John Romero crée un nouveau niveau pour Doom !

Publié le par Barbarian Bros

Il y avait 21 ans que John Romero n'avait pas créé de niveaux pour Doom (depuis The Ultimate Doom en 1995). Le 15 janvier 2016 il vous propose un tout nouveau 'Boss Level' dans un fichier E1M8.WAD (ça rappellera des souvenirs).

John Romero crée un nouveau niveau pour Doom !

Voilà une vidéo du gameplay de ce nouveau niveau, enregistré dans le port open-source Skulltag (OpenGL) qui permet le mouselook :

Pour la petite info, les enfoirés de chez Gamespot on piqué cette vidéo de gameplay à Ultraboy94fsr, l'ont recoupée et on ajouté une voix-off et leur logo avant de mettre ça sur leur soi-disant site d'info JV... et quand TotalBiscuit leur a fait remarquer qu'ils avaient piqué la vidéo ils ont répondu : "légalement le copyright du contenu du jeu est à Bethesda donc c'est les seuls qu'on pourrait être obligés de citer dans notre vidéo"

Pour utiliser ce niveau :
-Récupérer le fichier DOOM1.WAD de The Ultimate Doom (version Steam, GoG, CD d'origine ou tout autre version).
-Récupérer une version complète de The Ultimate Doom ou d'un sourceport récent (pour jouer en 16/9 avec mouselook c'est mieux) : SkullTag, Z-Doom,
-Récupérer le nouveau niveau E1M8.WAD sur le dropbox de John Romero.
-Lancer le jeu et charger le WAD, (avec un gestionnaire de WAD ou la ligne de commande pour les versions d'origine, ou en le glissant-déposant sur l'exe du Sourceport, par exemple sur ZDoom.exe).
-Lancer une partie puis entrer: changemap e1m8 dans la console (ou tapez le code idclev 18)

Publié dans RETRO NEWS

Commenter cet article

jb35 19/01/2016 12:08

Alors là, un immense merci le doc !

Je viens de terminer le niveau, c'est une merveille !

A tous les fans de doom (si il y en a ici), vous pouvez y aller, il est digne !

Par contre même si ils est long, et avec une bonne difficulté de surcroit, ça laisse un peu sur sa faim.

Ce serait cool que maître Romero, refasse un addon complet du jeu. Si il proposait un kickstarter, je serais aux anges, enfin faut pas rêver non plus...