FM TOWN MARTY

Publié le par Dr Floyd



La console FM Towns Marty date de 1991 et a été produite par Fujitsu. Elle est basée sur l'architecture du micro-ordinateur FM Towns de la même société (un pc "boosté"), et est compatible avec l'essentiel de ses jeux.

FM-Town est une gamme d'ordinateurs lancée au Japon en 1989 et qui a remportée un certain succès. Le but de Fujitsu est alors de transporter les jeux du FM-Town dans le salon pour rendre accessible à tout le monde ce système.


Le look de la console est très proche de celui de la Nec Duo.


LA PREMIERE CONSOLE 32 BITS !

Le processeur est tout simplement un Intel 386 couplé avec des processeurs graphiques et sonores qui rendaient la machine bien plus puissante qu'un pc 386 pour le jeu. C'est la première console 32 bits de l'histoire, bien avant les 3DO, jaguar et Playstation ! Mais tout se paye : 700 $ à sa sortie !

La console est équipée d'un lecteur Cdrom (x1) et chose étonnante pour une console : d'un lecteur de disquettes.

Les jeux coutaient entre 38 et 140$... De nombreux titres pour adultes furent développés (souvent les plus chers !). Quels cochons ces japonais !

FLOP !

La console ne marchera pas au Japon. Au lieu de comparer la console aux micro ordinateurs FM-Town, les Japonais la compare à la Megadrive et à la Super-Nes, deux consoles beaucoup moins chères et très ludiques. 700 $ reste hors de prix pour une console de jeux.

Marty 2 et 3

Fujitsu ne se désespère pas et lance en 1993 la Marty 2. De couleur légèrement plus foncée elle est équipée cette fois d'un processeur 486... ainsi que connection pour Internet offrant la possibilité de "t'chater" et de jouer en ligne ! Une console en avance sur son temps ! La console connaitra alors un début de succès (jusqu'à l'arrivée des consoles 32 bits de Sony et Sega).

La Marty 3 sera une Marty proposant une révision de la carte mère afin de réduire les couts de production.

En 1995 Sony "dévore" le marché du jeu vidéo, ne laissant plus de place à la Marty, qui restera une console fantome en Europe.

Futjitsu soutiendra la console jusqu'en 1999. Une centaine de jeux auront été développés dont Dragon Quest IV.


La Marty et sa mascotte

Caractéristiques :

CPU 32 bits processeur 368 à 16Mhz
Graphismes : 362x232 jusque 640x480, 256 couleurs sur 32768, 1024 sprites 16x16
Son : 6 chanel FM, 8 channel PCM
Ram : 2MB
CDROM x1
Floppy drive 3.5 HD
2 ports manettes


Zak McKraken sur Marty

Commenter cet article

Yoga 02/08/2007 01:27

Je connaissais même pas l'existence de cette console !

Elle avait l'air exceptionnelle !

Frederico Brinca 16/08/2006 00:27

J'ai un ami qui en avait une à l'époque. Autant dire tout de suite que l'intro et les première minutes de Microcosm nous avait bluffé (bizarement il semble qu'il soit sorti la dessus avant 3DO, Amiga CD32 and consorts). Les premières minutes passées, on a réalisé que le jeu était très très dur et vaguement daubesque quand même. Il avait aussi un shoot en bitmap qui zoom façon Space Harrier... de mémoir je dirait Burning Ranger 2 mais c'est pas ça (Burning Ranger c'est pas un jeu de combat? Ou ce truc de plattes-forme/shoot en 3D sur Saturn? beuh... j'ai la flemme de chercher).
Mon regret c'est quand même que le teste de la bête dans Joypad (ou peut-être encore Joystick à l'époque) évoquait un jeu d'aventure érotique au nom vaguement poétique (Le Vent des Sables?) et j'aurait été bien curieux de voir ça (enfin surtout à l'époque... maintenant...)

fred 09/05/2006 08:57

Incroyable !La philosophie console sur base PC bien avant la Xbox1 et Xbox360 !Moi qui croyait que la Dreamcast avait été précurseuse avec son double OS qui la rapprochait du monde PC...

Henry Morgan 08/05/2006 13:09

arf elle avait l'air exceptionnel cette console , dommage qu'il n'y ait pas eu un gros plan marketing derriere ça aurait surement marché
 
snif une petite larme pour zac mc kraken ^^