[RETROGAMING] Fatal Fury Special / Game Gear

Publié le par Devilcastor

FATAL FURY SPECIAL
Support : Game Gear
Existe aussi sur Neo-Geo MVS, Neo-Geo AES, FM Towns, Mega-CD, PC Engine, Super Nintendo et X68000

Éditeur : Takara
Développeur : SNK
Année de sortie : 1993




Si la Game Gear est connue comme étant une Master System de poche (des grosses poches dans ce cas car il faut aussi transporter le Battery Pack pour jouer plus d’une heure de suite !), elle n’en a pas moins accueilli des titres impressionnants pour une si petite machine. Fatal Fury Special en fait parti, cette célèbre licence de jeux de combat a connu des portages sur différentes machines mais étonnamment pas sur Master System. Pourra t’il avoir la même profondeur sur une machine dotée seulement de deux boutons comparé à la version AES et ses sticks Arcade ?


Ryo est là... et il est pas content !

Neuf personnages sont jouables pour cette version, ce qui est plutôt convenable : TERRY BOGARD, ANDY BOGARD, JOE HIGASHI, MAI SHIRANUI, TUNG FU RUE, DUCK KING, BILLY KANE, GEESE HOWARD, et enfin RYO SAKAZAKI qui nous vient lui tout droit de la saga Art of Fighting.

La prise en main est rapide, les coups sortent rapidement pour peu qu’on connaisse les manipulations à effectuer. Le fait qu’il n’y ait que deux boutons simplifie bien évidemment le gameplay mais la palette de coups reste tout de même assez conséquente (environ cinq coups spéciaux pour chaque personnage). Par exemple, Terry ne perd en rien de sa superbe et balancera ses coups sans hésiter, traversant l’écran de part en part en un éclair. On perd tout de même le second plan, visiblement trop dur a exploiter sur un si petit écran. On prend vraiment beaucoup de plaisir à enchaîner les combats qui ne se ressemblent pas tous. Petit bémol, la croix directionnelle de la Game Gear fait un peu mal aux doigts à la longue à cause des quarts de cercle.


Les neufs personnages présents dans le jeu, et on a pas leurs noms !!!

Niveau réalisation, c’est la grande classe ! C’est l’un des plus beaux jeux Game Gear ! Les sprites sont hallucinants et l’animation très fluide (si j’étais un obsédé je vous dirais que la poitrine de Mai rebondit mais vous le verrez par vous-même). Les persos jouissent [NDLR : il est vraiment obsédé!] d’une animation sans faille, peut être un brin trop bondissant il faut l’avouer. Les décors sont plutôt variés et très colorés, en revanche les barres de vie sont situées en bas de l’écran, ce qui n’est vraiment pas pratique ! Le temps qui s’écoule est aussi un peu omniprésent, alors que le nom des combattants est quant à lui absent !

La bande sonore est disons-le bridée par les capacités sonores de la machine (si vous arrivez a avoir du son autrement qu’avec les écouteurs, la Game Gear ayant une défaillance du haut parleur récurrente), il est tout de même sympa d’écouter les différents thèmes de chaque stage.


Ah je l'avais dis, ça calme d'un coup

Trois modes de jeu sont proposés, le mode King of Fighters, le mode VS et le mode Survival jouable seul ou à deux. Dans ce dernier, vous devez former une équipe de six combattants qui devra en affronter six autres suivant la règle classique du Survival. Ce mode est ardu car entre chaque combat la jauge de vie ne sera pas rechargée. Le mode VS à deux ne sera possible que si les deux joueurs ont une cartouche insérée dans leur console, et en les reliant via le câble Link Game Gear bien évidemment. Le mode King of Fighters est en fait similaire à un mode Histoire, vous affronterez les combattants un à un dans leurs pays respectifs. On aurait aimé une scénarisation dans ce mode, car on enchaîne les bastons sans en apprendre plus sur le personnage et le tableau final laisse quelque peu sur sa faim.

La durée de vie en solo risque d’être raccourcie à cause de cette lacune, car refaire le jeu avec d’autres personnages amènera à la même fin pour tout le monde. Heureusement comme tout jeu de baston, son intérêt se révèle dans le mode VS, dans ce cas là la durée de vie deviendra illimitée.


Mai vise tout de suite les parties intimes !

Au final, Fatal Fury Special s’impose comme l’un des meilleurs jeux de combat sur console portable 8 bits. Il faut dire que la concurrence n’est pas rude chez Sega mais il y a fort à faire si on lorgne du coté de la Gameboy et de ses Street Fighter II et King Of Fighters. Cependant, la réalisation époustouflante de ce portage Game Gear en fait une valeur sûre, à posséder obligatoirement dans sa ludothèque. Ses quelques lacunes sauront se faire vite oubliées, les couleurs chatoyantes de la console arrangeant bien les choses.


SUPPOS : 5/6

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

HicHoc 03/08/2015 13:17

peu importe la date de test en review, je n'ai jamais été fan de la GG (alors que j'étais plutôt SEGA à l'époque côté console de salon !) et ce n'est pas ce jeu qui m'aurait donné envie de l'acheter !
certes la GG avait un écran couleur mais une autonomie ridicule (à la limite du foutage de gueule pour une portable), aucune ergonomie et une esthétique dégueulasse

upsilandre 30/07/2015 14:04

ah? non carrément pas.
ok j'imagine qu'il sagit de remonter des vieux articles pendant l'été. Je viens de comprendre l'etiquette "random"

Exoseth 30/07/2015 09:12

@Upsilandre : tu as vu que l'article date de 2009 ?

upsilandre 29/07/2015 22:18

J'ai compté, ca fait 4 screenshots pour un total de 80Ko. C'est sure que tu vas pas saturer nos bande passante, meme pas celle de mamie dans la creuse et sa connection RTC 33k :D

upsilandre 29/07/2015 22:14

C'est vrai pourquoi compresser autant des screenshots deja tout petit, faut balancer ca en png ou en jpg mais avec le minimum de compression, on est plus en 1996, on peut supporter des screenshots de plus de 27Ko.
En tout cas l'article est sympa, et de ce que j'avais pu voir du jeu je suis assez d'accord, le jeu avait l'aire plutot réussit pour la GG.

Nameless One 05/05/2011 11:46


Serieusement, le format jpeg rend les screen dégueulasse..


Néon 07/07/2009 10:18

oui mais en meme temps sur Game Gear on ne pouvait pas vraiment faire mieux

Inoxx 06/07/2009 17:18

Odieuse bouille de pixels aujourd'hui insignifiante...couleurs criardes et musiques atroces..., même à l'époque, le jeune gamopat qui avait acquis ce jeu pour retrouver les sensations de la borne du coin repartait avec la même émotion qu'un bagnard bizuté dans les douches collectives.

La nostalgie n'excuse pas tout, il y a eu de biens meilleurs ports d'arcade que celui-ci sur la Master System et son pendant portable la Game Gear.

le pingouin surgele 06/07/2009 14:19

Dans la dernière image, Mai a littéralement coupé Terry en 2 :)

martoni 06/07/2009 13:32

C'est ça la puissance de SEGA !

skeletor 06/07/2009 11:10

Oui, il n'est sorti qu'au japon mais il est de la même trempe, s'il aurait pu être un poil plus rapide, c'est incroyable ce qu'on arrive a tirer du hardware de la master system !

citylab 06/07/2009 10:37

il y a eu aussi samurai spirit mais sorti uniquement au japon celui la il me semble...

baracouda 06/07/2009 09:36

LOL je savais même pas qu'il était sorti sur gamegear celui la !

Le seul jeu de baston console que j'ai eu c'était Street Fighter II sur ma petite Nec Turbo GT ;) Il était quasi aussi beau que sur snes !