[RETROGAMING] ATP Tour Championship Tennis / Megadrive

Publié le par Warhol

ATP Tour Championship Tennis
Support : Sega MegaDrive
Éditeur : SEGA
Développeur : Sega Sports
Année : 1994
Suite de Wimbledon Championship tennis sur MS (1992) et MD et GG (1993)

ATP-Megadrive-Gamopat.jpg

Aaahhhh... les jeux de tennis !! Intimement liés à l’Histoire du jeu vidéo, le tennis a en effet le double avantage (elle est facile oui...) d’être un sport simple à retranscrire en sprites tout en étant universellement très populaire. Ainsi de Pong sur Odyssey (1972), en passant par Tennis sur NES (1984) et jusqu’au chouchou du Doc : Final Match Tennis sur PC Engine (1991), des tas de titres, plus ou moins bons, nous ont proposé de taper dans la petite balle jaune. S’adressant tous essentiellement à des fans de jeux vidéos plus qu’à des fans de tennis (comme pour presque tous les sports à l'époque), ces derniers ont bien souvent eu un contenu trop limité pour satisfaire les aficionados de l'immersion vidéo-ludique sportive (j’ai déjà déposé le brevet de cette ignoble désignation).

La Megadrive n'échappe pas à cette règle et si les titres se sont multipliés comme Davis Cup, Grand Slam ou encore Wimbledon, aucune véritable simulation digne de ce nom n’est présente aux débuts de la 16 bits de Sega. Heureusement, en 1994, 3 titres débarquent sur Megadrive : Pete Sampras, IMG Tennis et ATP Tour Championship Tennis !! Ayant à l’époque aimé et joué de nombreuses heures aux deux premiers cités (que je testerai prochainement), jetons un oeil averti sur le moins connu, peut être à tort, des 3 ...


ATP-01.jpg


Il est impossible d’aborder le titre de Sega Sport sans parler un minimum de sa version beta (anachroniquement parlant bien sûr): Wimbledon Championship Tennis, sorti sur Megadrive en 1993 (et sur Master System dès 1992). En effet, les deux opus sont quasiment identiques tant dans les graphismes que dans l’animation (nous détaillerons cela plus tard). Et si l'aîné des deux reste aujourd’hui un petit jeu sympathique et son cadet une référence historique (subjectivement parlant), c’est bien entendu parce que le contenu a totalement été changé.

ATP-02.jpgWimbledon (1993)
 ATP-03.jpgATP Tour (1994)


Et ce n’est rien de le dire puisqu’ ATP Tour reste aujourd’hui encore le jeu de tennis ayant le plus de stars sous sa licence ! 40 joueurs (avec une fiche et une photo digitalisée pour chacun) !!! 32 stars du moment (1994) + 8 légendes !! Les seuls absents majeurs étant Andre Agassi (sous licence avec Tecmagik pour son jeu ridicule), Boris Becker (j’ignore pourquoi…) et... et... les filles !! Car très logiquement, ATP Tour (nom de l’association des joueurs masculins du tennis pro) ne comporte pas d’évènement WTA (circuit féminin) et par conséquent pas de tennis féminin. Désolé pour les fans de la petite jupette de Conchita Martinez (je vous laisse chercher ça sur Google image mais éloignez vos enfants... ça fait très peur !).

ATP-04.jpgLe joueur qui m'a fait prendre ma première licence FFT … la classe !!
 ATP-05.jpgLe joueur le plus titré (à l'époque), le seul à avoir réalisé
le Grand Chelem (2 fois: 62 et 69) et donc le mieux noté du jeu


Ainsi le jeu base son contenu sur cet immense atout: sa licence ATP !! Et le moins que l’on puisse dire est qu’il ne la gaspille pas puisqu’à coté des traditionnelles exhibitions et compétitions sur un seul tournoi (a noter la présence d’un tournoi spécial légendes), il est possible de faire une véritable carrière ATP !!

ATP-06.jpgDifficile de faire un menu plus sobre visuellement mais ..
la présence du "begin ATP Tour suffit à l'émerveillement


Pour cela, vous devrez commencer par créer votre joueur en lui attribuant quelques points de base dans les sept attributs du jeu (précision et puissance pour chaque coups + la vitesse du jeu de jambes), une couleur de peau, de cheveux, de maillot et c’est parti !! Vous avez les 10 plus gros tournois officiels de l’ATP devant vous pour grimper dans la hiérarchie mondiale et pouvoir participer en fin de saison aux Masters (réservé au 8 meilleurs joueurs du classement). Aussi vos résultats vous rapporteront des points de compétences pour faire progresser votre avatar apportant ainsi un aspect RPG (le mot est à peine trop fort) à votre carrière. Le but final étant bien sûr de terminer numéro 1 mondial : la consécration !!

ATP-07.jpg
Visuellement, et comme annoncé plus haut, ATP Tour est la copie quasi conforme de son prédécesseur . Seul une sorte de zoom a été ajouté pour accentuer la profondeur du court, rien de révolutionnaire quoi !! Ainsi cette partie du test est complètement valable pour Wimbledon Championship Tennis (c’est cadeau !!).

 

ATP-08.jpg

Commençons par les graphismes car la première chose qui marque lorsque l’on découvre le titre de Sega Sports, c’est l’aspect un peu «dessins animés». Les couleurs sont vives, les proportions pas toujours respectées mais l’ensemble reste pourtant joli (selon moi). Ne comptez pas trop reconnaître précisément un joueur même si Stefan Edberg est effectivement blond, Sampras brun, etc... Heureusement ce manque de finesse des sprites, notamment dans la modélisation des courts, est rattrapé par une animation simple mais efficace. Un soin tout particulier a été apporté sur les coups du tennis et force est de constater que les fondamentaux du tennis, à savoir les services, les coups droits et les revers (à une ou deux mains) sont assez bien réalisés.

 

 ATP-09.jpg
Une animation réussie: les gestes sont crédibles


La jouabilité quand à elle est... rapide ! Très rapide ! Ne vous attendez pas à trouver du réalisme dans le gameplay de cet ATP Tour, la balle et les joueurs se déplacent avec une facilité déconcertante. Aussi la prise en main est très rapide et il ne vous faudra guère plus de 10 minutes pour avoir compris les bases du jeu : frapper la balle au dernier moment avec la direction souhaitée à l’aide du bouton «coup fort», «coup faible» ou «lob». A noter que ces derniers varient selon le joueur, tantôt une balle liftée ou frappée pour le «coup fort», tantôt un slice (un chope quoi !) ou un lob pour le «coup faible» et qu’il sont paramétrables au début de votre carrière pour votre avatar. Au final on se retrouve rapidement à sprinter jusqu’au filet pour abréger facilement les points. Facilement oui... c’est bien le problème de ce titre : sa facilité.

ATP-11.jpg

Inhérente à une IA ultra prévisible et maladroite, il faut malheureusement reconnaître que cette facilité fragilise un ensemble qui avait "tout" de respectable. Car ce mode carrière si brillamment orienté RPG ne survit qu’à doses d'entêtement face à la lassitude que cette facilité provoque. Reste un moyen d’y pallier : le multi-joueur !! Mais là encore, difficile de rester dessus puisqu’un schéma de jeu évident s’installe rapidement pour rendre vos parties aussi "fun" qu’une interview de Warhol (le vrai).

Pour conclure nous pouvons dire que ATP Tour Championship Tennis ne mérite pas son anonymat. Car malgré son ennuyeuse facilité, due à une prise en main ultra simpliste et une IA qui n’arriverait même pas à se lancer dans le tuning, le titre de Sega reste à ce jour l’un des plus riches (en stars) et surtout l’un des plus novateurs en terme de contenu.

SUPPOS : 3,5/6
 suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Warhol 10/04/2012 12:47

Tout à fait, c'est ce qui manque à Top Spin par exemple ... Le fan de tennis, donc du circuit pro, n'a pas l'équivalent de Fifa ou NBA 2K, il est obligé de se taper des jeux pour "totor" avec des
entrainements ridicules (taper dans les boules de couleurs et coe..) au lieu tout simplement de faire une vraie saison, avec de vrais tournois et leurs qualifications (pour le début de carrière par
exemple) ... S'il vous plait messieurs de 2k, donnez nous un "vrai" Tennis 2K" !!

starconsole 10/04/2012 11:56

J'ai du mal à comprendre aujourd'hui pourquoi y'a pas de jeu de tennis qui pousse l'intérêt jusqu'à ce ATP Tour qui pour moi hormis comme dit ici sa facilité (bien que la prise en main nécessite un
temps d'adaptation) est un des meilleurs jeux de tennis de l'histoire pur et simple. Avec ce système de progression et licence, c'est vraiment perso ce que j'attends. Faire les tournois, marquer
des points pour le classement etc... le seul jeu à faire ça.

Warhol 31/03/2012 13:59

Je n'ai effectivement pas évoqué le multi dans mon test puisque n'ayant pas pu y rejouer. Mais de mémoire, il demande d'être très aguerri car, à l'image du jeu, il est très très rapide et les
échanges tournent (trop) court (sans jeu de mots). Je me souviens notamment qu'il était très facile de servir le plomb long de ligne ou croisé et que les matchs se terminaient soit par une taule
(contre un noob), soit par du tie break à répétition (face à mes potes) ... en même c'est ça le tennis :-) !!

JP 31/03/2012 12:37

Et le multi????

onels4 31/03/2012 09:18

On lance une nouvelle génération de tests. ^^
Merci. :)
Et merci à Warhol, bien sûr, pour ce nouveau test sport !

Warhol 31/03/2012 07:14

Merci, c'est très gentil et très flatteur comme comparaison !!

gazza8 31/03/2012 06:55

Comme les tests de Onelsan, c'est bien rédigé et intéressant à lire ; bonne continuation Warhol !