[RETROGAMING] Moonstone / Amiga

Publié le par Gregos17

MOONSTONE
Support : Amiga (3 disquettes) et PC (DOS)

Éditeur/Développeur : Mindscape
Style : Action avec une pointe d’aventure et de rôle
Date de sortie : 1991

moonstone-gamopat.jpg

Moonstone est la quête ultime de ma collection ! Il m’a procuré tellement de plaisir et de bonheur que j’en rêve encore… Je vais essayer de faire un petit test de ce chef d'oeuvre, en espérant que je le ferai découvrir à certains gamopats.

L’histoire se passe en Angleterre au temps des chevaliers. C’est la pleine lune et la déesse Danu cherche un nouveau champion, digne de recevoir le pouvoir suprême. Ses druides ont donc convoqué durant la cérémonie quatre vaillants guerriers afin de les lancer à la recherche de la Pierre de Lune, un artefact capable de sauver le royaume. La cérémonie est d’ailleurs la démo d’introduction au jeu ! Plus de cinq minutes ! Pour la retrouver, ces braves chevaliers vont d'abord devoir trouver les quatre clefs, disséminées partout dans le royaume, afin d’accéder au sanctuaire de la vallée (centre du royaume) des dieux et ainsi pouvoir prétendre au titre de champion de la déesse. Nous voilà donc prêts à partir à l’aventure !

moonstone-carte.jpg

Le jeu se déroule au tour par tour, à partir d’une carte, représentant le royaume. Ce royaume est divisé en quatre zones, toutes différentes avec un environnement bien particulier : La steppe, la forêt, le marécage, et la plaine. Cette carte fait office de plateau de jeu, un peu comme un jeu de société où vous déplacez votre chevalier à votre guise. Vous ne pouvez par contre bouger et déplacer votre héros que sur de simples distances. Concernant les personnages, On peut choisir le nombre de joueurs (1 à 4) puis son avatar (4 chevaliers). Au nombre de quatre, les chevaliers ne diffèrent finalement que par leur couleur (bleu, vert, rouge et jaune) et par leur lieu de départ au début de l’aventure.

Votre but est de trouver les quatre clefs afin de pouvoir aller à la vallée des dieux, représentée sur la carte au centre du royaume. Mais la tâche n’est pas finie pour autant, vous devrez trouver la pierre de lune, un artefact sacré et nécessaire pour recevoir la bénédiction de Danu. Il va donc falloir visiter les repaires disséminés dans chacune des régions et espérer avoir la chance de tomber sur l’une d’entre elles. Elles sont donc éparpillés et cachées, et surtout bien gardées par les nombreuses bestioles ! Ah les vilaines ! Bien sûr, ce ne va pas être une balade et un chemin de tout repos : Les repaires sont tous habités par des autochtones et des vilains monstres, et chaque visite devient une boucherie et une séquence de tuerie barbare et gore (C’est ça qui est bon !). Ces passages sont alors le cœur du jeu, et restent monstrueusement jouissifs.

moonstone-combat.png

Les ennemis sont très variés (sangliers, trolls des marais, hommes-rats, petites créatures du style critters… sans oublier le dragon !) et chacun nécessite une technique bien spécifique pour en venir à bout. De leur côté, les autres joueurs font de même chacun leur tour et il arrivera forcément un moment où on se rencontrera pour un duel afin de leur subtiliser clef et équipements. On peut s’apercevoir de l’évolution des adversaires, qui sont faibles au début du jeu et qui s’avèrent difficiles à battre ensuite. En dehors de la recherche des clefs, le jeu vous propose aussi d'aller à divers endroits : Les villes vous offriront par exemple de nombreux services : Une armurerie pour acheter des habits ou armes, un temple pour guérir des blessures, une taverne où se déroulent des jeux de dés, un magasin de sortilèges, etc… Vous avez au commencement 5 vies, mais vous pourrez en monnayer d’autres. Mais tout a un prix ! Alors le mieux est de garder ses vies…

A mesure que vous avancez vous remportez de l'argent pour améliorer votre équipement, mais aussi de l'expérience afin de faire évoluer vos caractéristiques. N’hésitez pas au passage à dépouiller votre adversaire, ou à récupérer le trésor de l’endroit vaincu ! Vous trouverez donc régulièrement des épées, des armures, des talismans, des potions et bien sûr de l’or.
En revanche, vous pouvez piquer seulement un item à votre adversaire, après une victoire. Si vous attaquez un chevalier, il perdra en plus une vie. Alors choisissez bien ! A noter que si c’est vous qui perdez, vous en perdez une, et vous perdez du coup un objet !

moonstone-combat-02.png

Mais avant de récupérer tout ça, vous devez vaincre les habitants des lieux. La maniabilité des combats est très efficace, et les mouvements sont très bien faits et coordonnés. Vous pouvez donc attaquer avec divers coups, tous plus violents les uns que les autres, lancer de couteaux, parades, esquives, pour des combats vifs et violents. Il n’est donc pas rare de voir les têtes tranchées, les corps empalés, le sang gicler… Ça découpe dans tous les sens et l’hémoglobine vole à tout vas ! J’en salive encore ! Méfiez vous de tout le monde, car chacun a ses propres attaques et surtout un coup fatal ! Que ce soit le grand troll, ou la plus petite créature, chacun est capable de vous tuer en un coup, que ce soit enterré, pendu, écrasé, empalé… Les scènes de mort sont également un spectacle avec une animation toujours très travaillée, entre violence, horreur et humour ! Le mode sanglant peut être désactivé, mais ce serait quand même dommage de louper une des principales qualités du jeu !

Les combats vous feront gagner des points d’expérience qu’il sera par la suite possible d’utiliser pour améliorer les statistiques de votre personnage (force, constitution, endurance). Les décors et les champs de combats sont nombreux et variés et la difficulté va grandir avec l'expérience de votre héros. Seul petit bémol : les temps de chargement sont trop longs entre les différentes phases de jeu. Il faut aussi jongler avec le changement des 3 disquettes, ce qui est assez chiant ! Il n'est pas rare non plus de voir le jeu bugger. Et après 2h de jeu, quand vous voyez la diode de l'Amiga clignoter, c'est pas bon signe... Et comme il n’y a pas de sauvegardes, il faut y aller d'un seul coup !

Moonstone est un excellent soft, et je ne comprend toujours pas pourquoi il n’est jamais sorti sur d’autres supports (à part sur PC). Aussi un deuxième opus aurait pu corriger ses défauts. Vingt ans après, ce titre me fait toujours rêver…

SUPPOS : 5/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

Barbier Laurent 26/08/2013 14:02

Oui,je peux envoyer cela sur ton email?

Rosco 26/08/2013 13:57

T'as une photo du tout ?

Laurent Barbier 26/08/2013 00:12

Salut à tous, je possède le jeux complet dans sa boite avec les notices et carte, le tout dans un état "mint"...
Des amateurs?

Rosco 14/07/2012 19:14

Et surtout, pas de lag, pas trop de temps de chargement (oui, enfin, pour l'époque grille pain, ca allait ;)

rodi 10/07/2012 00:04

Le top du top du beat them all sur Amiga : des sprites géants et du gore associés à un petit côté RPG

Rosco 09/07/2012 21:06

Difficile pour les premières parties, hyper facile une fois les astuces et autres méthodes trouvées, seul hic, mon jeu (original) plantait 4 fois sur 5 sur la fin, au combat final au centre de la
map : gavage ;o)

baracouda 09/07/2012 08:58

Un jeu auquel je joue encore aujourd'hui avec l'émulateur Amiga...

J'ai bien du le finir une bonne 50éne de fois !

The1stsurvivor 09/07/2012 07:30

Je squattais chez des potes pour y jouer à ce jeu. Je le trouvais incroyablement dur mais unique en son genre et en son temps.

Ats 22/04/2011 10:34


Bon jeu, il a parfaitement été refait sur Wii en homebrew:
http://wiibrew.org/wiki/Wii_Moonstone:_A_Hard_Days_Knight


Gregos17 08/11/2010 17:03



Oui, je crois qu'on s'est tous dis la même chose!


Mais c'est vrai aussi que je n'ai jamais pu l'essayer en original (pas bien)


Enfin pas encore, car un jour, il sera mien....



thread 08/11/2010 08:56



Marrant d'apprendre presque 20 ans après que si mon jeu plantait au bout d'un moment ce n'était pas à cause d'un Xcopy mal utilisé !



baracouda 06/11/2010 20:31



Mon meilleurs jeu sur mon amga 2000 très certainement !!!!


 


Il m'est arrivé il y a pas très longtemps de relanncer cette vieille bécane uniquement pour jouer à Moonstone ! Malgré le fait que je l'ai fini au moins une bonne 30éne de fois...


 


Chef d'oeuvre pour l'époque !



Doc BioChallenge 06/11/2010 19:12



MERCI POUR CE TEST Gregos17 !


QUE DE SOUVENIR !


ET IL EST OU L'ATARI 520 ST LOL


AH OUAIS IL ETAIT INFAISABLE DESSUS.


AMIGAPOWER



Gregos17 06/11/2010 13:09



Il était censuré en Allemagne, pas diffusé dans plein de pays, et c'est sans doute pour cela que sa côte est encore très haute. Les allemands raffolent de ce jeu jamais sorti chez eux.Le côté
gore donne d'ailleurs toute sa beauté et le charme de ce jeu. Ca reste la référence pour moi sur Amiga



Leto 06/11/2010 12:54



Moonstone n'a pas eu le succès qu'il méritait car il a été censuré à mort. Interdit de vente aux US et au Japon, pestiféré sur les consoles, il n'est sorti qu'en Europe finalement ce qui en
fait la 1ère victime de la froussardise des éditeurs. Ces mêmes éditeurs qui ensuite nous ont refourgué du gore et du cul dès qu'ils se sont aperçus que ça se vendait.



Scaramouche 06/11/2010 12:10



un super jeu, que de souvenirs sanglants sur Amiga ! Le test me donne envie de me replonger dedans.



sebk 06/11/2010 11:28



Excellent jeu , surtout y jouer avec 1 ami ! c'est vrai qu'il avait un gros potentiel , dommage que nous n'ayons plus jamais eu de suite de cette licence.



Lord British 06/11/2010 10:49



Whaouu après Sundog, Moonstone ! C'estle retour d ela micro sur Gamopat ?



barbarian_bros 06/11/2010 09:21



Et pour savoir pourquoi il n'est jamais sorti sur consoles... c'est assez évident non? il n'y a qu'à voir les versions tronquées de Mortal Kombat pour comprendre que le Gore n'avait pas sa place
sur des consoles qui dans le grand public était vues comme destinées uniquement aux gamins.


Même si c'était différent au Japon, les éditeurs Occidentaux savaient qu'un jeu gore leur donnerait une mauvaise image auprès des parents (qui étaient ceux qui achetaient les jeux, et à l'époque
c'est eux qui décidaient quels jeux leurs gamins devaient avoir ou pas.)



barbarian_bros 06/11/2010 09:17



"Je ne comprends pas pourquoi il n'est jamais sorti sur d'autres supports".


Moonstone est sorti sur PC dans une version presque aussi bien animée que sur Amiga, avec des graphismes lègèrement plus colorés et l'avantage de supprimer les temps de chargement et les
changements de disquetttes grâce au disque Dur...


Par contre la bande son en prend un coup : si les bruitages dgitalisés s'en sortent bien, la musique qualité Adlib est très loin derrière celle de l'Amiga.


Et au passage il tourne très bien dans Dosbox.