[MICRO 8 BIT] Le Memotech MTX 500 / 512 / RS128

Publié le par Dr Floyd

memotech-MTX-512.png

Memotech
, une des innombrables firmes qui a échoué sur l'impitoyable marché des micro 8 bits au début des années 80. Au départ cette firme anglaise fabriquait des cartes d'extension et des mémoires pour le ZX81 de Sinclair. Ils décident alors de se lancer comme des grands dans la producteur de leur propre ordinateur, le MTX.

Ses caractéristiques pour 1983 sont quasi parfaites : Zilog Z80A à 4Mhz, processeurs Texas Instruments pour le son et la vidéo, 3 voies/6 octaves, 256x192 pixels, 32 sprites, 24Ko de ROM pour le basic, 32ko de RAM pour le modèle 500 et 64Ko pour le modèle 512, port cartouche, 2 ports manettes. C'est franchement pas mal pour l'époque et très proche du standard MSX, même si il n'est pas du tout compatible avec ce standard.

memotech-with-floppy.png
L'imposant lecteur de disquettes FDX 5 pouces 1/4



De plus son superbe clavier mécanique avec pavé numérique (très rare à l'époque) et sa superbe coque alu le rendent franchement très séduisant. Vendu 275£ ou 315£ (en 64Ko) il ne connaît pas le succès sur un marché très, trop encombré, et fut vite remplacé par le RS128.

Question jeux passez votre chemin, aucun éditeur connu ne viendra proposer des jeux sur cette machine et il faudra se contenter de quelques titres génériques sans intérêt. Ses capacités sont celles du MSX... sans son catalogue.

pac-man-memotech.png
Blobbo, un clone de Pac Man

memotech-taychon-fighter.png
3D Taychon Fighter, un clone de Buck Rogers



MTX-500-pub.jpg


LE RS128

Le RS128 est une faible évolution du premier modèle, comme pour tous les constructeurs à l'époque les améliorations apportées aux nouveaux modèles 8 bits sont ridicules et sans intérêt. Il passe à 128ko car c'est la mode, ça impressionne le consommateur même si ça ne sert à rien. Et il intègre un interface RS232 pour brancher un floppy-disc (mais bon un floppy disc à l'époque, sans jeux, ca ne sert à rien, à part faire tourner CP/M qui ne sert à rien non plus pour le consommateur/gamopat).



Bref, même si ces machines sont très bonnes, belles, et sans faille, c'est le mega flop, faute à un manque de puissance marketing et un parc de jeux inexistant. Mais vraiment une belle machine qui en a fait hésité plus d'un lors du choix final.

Commenter cet article

X1080 18/06/2010 20:47



Jamais entendu parlé ! Il y en a encore beaucoup comme ça de micro 8 bits ?



youki 18/06/2010 12:00



Oui, c'etait vraiment une super machine. Elle utilise une architecture classique de l'epoque que l'on retrouve sur le Colecovision, Sega SG 1000 et SC 3000 et sur Spectravideo SV318 .
Architecture commune mais pas compatible entre elles.  Le standard MSX reprend aussi cette meme architecture en la standarisant.  C'est un peu dommage que tout ces constructeurs ont
fait grosso modo les memes machines  avec le juste necessaires pour les rendres incompatibles entre elles.