[RETROGAMING] Little Samson / Nes

Publié le par Onels4

Little Samson
(Au Japon Seirei Densetsu Lickle)
Support : Famicom/NES
Editeur : Taito
Développeur : Takeru
Année : 1992 (1993 en Europe
)

samson-nes-gamopat.jpg

Little Samson est un jeu rare, longtemps resté oublié malgré de grandes qualités. Outre le jeu en lui-même son histoire ne manque pas d'intérêt. D'anciens employés de Capcom avides de plus de libertés fondent Takeru. Shinichi Yoshimoto, un des concepteurs de Ghouls'n Ghosts, Akira Kitamura (Megaman 1 et 2), sont rejoints par Kouichi Yotsui (Strider sur arcade). Takeru développe Cocoron, leur premier succès, un jeu de plateforme sur Famicom au gameplay typé Megaman.

C'est là qu'intervient Taito également en difficulté à l'époque, les succès de Space Invaders et Bubble Bobble (entre autres) étaient loin, et il fallait un personnage phare pour renflouer ses caisses. Little Samson est le résultat de leur volonté de faire concurrence à Mario et Megaman en pleine apogée du genre plateforme.

samson-001.jpg

L'histoire est racontée par des cut scenes sans aucun texte. Le Prince des ténèbres local a été libéré de sa prison par un... gros orage. L'armée du Roi est écrasée, et il se résout à envoyer quatre héros pour l'empêcher de conquérir le monde.

Le titre japonais évoque la légende d'une cloche ou un grelot sacré (dans la version anglaise holy bell et non belt comme on peut lire parfois). L'histoire n'est pas basée sur le Samson de la Bible comme le titre pourrait croire et n'a rien de religieux, contrairement à certains titres d'une mémorable médiocrité sur le plan technique diffusés notamment sur le marché américain (sans le seau de qualité Nintendo, pour le coup, et sous forme de cartouches non-standard).

Taito a changé le nom pour les marchés américain et européen, mettant en avant le nom du personnage, comme on le ferait pour un Mario ou Megaman.

samson-002.jpg

Pour une NES, on ne peut décemment pas cracher sur la partie graphique, c'est tout simplement magnifique pour la console. Artwork signé Utata Kiyoshi (si vous avez la notice, les dessins sont superbes), qui avait travaillé sur l'excellent Metal Storm.

Épaulée par une puce MMC3 permettant d'étendre les capacités de la console, le jeu est toujours d'une grande fluidité tout en permettant des animations très détaillées. Samson tourne sur lui-même en sautant, les boss proposent des sprites énormes et très détaillés, on peut foncer sans ralentissements ni clignotements. A titre d'exemple, les cartouches de Super Mario Bros 2 et 3, MegaMan 3, 4, 5, et 6 incorporent un MMC3.

Vous contrôlez les 4 héros à la fois, chacun possédant ses propres caractéristiques. Samson est le plus équilibré, il peut grimper aux murs et se suspendre au plafond. Le dragon ne glisse pas sur la glace et peut flotter (comme la princesse de SMB2, mais en mieux), le golem est lent mais peut marcher sur les pics et s'avère résistant et fort, enfin la souris est très rapide, se glisse dans les plus petits tunnels et pose des bombes très puissantes, un régal à utiliser.

samson-003.jpg

Le maniement des personnages est très simple, un bouton tire, l'autre permet de sauter, s'accrocher aux murs ou au plafond. On peut prendre les angles à 90° sans avoir de manipulation compliquée à faire. Les contrôles sont extrêmement précis et réactifs, on peut doser les sauts, tirer pendant un saut, se baisser, tirer des salves rapides sans attendre 50 ans. On ne saute pas en arrière quand on est blessé, on peut donc se tenir sur des petites plateformes sans craindre une punition du jeu (clin d’œil moqueur aux Castlevania... entre autres).

Pour le coup, c'est un régal, qui rend le jeu très jouable, la difficulté ne vient pas de défauts de programmation ou d'une mauvaise conception, ce qui place déjà Little Samson devant... beaucoup de jeux de la NES.

On peut changer à tout moment de personnage, ce sera souvent nécessaire.

samson-004.jpg

Le gameplay est fabuleux, les niveaux obligent à faire plein de sauts, on escalade souvent des obstacles, et leur conception est bonne : on ne se perd jamais, on peut souvent prendre plusieurs chemins, les niveaux sont assez courts et inventifs sans être délirants. Pouvoir flotter avec le dragon ne rend pas invulnérable et ne permet pas de sauter les niveaux. En plus, tout ça... c'est beau ! A ce propos, on ne pourra s'empêcher de trouver des similitudes avec Megaman... le héros meurt dans la même explosion à 8 directions, la barre de vie et l'écran de pause où on change d'arme, heu de perso, le style des niveaux (quoi que plus poussé), tout ça sent le Megaman. Mais sans le côté infernal de la plateforme, ici on ne risque pas sa vie à tout moment et Little Samson est plus polyvalent.

L'apparition des boss est copié sur Megaman : on arrive, on se regarde, et la barre de vie de l'ennemi monte. Mêmes bruitages ou presque, le parallèle est vraiment flagrant. Les boss en revanche sont souvent énormes, ont parfois deux formes, et le niveau de détail est impressionnant. Ca, c'est un petit boss en fait :

samson-005.jpg

Après, il faut le bon perso. La souris... est souvent très efficace. Son principal défaut est de commencer le jeu avec peu de vie. Heureusement les niveaux regorgent de bonus, certains permettent de booster le nombre maximal de barres de vie. Il suffit de changer de perso avant de prendre le bonus. Conséquence directe, il y a une certaine stratégie, au moins au début, à mettre en place pour rééquilibrer l'équipe. La difficulté étant bien dosée, il n'est pas nécessaire de vraiment booster un perso au détriment de tous les autres.

samson-006.jpg

Un jeu 8-bit... il faut parler de la difficulté. Chose rare, le jeu propose une sorte de tuto pour chaque perso, sous forme de 4 très courts niveaux permettant de comprendre et tester les capacités des personnages. Une fois ces niveaux terminés, le jeu commence réellement. Sympa !

Comme le jeu propose un système de passwords (de 4 caractères seulement, merci !) on peut reprendre au dernier niveau. On trouve des vies supplémentaires, on peut choisir "continue" à l'écran game over (et/ou voir un mot de passe). L'inconvénient du système de passwords est qu'il ne tient compte que du dernier niveau, pas du nombre de power-ups que vous avez pris. Recommencer vers la fin du jeu avec une barre de vie ridicule... c'est du suicide. Chaque personnage peut stocker une potion de vie, une bonne idée, en passant.

samson-007.jpg

Il y a un mode facile et un mode normal, qui propose plus de niveaux (les sadiques), on ne s'ennuiera pas. Les derniers niveaux sont difficiles, mais on ne bloque pas immédiatement, ce qui donne envie de continuer, et grâce à l'excellente maniabilité du perso, on ne se sent pas puni : il y a un espoir, et on revient jouer facilement.

samson-008.jpg

La musique peut être le point le moins réussi, il y a 4 musiques qui correspondent au personnage que vous choisissez, elles changent quand vous changez de perso, vous les connaîtrez vite... seuls les derniers niveaux ont des musiques spécifiques, elles sont cela dit réussies. Effets sonores sont ok et rappellent parfois Megaman... tiens donc.

samson-009.jpg

Autre problème pour ce jeu, en dehors de son contenu : sa cote. Aujourd'hui, c'est que complet en boite le jeu coûte (très) cher, et en loose... tout de même pas mal. Très recherché aux USA. Vous prendrez bien soin de votre cartouche. En la sortant de la console, elle était tiède, on se surprend à avoir des sueurs froides...

Malgré ces atouts, le jeu a fait un flop commercial : très peu de ventes, la Megadrive et la Super Famicom étaient déjà là, il y a eu peu de reviews, le titre a pu rebuter. Dommage, c'est un excellent titre, rare mais bon.

Une NES avec le hardware poussé à fond, ça ne se refuse pas, surtout pour un jeu de plateforme. Little Samson réussit là où d'autres sont juste bons. Maniabilité parfaite, inventivité, graphisme superbe. Un must play !

SUPPOS : 6/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

nes 25/05/2015 00:05

Je l ai ^^ il est superbe

baracouda 03/06/2014 14:18

1800€ la version en boîte pal...

onels4 14/03/2012 20:57

Super, PXL, tu me diras ! :)

PXL 14/03/2012 12:25

Bon bah finalement Onels4, j'ai craqué, je l'ai commandé sur Famicom. 4 fois moins cher que sur PAL ou US. Même en cartouche seule, les vendeurs se touchent sévèrement.

Là au moins je l'ai complet.

gazza8 14/03/2012 11:27

À nouveau merci pour ce test Onels4 !

Aucun regret pour moi de l'avoir "loupé" à l'époque : j'étais gavé de Mario/Megaman et c'était plus ISS, SF2 Turbo et Tecmo NBA qui m'intéressaient :-)

Par contre, en 2012, avec toute cette next-gen pourrie par les FPS et beat'em all génériques, c'est un vrai coup de frais !

onels4 14/03/2012 07:29

Merci. :)

PXL 13/03/2012 08:18

Il m'a l'air vraiment pas mal ! merci de m'avoir fait découvrir ce jeu Onels4 !

Par contre j'ai regardé les prix et c'est absolument trop cher... A la rigueur je le prendrai sur famicom.

MeRToN 13/03/2012 02:38

Je l'ai essayé il y a quelques mois mais je n'ai vraiment pas accroché.

erikrom 12/03/2012 19:57

j'ai pu jouer a ce chef d'ouevre , merci xavief de sudretro electroje confirme chef d'oeuvre mais n'esperez pas en trouver un , hors de prix

thread 12/03/2012 09:57

Très bon jeu ! Je l'avait eu dans un lot en broc il y a qques années. J'ignorais qu'il était rare (et je m'en fout je joue point barre).

baracouda 12/03/2012 09:16

Erf dommage que je l'ai loupé à l'époque celui là, j'aurais sans doute adoré ! Aujourd'hui ça doit être introuvable ou bien hors de prix...

nes 29/05/2015 23:55

Salut je vais vendre le mien celui qui serait intéressé mais il est en loose