[TEST] Day of the Tentacle Remastered (PC)

Publié le par Barbarian Bros

Day of the Tentacle Remastered.
Support : PC (version Steam)
Existe aussi sur : PS4, PS Vita, Mac, PC sans DRM (GoG ou Humble Store)
Developpeur : DoubleFine Productions
Editeur : DoubleFine Productions (sous licence LucasFilms.Ltd/Disney)
Sortie : 22 Mars 2016
Genre : Lifting d'un Point&Click légendaire

[TEST] Day of the Tentacle Remastered (PC)

Ecriture, scénario et dialogues

Rien n'a changé et le jeu est toujours aussi bon et drôle. 6 ans après les évènements de Maniac Mansion, le geek Bernard doit retourner dans le manoir du Dr Fred Edison. Celui-ci avait créé des animaux de compagnie assez particulier : des tentacules de la taille d'un être humain. Si la tentacule verte était devenue un ami de Bernard, la tentacule pourpre a toujours eu un mauvais fond. Or la tentacule pourpre a avalé un produit mutagène qui lui a donné des bras, et l'envie de dominer le monde !

Bernard retourne donc au manoir avec ses amis Laverne et Hoagie pour aider la tentacule verte à maitriser son homologue pourpre. Mais trop tard... Le Dr Fred a la solution et décide de renvoyer nos 'héros' 24h dans le passé pour couper le générateur de mutagène AVANT que la tentacule pourpre ne boive l'eau contaminée. Mais rien ne se passe comme prévu et Bernard reste dans le présent tandis qu'Hoagie se retrouve 200 ans dans le passé en compagnie de Georges Washington et que Laverne se retrouve dans le futur dans un monde dominé par les tentacules.

Les énigmes sont souvent tordues (comme toujours chez LucasArts), d'autant plus que cette fois la ligne temporelle a son importance : modifier un élément du passé peut permettre de débloquer une situation dans le futur.

Nouveaux graphismes, nouvelle interface, et nouvelle musique

Nouveaux graphismes, nouvelle interface, et nouvelle musique

Durée de vie

J'ai fini le jeu en à peine 4h, mais c'est parce que je me souvenais de la plupart des énigmes, ayant fini la version de 1993 un paquet de fois (sous, DOS, Windows95/98, Dosbox et ScummVM), si vous ne connaissez pas du tout le jeu, comptez une bonne douzaine d'heure et quelques arrachages de cheveux.

Nouveaux graphismes et ancienne interface

Nouveaux graphismes et ancienne interface

Le jeu compte beaucoup de succès Steam et j'apprécie le fait que la plupart soient 'cachés' et qu'ils ne se dévoilent qu'une fois obtenus. D'ailleurs comme je connaissais le jeu par coeur, je n'ai pas essayé certaines lignes de dialogues ou combinaisons d'objet, du coup je n'ai pas obtenu les succès lié à ces essais infructueux.

Il ont aussi laissé la possibilité de jouer au Maniac Mansion Original (version PC EGA 16 couleurs et son 'buzzer' grâce à l'ordinateur dans la chambre du fils Edison. Si en 1993 offrir un jeu vieux de 6 ans était une vraie plus-value, en 2016 le joueur nostalgique ne testera probablement ce jeu vieux de 29 ans que quelques minutes avant de fuir devant sa difficulté élevée et son ergonomie antique.

Anciens graphismes et nouvelle interface

Anciens graphismes et nouvelle interface

Le lifting

Si rien n'a changé niveau écriture (déjà excellente à l'époque), le lifting graphique est assez réussi, avec un rendu un peu lisse, mais qui renforce l'aspect cartoon du jeu. Côté commandes on peut choisit le mode 'barre' à l'ancienne, avec les verbes d'action et les icônes d'inventaire, qui a l'inconvénient de beaucoup réduire la fenêtre du jeu, ou une roue d'action à activer avec le bouton droit de la souris.

La musique est très bien réarrangée et réorchestrée. Les enregistrements des voix sont plus propres et moins compressés qu'à l'époque. On passera aussi sur le mode rétro (graphisme ou musiques) qu'on essaye 2-3 fois pour voir puis qu'on oublie vite. D'ailleurs la musique 'rétro' est assez limitée, avec un rendu en deçà de celui d'une Soundblaster d'époque, alors que le jeu proposait de superbes mélodies sur MT-32 ou en General Midi (avec le synthé Windows par exemple). Les commentaires des réalisateurs sont bien intégrés et plutôt intéressants avec plein d'anecdotes, mais sont plutôt à activer lors d'une seconde partie.

On peut jouer à Maniac Mansion en 1080p... mais avec les graphismes, et les sons d'origine

On peut jouer à Maniac Mansion en 1080p... mais avec les graphismes, et les sons d'origine

Les défauts

Si j'ai adoré rejouer à ce jeu avec un visuel et des musiques plus modernes, j'ai quand même trouvé quelques petits défauts agaçants concernant surtout l'ergonomie et l'interface :

- Pourquoi avoir foutu un bouton 'inventaire/changement de perso' en bas à gauche de l'écran ?
Il aurait été tellement plus élégant de faire apparaitre l'inventaire quand on approche la souris du bord inférieur de l'écran. C'est vrai que dans DOTT on n'a quasiment jamais besoin de l'inventaire ou de changer de perso... Et que l'apparition automatique de l'inventaire n'est devenu une base du point&click qu'en 1996 avec Broken Sword (Les chevaliers de Baphomet).

- Pas de possibilité de couper un dialogue d'un simple clic de souris ? J'ai pas franchement envie de réécouter toute la phrase à chaque fois que je teste une action qui ne fonctionne pas. Je sais bien que c'était pas dans le jeu d'origine, mais c'est un confort auquel les Point&Click des 15 dernières années nous ont habitués.

-Même chose pour le déplacement rapide : pourquoi ne pas avoir ajouté la possibilité de se déplacer instantanément avec un double-clic ?au lieu de devoir se taper la traversée de chaque pièce pour la 50ieme fois?

- Pourquoi à chaque lancement le jeu décide de se lancer en mode fenêtre ? Si je choisis le mode plein écran dans les options c'est que je veux être en plein écran bordel de diou !

- La traduction des sous-titres n'a pas été corrigée et comporte les mêmes erreurs qu'il y a 23 ans... Exemple le plus marquant : après avoir utilisé les chronos-WC le texte dit "l'un a été envoyé deux cent ans dans le passé et l'autre est partie deux ans dans le futur" (alors que Laverne est bien partie 200 ans dans le futur).

L'inventaire nouvelle version, à ouvrir et fermer manuellement...

L'inventaire nouvelle version, à ouvrir et fermer manuellement...

il s'agit vraiment d'un remaster d'un très bon jeu et pas d'un remake : si c'est visuellement plus agréable et légèrement plus maniable il y a quelques défauts d'ergonomie qui peuvent agacer le joueur des années 2010 et qui auraient pu être supprimés assez facilement.

SUPPOS : 5,5/6

Pour le fanboy des point&clics des années 90
(4/6 pour les autres à cause de l'ergonomie trop datée)

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Elgregou 19/05/2016 14:25

Juste pour info : on dit UN tentacule.

TartineOchoco 19/05/2016 10:00

Ce fut un plaisir de rejouer à DOTT. J'ai vraiment bien aimé le fait qu'on peut faire sa popote entre les styles graphiques (pixels ou remasterisé) et les différentes interfaces.
Par contre la remasterisation est réussie pour les décors, mais je n'aime pas trop les personnages, je trouve les traits à la limite des effets de ScummVM (http://siliconangle.com/files/2014/12/dott2.png)