[RETROGAMING] PUNCH-OUT!! / ARCADE

Publié le par Benepito

PUNCH OUT!!
Support :
Arcade
Editeur :
Nintendo
Développeur : Nintendo
Année de sortie : 1984

punchout-arcade-nintendo.jpg

1984, fini les bornes impersonnelles et les meubles d’arcade dédiés commencent à fleurir ici et là. Un précurseur : Nintendo comme d’habitude, et plus particulièrement avec son nouveau jeu de boxe qui va enflammer les salles d’arcade, j’ai nommé : Punch Out !! Eh oui, avant d’endosser le rôle de Little Mac sur NES, Punch Out, après être apparu sur Micro Vs System, est devenu un jeu d’arcade, un vrai. Retour sur un jeu qui va marquer son époque au fer rouge.

Le panel :



Au niveau du panel, le joueur dispose d’un joystick 4 directions : gauche et droite pour l’esquive, haut et bas pour bloquer les coups de l’adversaire. Côté bouton rien de plus simple : un pour le coup droit, un pour le coup gauche et un gros champignon pour balancer votre uppercut.

Le gameplay :

Vous allez donc essayer d’amener un boxeur aux cheveux verts au titre de champion du monde, en terrassant une série d’adversaires qui auront tous leurs spécificités. Vous avez une vue de votre boxeur de dos en wireframe (fil de fer), ce qui vous permet également de voir votre adversaire à travers vous. Grande nouveauté dans cette borne : l’apparition de 2 écrans qui se décomposent comme suit :



L’écran du haut affiche votre frimousse ainsi que celle de votre opposant. Au centre : le high score, votre score, le numéro du combat, et le compte à rebours. Ici pas de victoire aux points mais plutôt aux poings. En effet, seul un K.O. vous permettra de passer à l’adversaire suivant.
Le combat se déroule dans l’écran du bas avec au dessus du ring, votre barre d’énergie et celle de votre adversaire, ainsi que l’indicateur d’uppercut. Vous pourrez donc décocher un uppercut à condition d’enchaîner des coups sans vous faire toucher, ce qui fera progresser l’indicateur de K.O. jusqu’à que celui-ci clignote. Et là, libre à vous de tenter l’uppercut.

En route vers la victoire…

Pour arriver au titre de champion du monde, vous allez devoir mettre K.O. six adversaires.
La technique générale consiste à attendre que votre opposant vous frappe pour esquiver son coup et ensuite enchaîner les vôtres. L’observation est extrêmement importante car avant de décocher son coup, les yeux de votre adversaire deviendront jaunes, il vous faudra donc vous préparer à l’esquive pour l’enchaîner à votre tour.

Bien que le premier adversaire répondant au nom de Glass Joe (voir screen ci-dessus) vous laissera une entière liberté quand à la technique à utiliser, il n’en sera pas de même pour les adversaires suivants. En effet, certains se laisseront plus facilement se toucher au ventre alors que d’autres ne pourront être vaincus qu’en leur frappant à la tête. Certains seront vraiment vicieux, tel que Kid Quick, un afro-américain ultra rapide. Ce combat assez spécial ne vous laissera pas de part à l’improvisation, dans la mesure où le compte à rebours est plus rapide que dans les autres combats, et une erreur de timing peut vous être fatale. Ce gringalet m’a plus souvent conduit au game over que les gros poids lourds de la fin du jeu.


Kid Quick : gringalet mais habile

Vous aurez le droit de tomber deux fois. Une fois au tapis, vous allez devoir tapoter sur les boutons à toute vitesse, afin de vous relever et poursuivre l’affrontement. La troisième fois au tapis et la partie est finie pour vous. Vous verrez donc votre adversaire vous approcher et vous narguer avec une grimace ridicule.


Cette grimace ne vous incitera qu'à remettre des crédits

Chaque adversaire aura également son attaque spéciale qui sera le plus souvent annoncée quand il s’éloignera vers les cordes du ring pour la préparer. Il vous faudra donc dans certains cas, soit vous protéger et attendre que l’orage passe, soit l’esquiver. Mention spéciale pour Piston Hurricane et son « Come on ! Come on ! » ainsi que pour la super attaque de Bald Bull, un poids lourd turc, qui vous mettra K.O. en un seul coup si vous vous laissez toucher par sa charge.


Piston Hurricane et Bald Bull : un bon coup bien placé et c'est le KO...

Une technique qui demande un timing précis consistera à leur envoyer une droite juste avant qu’ils vous décochent leur coup, ce qui les enverront directement au tapis. 5 victoires à votre actif et après avoir mit K.O. Pizza Pasta l’italien, vous allez pouvoir affronter le champion du monde en titre : Mr Sandman.


Pizza Pasta vous ouvrira la porte vers la finale

Mr sandman, comme son nom l’indique, est là pour vous endormir tel un marchand de sable. Seul à avoir des gants de couleur jaune, il est robuste et rapide aux coups dévastateurs, il mettra vos réflexes à rude épreuve dans un combat où vous devrez observer minutieusement ses faits et gestes pour en venir à bout.


Le combat final

Dernière victoire et à vous le titre suprême. Vous pourrez alors vous voir brandir si fièrement votre ceinture de champion du monde, mais votre aventure ne s’arrête pas là...


Champion du monde mais pour combien de temps ?

En effet, vos anciens adversaires ne s’avouent pas vaincus pour autant. Ils reviennent mais cette fois-ci ils sont beaucoup plus forts. Ils ont troqués leurs gants rouges pour des gants bleus et ont complètement changés leur technique de combat. Ils deviennent donc très difficiles à battre et il faudra réapprendre à vaincre adversaire par adversaire en essayant de comprendre les failles dans leurs nouvelles méthodes de combats.

Punch Out est le premier jeu d’une longue série et sera par la suite un véritable succès sur consoles de salon. Même si le style graphique de l’opus NES à changé, le gameplay reste exactement le même par rapport à l’arcade. L’ambiance du jeu est extraordinaire pour l’époque. Malgré le brouhaha des salles d’arcade, vous entendez le public crier, hurler, des flashes d’appareils photos vous éblouir, et si vous regardez le public d’un peu plus près, vous pourrez voir certains spectateurs assez spéciaux répondants aux noms de Mario, Donkey Kong ou encore Donkey Kong Junior.

Punch Out est une véritable révolution niveau gameplay, dans la mesure où il intègre des techniques très précises à chaque adversaire et lui prive donc de tout côté bourrin qui aurait pu lui faire défaut. Un concept terriblement addictif associé à un gameplay novateur : une grande saga du jeu vidéo vient de naître. Une suite appelée Super Punch Out verra le jour un an plus tard avec des adversaires de plus en plus loufoques. Il sera adapté sur Super Nintendo en lui apportant quelques modifications.
Il sera tout aussi bon que son aîné.

SUPPOS : 6/6

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

TotO 12/01/2016 14:36

A noter que sur CPC, Spectrum et C64, le jeu Frank Bruno's Boxing en est une pale copie...
Probablement sans aucune autorisation... On ne s’arrêtait pas à ce genre de détails à l'époque. :D

Kubs 13/01/2012 23:24

Effectivement la borne ressemble beaucoup a super punch out. Je ne connaissais pas la borne mais c'est assez amusant de voir que l'episode nes était entre la version arcade et snes.

bobby 13/01/2012 13:04

Bear Hugger était déja dans punch out? ou c'est la borne de super punch out qu'on voit?

atomickid 13/01/2012 01:28

Moâ ne séctarise pas particulièrement, je trouve plutot que c'est un constat, qui plus-est assez bien établit, sur des faits connus? Par contre kubs, tes commentaires sentent plus la bonne vieille
hypocrisie des familles que le réel reflet de ta pensée sur la chose ;)

môa 13/12/2008 20:52

"Toi qui te prétends gamer tu ne devrais pas t'offusquer d'etre comparé a des joueurs dits casuals et te dire que tu vaux mieux, si tu souhaites que le jeu video garde ad vitam eternum son cliché de distraction pour puceau boutonneux. Tu devrais plutot t'offusquer du fait que les editeurs concoivent des mauvais jeux a l'attention des nouveaux publics, ce qui risque de les detourner de ta passion qu'ils decouvrent et que logiquement tu devrais vouloir partager."

Il n'y a pas si longtemps que ça,la masse populaire considérait les joueurs comme des gamins attardés.

Ces gens qui,à une époque,nous ont catalogués puis stigmatisés(épilepsie,échec scolaire,etc) sont les mêmes qui,aujourd'hui,"s'éclatent" sur la wii,second life et consorts...Maintenant tu comprends peut-être mieux pourquoi je ne veux pas être mis dans le même sac?

Il n'y a pas de "faux" ou "mauvais" gamer.
Mais il y a un degré d'intérêt qui fait la différence entre les joueurs qui jouent depuis un certain temps et qui se penchent sur l'histoire et la culture du JV et ceux qui jouent de temps à autre,qui ne se posent pas de questions sur le sujet,qui ne cherchent pas à savoir le "pourquoi du comment"...

Ce n'est pas une question de sectarisme,mais juste un besoin de différencier "passionnés" et "occasionnels"...

kubs 13/12/2008 18:04

Tout d'abord moa mon post n'a pas pour but d'etre insultant, il y en a sufisamment sur ce site pour que j'en rajoute alors je vais faire abstraction des piques gratuites.

Dans mon precedent post je ne m'adressai pas en particulier a toi mais a tous les gens qui partage ton besoin de sectariser le jeu video.
Pour le cas du fps peu importe donc que t'y adheres ou pas.

Enfin pour en finir avec le coté "droit de reponse" de ce post, oui je possede la wii, mais elle ne me possede pas, rien a foutre que le quartier soit en guerre comme dirait disiz la peste. Par rapport a cette console il y a des points sur lesquels je peux etre elogieux et d'autres très critique, mais au bout du compte il convient d'etre juste peu importe la console (hein doc?).

D'ou vient ce besoin de segmenter a tout prix le jeu video, a t'on besoin de vrai et faux gamer, de casuals et de core gamer. Tous ces termes sont la pour dire "les autres c'est de la merde". Tetris est un mauvais jeu? Je ne crois pas. Est-ce que kawashima est mauvais? non plus, si on accepte le fait que ca ne fait pas rajeunir le cerveau.

Il n'y a pas de bons styles de jeux et des mauvais, il n'y a pas non plus de bons et de mauvais joueurs. Il n'y a que des bons et des mauvais jeux et encore cela reste subjectif.

Toi qui te prétends gamer tu ne devrais pas t'offusquer d'etre comparé a des joueurs dits casuals et te dire que tu vaux mieux, si tu souhaites que le jeu video garde ad vitam eternum son cliché de distraction pour puceau boutonneux. Tu devrais plutot t'offusquer du fait que les editeurs concoivent des mauvais jeux a l'attention des nouveaux publics, ce qui risque de les detourner de ta passion qu'ils decouvrent et que logiquement tu devrais vouloir partager.

Seb25 13/12/2008 13:44

Bien sur il ne faut pas sectariser les joueurs mais je trouve que môa à raison sur plusieurs points, ce serait trop simple de ranger tout le monde dans la meme catégorie. Il y a les gamers purs et durs, les passionnés pour qui le jeu video est plus qu'un passe temps mais une vraie passion et qui joue à tous les genres de jeux sans distinction et qui sont capables d'un investissement en particulier en terme de temps, important et les joueurs occasionnels qui sont venus au jeu video plus par un effet de mode qu'autre chose et qui ne s'interesse pas ou très peu aux genres traditionnels du jeux video.

Pour moi c'est ca la vraie différence, c'est l'investissement qu'on est pret à consacrer à ce loisir en terme de temps et de moyens et le fait qu'on joue à tous les jeux, en particulier ceux appartenant aux genres fondateurs du jeu video avec donc une vraie culture vidéoludique contrairement aux casuals qui jouent depuis la wii et la DS à Kawashima, wiifit et autre non jeux qui pour moi sont des logiciels qui n'ont pas pour vocation à amuser mais à atteindre un objectif "utile" : faire travailler sa mémoire et perdre du poids en loccurence, ces programmes s'éloigent du concept de base du jeu video qui est bien l'amusement.

Donc pour moi il y a une différence entre les jeux videos traditionnels (shoot, plateforme, RPG) et les logiciels comme Wiifit comme il y a une différence entre un gamer pur qui est pret à s'investir vraiment dans des jeux exigeant niveau gameplay et challenge et un joueur occasionnel qui jouera de temps à autre à wiifit.

Après si on estime qu'à partir du moment ou on interagit avec un écran on joue à un jeu video et si du moment qu'on a un pad dans les mains on est un gamer alors oui c'est sur il n'y a pas de différence.

môa 12/12/2008 17:20

Ok,donc pour toi il n'y a AUCUNE différence entre un mec qui ne connait que Tetris et un mec qui joue depuis 20-30 ans à tous styles de jeux confondus...Et donc,il n'y a pas non plus de différence entre un chasseur(puisqu'on en parlait plus haut) et le mec qui va "faire un carton" à la foire...L'important,c'est de tenir un fusil!

Petite précision:a 2-3 exceptions prés,je n'aime pas les FPS!

En fin de compte,je crois que tu trouves mes définitions stupides et subjectives uniquement parce que j'ai dit que la wii s'adresse principalement à des gens qui n'y connaissent rien en hardware(ou qui ne s'interessent pas);et du coup tu t'es senti offusqué car on ne doit pas critiquer ta console-chérie...

kubs 12/12/2008 14:13

Je me permets de te dire moa que tes definitions sont selon moi stupides. On ne peut pas faire plus subjectif que ton post.

D'ailleurs puisque ca veut parler "casual, c'etait mieux avant, les jeunes c'est plus ce que c'etait" et tout le tralala, le jeu de boxe sur wiisports me semble l'heritier de punch out, mais bon aujourd'hui on dit que c'est casual parce qu'on est drogué au fps qui serait LE style de jeu des VRAIS gamers qu'en ont une tellement grosse que ca leur donne des lombalgies de la porter (si si c'est poetique)

Je rejoins zorrosko sur le bon et le mauvais gamer, l'important c'est de s'amuser alors arretons de caser les jeux et leurs joueurs.

môa 12/12/2008 12:52

"y a des faux gamers ? on les reconnait comment ?"

Oui et non...

On appelle "vrai gamer" les gens qui jouent à des jeux...On va dire conventionnels(baston,shoot,RPG,etc)!Ces derniers ne s'interessent pas uniquement aux jeux en eux-même,mais aussi aux machines qui les font tourner,etc...

Les "faux-gamer" ou plutôt "casual-gamer" sont les gens qui à la base n'aiment pas spécialement les JV mais apprécient une partie de Tetris ou d'échecs sur ordinateur...Ces mêmes personnes apprécient également la wii parce que "c'est marrant de bouger les mains devant un écran qui réagit à cela!".
Enfin,le "casual-gamer" ne saura pas,par exemple,faire la différence entre une NES et une PS3("bah quoi?C'est des consoles!).

zorrosko 12/12/2008 12:37

y a des faux gamers ? on les reconnait comment ? comme les bons et mauvais chasseurs ? terrible ca

DBZ3 12/12/2008 11:24

une epoque ou Nintendo s'adressait aux vrais gamers....

Gogo game 12/12/2008 10:14

la pointe 6000 ce jeu, mais quel dommage, aucune conversion depuis la SNES et lacune grave sur GBA . faudra se contenter des emu ou d'une version wii et son hum..aimable 3d.

Alex 12/12/2008 09:12

génial comme toujours! Je pensais que c'etait un jeu Nes à la base moi > honte