RETROGAMING : MIND TEAZZER / 3DO

Publié le par Grand Barbare

Année : 1994
Devellopeur : Vivid Interactive
Editeur : Vivid Interactive
Nb joueurs : 1
Supports : 3do


mind-teazzer-box.jpg

Avec la nouvelle ère de consoles 32 bits et surtout la possibilité de pouvoir passer des films MPEG (avec des cartes vidéo vendues a part), il était possible de pouvoir regarder des films a partir de sa console de jeux et d’inclure de magnifiques séquences vidéo pour une immersion encore plus « profonde » (désolé pour ce jeu de mot !). C’est la 3do qui a ouvert le bal pour les pervers de tous âges en sortant des jeux érotiques estampillés VIVID INTERACTIVE, a l’intérêt plus ou moins discutable car on avait le plus souvent droit a des morceaux de films X censurés au maximum (on ne voyait la plupart du temps que les visages rougeaux des comédiens en sueur dans des ébats aussi excitants qu’un épisode de Julie Lescaut).
 
Le seul jeu de ce genre à peu prés intéressant est ce Mind Teazzer qui au moins propose le challenge de se creuser un peu la cervelle avant de pouvoir se jeter sur son canapé pour mater les "Vivid Girls" en tenant la télécommande d’une seule main.


SCENARIO

On peut dire qu’il est inexistant : Résolvez des puzzles divers à la difficulté croissante mettant en scène une actrice porno (accompagnée ou pas), ce qui vous permet de visionner un petit film érotique de deux minutes environ.

mind-teazzer-01.jpg


REALISATION

Bon on peut pas dire que les programmeurs se soient cassés le tronc... Toutes les séquences vidéo proviennent de divers films X de l’époque avec les acteurs en vogue du moment. Il a juste suffit de découper une image fixe en quelques morceaux de puzzle, convertir le film au format voulu en coupant les scènes pornographiques et roule ma poule.

A noter qu’il y a trois types de puzzles différents :

- le puzzle tel que tout le monde le connaît avec les formes découpées et emboîtables.

- une image découpée horizontalement en 3, il faut juste faire glisser les parties pour qu’elles correspondent (niveau maternelle 1er âge)

- les paires (jeu de mémoire, trouver les paires pour dévoiler la photo)

Les films sont tout de même de bonne facture et pas trop pixélisés, ni saccadés.
Il faut dire que les productions Vivid étaient aussi un gage de qualité, que ce soit d’un point de vue esthétique ou beauté des actrices, donc pas d’appréhension à voir une vieille polonaise (poilue jusqu’au sternum) filmée au caméscope se faire laminer dans un goulag.

mind-teazzer-puzzle.jpg


GAMEPLAY

Aucun. Un tableau vous donne le choix entre plusieurs nanas et le degré de difficulté, il suffit de choisir la photo qu’on veut (et qui ne correspond pas du tout avec la vidéo ou l’image fixe qu’on va voir !) 

Seul le bouton A sert à attraper la pièce de puzzle qu’il faudra déposer a l’endroit voulu.
Une voix vous dira juste « try again ! » ou « good ! » pour vous aider. Après il n’y a plus qu’a regarder le film en récompense, même pas possible de faire pause, de zoomer ou de faire des ralentis… frustrant.

mind-teazzer-choice.jpg


BANDE SON

Si vous aimez les musiques de supermarché ou d’ascenseur, les compos au saxophone ringardes et les cris mal simulés et limites disproportionnés (ébats amoureux ou arrachage d’un doigt ? et même pas bien calés avec l’ouverture du bec de celui qui le pousse) alors la partie sonore vous plaira a coup sûr.

mind-teazzer-02.jpg


DUREE DE VIE

36 puzzles qui vont vous prendre au maximum 20 secondes chacun (il ne faut pas oublier qu’on s’adresse à un joueur obsédé qui n’a voulu qu’une chose en achetant ce jeu : pouvoir se tripoter en bavant sur Raquel Darrian, Ashlyn Gere ou Janine).

Comme on sait que le cerveau du gars en question ne tourne pas au maximum de ses capacités dans des moments comme ceux-là, mettre une grille de sudoku par exemple (si ça avait existé a l’époque) aurait eu pour effet de voir le soft se faire balancer par la fenêtre.
Le jeu en lui même est une arnaque pour attirer le chaland : derrière la promesse des 36 puzzles ça ne donne pas droit à 36 vidéos mais seulement 9 ! Grosse déception, voir toujours les mêmes films en boucle réduit considérablement la durée de vie et d’intérêt du jeu.

mind-teazzer-03.jpg


CONCLUSION

Un « jeu » à réserver uniquement aux adultes (bien que je trouve que l’on voit maintenant des séquences nettement plus hard, ne serait-ce qu’au château des pseudo-chanteurs de TF1 par exemple) nostalgiques des actrices X du début des années 90. Ou alors aux personnes qui adorent les puzzles…


SUPPOS : 1/6

undefined

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

shakaan 19/03/2008 21:55

lawl ^^ j'peut pas vraiment te le reprocher vu que j'fais a peu près pareil pour mon test de RSG (que je devrais bientot finir au passage mais j'ai du mégaboulot ces temps ci..)

grand_barbare 19/03/2008 16:09

pour au moins 50 sites! je compte etre publié dans le nouvel obs & le monde, tout le monde veut mes tests 3do!

shakaan 19/03/2008 15:38

allons donc, grand-barbare, tu fais des tests pour combien de sites en tout? y a quelque jour il etait sur oldies-rising, non?

Lee Ranaldo 19/03/2008 11:08

Tiens sympa ça donne envie d'aller faire un tour à San Fernando Valley!

futuresexlovesound 19/03/2008 10:05

Moi, j'avais Love Bites et Neurodancer... deux bouzes sans foi ni loi!Quand je pense que j'ai vendu Megadrive et Supernes pour cette grosse boite...Gégé, te fatigue pas,Il n'y qu'une poignée de jeu vraiment sympa...

Gégé 19/03/2008 07:00

JE VEUX UNE 3DO !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!