RETROGAMING : MICKEY MANIA / MEGADRIVE

Publié le par Dr Floyd

Développeur : Traveller's Tales
Editeur : Sony Imagesoft
Support : Sega Megadrive
Année : 1994
Existe également sur Super Nintendo et MegaCD
A noter que le jeu a été réédité en 1996 sur Playstation sous le nom de Mickey's Wild Adventure



Pour le 65e anniversaire de la première apparition de Mickey à l'écran, Mickey Mania nous propose de revivre la carrière du personnage mythique de Disney à travers six tableaux correspondant à six apparitions célèbres de la souris à grandes oreilles.

Le premier niveau correspond au premier dessin animé mettant en scène Mickey, "Steamboat Willie", et grosse surprise aussitôt : le jeu débute comme une vieille bande de film en noir et blanc !!! (et oui comme le dessin animé qui était en noir et blanc !). On comprend alors tout de suite que nous avons là un jeu qui sort de l'ordinaire ! Le second niveau est inspiré de "The Mad Doctor" dans un château hanté, et pour la suite je vous laisse le plaisir de la découverte !

Si le concept est génial, le gameplay est lui plus classique : un jeu de plateforme à scrolling horizontal dans lequel on peut sauter ou tirer sur les ennemis, avec un boss de fin de niveau (il y a parfois des séquences de jeu bonus originales comme la course poursuite en 3D avec l'élan, ou un "mode 7" digne de la Super Nes lors de la descente de la tour). Gameplay classique, mais les scènes sont variées et l'ambiance est exceptionnelle.




Je ne vous est pas parlé de la réalisation... Traveller's Tales (qui a réalisé bien plus tard la série Lego Star Wars) a fait ici un travail fabuleux ! Les décors et sprites sont totalement fidèles aux dessins-animés, les animations géniales, c'est vraiment l'un des plus beau jeu de la Megadrive. Le stage 1 est à lui tout seul un chef d'oeuvre du jeu vidéo : début du jeu en noir et blanc, et colorisation du jeu petit à petit. J'insiste sur les animations qui sont d'un niveau exceptionnel, dans la lignée d'un Aladdin ou d'un Roi Lion. Le top du top de la Megadrive. XQ9MY-VGJP4.

Le gameplay est agréable et offre quelques passages assez difficiles pour vous retenir un peu. Car dans l'ensemble le jeu est peut-être un peu court, les meilleurs joueurs le termineront très rapidement.

Mickey Mania est un jeu de plafeforme proposant un gameplay classique mais une finition fabuleuse et une vraie personnalité. L'esprit Disney est bel et bien présent et on a vraiment l'impression d'être dans un cartoon rétro. Seul défaut du jeu : il est un peu court, mais c'est un tel bonheur qu'on y revient ensuite juste pour le plaisir des yeux. Un indispensable dans la collection du Gamopat.

SUPPOS : 5,5/6

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Tokita 13/08/2008

Très bon test, ce jeux est vraiment superbe

keneda 13/08/2008

Sympa de mettre en avant ce jeu à l'univers graphique recherché, particulièrement pour les passages en noir et blanc

pornocchio 13/08/2008

5,5/6, vraiment surnoté. j'y ai rejoué il y a 15 jours: niveaux courts et répétitifs, jouabilité ultra rigide. Très loin du mythique castle of illusion

krusty 15/08/2008

Pour la version SNES, c'est sur-noté. J'ai le jeu sur cette console et très fanchement il m'a beaucoup déçu. Les décors et l'animation sont parfaites, mais c'est bien tout ce qui est réussi dans ce jeu. La jouabilité et surtout la gestion des "collisions" est tout simplement à mettre à la poubelle !
Je m'explique. Vous pouvez très bien passer à 2 cm d'un projectile ennemi et le jeu vous décompte pourtant un touché, et inversement parfois vous pouvez litteralement passer à travers un projectile (certains os des squelettes dans l'ascenceur) sans que la console vous compte un touché. Etrange mais surtout énervant.
Cette très mauvaise gestion du "hit-point" donne un aspect plus que fouilli voire brouillon lors de la confrontation avec le docteur mad et ses flacons de potions. Vous perdez ou vous le battez sans trop savoir ni comment ni pourquoi.
Très enervant aussi (dans la version SNES) le fait de repartir qu'avec seulement 10 billes lorsque vous perdez un Mickey alors que vous aviez fait votre possible pour en récolter au moins le triple juste avant de mourir ...

Bref, joli, ouais c'est vrai, mais ce jeu n'a que ça pour lui.