[MICRO 8 Bit] LA GAMME ORIC

Publié le par Dr Floyd

ORIC 1



Le 27 janvier 1983 la société anglaise Oric Products International lance l'Oric 1. Peu coûteux (moins de £150) c’était un petit ordinateur avec un affreux clavier, en compétition avec le Spectrum de Sinclair (pour le concours du clavier le plus nul ?). Il Il en existe 2 versions, une avec 16Ko de RAM, une autre avec 48Ko.

Les problèmes vont vite apparaître, la presse n'est pas vraiment convaincue par cette petite machine, la ROM est buggée, aussi beaucoup de K7 vont être impossibles à lire, du à des problèmes de duplication. Bref, ça sent l'artisanat !

En juin 1983 la machine débarque en France par l'intermédiaire d'un distributeur, A.S.N., qui devient Oric-France. La machine connaît un bon succès populaire chez nous.

CARACTERISTIQUES :
Processeur 6502A à 1Mhz,
16 ou 48Ko de RAM,
16ko de ROM pour le basic
240x200 en 8 couleurs. 
Son General Instrument AY-3-8912 (3 voies sur 7 octaves)



L'ORIC ATMOS

L'Oric 1 sera remplacé en 1984 par l’Oric ATMOS, peu de différences, un nouveau clavier, cette fois ci mécanique (ouf !) et une ROM débuggée. Prix : 170£.
Les problèmes de chargement K7 n'ont pas encore totalement disparus, et Oric continue même à écouler son stock de roms buggées ! Mais le prix semble un peu élevé par rapport à la concurrence.



Tout semble aller assez bien pour Oric en France : 50 000 Oric 1 sont vendus en 1983, et 27 000 Atmos au 1er semestre 1984.

Oric annonce un successeur à l'Atmos, le Stratos à 250£ (ou IQ164 en Angleterre), un compatible PC  8086 (à interface cassette ! sisi) pour 400 £ et un portable 8086 pour 3000 £ !  Des PC Oric mais fabriqués aux Etats-Unis.  L'Atmos baisse lui a 120£.

Mais en réalité Oric s'endette et les difficultés apparaissent rapidement. En 1985 Oric va mal. 120 000 machines ayant été vendu en France, on commence à envisager de faire de Oric une boite française.

Oric ferme ses portes et le 1er juin, S.P.I.D. ("Société Prospective Internationale de Distribution", alias Eurêka) rachète Oric et la production de l'Atmos va reprendre en France avec quelques améliorations techniques (dont le chargement des K7 !).
Oric International (nouveau nom) décide de continuer le Stratos, mais doit renommer la machine (car ce dernier a été déposé en France par A.S.N.) : c'est maintenant le TELESTRAT. La machine est remodelée pour être rendue compatible avec le Minitel (lol), star des ménages francais.



TELESTRAT

En septembre 86 le Telestrat est lancé à 3990 f, tandis que l'Atmos est vendu 990f. La machine est bien trop chère sur un marché qui évolue vite avec la nouvelle domination de Amstrad et l'arrivée de l'Atari ST et de l'AMIGA. Il se serait vendu entre 2000 et 5000 Telestrat, on ne sait pas trop.



Fin 87 Oric International est mis en règlement judiciaire. Fin d'une belle et très courte histoire.


QUELQUES JEUX POUR ORIC :


L'aigle D'Or, chef d'oeuvre d'aventure


Macadam Bumper, celebre flipper

Base Mercure
Bering
Cobra Pinball
Defence Force
Doggy
Don Juan et Dragueur (Ere version)
Echecs
Envahisseurs
Facturation
Flipper
Frelon
Galaxians
Hadès
Harrier Attack
Hopper
Hunchback
Invaders
Karate
Kilburn Encounter
La Maison de la Mort 
Le Diamant de l'Ile Maudite
Le mystère de Kikekankoi
Le Rendez Vous de la Terreur
Le Retour du Dr Genius
Le Trident de Neptune 
Minos 
Oricmunch
Oriscribe
Pasta Blasta
Polyfichier
Probe 3
Rat Splat
Simulateur
Super Advanced Breakout
Super Jeep
Teknis
Traitement de texte
Triathlon
Tyrann
Ultima Zone
Xenon 1
ZigZag
Zorgon's Revenge

Commenter cet article

Pass 70-533 29/06/2015 09:47

I love to explore I recently came across your blog and have been reading along. I thought I would leave my first comment. I don’t know what to say except that I have enjoyed reading. Nice blog. I will keep visiting this blog very often.