[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Publié le par Pongiste25

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Qui n’a jamais entendu parler de Zelda ? Beaucoup d’articles passionnants ont déjà été écrits sur cette série mythique du jeu vidéo... Donc je rédige ce dossier pour Gamopat en toute modestie et je citerai mes sources, inutile aussi de réécrire des choses déjà dites… Allez, c'est parti, place à la légende... de Zelda !


*** Zelda ? C’est quoi ? ***

The Legend of Zelda (ゼルダの伝説, Zeruda no densetsu, litt. La Légende de Zelda), ou simplement Zelda, est une série de jeux vidéo d’action-aventure produite par Nintendo et créée par les concepteurs japonais Shigeru Miyamoto et Takashi Tezuka. De 1986, avec le jeu The Legend of Zelda paru sur NES, à 2013 avec The Legend of Zelda: A Link Between Worlds sorti sur Nintendo 3DS, dix-sept jeux font officiellement partie de la saga.

La série est connue pour son côté exploration, son gameplay, la multitude de quêtes secondaires, ses musiques créées par Kōji Kondō, et, globalement, pour sa qualité. The Legend of Zelda est considéré comme une franchise importante du jeu vidéo, et se place en tant que saga phare de Nintendo aux côtés de Super Mario.

The Legend of Zelda: Ocarina of Time est entré dans le livre Guinness des records en tant que jeu s’étant vendu le plus rapidement, soit six millions d’unités dans le monde en huit semaines. La série The Legend of Zelda compte au total 15 records.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda


*** La chronologie du mythe ***

Quand le mythe a-t-il commencé ? Quel épisode est le premier ? Les questions furent nombreuses et les avis fort divergents… Nintendo a répondu à la question dans le livre « Hyrule Historia » sorti pour les 25 ans du premier épisode de Zelda :

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda
[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

On peut voir que celle-ci commence par l’épisode « Skyward Sword », pourtant dernièrement sorti en France, et dans lequel on peut contrôler Link, âgé d’environ 20 ans, de Célesbourg (une île perchée par delà les nuages) jusque sur Terre (notre plancher des vaches). A la fin, il sera confronté à un choix : celui de rester aux cieux ou bien sur Terre !

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Link rajeunirait pour vivre l’aventure « Minish Cap » (TMC) où il affrontera Vaati, un mage aux grands pouvoirs maléfiques, à l’aide d’Exelo, un « oiseau chapeau » qu’il rencontrera au cours de son périple. La trame de l’histoire dans TMC place « four swords » (FS) comme une suite plutôt logique pour plusieurs raisons, notamment :

• Vaati étant tout d’abord un ennemi récurrent dans les 2 épisodes.

• Ce dernier, au début de TMC, brise l’épée de Quatre, en libérant des forces obscures et change la princesse Zelda en pierre. Pour la libérer, et vaincre Vaati, Link se voit remettre l’épée de Quatre brisée, et a pour mission de l’amener au Minish afin qu’ils la réparent.

Cette épée permettra à Link de se diviser en quatre lors de « Four Swords », pour vaincre à nouveau Vaati ainsi que Dark Link.
« Ocarina of Time » (OOT) marque la division en 2 branches de cette chronologie selon que le héros du temps triomphe, ou non, de Ganondorf.

Dans le cas d’une victoire, l’idée apparait que Link enfant et adulte évolue en même temps, dans 2 espaces temps séparés :

• Link enfant vivra l’aventure « Majora Mask » avec Skull Kid où il empêchera même la lune de s’écraser sur Terre, et grandira, étant devenu un jeune homme dans l’épisode sombre « Twilight Princess », où Hyrule est la proie des ténèbres. Triomphant des ombres, Link terminera son histoire avec le retour de Vaati et Ganondorf dans « Four Swords Adventure ».

• Parallèlement, Link vit adulte, cependant la chronologie reprend sur « The Wind Waker » (TWW), où celui-ci est âgé de douze ans ! Ceci peut s’expliquer par le fait que TWW se déroule quelques centaines d’années après OOT. De ce fait, il peut très bien s’agir d’un descendant du héros du temps. Ganondorf refera surface dans TWW, et Link lui tiendra tête dans sa quête pour retrouver Arielle. Ses aventures se terminent avec les épisodes « Phantom Hourglass » (PH) et « Spirit Tracks », ne possédant pas forcément de lien entre eux (la chronologie établissant cependant la découverte d’un nouveau continent après PH), mais pouvant s’inscrire logiquement dans la continuité de TWW (Link gardant la même apparence graphiquement).

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Dans le cas d’une défaite, Link resterait adulte, cependant cet échec marquerait le déclin d’Hyrule et serais un point de départ pour « A Link To The Past » où après avoir sauvé la princesse Zelda, le héros ira combattre le sorcier Agahnim et Ganondorf. Par la suite, les épisodes « Oracle of Seasons » et « Oracle of Ages » verront apparaitre de nouveaux ennemis : Onox (Seasons) et Veran (Ages), que Link devra vaincre pour repousser le mal, à l’aide du sceptre des saisons et de la lyre des âges.

Vient alors un épisode particulier qui pourrait finalement se placer n’importe où dans la chronologie : « Link’s Awakening ». Se déroulant sur l’île de Cocolint, Link aura pour quête de vaincre les démons et réveiller le poisson rêve. A mi-chemin entre rêve et réalité, cet épisode est quelque peu indépendant de l’évolution de notre héros.

L’avant dernier épisode de cette tragique épopée, est « Legend Of Zelda », premier jeu de la saga sorti sur NES en 1987, où Zelda, ayant divisé la Triforce pour empêcher Ganon de s’en emparer, est capturée. Link a alors pour mission de récupérer les fragments de la Triforce afin de sauver la princesse Zelda.

Et la conclusion à cette saga sera pour cet ultime scénario « Adventure Of Link ». La princesse Zelda est plongée dans le sommeil éternel. Son ennemi au terme du jeu sera Dark Link, envoyé pour permettre la résurrection de Ganon dont les cendres devaient être mélangées au sang du héros. Link doit retrouver la Triforce afin de la sauver (une bonne fois pour toutes ?)

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Les choses bonnes à savoir avant de détailler les jeux en eux-mêmes…


*** Comment Miyamoto à t il pensé à créer cette épopée ? ***

The Legend of Zelda a principalement été inspiré à Shigeru Miyamoto par ses promenades dans la campagne environnant sa maison d'enfance à Kyoto, où il a vu des forêts, des lacs, des grottes et des villages campagnards. Selon Miyamoto, une des expériences les plus mémorables fut la découverte d'une caverne au milieu des bois.

Après avoir un peu hésité, il est entré dans la caverne et l’a explorée à l’aide d'une lanterne. Ce souvenir a clairement influencé le travail de Miyamoto, car l’exploration de cavernes est une partie importante des Zelda. La mythologie celtique, la mythologie nordique et la mythologie japonaise ont autant influencé la série que la culture médiévale occidentale.

Miyamoto considère The Legend of Zelda comme un « jardin miniature » amené à la vie avec lequel on peut jouer.

En découvrant que la femme de Francis Scott Fitzgerald se nomme Zelda, Shigeru Miyamoto a décidé de lui rendre hommage en donnant ce nom à la princesse, et titrant le jeu The Legend of Zelda.


*** La quête principale ***

Mis à part quelques épisodes tels que The Legend of Zelda: Majora's Mask ou The Legend of Zelda: Link's Awakening, chaque jeu de la série suit un scénario principal identique : le héros, Link, doit anéantir le seigneur du Mal, souvent Ganondorf, et sauver la princesse Zelda. Il ne s’agit pas toujours du même héros que le joueur contrôle, bien que Link puisse être le même dans certains jeux.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

The Legend of Zelda est un des premiers jeux du genre action-aventure (seul The Adventure of Link fait partie de la catégorie action-RPG de par la présence de points d’expérience et de niveaux inexistants dans les autres jeux). Il s’agit d’un mélange d'énigmes, de phases d’exploration et de combats. Ces éléments sont constants dans la série mais ont connu des évolutions. Cette alchimie réussie est un facteur primaire dans l'édification d'une des plus importantes franchises de Nintendo. Le joueur est fréquemment récompensé par l’acquisition de nouveaux objets pour avoir résolu une énigme ou fouillé de fond en comble une zone. Le son qui est joué lors de la résolution d’une énigme est très connu.

Dans tous les Zelda, le joueur doit trouver et explorer des donjons (ou temples) parsemés d'énigmes et de combat jusqu’à atteindre le boss du donjon. Dans la plupart des jeux de la série, chaque donjon a un « thème », comme le feu, la forêt ou l’eau mais aussi le temps, l’ombre ou les esprits (Ocarina of Time).

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Les énigmes donnent généralement accès à des clefs, qui permettent d'ouvrir de nouvelles parties du donjon. Pour se repérer plus facilement dans ces véritables labyrinthes, le joueur peut également trouver une carte et une boussole indiquant l’emplacement des coffres et du « boss ». Chaque donjon contient un objet particulier et unique, essentiel pour la suite de la quête et qui est la plupart du temps acquis après avoir vaincu un « mini-boss ». Certains de ces objets sont communs à presque tous les jeux (comme l’arc, le boomerang ou le grappin), alors que d'autres sont exclusifs à un seul. Une fois cet objet obtenu, le joueur doit trouver le boss, et déverrouiller son antre grâce à une clef nommée « grande clef » (devenue « clef du boss » dans Link's Awakening, « clef d'or » dans Ocarina of Time et Majora's Mask). Il doit alors vaincre le boss en utilisant, en général, l’objet ou arme obtenu dans le donjon.

Généralement, le boss possède lui-même un objet qui est la raison de la venue de Link dans le donjon (ainsi dans Ocarina of Time le joueur doit récupérer trois pierres ancestrales dans trois donjons différents pour accéder à l'épée de légende (Master Sword). Dans A Link to the Past, le joueur doit libérer sept sages pour pouvoir accéder à la tour de Ganon).

Plus le joueur avance dans le jeu, plus de zones lui sont accessibles. Le monde ne se dévoile que petit à petit, pour conserver l’intérêt du joueur tout au long du jeu. Alors que le monde accessible devient de plus en plus vaste, des moyens de déplacement sont mis à disposition du joueur pour rendre le voyage plus rapide : la téléportation (via des téléporteurs par exemple) mais aussi grâce à des objets comme l’ocarina dans Majora's Mask et Ocarina of Time, la tornade dans The Wind Waker et Phantom Hourglass ou bien Midona qui accompagne le héros dans Twilight Princess, des raccourcis et, dans Ocarina of Time, Majora's Mask et Twilight Princess, la jument Epona, ainsi que la possibilité de se faire porter par un oiseau dans A Link to the Past et The Minish Cap. D'autre part, la traversée d'un nouveau territoire est souvent difficile, pour donner lieu à des énigmes ou tester les capacités du joueur mais le jeu est réalisé de telle sorte que les traversées suivantes sont plus faciles (parce que le chemin est déblayé au premier passage, grâce à de nouveaux objets, ou parce que les populations locales deviennent amicales).

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda


*** Les quêtes secondaires ***

L’une des particularités de The Legend of Zelda est le nombre important de quêtes secondaires, ou quêtes annexes, qui rendent le jeu moins linéaire. Puisque le monde dans lequel le jeu se passe est persistant, il est possible de retarder la résolution de ces énigmes. Ces quêtes ne sont pas indispensables mais permettent d'obtenir un objet qui rend le jeu plus facile. On peut classer ces quêtes selon les catégories suivantes :

• Retrouver un ensemble d'objets donnés : la quête des fragments de cœurs qui permet d’obtenir un conteneur de vie supplémentaire tous les quatre (cinq dans Twilight Princess, des réceptacles de cœur (cœur entier) dans Phantom Hourglass) fragments trouvés, la quête des coquillages dans Link's Awakening qui permet d'obtenir une épée plus puissante à partir de 20 coquillages, la recherche des insectes dorés dans The Legend of Zelda: Twilight Princess qui permet d'obtenir une plus grosse bourse et des rubis supplémentaires, ou encore la quête des cent skulltulas d'or de Ocarina of Time.

• Résoudre des mini jeux d'adresse : ces mini-jeux (tir à l’arc, pêche…) sont payants (le plus souvent dix à vingt rubis) et permettent souvent d’obtenir une amélioration des diverses armes possédées (un plus grand carquois ou un plus grand sac de bombes par exemple).

• Faire des échanges d'objets (appelé généralement La suite des échanges). Link doit troquer un objet contre d'autres objets à travers de multiples échanges sur toute la carte pour obtenir le dernier objet de la série qui a une utilité à la quête. Parfois, l'échange doit se faire dans un temps limité (par exemple pour obtenir l’épée Biggoron dans Ocarina of Time). Dans The Minish Cap, il est également possible de faire des assemblages de fragments du bonheur. Dans The Wind Waker, Link doit échanger des statues et des fleurs entre les marchands ambulants parcourant la mer.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda


*** La musique ***

La musique est un des éléments les plus représentatifs dans la série des jeux The Legend of Zelda. Le principal compositeur des musiques étant Kōji Kondō mais aussi Akito Nakatsuka dans The Adventure of Link ainsi que Minako Hamano, Kozuo Ishikawa et Kazumi Totaka dans Link's Awakening et Yuichi Ozaki dans Link's Awakening DX7. Kōji Kondō est considéré comme la « plus grande légende dans l’industrie du jeu vidéo » par Tommy Tallarico, compositeur de musique de jeu vidéo.

Les mélodies sont variées et jouées fréquemment lors d’énigmes la plupart du temps. Le joueur doit utiliser la manette pour jouer grâce à divers instruments de musique qui lui sont proposés. Jouer des musiques peut être un élément primordial dans certains jeux afin de débloquer des secrets ou de progresser dans l’histoire comme dans Ocarina of Time, Majora's Mask, The Wind Waker, Oracle of Ages, Spirit Tracks et Skyward Sword. De nombreux instruments sont représentés dans les jeux, le plus marquant étant l’ocarina de Ocarina of Time, ce jeu étant le premier dans lequel le joueur doit lui-même jouer de la musique. On retrouve la trompette, les bongos et la guitare dans Majora's Mask, la flûte de Pan dans Spirit Tracks, et enfin la lyre dans Skyward Sword. Le joueur peut également manier une baguette de chef d'orchestre dans The Wind Waker.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

The Legend of Zelda Theme (Thème de The Legend of Zelda) est un morceau de musique récurrent qui a été créé pour le premier jeu de la série The Legend of Zelda. Kōji Kondō avait prévu à la base d’utiliser le Boléro de Maurice Ravel comme thème du jeu mais a été contraint de changer lorsqu’il a appris que les droits d’auteur n’avaient pas encore expiré.

https://www.youtube.com/watch?v=4qJ-xEZhGms

À l'occasion des vingt-cinq ans de la série, un CD reprenant les morceaux joués durant le concert The Legend of Zelda 25th Anniversary Symphony a été introduit dans les éditions spéciales et les éditions limitées (collectors) du jeu The Legend of Zelda: Skyward Sword.


*** Les peuples ***

Il existe différents peuples dans The Legend of Zelda. Ils vivent généralement dans un environnement qui leur est propre (forêt, eau, etc.). Les principaux peuples sont :

Anouki
Apparaissent dans : Spirit Tracks

Les Anoukis sont l'équivalent des Skimos dans Phantom Hourglass. Ils sont bleus ou jaunes.

Anciens robots
Apparaissant dans : Skyward Sword

Les anciens robots sont découverts par Link en arrivant dans le désert de Lanelle qui découvre des dépouilles d'une ancienne civilisation technologique très évoluée. Il la réanime à l'aide d'une chronolite, pierre qui permet de voir le passé il y a plusieurs siècles. Des petits robots (modèles Dl-306) produits en chaîne peuplaient en masse les mers et les vastes plaines aujourd'hui devenues désertes à cause de la forte extraction des roches sous le contrôle de Lanelle, le dragon de foudre. Parfois un peu arrogants, ils seront toujours redevables à une personne de confiance. Certains d'entre eux peuvent voler (Recupix), d'autres sont assignés à des postes (Ycéo) et d'autres possèdent des griffes énormes pour travailler la terre.

On dénote aussi une deuxième version d'anciens robots, des androïdes pirates fabriqués avec un crochet en guise de main gauche. Ces robots spécialisés n'ont visiblement pas été fabriqués en série, car ils possèdent des noms particuliers. LD-002G « Capitaine Zigouille » est le pirate qui s'est emparé du Galion des sables, le navire d'Ycéo. LD-003K « Capitaine Trucide » est un robot similaire mais qui semble plus gradé que Zigouille. Parti de Lanelle il y a longtemps, il a vraisemblablement échoué dans la tour céleste avant que celle-ci ne s'arrache du sol. Ces androïdes pirates semblent extrêmement résistants aux aléas climatiques, car contrairement aux petits robots, ils peuvent tenir plusieurs siècles et rester fonctionnels. Très hostiles, ils attaquent Link de façon systématique en le considérant comme un ennemi. De nature très robuste, il faut les pousser au bout de leurs retranchements pour parvenir à les vaincre.

Célestien
Apparaissant dans : Twilight Princess

Les Célestiens seraient les premiers habitants d’Hyrule. Avant l’apparition des Hyliens, ils auraient émigré sur Célestia, une cité flottant au-dessus d’Hyrule. Ils ont une physionomie proche de la poule, qui limite leur mouvement, avec un visage humanoïde et disposent de pouvoirs particuliers : ils peuvent notamment se téléporter ou se placer à la verticale, sur les murs.
Dans Twilight Princess, Link rencontrera dans chaque temple deux Célestiens, Baba et son fils, avant de parvenir finalement à Celestia.

Éolien
Apparaissant dans : The Minish Cap

Les Éoliens, à l’instar des Célestiens, habitaient originellement la terre ferme avant de partir vivre au-dessus des nuages. Ils sont aussi appelés le peuple du vent.

Garo
Apparaissant dans : Majora's Mask

Les Garos sont une tribu de ninjas habitant la vallée Ikana de Termina.

Gerudo
Apparaissant dans : Ocarina of Time, Majora's Mask

Les Gerudos sont un peuple constitué presque exclusivement de femmes, qui vivent dans une forteresse située dans un désert à l’ouest d’Hyrule. Ce sont de redoutables guerrières qui se battent avec deux épées et des voleuses très adroites, respectant néanmoins un code de l’honneur très strict. Un seul Gerudo mâle naît tous les cent ans ; il est destiné à devenir leur roi. Le dernier – et le seul – mâle Gerudo connu est Ganondorf : détenteur de la Triforce de la force, il part à la conquête de tout le territoire d’Hyrule en se servant de Link. Il sera maître d’Hyrule pendant sept années avant que Link ne le vainque.

Les Gerudos sont évoqués brièvement dans d’autres jeux de la série. Dans Twilight Princess, le désert porte leur nom mais on n’y croise âme qui vive : il semblerait que, à la suite de leur invasion d’Hyrule sous le règne de Ganondorf, les Gerudos aient été massacrées par les Hyliens ou emprisonnés dans le Royaume du crépuscule. Dans Majora's Mask, les Gerudos vivent dans une baie de Termina.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Goron
Apparaissant dans : Ocarina of Time, Majora's Mask, Oracle of Ages, Oracle of Seasons, Four Swords, The Wind Waker, The Minish Cap, Twilight Princess, Phantom Hourglass, Spirit Tracks, Skyward Sword

Les Gorons sont des créatures mi-humanoïdes, mi-rochers, qui prennent la forme d’un rocher en se roulant en boule quand il n’y a personne pour leur parler. Les Gorons habitent dans la Montagne de la mort et dans les mines Gorons. Outre la culture de choux péteurs (sorte de bombes naturelles) et leurs activités minières, les Gorons sont des commerçants aguerris, leurs activités de vente étant surtout tournées vers la vente de bombes ou d’eau thermale, et assez paradoxalement de bons marins.

Les relations des Gorons avec le monde extérieur, et notamment les Hyliens sont neutres. Cependant, ils se méfient des étrangers, les Gorons et ont tendance à former une communauté vivant en autarcie du reste d’Hyrule et souvent assez peu encline au changement. Les Gorons sont généralement les défenseurs d’un trésor (Pierre Ancestrale, Cristal d’Ombre, Alzanine) confiées aux différentes races d’Hyrule. Les Gorons ont un profond respect pour des valeurs tels que le courage ou la force, et leurs sports nationaux, parmi lesquels la course ou encore la pratique du sumo. Le respect pour le chef, considéré comme le Goron le plus fort, est fortement ancré dans la tradition goronne.

D’un point de vue technologique, même si les Gorons ont un style assez primitifs dans leur architecture et que leurs peintures rupestres qui constituent la seule forme de décoration murale, ils font tout de même preuve d’assez de talent et ont une réputation dans les domaines de la métallurgie et en tant que mineurs notamment d’or fin. Ils sont ainsi capables d’établir des mécanismes complexes afin d’extraire des ressources dans leurs mines, ou encore de créer des sanctuaires afin de protéger certains objets de valeurs. Il est enfin à noter la fâcheuse habitude des gorons de rouler les r ou de certains vieux gorons de rajouter -goro à la fin des mots.

Darunia et le célèbre Biggoron sont les représentants les plus connus de leur espèce. Le premier devint un sage dans Ocarina of Time et une ville porta son nom par la suite. Biggoron revient dans plusieurs épisodes. Sa particularité est qu’il est très grand, environ la taille d’un immeuble de sept étages (sauf dans Phantom Houglass où il a une taille normale).

Hylien
Apparaissant dans : tous les jeux de la série The Legend of Zelda

Les Hyliens sont le peuple d’Hyrule, dont il a fondé les principaux villes et villages. À l’image des elfes, les Hyliens présentent toutes les caractéristiques humaines normales exceptées leurs oreilles longues et pointues avec des yeux fins. Ils sont administrés par le roi Daphnes Nohansen Hyrule III (ou Daltus) et à sa mort par la princesse Zelda. À l’origine, les Hyliens étaient un peuple quasi divin, les premiers habitants d’Hyrule créés par les Déesses.

Dans Skyward Sword, tous les habitants de Célesbourg semblent être des Hyliens, bien que l'on les appelle tous des humains (y compris Link et Zelda). Cependant, il semble logique que Célesbourg soit composé d'Hyliens, Skyward Sword étant chronologiquement le premier jeu de la série.
Link et Zelda sont des Hyliens, bien que dans Ocarina of Time Link croit d’abord être un Kokiri.

Kana
Apparaissant dans : Majora's Mask

Les Ikanas sont un peuple de guerriers aujourd’hui disparus. Ils vivaient dans la vallée Ikana, une région de Termina.

Kokiri
Apparaissant dans : Ocarina of Time

Les Kokiris sont un peuple vivant dans les forêts. Ils sont administrés par l’Arbre Mojo, qui est, aussi étrange que cela puisse paraître, leur père (biologique ou seulement spirituel, ou les deux). Ils naissent avec une fée comme compagnon, et ils ne grandissent plus après avoir atteint l’âge de 12 ans. Ce peuple rappelle les enfants perdus dans Peter Pan.
Dans Ocarina of Time, Link était considéré comme un Kokiri à ceci près qu’il n’a eu une fée qu’à partir de 12 ans. Il n’est d’ailleurs pas un Kokiri en tant que tel mais un Hylien élevé dans un village de Kokiris, sa mère l'ayant confié bébé à l'Arbre Mojo. Sa croissance ne s’arrête d’ailleurs pas à 12 ans, puisqu'il se réveille adulte, donc aux alentours de ses 19 ans, après avoir passé sept ans enfermé dans le Saint-Royaume.

Leurs descendants dans The Wind Waker sont les Korogu : ils ne sont plus humains et ont pris la forme de petits arbres humanoïdes.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Korogu
Apparaissant dans : The Wind Waker

Anciens Kokiri ou descendants de ces derniers, les Korogus sont un peuple végétal vivant dans la région de l’Île aux Forêts. Après que le roi d'Hyrule a fait engloutir son royaume par les dieux, les Kokiris ont dû s'adapter à de nouvelles conditions de vie et leur morphologie a changé ; les Korogus sont de petite taille et portent une feuille sur leur visage. Ils vivent sous la protection de l’Arbre Mojo.

Les Korogus ont pour mission d’étendre la forêt, c’est pourquoi ils vont chacun sur une île une fois par an et y plantent un petit arbre. Une des quêtes secondaires de The Wind Waker consiste à apporter en un temps limité l’eau magique de la forêt à chacun des arbres.

Lokomo
Apparaissant dans : Spirit Tracks

Les Lokomos sont un peuple très ancien qui sont au service des esprits depuis des milliers d'années. Ils sont chacun protecteur d'une contrée afin de la protéger du mal. ils se déplacent dans des petits wagonnets et jouent tous d'un instrument.

Migloo
Apparaissant dans : Phantom Hourglass

Les Migloos sont des sortes de gorilles avec les yeux rouges. Ils sont généralement blancs et portent une massue. Ils habitent dans l’Île du Gel, où ils sont en conflit avec les Skimos.

Minish
Apparaissant dans : The Minish Cap

Les Minish sont des petits êtres minuscules, de la taille d’un pouce. Personne ne les a jamais vus mais ils sont décrits dans une vieille légende : ils auraient aidé les Hyliens il y a bien longtemps. La famille royale d’Hyrule a longtemps gardé secret leur existence.

Ils parlent une langue particulière que Link apprend en mangeant une Noix Blabla au Village des Minish sylvestres. La langue des Minish diffère selon les versions du jeu. Ainsi, dans la version anglaise, ils semblent parler une langue dont la racine est le mot "picori" (l'autre nom des Minish dans la version anglaise) qui est le seul mot que Link peut distinguer lorsqu'il rencontre des Minish pour la première fois.

Dans la version française en revanche, les Minish "parlent" simplement à l'envers, c'est-à-dire qu'il faut lire leurs répliques de droite à gauche pour les comprendre. Ainsi, lorsque Link arrive au village des Minish sylvestres, on peut comprendre que ces derniers le reconnaissent comme un humain et veulent ainsi prévenir le village. Les Minish sont divisés en trois sous-espèces : les citadins, les sylvestres et les montagnards.

• Minish sylvestre
Ce sont les Minish qui vivent dans la forêt. Ils habitent dans des chaussures, des champignons ou même des tonneaux. On peut les rencontrer un peu partout dans le monde d’Hyrule. Leur village en forêt de Tyloria sera le premier monde Minish que Link explorera. Les Minish sylvestres adorent fabriquer des objets qu’ils laissent près de la Cité d’Hyrule. Ils sont aussi passionnés par les Tylorianes, nectars qui poussent dans la Forêt et dont Terry, le marchand de la cité d’Hyrule, fait commerce.
Genta est l’Ancien des Minish sylvestres. Quant à Festa, un prêtre des Minish sylvestres, il garde l’entrée au Temple de la forêt qui renferme l’élément Terre.

• Minish citadin
Ce sont les Minish qui ont quitté la forêt pour aller vivre dans la Cité d’Hyrule. Ils aiment aider les humains dans leurs tâches : il fabrique par exemple des chaussures pour Sopor, le cordonnier, pendant qu’il dort. Ils sont un peu partout dans la Cité. Certains tiennent leur propre café dans les planches du plafond du Café de Mama. d’autres habitent chez Left, le savant, et adorent lire ses livres.
L’Ancien des Minish citadins s’appelle Bookta. Il habite dans un livre dans la bibliothèque. La plume qu’il tient dans la main est celle d’une cocotte qu’il a battu en duel. Il est le gardien du Temple de l’eau où est enfermé l’élément éponyme et donne ses palmes à Link pour qu’il puisse y pénétrer.

• Minish montagnard
Ce sont les Minish qui ont quitté la forêt pour partir vivre au Mont Gonggle, où ils ont creusé leur propre mine. Ils sont gais et joyeux et passent leur temps à forger, à creuser où à courir partout dans la mine. Ils forgeront l’épée blanche pour Link. Les Minish montagnards ont leur propre chanson, chacun chantant un couplet. Ils sont solidaires et ce sont de très bons travailleurs.
Melta est le chef des Minish montagnards. Lui et ses sept apprentis sont les forgerons suprêmes d’Hyrule, qui forgeront l’épée blanche pour Link. Les Minish montagnards sont les gardiens de la Grotte de feu, ancienne mine humaine abritant l’élément Feu.

Mogma
Apparaissant dans : Skyward Sword

Les Mogmas sont une race ressemblant à des taupes, ils sont acros à la chasse au trésor et creusent des souterrains au niveau du volcan d'Ordinn.

Mojo
Apparaissant dans : Ocarina of Time, Majora's Mask, The Minish Cap, Four Swords Adventures

Les Mojos, dites aussi Pestes Mojo sont une espèce végétale qui n’est réellement organisée en peuple que dans Majora's Mask, où elles sont dirigées par leur roi. Dans Ocarina of Time, si elles sont frappées, elles proposent des objets à vendre, souvent à un prix prohibitif.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Piaf
Apparaissant dans : The Wind Waker

Les Piafs ont un corps humain avec un bec et des ailes d’oiseau. C’est un peuple spécialisé dans le métier de facteur car ils ont la capacité de se déplacer très rapidement dans des endroits difficiles d’accès grâce à leur ailes. Ils naissent avec un duvet seulement et selon leur coutume, doivent aller chercher leur ailes définitives en haut du volcan, dans le domaine du dragon Valoo, leur dieu.
Ce sont les descendants des Zora : ainsi, Médolie porte sur sa tenue le symbole des Zora et évoque l’époque où son peuple n’avait pas encore d’ailes et employait le grappin-griffe.

Paraduses
Apparaissant dans : Skyward Sword

Les Paraduse sont un peuple aquatique qui habitent le lac Faroria. Ils ressemblent à des hippocampes mais ils possèdent une intelligence propre à eux. Ils sont sous la protection de Firone, le dragon d'eau.
Ils ont la faculté de se faufiler dans des espaces très étroits. Leur chef apprend à Link à tourbillonner et ainsi de détruire de fragiles barrières et de repousser des ennemis aquatiques (peut aussi aider à sauter plus haut hors de la surface de l'eau). Ils se différencient par leur couleurs primaires. Contrairement aux Zoras, ils ne peuvent pas se déplacer en dehors de l'eau.

Piratians
Apparaissant dans : Oracle of Seasons , Oracle of Ages

Les Piratians sont des pirates s'étant échoué sur Subrosia à cause d'une tempête, ils ont navigués sur plusieurs mers, et depuis la catastrophe, l'équipage du capitaine ne souhaite plus reprendre la mer. La plupart des Piratians préfèrent la vie sur terre et être assis dans un bateau les rend malade. Leur bateau s'est échoué sur la côte Ouest de Holodrum.
Les Piratians sont gentil et aideront Link dans son périple pendant son voyage à Holodrum. Le capitaine des Piratians est un ami de la Reine Ambi, du royaume de Labrynna.

Sheikah
Apparaissant dans : Ocarina of Time, Skyward Sword, Twilight Princess'

Les Sheikahs sont un peuple de l’ombre, gardien de la famille royale d’Hyrule. La légende raconte qu’ils ont prêté allégeance au Roi d’Hyrule lors de la Grande Guerre d’Hyrule, au cours de laquelle presque tous périrent. Les rares survivants restent fidèles à la Famille royale d’Hyrule et assurent sa protection. Ils ont la faculté de disparaître.
Dans Ocarina of Time, seul deux Sheikahs sont rencontrés : Impa, la nourrice de Zelda, qui apprend à Zelda tous les rudiments du combat et de la magie de son peuple. Une fois adulte, Zelda se fera passer pour un Sheikah sous le nom de Sheik dans le but d’aider Link dans son périple et de se cacher de Ganondorf.
On les associe au village Cocorico et au temple de l'Ombre ; Impa s'avèrera par ailleurs être la fondatrice de Cocorico ainsi que le Sage de l'Ombre dans cet opus.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Skimo
Apparaissant dans : Phantom Hourglass, Spirit Tracks

Les Skimos sont les habitants de l’île de glace ressemblant à des manchots. Leurs ennemis jurés sont les agressifs Migloos. Ces créatures ont des bois de rennes sur la tête et portent un gros anorak. Ils parlent un langage de jeunes qui convient mal à leur personnalité.

Skull Kid
Apparaissant dans : Ocarina of Time, Majora's Mask, Twilight Princess,A Link Between Worlds

Les Skull Kid sont des créatures vivants dans la forêt notamment celle des Bois perdus. Il est dit que lorsqu’un Hylien s’égare dans la forêt, il se transforme en Skull Kid, créature espiègle et sans visage. Les Skulls Kids ne font pas de mal à Link enfant et jouent même avec lui, mais ils le blessent quand il est sous forme adulte. En tendant l’oreille, il est possible d’entendre les plaintes d’un Skull Kid dans le Temple de la Foret.
Un seul Skull Kid apparaît dans Majora's Mask. Il est devenu maléfique et porte le masque de Majora, qui transforme n’importe quelle personne le portant en être démoniaque et lui confère de puissants pouvoirs. Il tente de détruire le monde de Termina en y faisant chuter la Lune.
Dans Twilight Princess, il s'amusera par deux fois à embêter Link et lui permettra d'atteindre tantôt l'Épée de légende, tantôt l'entrée du temple du Temps en le menant aux deux points d'accès au Sanctuaire de la Forêt.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Spectre
Apparaissant dans : Phantom Hourglass, Spirit Tracks

Les spectres sont des chevaliers fantômes censés garder le temple des mers et la tour des dieux. Ce sont d'abord des ennemis mais, grâce aux larmes de lumière, on peut les contrôler ou les étourdir avec les flèches. Ils sont assez résistants pour marcher sur des pics ou dans lave.
Ils y en a des normaux, des rouges qui peuvent allumer des torches, d'autres peuvent se téléporter à l'aide de sbires et d'autres peuvent rouler sur eux-mêmes. Ils sont trop lourds pour marcher sur du sable. On découvre qu'on peut leur parler seulement si on est un spectre.

Subrosien
Apparaissant dans : Oracle of Seasons

Les Subrosiens sont un peuple vivant dans les entrailles volcaniques de Subrosia. Ils affectionnent la soupe de lave, la danse et les bains dans la lave en fusion. Leur monnaie est le minerai ; ils possèdent d’ailleurs un excellent forgeron.

Tikwi
Apparaissant dans : Skyward Sword

Les Tikwis sont une race ressemblant aux herissons. Ils possèdent sur le dos un bourgeon qui leur permet de se confondre avec une touffe d'herbe, leur permettant d'échapper aux ennemis. Ils peuplent la forêt de Firone. Leurs noms sont tirés de noms d'herbes ou de plantes. Link en rencontre six : les compères Pirsel, Romar, Basil, et Jasmi Leur imposant chef Lorion ainsi qu'un Tikwi se faisant appeler l'ermite qui vit au sommet du grand arbre de Firone. Les Tikwis possèdent un trésor, un lance-pierre que Lorion remet à Link pour lui permettre de poursuivre sa quête.

Tokay
Apparaissant dans : Oracle of Ages

Les Tokays sont une espèce reptilienne vivant sur une île de Labrynna. C’est une espèce très amicale quoiqu’un peu taquine, qui aime pratiquer le troc.

Twili
Apparaissant dans : Twilight Princess

Les Twilis est l’espèce vivant dans le Crépuscule, le monde des ténèbres parallèle à celui d’Hyrule qui est celui de la lumière. Les Twilis sont les descendants de tous les criminels du monde de la lumière, envoyés là-bas à une époque pour les punir d'avoir jadis voulu rivaliser avec les déesses. Midona est leur reine, quoique déchue de son pouvoir par la malédiction de Xanto.

Dans Twilight Princess, c'est à la suite de la rencontre de Xanto et Ganondorf (envoyé dans le Crépuscule par les Sages) que les Twilis parviennent à regagner la terre d'Hyrule et à l'annexer. Néanmoins, ils restent fidèles à Midona et ne suivent Xanto qu'une fois transformés en monstres.

Zora
Apparaissant dans : A Link to the Past, Ocarina of Time, Majora's Mask, Oracle of Ages, The Wind Waker, Twilight Princess

Les Zoras, habitant les profondeurs du lac Hylia, sont des créatures aquatiques pouvant respirer aussi bien sous l’eau qu’à l’air libre. Ils ont la peau bleu clair, des nageoires aux bras et aux jambes, des branchies sur le visage et sont imberbes. Leur dieu, Jabu-Jabu, décide du roi ou de la reine qui administrera le peuple. Comme les Hyliens ou les Gorons, ils sont intelligents et pacifiques. Ces hommes-poissons habitent la grande baie de Termina dans Majora's Mask, le domaine Zora (à la source de la rivière Zora) dans Ocarina of Time et les Mers Zora dans Oracle of Ages.
Leurs origines viennent du fait que lorsque les Déesses créèrent Hyrule, elles bénirent la source du fleuve Zora et les poissons qui se trouvaient à cet endroit se changèrent en Zora.

Ils pondent des œufs pour se reproduire et naissent sous une forme ressemblant à un têtard. Les Zoras sont de forme humanoïde bien qu’ils aient des nageoires. Contrairement aux Gorons qui se ressemblent beaucoup entre eux, les Zoras ont des apparences très diverses et variées. Ils peuvent se servir des nageoires qu’ils ont sur les bras en combat, en les envoyant sur leurs ennemis à la façon d’un boomerang ou en s’en servant comme bouclier. Le saphir Zora est une relique sacrée qui apparaît dans Ocarina of Time. Ruto, Sage de l’Eau dans ce jeu, est également une Zora. Ruto est également la « fiancée » de Link dans cet opus, après lui avoir cédé la pierre ancestrale de l'eau.

Suivant le même système hiérarchique que le royaume d’Hyrule, les Zoras sont gouvernés par un prince ou une princesse. Le Roi est aperçu dans Ocarina of Time, lorsque sa fille Ruto est prisonnière du ventre de Jabu-Jabu, dieu des Zoras.

À l’origine, les Zoras sont des créatures hostiles semblables à des poissons, qui font surface pour cracher sur Link leur feu Zora. C’est un de ces Zora qui vend à Link les palmes dans A Link to the Past. Cette espèce est appelée Zora des rivières dans le seul épisode où les deux espèces de Zora coexistent, Oracle of Ages.
Le peuple Zora est certainement inspiré des kappas du folklore japonais.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Zuna
Apparaissant dans : Four Swords Adventures

Les Zunas sont un peuple vivant dans le désert du Doute.


*** Les personnages principaux ***

Link

Shigeru Miyamoto a expliqué que le personnage de Link avait été imaginé en parallèle du jeu Super Mario Bros. Regrettant un peu que le joueur ne puisse aller que devant lui, il songeait à créer un jeu complètement différent, dans lequel le joueur aurait une certaine liberté. Link correspondait au personnage qu’il imaginait pour un tel type de jeu.

L’atmosphère heroic fantasy, où l’on trouve monstres, elfes et autres sorcières, n’est pas sans rappeler The Legend of Zelda, et notamment l’apparence de Link qui est proche de celle d’un elfe. Link apparaît pour la première fois en février 1986 dans The Legend of Zelda, le premier opus de la série. Dans une interview accordée au site Gamekult en 2012, Miyamoto revient sur la création et l'origine de Link et commente de la façon suivante le design du personnage :

« En réalité, le sprite de Link a été dessiné par monsieur [Takashi] Tezuka (bras droit de Miyamoto sur Super Mario Bros. et The Legend of Zelda, responsable de la série des New Super Mario Bros.). À l’époque, comme vous le savez, la NES était très limitée, et nous n’avions droit qu’à trois couleurs différentes. Et pourtant, nous voulions un personnage reconnaissable. Ce que je souhaitais avant tout, c’est qu’il utilise soit son épée, soit son bouclier, et que ce soit visible. Nous lui avons donc fait de grosses armes pour qu’on les reconnaisse à l’écran. Il fallait ensuite créer un héros que l’on arrive à distinguer de ces armes, malgré sa petite taille. Nous avons alors pensé à un long chapeau et de grandes oreilles. Cela nous a évoqué un personnage féerique, donc nous sommes partis dans la direction d’un elfe. À l’époque, qui disait personnage avec des oreilles pointues disait aussi Peter Pan, et comme j’aime beaucoup Disney, nous avons commencé à nous en inspirer. Pas complètement évidemment, sinon ça n’aurait pas été super… À partir de là, je me suis dit que le vert de Peter Pan lui seyait parfaitement. Or comme nous étions limités à trois couleurs, et qu’il y avait beaucoup d’environnements forestiers dans le jeu, vert sur vert, cela convenait plutôt bien, donc nous avons poursuivi cette piste. »

Dans cette même interview, Shigeru Miyamoto explique que l'origine du nom Link viendrait de la volonté originale de faire de la Triforce en réalité des puces électroniques, et Link (« Lien » en anglais) serait le lien entre le passé et le futur, une idée depuis abandonnée.

« C’est une anecdote qui n’est pas très connue, mais à l’époque, quand on a commencé la conception de The Legend of Zelda, on s’imaginait que les fragments de la Triforce seraient en fait des puces électroniques ! Il devait s’agir d’un jeu vidéo qui se passerait à la fois dans le passé et le futur. Comme le héros faisait le lien entre l’un et l’autre, on l’a appelé "Link", le lien en anglais. Mais finalement Link n’est jamais allé dans le futur et c’est resté un jeu d’heroic fantasy. On peut même dire qu’il n’a absolument rien eu de futuriste ! »

Le personnage de Link s’appuie sur une ancienne légende japonaise qui dit que lorsque l’on meurt, on se réincarne en l’un de ses descendants. Link est donc le Héros du Temps, l’élu des déesses, le Héros de légende, un esprit unique qui revient incarné dans un jeune Hylien à chaque fois que le monde est en danger.
Le premier Link apparait dans Skyward Sword.
Link, dans sa descendance ou ses réincarnations successives sauve Hyrule à plusieurs reprises (The Legend of Zelda, Zelda II), ainsi que le monde marin recouvrant le royaume d’Hyrule englouti (The Wind Waker). Il dispose d’un arsenal important ainsi que de la Triforce du Courage pour mener sa quête à bien.

La famille de Link change bien entendu à chacune de ses apparitions dans la série :

• Le Link de A Link to the Past a un oncle.
• Dans The Wind Waker, Link a une grand-mère et une petite sœur, Arielle.
• Celui de The Minish Cap a un grand-père.

Le fantôme qui apprend les différentes attaques à Link dans Twilight Princess l’appelle « mon fils ». Il se pourrait donc qu'il soit l'un de ses ascendants. Néanmoins, cette information reste sujette à caution car dans la version anglophone du jeu, c'est l'expression « My child » qui est employée. Cette expression serait donc utilisée plus à titre métaphorique pour désigner Link comme son fils spirituel ou son héritier - vu qu'il lui a transmis tout son savoir - plutôt que dans un sens littéral.

En outre, aucune confirmation n'a été apportée de la part de Nintendo quant à une éventuelle parenté entre les deux. Cependant, selon l'encyclopédie Hyrule Historia, le soldat fantôme est désigné comme étant l'« ancien héros » et évoque que certains ont théorisé qu'il s'agissait du Link apparaissant dans Ocarina of Time et Majora's Mask car celui-ci était également gaucher.

Suivant les épisodes Link peut avoir différents aspects. Enfant ou adulte, il lui arrive aussi régulièrement de subir des métamorphoses.
En effet il se transforme en lapin (A Link to the Past) lorsqu’il est sous l’influence du monde des ténèbres ou en loup (Twilight Princess) lorsqu’il est sous l’influence du crépuscule.
Dans Majora's Mask, Link a la faculté de se transformer en peste Mojo, en Goron et même en Zora en posant un masque sur son visage. Le masque de Puissance des Fées lui permet de changer d’apparence et d’obtenir une force surhumaine, celle du dieu du chaos : Oni-Link.

Dans The Minish Cap, Exelo, un ancien sage transformé en chapeau, offre la possibilité à Link de rétrécir à la taille d’un Minish.

Dans A Link Between Worlds, Link a la possibilité de se transformer en peinture murale à l'aide du bracelet de Lavio.

On peut aussi voir ce personnage dans différents jeux comme Super Smash Bros. Melee, Super Smash Bros. Brawl et Soul Calibur 2 version GameCube.

Link est l’un des rares héros de jeu vidéo qui soit gaucher. Dans la version Wii de Twilight Princess et Skyward Sword, Link est droitier pour des raisons pratiques d'utilisation de la manette.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Zelda

La princesse Hylienne, fille du roi d’Hyrule est l’héritière du royaume. Elle incarne en ce sens son avenir, que veut assombrir Ganondorf. Celui-ci cherche donc à lui nuire. Son apparence a évolué au fil des épisodes, avec des cheveux successivement bruns, roux puis blonds, mais sa robe est restée rose (hormis dans Twilight Princess où on la voit plutôt lavande) et ses yeux bleus. Tout comme Link, Zelda n’est pas toujours la même. C’est à chaque fois une de ses descendantes et donc l’héritière de la couronne.

Les campagnes marketing ont souvent joué sur la relation entre Link et Zelda, mais rien ne prouve qu’il y ait plus que de l’amitié. Elle apparaît dans la série en tant qu’enfant ou jeune femme. Elle incarne la douceur et le souci du bon gouvernement. Elle prend une part de plus en plus active au fil des épisodes, notamment dans Spirit Tracks, The Wind Waker et même dans Twilight Princess où elle participe au combat contre Ganondorf. Elle détient la Triforce de la Sagesse.

• Dans Link's Awakening, la jeune fille prénommée Marine ressemble à ce point à Zelda que Link les confond.
• Dans The Wind Waker et Phantom Hourglass, elle est la chef d’un groupe de pirates : Tetra.
• Dans Skyward Sword, on apprend que Zelda (qui est dans ce jeu la première) est en fait la réincarnation de la déesse Hylia, ce qui explique ainsi le nom de la série.

Pourquoi Zelda comme nom principal ? réponse de Miyamoto :
« Zelda était le nom de la femme du célèbre écrivain Francis Scott Fitzgerald. C’était une femme célèbre et belle à tous égards, et j’aimais la sonorité de son nom. Alors j’ai pris la liberté d’utiliser son nom pour le tout premier titre de la série Zelda ».

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Ganondorf

Il est un des hommes Gerudos qui naissent tous les cent ans. De son vrai nom Ganondorf Dragmire, il est plus connu sous le nom de Mandrag Ganon – ce qui signifie « Ganon des voleurs enchantés » d’après le livret inclus dans la boîte de A Link to the Past. Il apparaît dans tous les épisodes de Zelda, mis à part quelques-uns comme Majora's Mask, Link's Awakening ainsi que dans The Minish Cap et Four Swords. Dans Skyward Sword, on peut le deviner sous les traits de l'Avatar du Néant qui serait alors sa première incarnation. Il utilise généralement son fragment de Triforce pour tenter de réaliser ses désirs. Pour parvenir à ses fins, il enlève plusieurs fois la princesse Zelda pour attirer Link et empêcher la princesse d’exercer son pouvoir potentiel sur le royaume d’Hyrule. Il est associé à la Triforce de la Force.

Il apparaît parfois sous une autre forme et change de nom pour prendre celui de Ganon. Sous cette forme, il ressemble à un sanglier, parfois bipède (A Link to the Past, Oracle of Ages/Seasons, Ocarina of Time, Twilight Princess…). Cette forme est sa forme démoniaque ou animale, tandis que Ganondorf est sa forme humaine. Il apparaît aussi dans Link's Awakening, où il est une des phases du boss final.

Ganon ou Ganondorf apparaissent parfois sous d’autres formes. En effet, dans The Wind Waker, Ganondorf crée Alter-Ganon, une marionnette géante à l’effigie de Ganon. Il crée aussi dans différents épisodes des fantômes de lui-même, Ganon Spectral. Dans Twilight Princess, il possède aussi Zelda et de ce fait Link est forcé de la combattre.


*** Les Antagolistes ***

Agahnim
Apparaît dans : A Link to the Past

Agahnim est un puissant sorcier qui veut mettre la main sur la Triforce dans A Link to the Past. En réalité, il s’agit de l’alter-ego de Ganon.

L’histoire du jeu raconte qu’il se fit passer pour un conseiller du roi et il lui promit de trouver un moyen d'arrêter le désastre. Bien évidemment, il avait déjà conçu ses plans à l’avance, et quand il eut assez de pouvoirs, il emprisonna les sept jeunes filles descendantes des 7 sages d'Hyrule dans des cristaux (chacun étant la récompense d’un donjon dans la seconde partie de la quête principale), dont la Princesse Zelda, afin d'utiliser leur puissance de sage pour ouvrir un passage entre le monde de la lumière et le monde des ténèbres et ainsi conquérir le monde de la lumière. Ensuite, il se transformera en Ganon, son alter-ego dans le Monde des Ténèbres. Là encore, il sera vaincu par Link en haut de la pyramide du Monde des Ténèbres. Agahnim sera finalement vaincu par Link au sommet de la tour d’Hyrule. il porte l'emblème sheikah sur son torse.

Agahnim fait une rapide apparition dans Link's Awakening. Il est en effet l’une des 6 ombres à combattre à la fin du jeu.

Ghirahim
Apparaît dans : Skyward Sword

Ghirahim est l'antagoniste principal de Skyward Sword. Il veut faire revenir son maître à la vie, l'Avatar du Néant. Il ne peut le faire que s'il est en possession de Zelda qui dans le jeu est la réincarnation de la déesse Hylia.

Kimado
Apparaît dans : Spirit Tracks

Kimado se fait passer pour le ministre d'Hyrule, alors qu'il s'agit en fait d'un démon voulant la résurrection de Mallard, le roi démon. Il dupe Traucmahr tout au long du jeu, pour obtenir une puissance supérieure à celle des dieux.

Koume et Kotake
Apparaissent dans : Ocarina of Time, Majora's Mask, Oracle of Ages, Oracle of Seasons

Koume et Kotake, ou les sœurs Twinrova, sont deux vieilles sœurs jumelles sorcières Gerudo. Lors de leur première apparition, dans Ocarina of Time, elles ont 400 ans (même si l’une prétend n’en avoir que 380). Elle apparaissent ensuite a Termina dans Majora's Mask, et font ressusciter Ganon dans la fin spéciale de la série Oracle sur Gameboy Color.

Elles ont en outre la capacité de fusionner pour former une puissante sorcière, Twinrowa (ou Koutake) et sont décrites dans Ocarina of Time comme étant les "mères spirituelles de Ganondorf".

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Majora
Apparaît dans : Majora's Mask

Majora est un masque maléfique qui s’empare de la personnalité de son porteur et le rend mauvais et qui peut amener à la fin du monde. Il a été créé il y a de très nombreuses années par un peuple certainement disparu et était utilisé pour certains rituels. Le masque à une personnalité propre, d’ailleurs une fois son porteur hors d’état de nuire, il crée son propre corps pour poursuivre le combat.

Onox
Apparaît dans : Oracle of Seasons

Onox est un personnage du jeu vidéo Oracle of Seasons. Il est le général des ténèbres, c'est le méchant du jeu qui capture Din pour mettre le chaos à Holodrum en bouleversant les saisons. Il n'est autre que le dragon noir qui est, à l'instar de Veran, un des serviteurs des jumelles Twinrova voulant ressusciter Ganon.

Vaati
Apparaît dans : The Minish Cap, Four Swords, Four Swords Adventures

Dans la série The Legend of Zelda, Vaati est un ennemi récurrent, le second grand ennemi de Link après Ganondorf. C’était à l’origine l’apprenti d’Exelo, un mage minish de The Minish Cap. Il est apparu avant dans Four Swords Adventures. Bien que cela ne soit pas certifié, la plupart considèrent qu’il s’agit du même personnage, et que The Minish Cap précède donc Four Swords dans la chronologie de la saga.

Vaati est souvent appelé le Sorcier du Vent, ses pouvoirs étant orientés essentiellement vers cet élément. Il est généralement vaincu grâce à l’Épée de Quatre, lame sacrée utilisée par Link pour l’affronter.

Vaati était à l’origine l’apprenti d’Exelo, un sage Minish révéré. Cependant, il fut corrompu par le désir de pouvoir. Lorsqu’Exelo inventa le chapeau à souhaits, Vaati s’en empara et s’en servit pour prendre la forme d’un sorcier Hylien. Il participa alors à un tournoi dans le but de libérer la Force (qui n’est pas la même chose que la Triforce) contenue dans l’Épée de Quatre pour devenir l’être le plus puissant du monde.

Sous forme d’Hylien, Vaati est un sorcier aux grands pouvoirs qui peut prendre diverses formes et peut posséder les gens. Il transforme Exelo en chapeau et s’empare du trône tout en pétrifiant Zelda. Il sera vaincu et enfermé dans l’Épée de Quatre par ce même jeune Hylien, sous sa forme la plus monstrueuse : celle d’un œil noir à tentacules.
Vaati n’apparait pas pendant la guerre ou l’avènement de Ganondorf.

Après sa défaite dans The Minish Cap, on le retrouvera dans Four Swords et Four Swords Adventure. Dans le manga, Vaati ne meurt pas et se fait pardonner tout ses méfaits comme si de rien n’était.

Dans Four Swords Adventures, Ganondorf utilise Dark Link pour forcer Link à libérer Vaati. Il espérait ainsi que les deux se battent entre eux pendant qu’il s’empare discrètement du Trident du Pouvoir qui lui a donné une force monstrueuse. Link viendra à bout de Vaati à nouveau puis combattit Ganon. Le moblin bleu (sorte d'homme sanglier) étant trop puissant, les sages ont profité du combat pour enfermer le démon dans un sceau.

Vaati n’est plus jamais revenu jusqu’à présent. Cependant, Maleficio, une créature des cauchemars dans Link's Awakening, a une forme semblable à celle de Vaati en œil noir.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Veran
Apparaît dans : Oracle of Ages

Veran est un personnage du jeu vidéo Oracle of Ages, elle est la Sorcière des Ombres, elle a la faculté de posséder les personnes pour les contrôler, y compris Impa, Nayru et la Reine Ambi. Dans le manga tiré du jeu vidéo, elle prend également possession de Ralph à une occasion. Veran est aussi désignée comme "le Démon Possesseur".

Histoire

Veran servait la cause des jumelles sorcières Gerudo Twinrova, dont l’ambition était de ressusciter Ganon. À cette fin, elle se rendit à Labrynna, afin de trouver et capturer l’Oracle des Âges, Nayru.

Cependant, le refuge de Nayru était protégé par un obstacle surnaturel, la Barrière du Temps, que seul le Héros de la Triforce pouvait déplacer. Ne pouvant par conséquent le faire elle-même, Veran pris possession d’Impa, la nourrice de la Princesse Zelda, et se servit de son corps pour duper Link. Sans méfiance vis-à-vis de la nourrice, Link ouvrit le passage, permettant involontairement à Veran de franchir la barrière.

Veran put alors quitter le corps d’Impa, et prendre possession de Nayru. Dotée désormais du corps et des pouvoirs de l’Oracle des Âges, elle partit dans le passé, avec l’intention de le modifier à sa façon. Cet objectif avait pour but de plonger Labrynna dans la douleur et de permettre ainsi à Twinrova d’allumer la Flamme du Désespoir, l’une des trois flammes nécessaires à la résurrection de Ganon.

Une fois arrivée dans le passé, elle déclencha une foule d’événements qui eurent des répercussions terribles sur le présent : certaines personnes se changèrent en pierre, d’autres vieillirent brusquement ou disparurent… Parmi ces actes, elle influença Ambi, la reine de Labrynna dans le passé, et changea cette reine douce et généreuse en véritable tyran, la poussant à construire une gigantesque tour pour atteindre le ciel. Elle entreprit également d’envoyer des monstres tuer l’Arbre Bojo, gardienne de Labrynna, afin qu’elle ne puisse pas aider Link dans le présent.

Cependant, en allant dans le passé, Veran avait laissé derrière elle un portail temporel ouvert. En empruntant ce portail, Ralph, l’amie d’enfance de Nayru, puis Link parvinrent à se rendre à leur tour dans le passé, et Link vainquit les monstres avant qu’il ne tuent l’Arbre Bojo. Malheureusement, en agissant ainsi, il changea à son tour involontairement le cours du temps, ce qui fit perdre sa mémoire d’origine à l’Arbre Bojo dans le présent (et eu pour effet de la rendre amoureuse de lui). Pour restaurer la mémoire de l’Arbre, Link dut partir à la recherche des huit essences du temps. Durant sa recherche, il obtint la Harpe des Âges, qui lui permettait de voyager à volonté entre le passé et le présent.

Plus tard, à l’occasion d’une sortie de la Reine Ambi, Link, prévenu par l’Arbre Bojo, s’infiltra dans le palais et attaqua Veran. Il parvint à la faire sortir du corps de Nayru et à la blesser suffisamment pour la faire reculer un temps, mais la Reine Ambi revint précisément à ce moment, et Veran en profita pour prendre directement possession de cette dernière. Encerclés par les soldats d’Ambi, Link et Ralph (récemment arrivé) ne s’en sortirent que grâce à Nayru, qui, libéré, le ramena avec elle dans le présent.

Après cela, Link s’évertua à retrouver les essences du temps qui lui manquaient encore afin de stopper Veran. Cette dernière parvint cependant, dans le corps d’Ambi, à achever la construction de la tour. Montant en haut de cette dernière, elle vit ses pouvoirs décuplés par les puissances obscures, et devint capable de voyager dans le temps sans le corps de Nayru, ce qu’elle utilisa pour amplifier les dégâts qu’elle avait déjà commit (et qui avaient été réparés par Link et Nayru).

Cependant, Link, ayant rassemblé les essences, rejoignit la Tour pour aller vaincre Veran. Il fut cependant précédé de Ralph, qui voulait lui aussi vaincre Veran. Nayru, Zelda et Impa apprirent alors à Link que Ralph était en fait le descendant directe de la Reine Ambi, et que tuer cette dernière le ferait disparaître à coup sur. Link monta donc, et arriva à temps pour voir Veran stopper Ralph alors qu’il s’apprêtait à la tuer.

Link affronta ensuite lui-même Veran, et parvint à la faire sortir du corps d’Ambi, qui se retira. Veran tenta alors de le posséder à son tour, en vain, car le héros de la Triforce s’avéra plus dur à contrôler. N’ayant plus de corps à posséder, elle l’affronta elle-même, mais perdit encore une fois.

La croyant morte, Link repris le chemin de la sortie avec Nayru et Ralph. Mais Veran était toujours vivante, et parvint à l’enfermer avec elle dans la tour pour un dernier combat. Dans sa rage, elle dévoila sa véritable apparence, celle d’un puissant monstre semblable à une tortue/méduse. Mais Link la terrassa encore une fois, et parvint enfin à la tuer pour de bon.

Formes

Comme la plupart des boss de la saga, Veran possède plusieurs formes au cours des combats où le joueur l’affronte :

• Sa première forme, et celle sous laquelle on la voit le plus souvent, est celle d’une femme plutôt jeune, à la peau bleue et aux cheveux roux, portant une armure violette vaguement semblable à un bikini, avec une jupe blanche et une cape bleu sombre. Elle apparaît sous cette forme sur le boitier du jeu, et lorsqu’elle sort du corps d’une personne possédée. Apparemment, elle n’a alors pas vraiment de potentiel en combat, puisqu’elle se contente de retourner rapidement dans le corps qu’elle possédait ;
• Sa seconde forme, celle d’une sorte de fée maléfique, qu’elle révèle lors de son troisième combat avec Link. Sous cet aspect, elle peut voler et user de ses pouvoirs pour combattre ;
• Enfin, sa forme finale, celle d’un monstre ressemblant à un mélange de méduse et de tortue grise, bondissant à grande hauteur. Depuis cette forme, elle peut se changer en abeille géante ou en araignée géante. À chaque fois, elle conserve son vrai visage, qui constitue la seule partie d’elle où on peut la blesser, le reste étant impénétrable.

Pouvoirs

Veran est une puissante sorcière, dotée de redoutables pouvoirs d’ombre. Elle a notamment démontré la faculté de projeter des boules d’énergie pétrifiant temporairement ses ennemis, de se téléporter, de créer des sosies en ombres de ses adversaires et de se changer elle-même en une sorte de spectre.

Son pouvoir le plus particulier reste celui de posséder d’autres personnes : elle se change en spectre et entre dans le corps de sa victime. Une fois la personne possédée, Veran l’utilise comme son propre corps, et peut ainsi en utiliser la voix, les pouvoirs et l’apparence. Elle ne peut posséder qu’une seule personne à la fois, et Link a démontré qu’il était possible de résister à ce pouvoir (peut-être grâce à la Triforce du Courage).

À priori, il existe certains signes permettant de reconnaître une personne possédée par Veran : dans le jeu vidéo, les personnes qu’elle possède ont une peau bleu pâle, ce que les gens ne semblent cependant pas remarquer. Le résumé du livret de règle précise que Link est intrigué par "le regard perçant" qu’Impa lui adresse lorsqu’elle est possédée. Certaines personnes, comme le conseiller d’Ambi, semblent aussi sentir une aura maléfique autour des personnes possédées.

Un point discutable est de savoir si Veran peut ou non utiliser ses pouvoirs lorsqu’elle se trouve dans le corps de quelqu’un. Le manga indique que non : lorsqu’elle possède Ambi, elle s’avère incapable d’utiliser la magie contre Ralph, tandis que les pouvoirs qu’elle utilise lors de son premier combat contre Link sont en fait ceux de Nayru. En revanche, dans le jeu vidéo, lorsque Link l’affronte dans le corps de Nayru, puis de la Reine Ambi, elle possède les mêmes pouvoirs. On peut cependant supposer qu’elle utilisait ceux de Nayru la première fois, et qu’elle avait reçu des pouvoirs similaires grâce à la tour la deuxième.

Le point faible de ce pouvoir reste dans tous les cas les graine mystères : lorsqu’elle reçoit une graine mystère, Veran est obligé de sortir du corps qu’elle possède, laissant à ses adversaires quelques secondes pour écarter le corps et l’attaquer seule. Ce stratagème a été utilisé par Link lors des deux premiers combats, avec succès.

Enfin, contrairement à Onox, Veran est une talentueuse manipulatrice, qui s’est montrée capable de manipuler même Link et de changer la Reine Ambi en tyran.

Xanto
Apparaît dans : Twilight Princess

Xanto est de prime abord le principal antagoniste du jeu vidéo d’aventure Twilight Princess. Il est le maître auto-proclamé de la race des Ombres et du monde des Ténèbres.
Écarté du titre de Roi de la tribu de l’Ombre (au profit de Midona), il sombre dans une période de détresse, donnant ainsi son corps au seigneur du Mal : Ganondorf. Ce dernier peut donc effectuer son retour dans Hyrule.

Ganondorf propose à Xanto de lui donner accès à une source infinie de pouvoirs en échange de sa libération. Xanto domine alors le monde des Ombres sous les ordres de Ganondorf, qu’il considère comme un dieu, pendant que celui-ci prépare son retour dans le monde de la Lumière. Xanto porte un masque à l’apparence grotesque, semblable à la tête d’un caméléon : yeux globuleux, langue rétractable. Derrière son masque, Xanto est un personnage assez pathétique, presque sympathique, auquel il semble difficile d’associer une image sombre.

En tant que membre de la race des Ombres, Xanto sait pratiquer la magie noire. Il est surnommé "usurpateur" non seulement pour avoir pris le pouvoir par la force, mais aussi parce que, lors de l’affrontement final avec Link, il copie les techniques des boss que ce dernier a déjà battus au cours du jeu. De plus, Midona explique à Link que le Miroir des Ombres permettant de voyager entre Hyrule et le Crépuscule ne peut être détruit que par le véritable souverain du monde des Ombres ; or, en se retranchant dans le Crépuscule, Xanto a tenté de détruire le Miroir, mais il n'est parvenu qu'à le briser en quatre éclats dont la magie est encore intacte et active (c'est Midona qui, à la toute fin du jeu, lors de la cinématique entre les deux parties du générique, le détruira pour de bon en retournant dans son monde) car les Twilis, le peuple du Crépuscule, ne l'a pas reconnu comme leur souverain.

Peu avant la fin du jeu, Midona parvient à détruire l'enveloppe charnelle de Xanto en utilisant le pouvoir de ses ancêtres mais, lié à Ganondorf, il survit tant que ce dernier vit aussi. Lorsque Ganondorf est finalement vaincu par Link, une cinématique montre Xanto se brisant le cou, se tuant pour porter le coup de grâce à Ganondorf.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Yuga
Yuga est l'antagoniste principal de The Legend of Zelda: A Link Between Worlds. Il a la capacité de se transformer en peinture murale, ainsi que de transformer les autres. Son but principal est de transformer en tableau les huit sages d'Hyrule en tableau pour s'en emparer et utiliser leurs pouvoirs afin de réveiller son maître, Ganondorf. Il cache chacun des tableaux à Lorule, un monde parallèle où la situation s'est dégradée.


*** Esprits et Dieux ***

Cyclos
Apparaît dans : The Wind Waker

Cyclos est le frère de Zephos et contrairement à celui-ci, il est de couleur rose. Il est le dieu des tornades. Zephos demande de l’aide à Link car son frère va mal. Link réussira à aider Cyclos et en échange celui-ci apprendra à Link le Requiem de la Tornade, qui permet de se téléporter à différents endroit de l’océan grâce aux tornades.

Ciela
Apparaît dans : Phantom Hourglass

Ciela est au départ une fée vivant sur l’île Melka avec Siwan. Elle est gentille, courageuse et même plutôt téméraire. Elle a malheureusement perdu la mémoire. Après que Link lui a exposé la raison de sa quête, Ciela décide de l’aider. Initialement de couleur rose clair, Ciela fini par découvrir qu’elle est en réalité l’esprit du courage et du temps et devient jaune. Elle retrouve l’intégralité de ses pouvoirs (arrêter le temps) et de sa mémoire après que Link a (à moitié) vaincu Bellum. À la fin du jeu, elle repart avec le roi des mers après d’émouvants adieux avec Link. Tout comme Navi et Taya (dans Ocarina of Time et Majora's Mask), elle a l’apparence d’une petite boule lumineuse ailée.

Les trois Déesses

Les trois Déesses d’Hyrule sont : Din, la déesse de la Force, du Pouvoir et des Saisons, Nayru, la déesse de la Sagesse et du Temps et Farore, la Déesse du Courage. La légende dit que Din par ses bras de feu créât la terre rouge, Nayru créât l'ordre et la loi, Farore créât la vie et la nature. Dans Skyward sword, on apprend l’existence d'une nouvelle déesse, Hylia, la déesse du ciel, réincarnée en Zelda. Dans The Minish Cap, les trois déesses sont présentes sous forme humaine à un certain moment du jeu, et cherchent une maison pour chacune.

Les quatre Esprits de Lumière

Apparaissent dans : Twilight Princess
• Firone : esprit de lumière de la région de Firone (forêt de Firone, bois perdu, sanctuaire de la forêt), il ressemble à un singe. Il tire son nom de la déesse du courage Farore, plus facilement reconnaissable dans son nom anglais "Faron".
• Latouane : esprit ressemblant à une chèvre (il tire son nom du village de Toal).
• Ordinn : esprit ressemblant à un oiseau, il veille sur la région d’Ordinn (plaines, village oublié, village Cocorico, volcan d'Ordinn, montagne de la Mort). Il tire son nom de la déesse de la force Din, plus facilement reconnaissable dans son nom anglais "Eldin".
• Lanelle : esprit ressemblant à un serpent, il veille sur la région de Lanelle (citadelle d'Hyrule, château d'Hyrule, lac Hylia, désert de Lanelle, rivière et domaine Zora). Il tire son nom à la déesse de la sagesse Nayru, plus facilement reconnaissable dans son nom anglais "Lanayru".

Les trois Dragons
Apparaissent dans : Skyward Sword

Ils portent les mêmes noms que les esprits de la lumière de Twilight Princess (sauf Latouane qui n'apparaît pas dans le jeu).
• Firone est la gardienne de la forêt de Firone et se fait appeler le dragon d'eau. Blessée par Ghirahim, Link lui apporte de l'eau sacrée en échange de quoi la dragonne lui donne l'accès au temple de la flamme de Farore.
• Ordinn est le gardien du volcan d'Ordinn et se fait appeler le dragon de feu. Lorsque Link descend au volcan pour quérir une mélodie du Chant du Héros, le volcan entre en éruption du fait de l'explosion de la force du dragon. Link se fait alors capturer par les monstres et ses objets lui sont confisqués. Il devra les récupérer discrètement sans se faire repérer.
• Lanelle est le gardien du désert de Lanelle et se fait appeler le dragon de foudre. Link le trouve souffrant et lui apporte le fruit de l'arbre de vie qui peut guérir toutes les maladies. En remerciement, le dragon lui propose de revivre ses combats passés pour obtenir le bouclier d'Hylia. C'est lui qui a fabriqués les robots que Link croise en traversant les terres de Lanelle.

Le Vénérable Arbre Mojo
Apparaît dans : Ocarina of Time, The Wind Waker

• Dans Ocarina of Time, il tient un rôle de gardien spirituel des Kokiris. Il a à sa garde la pierre ancestrale de la forêt.
• Dans The Wind Waker, il vit sur l’île aux forêts avec les Korogus, les descendants de Kokiris. Il offre par ailleurs la feuille Mojo à Link, qui permet à ce dernier de planer quelques instants.
• Dans les jeux Oracle of Ages et Oracle of Seasons, on le trouve sous le nom d’arbre Bojo.
À noter que l'Arbre Mojo meurt dans Ocarina of Time et ressuscite sous la forme d'un "bourgeon Mojo", qui donnera très certainement sa forme à l'Arbre Mojo adulte de The Wind Waker.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Les Grandes Fées
Apparaissent dans : The Minish Cap, The Wind Waker, A Link to the Past, Ocarina of Time, Majora's Mask, Twilight Princess

Les grandes fées aident Link dans différentes aventures, en lui donnant souvent de nouveaux pouvoirs, ou bien en augmentant la capacité de son carquois, de sa bourse ou de son sac de bombes. Dans Twilight Princess, il n’y en a qu’une, et elle garde la caverne de l’Ordalie, dans le désert Gérudo.
Dans Ocarina of Time, elles apparaissent lorsque Link joue la berceuse de Zelda. Elles donnent trois pouvoirs, puis restaurent la magie et les cœurs.

Narisha
Apparaît dans : Skyward Sword

Narisha fait partie des quatre dragons dans Skyward Sword, c'est celui des cieux. Grand amateur de soupe de citrouille, après que Link a réussi à le libérer de l'emprise de Palaparas, parasite aux yeux géants, il aidera Link dans sa quête principale en lui enseignant le chant du Héros. Il ressemble à une grosse baleine volant dans le ciel du Cumulonimbus.

Le Roi des Mers
Apparaît dans : Phantom Hourglass

Le Roi des mers est la divinité de l’océan de Phantom Hourglass. Il s’appelle Siwan sous sa forme humaine et ressemble à une baleine blanche sous sa véritable forme. Il s’est fait attaquer par Bellum, le boss final du jeu.

Jabu
Apparaît dans : Ocarina of Time, Oracle of Ages, The Wind Waker

Dit aussi Jabu-Jabu, c’est un Dieu-poisson propre aux Zoras dans Ocarina of Time. Sa présence est liée à la pierre des zoras (saphir/eau). Dans Ocarina of Time et Oracle of Ages il fait office de donjon.

[DOSSIER DE BARBU] La légende de Zelda

Valoo
Apparaît dans : The Wind Waker

Valoo est l’esprit du Ciel. C’est un dragon de couleur rouge. Il vit sur l’île du dragon, également habitée par le peuple Piaf, qui le vénère. C'est lui qui donne au peuple Piaf la capacité de voler. Il ira au secourt de Link quand celui-ci fera face à Ganondorf sans être suffisamment prêt.

Zephos
Apparaît dans : The Wind Waker

Zephos, frère de Cyclos, est le dieu du vent. Il ressemble à une grosse grenouille de couleur vert-bleu et est toujours assis sur un nuage. Il aidera Link dans sa quête.

Publié dans FOCUS

Commenter cet article

Anc 30/09/2015 12:42

j'ai pas eu le temps de lire beaucoup, mais je peux déja dire que penser que le link de Majora's Mask, de Twilight princess et de Four Sword Adventure est le même est une sacré érreur... Faut compter plusieurs centaine d'année entre chaque épisode.
Link d'un épisode a l'autre n'est jamais le même sauf rare exeption (de Wind Waker a Phantom Hourglass par exemple).
Ce qui expliquerait les changements geologique que subit hyrule a chaque épisode.

Sinon on peu aussi prendre l'autre approche, Fuck la timeline, Les legendes de Zelda ne sont que des légendes, raconté à l'oral et donc modifié par chaque conteur.

Olivier 16/08/2015 10:53

Cette timeline m'a toujours semblé superficielle et tirée par les cheveux. Un truc de marketeux pour les 25 ans de la licence.
N'empêche, peut-être est-ce de la nostalgie, mais j'ai plus pris de claque depuis "a Link to the Past".

Darkramy 16/08/2015 09:18

La musique tient une part très importante dans Link's Awakening, il faut retrouver les 8 instruments des sirènes et l'ocarina permet de jouer trois chansons différentes.