[RETROGAMING] AVENGING SPIRIT / GAMEBOY

Publié le par Goomba Powaa

AVENGING SPIRIT
SUPPORT :
Game Boy
EDITEUR : Jaleco
DEVELOPPEUR : Jaleco
SORTIE : 1992




Sorti initialement en Arcade en 1991, Avenging Spirit fut adapté l’année suivante exclusivement sur Game Boy. Peu connu dans nos contrées, ce jeu n’en est pas moins étonnant de par son gameplay, mais aussi de par son esprit très jap’. Difficile à trouver car rare, Avenging Spirit mérite bien un test afin de découvrir (ou de redécouvrir) ce jeu loin d’être has-been.

Avenging Spirit, un titre très explicite. L’esprit de vengeance, c’est vous : un jeune garçon sans histoire qui se promène tranquillement dans la rue avec sa petite amie, jusqu’au moment où le couple tombe dans un guet-apens. Des gangsters armés kidnappent votre dulcinée sous vos yeux incrédules. Ni une ni deux, vous décidez de lui porter secours en allant directement à la confrontation. Malheureusement, votre attaque se termine de manière tragique, vous êtes stoppé par un coup de feu en pleine poitrine et mourrez sous le coup. Réincarné sous la forme d’un esprit ressemblant à un petit fantôme, vous possédez désormais la faculté de prendre possession de n’importe quel individu que vous toucherez. Le père de votre amie, un spécialiste de la « ghost energy » entre alors en contact avec vous et vous informe que le gang qui a kidnappé sa fille est à la recherche de cette même énergie. Ils ne la libéreront qu’en échange de la coopération de son père sur ce qu’il sait sur cette fameuse « ghost energy », chose qu’il refuse. Vous êtes alors chargé par votre beau-père de retrouver votre petite amie tenue en otage en défiant les gangsters de ce syndicat du crime.



Si au début d’Avenging Spirit, on a le choix entre 3 protagonistes, très vite on se rend compte que le nombre de personnages / adversaires contrôlables est assez conséquent et différent selon le niveau parcouru (gangster, joueur de baseball, homme vampire, militaire, loup, homme invisible, ninja, …). Tous ont des capacités qui leurs sont propres, et certains correspondront plus que d’autres à votre style de jeu et à votre façon de progresser. Mais alors, comment çà marche ? C’est très simple, durant la partie vous possédez 2 barres d’énergie : L’une est votre énergie vitale (L), l’autre votre « ghost energy » (E). Lorsque vous perdez votre énergie vitale, vous ne mourrez pas immédiatement, mais vous reprenez l’apparence d’un petit fantôme en sortant du personnage mort. A ce moment précis il vous faut retrouver rapidement à proximité un adversaire que vous pourrez posséder, avant que votre barre de « ghost energy » ne s’épuise. Sinon, vous serez définitivement « dead » et vous ne pourrez pas continuer l’aventure. Voilà donc la petite innovation gameplay, prenant part au milieu d’un aspect plate-forme basique mais efficace.



Vous progresserez tout au long de 6 niveaux dans le but ultime de battre le parrain de cette organisation. Durant votre avancée, vous aurez la possibilité de collecter ou non 3 clés spéciales. De cette collecte dépendra le dénouement de l'aventure. Une bonne idée des développeurs afin de vous pousser à refaire l'aventure une seconde fois ! Les niveaux sont malheureusement peu nombreux mais à la conception bien pensée et assez variée (Buildings, égouts, entrepôt,…), entrecoupés de boss à battre (à la technique de combat souvent trop simpliste). Les classiques items de régénération sont aussi de la partie. Enfin, les animations du joueur et des ennemis n’est pas trop fouillée, Game boy oblige. Malgré cela, la taille des sprites est très correcte et le jeu très « lisible ».



Au niveau de la maniabilité, Avenging Spirit est maniable et précis, ce qui n’est pas toujours le cas pour un jeu Game Boy. Tous les personnages sont facilement jouables, malgré toutes les compétences différentes mises en place par les développeurs. Seuls quelques personnages ont peu d'intérêt, mais on est bien content de les trouver lorsque l’on doit chercher rapidement une âme au lieu de mourir.



Petit aparté sur la partie sonore du soft. Les thèmes sont enjoués, certains diront entêtants. Ils ont le mérite en tout cas de coller à l’esprit jap’ cité plus haut. Les bruitages sont très discrets.

Concernant la durée de vie, le jeu est assez facile et se finit trop rapidement (les continue illimités n’arrangeant rien). C’est le point noir du jeu . Le comportement de certains adversaires est prévisible et la progression parfois trop fluide. Un conseil, n’hésitez pas à visiter les recoins de chaque niveau afin de ne pas avoir la désagréable sensation de bâcler le jeu. Il existe malgré tout un cheat code à effectuer à l’écran-titre qui permet d’augmenter la difficulté (maintenir Haut + A + B en même temps puis START). Le challenge est plus intéressant, les adversaires sont plus durs à abattre, mais leur comportement reste inchangé.

 

Sans cette idée originale de se réincarner en son ennemi, Avenging Spirit serait un jeu de plate-forme fade, sans charisme, comme il en existe une pléthore sur les consoles portables de Nintendo. Malgré une expérience de jeu malheureusement très courte, le rythme de l’aventure ne retombe jamais et la possibilité de jouer de nombreux protagonistes permet de refaire l’aventure d’une manière un peu différente. Bref, un petit jeu rare, à essayer ne serait-ce que pour son concept inédit.


SUPPOS : 3/6

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

toad 20/08/2011 20:03


Il vient de sortir sur la 3ds en téléchargement!Alors,il faut le prendre??


ICI...Une surprise Incroyable.... 26/10/2009 08:51


super jeux.......
Superbe..
Bonne semaine...
Et bonne vacance pour ceux qui ont cette chance....

LOrent.....