario Kart, vous connaissez forcement (ou alors vous etes un sacré bleu byte). Un concept simple, des courses de kart dans l'univers de Mario, avec des projectiles pour retarder l'adversaire. Une premiere version culte sur SNES, puis un bonne adaptation sur N64, une version GBA, bon qui faisait que qu'elle pouvait, une version Gamecube très jolie mais dont on attendait encore plus peut-être... Alors que vaut la version Nintendo DS ?




Nintendo a très bien bossé, rassurez vous ! De petites surprises vous attendent : Vous pouvez choisir un kart classique (comme à la bonne vielle époque) ou un kart loufoque (comme dans Double Dash) propre à chaque personnage. Fini les 2 personnages par Kart (ouf !). C'est aussi le retour des sauts et des dérapages un peu plus accessibles, quelques nouveaux objets à lancer, et une petite nouveauté sympa : "l'aspiration", pour les dépassements. Tout ceci nous donne un gameplay fabuleux, car contrairement aux apparences, ce jeu est hyper technique et permet une progression énorme et quasi permanente dans votre technique de conduite pour gagner des millièmes de secondes.

Coté réalisation, rien à dire, c'est aussi du très beau travail, la 3D est très fluide, et les graphismes corrects pour de la DS. Nous nous situons en fait très largement au niveau de la version N64. Et avec un "plus" génial : le double ecran, qui permet d'avoir soit la map du circuit, soit une vue du ciel de la course !

Coté coupes, il y a au départ 2 nouvelles coupes de 4 circuits chacun, et 2 coupes de circuits rétro (avec des adapatations de circuits des versions SNES, N64, GBA et Gamecube ! rhaaaaa). Vous pourrez au fil du temps débloquer 2 nouvelles coupes normales et 2 coupes rétro... Ce qui nous fait au total 32 circuits ! Du jamais vu ! Il y a bien sur les mini jeux et surtout le mode time trial, le mode culte, ou tous les fans du monde entier essayent de battre le record du monde du meilleur temps sur chaque circuit ! (Il suffit de voirs les sites encore actifs dédiés aux records sur Mario Kart SNES et N64 pour comprendre !).


Bref, Mario Kart reprend le meilleur de toutes les versions : meilleurs circuits, meilleur gameplay, meilleures options ! Je ne vous parle meme pas du mode multijoueurs (plusieurs consoles avec 1 seul jeu) et du mode wifi via internet qui vous permet de jouer avec le monde entier (une petite révolution). Un jeu culte et indispensable sur DS.



SUPPOS : 6/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST FLASH : OPERATION FLASHPOINT ELITE / XBOX

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Codemasters
Support : Xbox
Année : 2005


Le voici le voià enfin Operation Flashpoint sur Xbox avec on ne sait plus combien d'années de retard ! Enorme hit du PC il y a quelques années (2001 !) considéré alors comme la référence absolue en matière de simulateur de "p'tain d'guerre", il est de retour dans une version Xbox identique à la version PC, add-ons inclus. Un véritable simulateur de soldat "bitos bleu bite", avec possibilité de piloter des véhicules et même des hélicoptères. La grosse particularité de ce jeu, outre son réalisme poussé, est l'aire de jeu : immense, et sans "barrière", sans "couloir", sans scripts à gogo.


Vous voilà en liberté flanant au gré du vent dans les près... veinard !

Alors là attention : les newbies vont jeter le jeu par le fenêtre au bout de 5 minutes de test, tellement les graphismes des décors environnents sont ternes et moyens (par contre les soldats et les véhicules c'est plutôt pas mal). Des couleurs ternes et "délavées" qui vous mettent cependant dans l'ambiance, vous donnant l'impression d'être vraiment dans la merde ! Certes la Xbox peut mieux faire, mais il faut savoir qu'ici tout est misé sur la simulation et que le terrain de jeu est "sans frontière" sur des dizaines de km2... Devant vous l'horizon à perte de vue, et la possibilité d'aller où vous voulez, chose très très rare dans les jeux !!!! Petite déception : le framerate, déjà poussif à l'époque sur un pc moyen, il le reste sur Xbox, même si cela reste tout à fait jouable, le framerate restant constant. Avec une aire de jeu aussi grande sans chargement et un champ visuel énorme on ne s'attendait bien sur pas à un framerate 60 images sec ! Bon il est vrai que l'on espérait une refonte du moteur graphique (vu le temps de developpement !), c'est la déception de ce jeu. Bref, amateurs de spectaculaire, de graphismes qui pêtent, passez votre chemin, ici nous ne sommes pas là pour admirer les textures mais pour une p'tain d'guerre réaliste.

Tellement réaliste qu'une balle bien placée suffira à vous mettre à terre, vous n'êtes plus Rambo dans Call of Duty ou Medal of honor, mais un pauvre bleu bite qui n'a qu'un seul objectif : penser à tout, regarder partout, afin de revenir vivant. Même le plutôt réaliste Brothers in Arm se trouve relégué au titre de doom like pour fan de la petite maison dans la prairie. Revenir vivant... c'est pas gagné... les habitués aux jeux d'action cités juste avant risquent de vite se décourager, soit par la difficulté, soit par le manque de fun. Et pourtant en insistant on découvre un jeu terriblement réaliste et prenant qui vous plonge au coeur du combat. Tellement réaliste qu'il vous faudra parfois marcher longtemps dans la nature, vous faire conduire à l'arrière des camions, sans que rien ne se passe. Un vrai "+" qui permet de vous plonger dans la scène et de vous laisser le temps de réflechir sur le sens de la vie et la stupidité de la guerre ! De quoi acheter ensuite La Ligne Rouge en DVD...


L'hélico enfin ! je rentre à la maison retrouver Germaine !

On ne va pas refaire le test complêt d'un jeu qui date, il est vraiment identique à la version pc, l'IA est excellente et le passage de la souris à la manette s'est bien déroulé. Le pilotage des véhicules n'est pas trop aisé comme sur pc, mais bon on s'y fait.

Un jeu à réserver aux fans de Ghost Recon par exemple (en sachant que le réalisme est bien plus poussé encore), aux accros de jeux guerre soucieux de réalisme, aux fans de jeux intelligents (mais pas forcement très beaux), et aux fans de jeux offrant une grande liberté d'action !

Espérons une future version "next-gen" avec une refonte totale du moteur graphique, et là le nombre de suppos passera à 6 sans problème !

SUPPOS : 4/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST FLASH : CONKER LIVE & RELOADED / XBOX

Publié le par Dr Floyd

Editeur : Microsoft
Développeur : Rare
Support : Xbox
Année : 2005



UN JEU CULTE

En 2001, alors que la Nintendo 64 est à bout de souffle, un dernier jeu signé Rare fait son apparition : Conker Bad Fur Day. Un jeu absolument étonnant : grossier, bourré d'humour, de parodies, le tout sur une cartouche monstrueuse remplie de voix digitalisées ! On se demandait comment tout cela pouvait tenir sur une pauvre cartouche N64 !


Conker Bad Fur Day, 2001, Nintendo 64, un jeu cultissime


RARE CHEZ MICROSOFT

Une belle fin pour la Nintendo 64 et un jeu qui devient aussitôt culte, Rare confirmant sa réputation de concepteur de jeux d'exception. Et c'est étrangement à ce moment précis que tout dérape pour eux, car çà sera le dernier très bon jeu de Rare ! Après un passage très moyen sur la Gamecube de Nintendo, Rare sera absorbé par Microsoft pour développer en exclusivité sur la Xbox, ne pondant que 2 jeux en 3 ans dont ce remake de Conker ! En fait il y a une explication : Microsoft leur a confié une autre tâche : préparer l'arrivée de la Xbox 360...


LE RETOUR DE L'ECUREUIL ALCOOLIQUE !

Revenons à notre écureuil préféré pour ce remake Xbox. Au programme un mode solo reprenant la version N64 et un mode jeu réseau complet. Le mode solo est quasi identique à la version N64, avec des graphismes supérieurs bien sûr, l'écureuil étant merveilleusement modélisé avec un pelage plus vrai que nature.



Mais le problème de ce jeu est que c'est du déjà vu de chez déjà vu ! L'effet n'est plus du tout le même que sur N64 : un level design de jeu de plateforme banal, un gameplay ennuyeux et approximatif, des niveaux sans rapport les uns avec les autres et de nombreuses coupures pour les accès disque, fini le charme du support cartouche ! De plus ces chargements de données se font sur des écrans fixes qui coupent vraiment l'ambiance !

Reste l'humour décapant avec les excellentes parodies de films. Attention les voies sont en anglais, il faudra donc se taper les textes en francais dans des bulles. Le mode multijoueurs est assez sympa mais un peu fouillis (difficile de reconnaître les ennemis).

Bref, Conker sur Xbox est un remake "sans plus", peu immersif, un peu dépassé de par son gameplay approximatif et son level design haché. Autant jouer à la version N64 qui paraissait vraiment magique en 2001 du fait de la "taille" de la cartouche et du sursaut d'une N64 que l'ont croyait alors morte. 

SUPPOS : 3/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

TEST FLASH : VIRTUA TENNIS WORLD TOUR PSP

Publié le par Dr Floyd

VIRTUA TENNIS WORLD TOUR

Editeur : Sega
Support : PSP
Année : 2005

Virtua Tennis était une adaptation très attendue sur PSP du chef d'oeuvre de la Dreamcast sorti en 2000. Seulement les années ont passé depuis... Et ce remake est sans surprise : c'est du Virtua Tennis classique, avec son gameplay hyper accessible. Alors arnaque ou jeu indispensable ?

Nous allons plutôt dire jeu destiné aux fans car en fait rien de meilleur n'est sorti depuis 2000 : une version de Virtua Tennis sur PS2 plus moche que sur Dreamcast, un Smash Court Tennis de Namco pas vraiment supérieur et un Top Spin un peu ennuyeux...



La réalisation est vraiment du niveau de la PSP, impeccable, belle, 100% fluide, avec un seul défaut : les "freeze" lors de l'annonce digitalisée des scores ! Comment SEGA a pu laisser passer çà ?! Le gameplay et les options sont identiques, on retrouve le World Tour, rien de neuf à signaler.

Je pousserai quand même mon coup de gueule habituel contre les jeux de tennis : le gameplay truqué qui empêche quasiment la balle de sortir en fond de court ou sur les cotés, et même d'aller dans le filet ! C'est absolument frustrant de se rendre compte qe l'ont joue à un jeu assisté ! Quand on voit que dans le monde réel les joueurs font sans arrêt des fautes directes ! Même si c'est un jeu d'arcade ce n'est pas une raison.

Virtua Tennis fut un très bon jeu en 2000, mais aujourd'hui il est dépassé... mais dépassé par rien en fait ! Alors bon si vous êtes vraiment un fan de tennis et d'arcade, achetez le... Sinon jouez plutôt à Pong avec un ami : c'est bien plus fun et convivial !

SUPPOS : 3/6

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] PRO EVOLUTION SOCCER 5 (PS2, XBOX)

Publié le par Dr Floyd

PRO EVOLUTION SOCCER 5
Support : PS2
Existe également sur Xbox
Éditeur : Konami
Sortie : 2005

PES-5.jpg

Konami qui se paye Henri et Drogba en couverture de PES 5... Ca s'annonçait donc bien pour le retour du "Messie"... Hélas nouvelle déception : de très nombreuses licences manquent, c'est donc reparti avec les faux noms de joueurs, de clubs, les faux maillots, et les fausses compétitions internationales... L'essentiel n'est certes pas là, mais bon quand même !


Les modes de jeux étant toujours les mêmes (les menus et les musiques d'intro sont de meilleure qualité quand même) passons directement au gameplay ! Et bien celui-ci a encore été amélioré avec une physique de la balle encore plus poussée et une décomposition des mouvements de joueur encore plus réaliste ! Le jeu est un peu plus lent qu'avant, ceci afin de le rendre encore plus proche de la réalité. Aussi les frappes, les têtes et les reprises de volée sont un peu plus efficaces. Balle au pied il est plus facile de protéger son ballon et de dribbler l'adversaire juste avec le stick gauche. De petites modifications de gameplay qui vous demanderont un petit temps d'adaptation.

PES-5-002.jpg

Le jeu a gagné en difficulté, les defenses sont très fortes, et peut-être même un peu trop car il devient difficile de marquer ! C'est peut-être le petit défaut du jeu. Aussi les gardiens ne font quasiment jamais de "conneries", énervant.... Dernier petit repproche : L'arbitre siffle beaucoup plus (trop même) et il y a vraiment beaucoup de hors-jeux.

Coté réalisation, rien de neuf, les animations toujours au top, les graphismes toujours identiques, quelques effets de zoom sur des spectateurs modélisés en 3D ajoutés, mais un public toujours aussi horrible graphiquement !!! Ça fait vraiment moche sur certains zooms ! On peut comprendre que cette partie soit sacrifiée afin de tout baser sur le gameplay (mais bon sur Xbox avec la mémoire 2x supérieure Konami aurait pu faire un petit effort). Les ralentissements du 4 ont disparus sinon.

Coté commentaires c'est toujours aussi lamentable... On se demande comment Konami peut laisser passer çà ! Non seulement ils sont moyens, de plus ils semblent buggés et mal traduits par moment !!!
A noter des accès disque très rapide sur Xbox, c'est vraiment agréable.

PES reste le meilleur jeu de foot au monde. Malgré quelques petits défauts il devient aussitôt culte et indispensable pour tout fan de football. FIFA 2006 de EA SPORT$ peut aller se rhabiller.

SUPPOS : 5,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

<< < 100 101 102 103 104 105 > >>