1044 articles avec tests

[TEST] Lollipop Chainsaw / Xbox 360

Publié le par Dr Floyd

LOLLIPOP CHAINSAW

Support : Xbox 360

Existe également sur PS3

Éditeur : Warner Interactive

Développeur : Grasshopper Manufacture

Sortie : 15 juin 2012

lollipop-chainsaw-boite.jpg

Testé avec le support de Gamoniac




On attendait avec impatience la nouvelle création du fou furieux Goichi Suda, le géniteur du déjanté No More Heroes, jeu totalement "free-style" mais à la réalisation 3D poussive sur Wii. Et après le plutôt déroutant Shadows of the Damned il s'attaque à un jeu de zombies qui s'annonce lui aussi totalement délirant... pour notre plus grand plaisir !



Rhaaa No More Heroes, quel rafraîchissement vidéoludique ! Un vrai jeu d'auteur qui se lâche sans retenue (des fans de retrogaming de plus !). Bref, un type de jeu très rare au milieu des daubes intersidérales des gros éditeurs génériques. On espère ainsi retrouver cet esprit dans Lollipop Chainsaw où vous incarnez une lycéenne, la pom-pom girl Juliet Starling, qui fête ses 18 ans. Sauf que tout va dégénérer avec les étudiants de son lycée qui se transforment soudainement en zombies ! Chouette.

lollipop-001.png

Mais pas de soucis, car en fait Juliet a une vie cachée, elle est aussi chasseur de zombies quand elle a 5 minutes à perdre ! Pas de bol, son petit copain va se faire mordre en voulant l'aider. Sauf que Juliet le sauve en le décapitant à la tronçonneuse (si si !!!!) et en maintenant sa tête en vie (tête non encore contaminée) attachée à sa ceinture !!!! Bref, le ton est donné, ce jeu est totalement barré ! Tant mieux.

lollipop-002.png



Question gameplay, nous avons affaire à un vrai beat'em all 3D, où Juliet progresse dans des "couloirs" massacrant par centaines les hordes de zombies, puis rencontre un boss dont il faut trouver le point faible. C'est tout à fait classique.  Sauf que c'est ultra-violent et en même temps très drôle car surréaliste et totalement arcade. On s'éclate vraiment à virevolter et à découper les zombies en morceaux de différentes manières !

Les commandes sont assez simples, même si il y a de la technique à maîtriser et quelques combos à découvrir. C'est certes très répétitif, mais comme je vous le dit, pour moi c'est un jeu d'arcade, et on est là pour se défouler. Et puis avec la mise en scène géniale et l'humour made in Suda, on a franchement pas le temps de s'ennuyer, à moins d'être un coincé du pixel. Bon ok ok, c'est peut-être moins inspiré que No More Heroes artistiquement parlant, car finalement très ressemblant sur le fond, mais très sympa quand même.


lollipop-003.png


Le jeu n'est pas bien difficile en "normal" mais vous pouvez monter le niveau. Le défaut principal pourrait être sa durée de vie, un bon joueur, et même un moyen, risque de parcourir les 6 (longs) niveaux en 5 heures maxi. Sauf qu'il y a des bonus (scoring, classement mondial, course aux médailles, contre la montre), mais bon pour cela il fait aimer la "rejouabilité", ce qui n'est pas le cas de tout le monde, les jeunes d'aujourd'hui ne pensant qu'à une chose : finir le jeu le plus vite possible et passer à un autre.

lollipop-004.png

Il fallait s'en douter, techniquement ce jeu n'est pas digne des dernières productions sur Xbox 360, c'est très linéaire, un peu rigide, les décors manquent de détails et il y a des soucis de caméra parfois... mais on s'en tape car la patte artistique fait vraiment la différence. Les personnages en cel-shading sont très réussis, la mise en scène de haut vol, la présentation soignée, avec des clins d'oeil sympa, les menus pop-art géniaux et la bande-son pop/hard-rock 80' très sympa.



Lollipop Chainsaw est un beat'em all très fun, et même poilant, peut être répétitif mais quand on aime l'arcade ce n'est pas un défaut ! Certes il est techniquement moyen, mais le côté artistique compense très largement ! On sent bien que les créateurs du jeu sont de vrais passionnés qui ne bossent pas à la chaîne et qui font plutôt ce qui leur passe par la tête. Un vrai cadeau vidéoludique que l'on déguste comme Juliet déguste ses sucettes. A posséder !



SUPPOS : 5,5/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

seal of quality

 

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Deadlight / XBLA

Publié le par Dr Floyd

DEADLIGHT
Support : XBLA
Éditeur : Microsoft
Développeur : Tequila Works
Sortie : 1er août 2012
[Le site du jeu]

deadlight-box.jpg

Surfant sur la vague du succès de Shadow Complex, voici un nouveau jeu de plateforme 2D-3D aventure-action sur XBLA. Ne comptez pas sur un scénario très original : un virus a contaminé la Terre et transformé les gens en zombies... et figurez-vous que, une fois de plus, vous faites partie des rares survivants !

Vous êtes Randall Wayne et vous partez à la recherche de votre famille située dans la zone sécurisée de Seattle. Sauf qu'avant tout, il y aura pas mal d'obstacles à franchir. Fans de 28 jours plus tard (mon film de zombies préféré) ce jeu vous est destiné ! Une histoire donc très simple mais une ambiance angoissante.


deadlight.jpg

Attention, ce jeu est avant tout un jeu de plateforme au gameplay 2D, façon Prince of Persia ou Flashback, vous pouvez marcher, courir, sauter, vous agrippez, tomber dans des pièges... Plateforme avec un aspect casse-tête prononcé (avec caisses à déplacer par exemple). Fans de beat'em all passez votre chemin, ici on passe son temps à fuir les zombies. Et c'est là qu'on est un peu perdu : ambiance survival mais jeu de plateforme avant tout avec points de sauvegarde : on a le c... entre deux chaises ! Mais rassurez-vous vous allez pouvoir vous faire quelques zombies car vous allez trouver des armes... mais pas question d'être bourrin, les munitions sont très limitées, à vous de bien réfléchir donc.

deadlight-002.jpg

La réalisation est assez particulière, très sombre, avec un personnage en ombre chinoise façon Limbo. A jouer dans la pénombre sinon on y voit pas grand chose ! Les environnements 3D sont très beaux et détaillés, les animations superbes, et la bande son très bonne : musiques stressantes et doublages (anglais) sympa.  Le soucis de ce jeu c'est sa durée de vie : il suffit de 3 à 4 heures pour le terminer, le challenge n'étant pas très relevé, et la replay value est quasi nulle... Attention pour ceux qui ont un disque limité : le jeu fait près de 2Go, ce qui est assez énorme.


Deadlight est un très bon jeu de plateforme 2D, entre Flashback et Limbo. Il a ses défauts, très classique, et une durée de vie très courte (mais n'oublions pas que nous sommes sur le support XBLA). C'est un jeu d'ambiance qui risque fort de plaire énormement aux fans de zombies, et ils sont nombreux.


SUPPOS : 4,5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Theatrhythm: Final Fantasy / 3DS

Publié le par Ryo Hazuki

THEATRHYTHM: FINAL FANTASY
Support : Nintendo 3DS
Éditeur : Square Enix
Développeur : Indies Zero
Sortie : 6 juillet 2012

theat-box.jpg

Quoi de mieux pour fêter les 25 ans d'un mythe que de vouloir toucher ses fans ? 25 ans, de quoi gagner le gros lot et de quoi rendre beaucoup de gens heureux. Comment faire cela ? Proposer une blinde de DLC et frapper dans les émotions que les joueurs ont ressenti à l'époque de leur première partie dans les différents épisodes principaux de la saga. Tel est le but avoué de ce Theatrhythm Final Fantasy.


"Un jeu de rythme ? Un truc de japonais ça...". C'est le moins que l'on puisse dire. Si les japonais sont friands de RPG et que la sortie d'un Final Fantasy (et d'un Dragon Quest) est, aujourd'hui encore, un évènement majeur au Japon, ils restent extrêmement attachés aux spin-off et sont adeptes des jeux de rythmes en général. En gros, les japonais sont cool.

theat-001.jpg

Il me semble d'ailleurs important de signaler que si le jeu est sorti chez nous, il était clairement destiné au marché nippon avant tout. La demande était juste très forte au delà de l'archipel. Si les textes ont été traduit (en anglais uniquement), les vidéos ainsi que les versions des morceaux sont en japonais ! Bon, ça ne gêne pas quand on se tape la magnifique Suteki da ne (ce jeu de mot olol) mais cela pourra déranger les joueurs qui ne connaissent que la version occidentale de Melodies of Life, par exemple.

Il ne faudra pas non plus vous surprendre à trouver des fautes d'orthographes ; le jeu semble vraiment avoir été localisé à la va-vite mais, honnêtement, tout est compréhensible et les textes au Final (olol), on s'en bat les clochettes.

theat-002.jpg

Avant toutes choses, vous devez savoir que le jeu regroupe les aventures du premier Final Fantasy (1987) jusqu'au merveilleux Final Fantasy XIII (2009). Même si je regrette qu'il n'y ait pas la présence du sous-estimé Final Fantasy X-2, j'ai été heureux de voir que Final Fantasy XI était de la partie.

Ainsi, comme dans un Final Fantasy plus classique (comprendre : en mode jeu de rôle), vous allez devoir constituer une équipe. Vous aurez le choix, à la base, entre treize personnages qui, vous l'aurez deviné, sont l'un des protagonistes principaux de chacun des treize épisodes. Chacun de ces personnages aura des capacités et des caractéristiques qui lui seront propre. Il est aisé de déduire que si Cloud aura beaucoup de force, Terra, elle, aura surtout beaucoup de magie.

theat-003.jpg

Il y a un aspect RPG car, tout comme dans les épisodes Dissidia, le jeu conte l'histoire de la lutte du Bien (Cosmos) contre le Mal (Chaos) en mettant en scène la lumière du Cristal de la Mélodie qui emplit le monde de son harmonie. Ainsi, à travers les divers morceaux du jeu, vous gagnerez de la Rythmia, l'onde musicale qui emplit toute chose, afin de redonner l'éclat au Cristal. Comme ils disent, une "quête mélodique".

Vous aurez plusieurs modes de jeux mais je préfère vous faire découvrir seulement le mode "principal", le mode Séries. A vous de parcourir le mode Challenge (c'est sur ce mode que porte la démo du jeu) et, surtout, le mode Chaos Shrine. A travers ce mode, vous allez jouer cinq musiques à la suite d'un épisode précis. Ces cinq musiques constituent cinq étape. Si les étapes Ouverture et Conclusion sont assez raté, les trois autres valent vraiment le détour et c'est à travers celles-ci que vous gagnerez, en plus de la Rythmia, de l'XP pour vos personnages ainsi que des objets divers.

teath-004.jpg

Parmi ces trois étapes qui ne se jouent pas tout-à-fait de la même manière, on trouve les BMS (musique de bataille) dans lesquelles vous affronterez différents Streumon, les FMS (musique de terrain) qui sont des morceaux de voyage plus tranquille et surtout les EMS (musique de cinématique) qui montrent des évènements important de chaque jeux, cela pour donner beaucoup d'émotion aux joueurs. Et ne croyez pas que les cinématiques de Final Fantasy XIII ne tournent pas sur la 3DS, elles sont fluides en plus d'être d'excellentes qualités.

Avec énormément de bonus à débloquer, une durée de vie conséquente, une difficulté superbement dosée, un gameplay jouissif (osef de le détailler, essayez la démo plutôt), des musiques plutôt bien choisis, seul l'aspect DLC fait de l'ombre au tableau (le tarif final est plutôt douloureux sachant qu'il y en aura très certainement d'autres à venir). Sélection 'coup de cœur Ryo Hazukienne', sûrement mon jeu de l'été, peut-être même mon Game Of The Year pour la Nintendo 3DS !

SUPPOS : 4/6

suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

[SPEEDTESTING] Rayman Origins / PS Vita

Publié le par Dr Floyd

RAYMAN ORIGINS

Support : PS Vita

Existe également sur PS3, X360, Wii, PC

Éditeur : Ubisoft

Sortie : 22 février 2012

rayman-PS-VITA-boite.jpg


Speedtesting de 1h avec le support de RueduCommerce

Tout a été dit sur Rayman Origins, le renouveau du jeu de plateforme sur consoles de salon (autre que Nintendo bien sûr qui n'a pas de leçons à recevoir avec Mario, Kirby et autres DK Returns), avec son gameplay bien réglé et son moteur graphique 2D fabuleux. Qu'en est-il de l'adaptation du jeu sur une PSVita qui peine à convaincre ? Le Doc va-il enfin dire du bien d'un jeu PS Vita ? LOL



Et bien c'est tout simplement un portage 100% identique aux versions consoles de salon, avec juste la disparition du mode coop, et l'ajout de petites broutilles (comme la course contre fantômes, des reliques à dénicher...). Heureusement pas de fonctions casuales tactiles et gyroscopiques (ouf !), juste la possibilité sympa de zoomer et dezoomer en pinçant l'écran, même si ça sert à rien. Les niveaux sont donc 100% identiques, donc toujours aussi réussis, avec beaucoup de choses originales et variées, pas le temps de s'ennuyer. Le challenge est aussi le même, pas extrêmement difficile (pas de game over, check points) mais nécessitant une bonne concentration.

rayman-PS-VITA-screenshot.jpg



Techniquement, soyez rassuré, c'est l'égal de la Game Boy... Mais non j'déconne, c'est vraiment l'égal des versions salon, gameplay toujours aussi efficace, jeu toujours aussi beau, vivant, coloré, fluide (même si par moments on sent que c'est un peu juste, mais je chipoooote), avec de superbes musique, bref c'est un véritable régal. Perso je regrette juste un peu l'aspect "flash" du look des personnages, moins flagrant cependant ici que sur le grand écran du salon. Et un point important (tant la PSVita nous déçoit sur ce point) : les temps de chargements sont tout à fait correct.



Bref, si vous connaissez déjà Rayman Origins, vous allez rejouer exactement à la même chose, à vous de voir si l'investissement en vaut la peine. Par contre si vous n'avez jamais testé vous pouvez foncer, c'est à mon avis le tout meilleur jeu de la PS Vita actuellement. Le possédant déjà sur Xbox 360 j'ai décidé de me le prendre en double sur PS Vita. Oui, je dis du bien d'un jeu Ubisoft et de la PS Vita, c'est dingue le Doc est corrompu.



SUPPOS : 5,5/6

(si vous découvrez le jeu)
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

seal of quality

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Blazing Star / iOS

Publié le par Dr Floyd

BLAZING STAR
Support : iOS
Existe également sur Android / Portage de la version Neo Geo
Développeur : DotEmu
Éditeur : SNK Playmore
Sortie : 26 juillet 2012


blazing-star-ios.jpg

Blazing Star est l'un des shoots mythique de la Neo Geo, un superbe shoot'em up traditionnel, à l'ancienne, datant de 1998. Et cela reste étonnant de le voir débouler aujourd'hui sur iOS ! Je ne peux résister à l'envie de le tester dans mon canapé sur ma tablette iPad.

Le portage est très bon, le jeu étant totalement identique au jeu original (encore heureux me direz vous !). Le système de commandes tactile choisi est le touché relatif, comme dans les jeux Cave sur iOS, et c'est assez efficace. Pour preuve, dès la première partie j'ai passé sans encombre le stage 1, prouvant ainsi que ce n'est pas injouable ! Par contre je suis d'accord pour dire que ce n'est pas très agréable, mais on ne peut faire mieux de toute façon !

blazing-star-001.jpg

Le jeu se joue essentiellement avec un bouton, pas d'autofire (ouf), il faudra donc tapoter de l'autre coté de l'écran pour shooter. Vous engrangez de l'énergie (façon R-Type) en laissant le bouton appuyé, et si vous pressez B durant la décharge d'énergie celle ci sera décuplée. Un shoot simple et efficace.

Bon par contre il faut savoir que ce jeu n'est pas bien difficile (ce qui permet aussi de le rentre jouable sur ce support !). Beaucoup considèrent d'ailleurs sur NeoGeo que c'est le gros défaut du jeu : il est trop facile. Heureusement il y a 4 niveaux de difficultés pour corser les choses. Aussi une option Mission (stage select) est disponible pour vous entraîner, ainsi qu'un mode multijoueurs bluetooth et un classement mondial des meilleurs scores (très motivant !).

blazing-star-002.jpg


Techniquement, en restant dans la logique Neo Geo bien sûr, c'est superbe : des graphismes très détaillés et colorés, des effets assez impressionnants, avec des sprites pré-modélisés en 3D, des musiques excellentes, même si globalement le jeu manque un peu de charisme je trouve. Je ne le place pas dans les meilleurs shoots rétro, mais d'autres oui, c'est selon les goûts. Après le support n'est certes pas idéal, mais vu que c'est jouable, que le prix est ajusté, et que surtout cela reste étonnant d'y jouer aujourd'hui sur une tablette de quelques mm d'épaisseurs alors qu'en 1998 ce jeu faisait baver... franchement si vous avez un iPad ou un iPhone lâchez-vous !

 

En attendant (je l'espère) le port du vrai meilleur shoot'em up Neo Geo sur iOS (Last Resort) Blazing Star est un très bon shoot rétro pour ce support, si du moins vous acceptez l'idée de jouer à ce jeu en tactile, et pourquoi pas car cela reste jouable, et le prix raisonnable. Il n'y a pas beaucoup mieux dans le genre sur ce support ! Et si ça peut permettre aux jeunes geeks de découvrir les shoots ancestraux et leur prouver que c'est bien mieux que les manics de Cave...

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Kingdom Hearts 3D: Dream Drop Distance / 3DS

Publié le par Dudule (avec l'aide de Dr Floyd)

KINGDOM HEARTS 3D: DREAM DROP DISTANCE
Support : Nintendo 3DS
Éditeur / Développeur : Square Enix
Sortie : 20 juillet 2012

kingdom-hearts-3D.jpg

Les jeux Kingdom Hearts sont quand même très particuliers dans leur concept et dans leurs scénarios. Un RPG Dingo, mélange improbable de Final Fantasy et de Walt Disney avec un scénario tordu difficile à suivre ! D'ailleurs tonton Floyd n'y comprend rien lui-même et m'a filé le jeu à tester. A priori c'est la suite de l'opus Birth by Sleep de la PSP.

Ici Sora et Riku se font aider par le magicien Fantasia pour libérer Aqua du monde des ténèbres. Ils vont ainsi devoir traverser différents mondes de Disney afin de progresser dans leurs capacités et leur maîtrise de la Keyblade. Ces différents mondes sont : Tron, Les Trois Mousquetaires, Fantasia, Notre-Dame et Pinocchio, et un dernier niveau surprise (je n'en suis pas encore là). Voilà le programme. Et ils vont traverser ces mondes non pas ensemble mais de manière individuelle. Et oui vous allez devoir faire chaque niveau deux fois !!! Où comment prolonger artificiellement la durée de vie d'un jeu ?

kingdom-hearts-3D-001.png

Vous allez pénétrer chaque nouveau monde via une phase de tir psychédélique 3D assez peu passionnante, mais qui plaira surement aux fans de scoring. Les combats se jouent comme sur PSP, entre coup d'épées et coups spéciaux, avec des boss titanesques. Sauf qu'ici vos alliés ne seront plus des personnages de Disney ! Vous allez vous faire aider lors de ces combats par des esprits/créatures improbables et délirants (façon Pokemon) que vous allez créer. Ne vous fiez pas à leur taille ou leur agressivité, il n'y a aucune réelle logique. Ces créatures vous permettront de lancer de super-attaques et de vous accorder des bonus spéciaux. Des combats très bien réglés, mais pourquoi avoir recaler les personnages de Disney au second plan ??!!

kingdom-hearts-3D-002.png

kingdom-hearts-3D-003.png

Autre chose très étonnante, vous allez être obligé de passer de Riku à Sora, ou inversement, en fonction d'une barre de sommeil. Et vous pouvez être stoppé en plein milieu d'un combat pour changer obligatoirement de personnage ! Et pire : lorsque vous y reviendrez, vous devrez recommencer le combat au début. Bref, étrange sentiment de jouer 2 parties en même temps, sans réellement pouvoir maîtriser chaque "sauvegarde"...

kingdom-hearts-004.png

kingdom-hearts-005.png

Techniquement c'est assez fabuleux, c'est pour moi le plus beau jeu de la 3DS (bon ok je ne les ai pas tous testé !). Graphismes au top, jeu ultra fluide (pour faire plaisir au Doc), de belles couleurs, avec une option 3D Relief bien maîtrisée. Comme souvent c'est la caméra qui s'emballe un peu surtout contre les boss, mais on fait avec. Point positif (si on veut) : c'est compatible avec l'absurde second stick optionnel de la 3DS que je n'ai pas (note du testeur : le Doc m'a obligé à dire que ce stick est absurde). Pour la musique rien à dire, elle est fabuleuse comme toujours, avec une mention spéciale au monde de Fantasia. A noter sinon que si le texte est en français, les voix restent en anglais, et c'est peut-être mieux ainsi !

Beaucoup de défauts dans ce Kingdom Hearts, dont trois gros : des niveaux à faire deux fois (et peu nombreux), le passage arbitraire d'un personnage à l'autre, et les alliés qui ne sont plus des personnages de Disney. Et malgré cela j'aime bien ce jeu, car il est magnifique visuellement, avec une musique somptueuse, des combats très sympa, et puis j'adore l'univers Disney. Pas le meilleur jeu de la série donc, mais le plus beau (et merci au Doc de m'avoir aidé pour la rédaction de ce test).

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Tony Hawk's Pro Skater HD / XBLA

Publié le par Dr Floyd

TONY HAWK'S PRO SKATER HD
Support : XBLA
Éditeur : Activision
Développeur : Robomodo
Sortie : 18 juillet 2012

Tony-hawk-HD-box.jpg

En 1999 Tony Hawk's révolutionne sur PSOne le jeu de skate avec un gameplay vraiment génial. J'ai vraiment adoré y jouer sur Dreamcast perso. La mode étant aux remakes HD (pour combler le vide créatif ?) Activision nous sort en démat' le meilleur des deux premiers opus... et on ne va pas cracher dans la soupe, nostalgie oblige !

Si Tony Hawk's était une licence phare au début des années 2000 elle est vite tombée dans la médiocrité et le jeu de kéké à partir du 4ème opus. La série s'est alors vite essoufflée au point d'être quasi abandonnée à l'arrivée du SKATE de EA qui a défoncé le pauvre Tony pour un jeu beaucoup plus réaliste et attractif... Mais revenons à 1999-2000 quand Tony Hawk's était un fameux jeu de skate arcade (et le skateur une très grosse star !).

tony-hawk-HD-001.png

Le meilleur des 2 premiers opus est donc ici compilé. Le lifting HD n'est pas du foutage de gueule car les différents niveaux ont été re-dessinés (tout en restant identiques). Au total seulement 7 environnements mais qui vous feront verser une larme de nostalgie, entre Warehouse, Downhill Jam ou encore l'Ecole. Cependant le framerate, même si suffisant, n'est pas en 60 img/Sec... étonnant pour un jeu qui met en scène 1 skateur et un environnement non animé ! Niveau musical, on retrouve 7 morceaux de l'époque mélangés avec 7 morceaux modernes... Hélas pas de Rage Against The Machine !!!

tony-hawk-HD-002.png

A cette époque on ne fait pas encore dans le kéké-gaming et donc le jeu va à l'essentiel : on vous balance dans un environnement, à vous de réaliser les objectifs pour passer au suivant. Ces objectifs sont toujours les mêmes : collecter des objets, des lettres, réaliser certaines figures, faire un certain nombre de points... Et le truc chiant c'est qu'il est impossible de s'arrêter pour descendre de sa planche et regarder l'environnement, tout comme on ne peut contrôler la caméra pour visionner autour de soit, donc c'est souvent galère pour trouver les fameux objets/objectifs. Pour contrer cette difficulté une map est désormais disponible. On aurait préféré la possibilité de descendre de la planche... mais bon ça ne serait plus vraiment le même jeu ?

tony-hawk-HD-003.png

Autres possibilités : jouer avec votre avatar, jouer en mode scoring pour publier vos scores (très motivant !), et deux nouveaux modes que je vous laisse découvrir. Le online n'est pas oublié avec 3 modes de jeu : Trick Attack, Graffiti et Skate Libre. Hélas pas de possibilité de jouer à plusieurs en local, alors qu'on pouvait à l'époque bordel de sprite !

 

Même si le jeu fait un peu daté, le remake HD est réussi, c'est un vrai portage et non un foutage de gueule comme on le voit parfois, et puis l'effet nostalgie fait vraiment son effet ! On est content de retrouver les environnements de l'époque et ce gameplay arcade efficace qui nous replongent 12 ou 13 ans en arrière.    

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST FLASH] The Ratchet & Clank Trilogy / PS3

Publié le par Dr Floyd

THE RATCHET & CLANK TRILOGY
Support : PS3

Éditeur : Sony
Développeur : Idol Minds
Sortie : 6 juin 2012

ratchet-clank-box.jpg

10 ans que la série Ratchet & Clank existe, et pour fêter ça Sony nous "offre" un lifting des trois premiers épisodes de la PS2 (les meilleurs) développés à l'origine par Insomniac.

Un lifting qui propose le minimum syndical : un lissage HD "et pi c'est tout " ! Cependant la différence est vraiment conséquente et on en oublie que ce sont des jeux PS2 à l'origine. Il faut dire qu'à l'époque techniquement ces jeux impressionnaient sur le monolithe noir. Le jeu reste totalement fluide et c'est très agréable à regarder. Seules les cinématiques un peu has-been rappellent l'âge de la série. En dehors de la HD, aucun bonus particulier si ce n'est une 3D stéréoscopique ainsi que les trophées. Vraiment léger les cadeaux bonux ! Sinon l'aspect sonore très entraînant n'a pas été retouché et reste excellent avec un doublage correct même si les voix ne semblent pas trop adaptées.

ratchet-clank-001-copie-1.jpg

ratchet-clank-002.jpg


Nous n'allons pas re-tester ces jeux de plateforme/beat'em all très agréables qui mettent en scène un Lombax et un petit robot style "Nono le petit robot" qui voyagent de planète en planète, avec des armes, outils et gadgets variés. Le second opus fait dans la variété avec des courses, du shoot, du combat en arène.... avec beaucoup plus de gadgets délirants. Quant au troisième opus sa particularité est son mode multi jusque 8 en ligne ou 4 en écran splitté.


Si vous êtes ultra fan de Ratchet & Clank vous prendrez plaisir à rejouer aux 3 opus en HD malgré l'absence de bonux, le lissage étant très réussi. Ceux qui ne connaissent pas peuvent se laisser tenter par cette compilation de jeux de plateforme qui propose un gameplay assez fun et varié.

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST FLASH] Frogger : Hyper Arcade Edition / XBLA

Publié le par Dr Floyd

FROGGER : HYPER ARCADE EDITION
Support : XBLA
Existe également sur PSN et WiiWare
Développeur : Zombie Studios
Éditeur : Konami
Sortie : 11 juillet 2012

Frogger est une référence absolue des débuts de l'arcade et fait parti des jeux légendaires, aux côtés de Pac Man, Space Invaders ou Donkey Kong. Cette réadaptation ose s'appeler 'Hyper Arcade Edition'... Un hyper jeu d'arcade ?! Très osé quand on voit comment les développeurs massacrent nos jeux ancestraux préférés ! Voyons voir...

Si vous avez connu le jeu au début des années 80 en arcade ou sur Atari 2600 vous connaissez bien le principe hyper simple du jeu : vous dirigez une grenouille sur un écran fixe qui doit traverser la route sans se faire écraser puis une rivière sur des rondins sans tomber dans l'eau. Pas de boutons, juste 4 directions. Simple, fun, addictif.

frogger-hyper-arcade-001.jpg

Vous pouvez ici rejouer au jeu original avec différentes options graphiques : '8 bit' très réussi, 'future' très moche, 'hyper' dans le style "Tron" (boof) et Karaoké (rebof), le tout avec différentes musiques au choix dont l'originale remixée. A noter que des modes Contra et Castlevania sont à débloquer (voilà qui va nous motiver !). Le mode 8 bit est franchement visuellement très sympa et ne dénature pas du tout le jeu original.


frogger-hyper-arcade-002.jpg

Alors bien sûr cette version ne s'arrête pas au "classic mode", il y a 7 autres types de jeux comme par exemple le très difficile Twin Frogger ou vous contrôlez 2 grenouilles à la fois, un mode où il faut reproduire une figure en passant sur des cases, et des modes jouables à 4 comme le Deathmatch Arena ou le Lady Frog Rescue (pour capturer des femelles... bounga bounga !), bref il y a quand même de quoi s'amuser un moment !

Le jeu original classique ou relooké, des modes de jeu nombreux, des parties addictives, une bonne ambiance, ce Hyper Arcade Edition est une bonne petite surprise pour fêter les 30 ans de notre grenouille préférée. On regrettera juste un peu le prix de lancement trop élevé.

SUPPOS : 3/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article

[TEST] Beat the Beat Rhythm Paradise / Nintendo Wii

Publié le par Dr Floyd

BEAT THE BEAT RHYTHM PARADISE
Support : Wii
Éditeur/Développeur : Nintendo
Sortie : 6 juillet 2012

beat-the-beat-box.jpg

Véritable petite surprise sur Nintendo DS, Rhythm Paradise a su s'imposer comme le meilleur jeu de rythme musical sur console, ceci malgré son aspect "flash" hyper dépouillé. J'étais franchement curieux de tester cette version Wii fraîchement débarquée qui pourrait s'avérer géniale lors de soirées "apéro".

Et le concept est ici 100% identique à la version DS avec 50 mini-jeux, ou défis, hyper faciles à jouer.... mais hyper difficiles à maîtriser car il faut avoir le bon tempo ! Car maîtrise, tu dois avoir Luke ! Tout est question de concentration sur ce jeu. Les épreuves sont en fait toutes plus débiles les unes que les autres, mais c'est justement ça qui est génial : concentration extrême et bonne humeur permanente, c'est le savant mélange proposé par Nintendo.

beat-the-beat-001.jpg

beat-the-beat-002.jpg

Difficile d'expliquer le gameplay basé sur le tempo, et en même temps très simple, c'est encore plus facile que sur DS : tout se joue uniquement avec 2 boutons, A et B ! Il y a un mini-tuto à chaque épreuve (que l'on peut aussitôt zapper). Vous pouvez aller jusqu'au bout de chaque épreuve, sauf qu'il faudra obtenir le score adéquat pour passer à la suivante. Le jeu est jouable à deux en compet' et en coop', pour des parties très fun ! Une fois que les 50 jeux seront débloqués de nouveaux bonus feront leur apparition. C'est un vrai jeu de scoring car le but sera d'obtenir le score parfait (pas une chose aisée !) et on y revient donc souvent... On s'acharne même !

beat-the-beat-003.jpg

beat-the-beat-004.jpg

Le design est épuré à son maximum, façon WarioWare. Et c'est efficace, on se concentre sur les défis en oubliant totalement l'aspect graphique.... mais les animations burlesques à l'écran font tout pour vous déconcentrer. La bande son est assez géniale et délirante (heureusement, c'est l'aspect n°1 du jeu !). A noter que vous pouvez y jouer en anglais ou en Japonais, mais pas en français, et je pense que pour ce type de jeu il vaut mieux, cela aurait été un massacre ;) Je vous conseille d'ailleurs le groupe Japonais Tsunku !

Je ne suis pas fan de jeux de rythmes, mais il faut bien avouer que ce Beat the Beat est absolument addictif et drôle ! Le concept est "con" mais c'est une drogue. Dans le genre WarioWare, c'est un jeu vidéo vraiment à part mais qui a totalement sa place dans votre ludothèque Wii ! La console n'est pas encore morte.

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans TESTS

Partager cet article