[RETROGAMING] Mega Turrican / MegaDrive

Publié le par Onels4

Mega Turrican
Support : MegaDrive, testé en version US
Editeur : Data East(US)
Développeur : Factor 5
Année : 1994

Sorti sur Amiga (Turrican 3) un an plus tôt.
Réédité en 2008 en téléchargement sur Wii


mega-turrican-gamopat-titre.jpg

La Machine est de retour et rassemble ses forces alors que la paix était revenue, elle détruit des dizaines de planètes et réduit d'innocentes populations en esclavage ! Leur détresse traverse la galaxie. Il est temps pour Bren McGuire de sauter dans sa combinaison d'assaut Turrican et partir détruire l'ennemi !

L'introduction du jeu illustre tout cela à grand renfort d'animations et avec une patte comics prononcée, le décor est planté. Il y a bien une histoire originale, qui s'inscrit dans la continuité, ce n'est pas un simple prétexte pour tout buter ; les musiques - souvent épiques - contribuent à donner une dimension supplémentaire au scénario, parfois légèrement teintées de tristesse, elles donnent le ton à l'histoire.

mega-turrican-001.jpg

Turrican, c'est avant tout de la plates-forme, de l'action et de l'exploration. Ce troisième opus marque pourtant un tournant avec le passage vers la monde console : les niveaux sont bien plus linéaires et petits que par le passé, même s'ils restent d'une taille respectable. Tout ou presque se passe maintenant en intérieur, dans un univers très high-tech qui peut parfois évoquer Robocop ou Terminator. Mais la première chose qui m'a frappé n'est pas graphique... il s'agit de la qualité des musiques. Signées Chris Huelsbeck, je les trouve tout simplement fabuleuses et dénuée du côté trop métallique à mon goût du son de la MegaDrive !

D'abord, il s'agit de plus qu'un simple accompagnement, ce sont de véritables compositions, avec plusieurs mouvements, et elles contribuent dès l'écran de titre à immerger le joueur dans l'atmosphère du jeu, tout en collant à certains niveaux plus glauques, une très grande qualité de réalisation, en particulier celle du niveau 1-1 et ma préférée, au niveau 5-1 : épique !
1-1 http://www.youtube.com/watch?v=xdY4EKAcW4Q
5-1 http://www.youtube.com/watch?v=59TfMJfS5XY

Pour les joies de la comparaison graphique, la version MD propose des graphismes plus détaillés que sur Amiga, les fonds des niveaux en particulier, et les explosions. Par rapport aux Turrican précédents, une nouvelle arme fait son apparition, le grappin.

mega-turrican-002.jpg

D'un maniement que je trouve difficile, c'est pourtant un outil indispensable dans certains niveaux pour atteindre des plateformes en hauteur. En dehors de cet aspect précis, le personnage reste ultra maniable et réactif, un vrai régal, on ne se traîne pas comme dans Flink. Le nintendoïste trouvera fort regrettable qu'on ne puisse pas tirer vers le haut et seulement à l'horizontale, je le comprends, c'est un réflexe courant. Dommage, mais pas critique : les niveaux sont conçus en tenant compte de cette donnée, c'est donc au joueur de s'adapter. Différentes armes et power ups sont proposées, on peut sauter sur certains ennemis, se rouler en boule et poser des bombes (il faudra lui présenter Samus).

mega-turrican-003.jpg

La gestion des sauts est bonne, on parvient bien à se diriger et voir où commence et s'arrêtent les plateformes, aucun problème à ce niveau-là, un régal heureusement pour certains niveaux de pure plateforme comme le décor aérien (on sort un peu, ça fait du bien après toutes ces bases). Le niveau sous-marin ne pose pas plus de problèmes de maniabilité, il faut prendre son temps et bien prévoir son coup pour éviter certains ennemis qui accélèrent dès qu'ils vous voient. Vous aurez même le plaisir d'affronter un immense boss à l'issue du niveau aquatique.

mega-turrican-004.jpg

Les niveaux sont donc plus petits que dans ses prédécesseurs, mais restent relativement importants. Il n'y a par contre pas 500 manières d'arriver au bout, et s'il ne faut pas se contenter d'aller tout droit et monter, il reste tout de même assez de place pour proposer des pièces secrètes et quelques raccourcis. Un système de checkpoints automatiques est en place, ce qui rend bien service, car vous aller crever un certain nombre de fois. La variété est de mise, chacun des stages propose différents sous niveaux, avec parfois un gameplay unique, comme ce court passage en ascenseur où les bestioles arrivent du fond de l'écran avec un bel effet de zoom et des tonnes d'explosions (musique dédiée pour ce passage, miam !).

mega-turrican-005.jpg

On ne se perd pas, et dans les derniers niveaux, une petit flèche "exit" donne un coup de main, au besoin. Le décor est foisonnant, pas tant en détails qu'en éléments, et sait maintenir une certaine variété dans l'univers mécanisé et métallique du jeu, malgré des contraintes qui pourraient donner une certaine répétitivité. La palette de couleurs est trop répétitive à mon goût, sans doute à cause des mes origines pro-Snes, mais elle n'en demeure pas moins bien exploitée. Fidèle à une certaine tradition, on trouve dans la dernière partie du jeu des niveaux de type Alien, bio organico dégeus, qui rappellent l'univers de Giger sans s'en cacher. Tout y est, même les œufs :

mega-turrican-006.jpg

On se fera plaisir avec de beaux scrollings, notamment dans un des niveaux aliens où vous devez sauter de wagon en wagon (enfin appelons ça comme ça) :

mega-turrican-007.jpg

On trouvera des boss énormes, qui ne sont pas excessivement difficiles, au début du moins, dès qu'on a trouvé leur point faible. Les choses auront largement le temps de se corser par la suite. Un clin d'oeil sympa avec le boss en forme de main, qui revient. Exit le décor champêtre et naturel, cette fois :

mega-turrican-008.jpg

Niveau difficulté, le jeu résiste, et ce n'est pas le niveau de difficulté easy qui dépannera, puisqu'il ne propose qu'une poignée de niveaux et vous gratifie d'un aimable message invitant à passer aux choses sérieuses. Pratique pour prendre en main le jeu, mais ce sera tout. 3 continues, des checkpoints dans les niveaux ; pour le reste il faut se débrouiller, trouver des 1UP, des cœurs (il y en a qui sont cachés), le bonus missile à tête chercheuse et éviter de se faire tuer en fonçant dans le tas, même si c'est jouissif. Mega Turrican est difficile, et l'entraînement coûte cher puisque une fois arrivé aux derniers niveaux vous manquez en général de continues. La difficulté peut venir de certains passage plateforme plus que d'ennemis à dézinguer (les chutes d'eau, les wagons, etc). Les différentes phases du boss final sont dans la grande tradition, on imagine avoir fini et... zut !

mega-turrican-009.jpg

Il y a quand même du beau et du très beau, ce demi-boss par exemple, qui n'est pas très futé, mais finalement simple à détruire :

mega-turrican-010.jpg

Le jeu est convoité et coté, si vous vous rabattez vers une version d'une autre zone que celle de votre console, méfiez-vous, car il propose une protection particulière, comme une poignée de titres de la console, et même sur une MD double switch, il s'arrête à la fin du niveau 1 (écran noir) à moins d'utiliser un Game genie avec un code spécifique (en plus du code de dézonage habituel).

mega-turrican-011.jpg

Je vous le donne au passage : LYAT-AY1T suivi de EAAT-AL1W pour le dézonage et le 3eme code TABT-A456 pour la partie additionnelle.

Mega Turrican, tout élément comparatif (prédécesseurs dans la saga, versions d'autres machines), est un bon jeu de tir, très vif et rapide, avec de superbes musiques et des graphismes léchés. Il n'est pas parfait (maniabilité du grappin, difficulté, etc.) mais constitue un très bon titre de la ludothèque Megadrive.

Suppos : 5/6 (appréciation personnelle)
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Ooki 03/03/2016 11:32

J'adore ce jeu, acheté par curiosité pour 49 francs chez auchan à la fin de la Megadrive pas déçu !!

hemi 06/05/2015 17:25

Bon test.
En revanche, la cote actuelle de ce titre en découragera plus d'un de se l'offrir.

Nahnomercy 05/05/2015 23:10

ah les musiques de ce jeu !!!!
un de mes titres préférés sur md !

twinsen 30/07/2013 21:00

merci pour le test. C'est vrai que les photos me rappellent mes vieux consoles+, c'est que du bonheur!

Cathedrale 30/07/2013 16:25

Test plaisant à lire ! Je ne connaissais pas ce jeu, me donne salement envie !

rodi 29/07/2013 13:46

Turrican 3 est un très bon jeu mais je n'aime pas le grappin : je lui préfère les deux premiers jeux

tako 03/03/2016 23:40

c'est clair ! a bas le grappin .
ceci était un message du comité pour les plasmas rotatifs.

onels4 30/05/2012 23:10

Merci pour vos remarques, notamment sur les photos, je photographie ma télé, directement. :)

pflow 29/05/2012 19:26

contrairement aux deux premiers meilleurs sur Amiga le troisième exploite parfaitement la Megadrive les graph sont inspirés merci pour les codes

+1 pour les screenshots avec des scanlines
il ne manque que l'odeur de l'encre

PXL 29/05/2012 11:43

Très bon test une fois de plus, je suis vraiment un fan de tes scrennshots qui font "d'époque" :-)

Mega Turrican, je l'ai sur MD PAL, et je trouve ce jeu très très difficile. Je crois que j'ai pas dépassé le 2eme Niveau. Comme pour Probotector en fait lol

Thread 29/05/2012 09:30

j'avais fini la version amiga et j'avais adoré. J'ai également la version US du jeu MD depuis des années mais je n'y ai jamais joué comme beaucoup de mes jeux imports (surtout quand j'ai déjà fini
le jeu par le passé) car j'ai toujours la flemme de sortir une genesis ou une MD jap lol ! (pas de consoles mutilées par des switchs chez moi -mais aussi pas de pb pour passer les jeux hé hé
!!)
Bon, et bien je vais faire ce petit effort je crois !! ^^