[RETROGAMING] Pop'n TwinBee / Gameboy

Publié le par Nubs

POP'N TWINBEE
Support : Gameboy
Développeur : Konami
Genre : Shoot them up
Année de sortie : 1990 au Japon, 1994 en Europe

popn-twinbee-gameboy.jpg

Sorti en 1990 au Japon et seulement en 1994 en Europe, Pop'n TwinBee est le quatrième opus d'une série débutée sur borne d'arcade en 1985. Suivront en 1987, puis en 1989, Stinger et TwinBee 3, tous deux sortis sur Famicom. Comme ses prédécesseurs, l'opus Gameboy est un shoot'em up à scrolling vertical, dont la particularité est que le joueur peut tirer sur deux plans.

Passons rapidement sur le scénario, loin d'être essentiel dans les jeux de ce genre. Les Twin Bees vivent en paix sur l'île Donburi, jusqu'au jour où ils reçoivent un challenge d'un mystérieux individu nommé Dr Nikki, ce dernier les menaçant et leur enjoignant de les rejoindre sur une île nommée Puka Puka.

pops-twinbee-001.png

Au cours de ce jeu, nous contrôlons Twin Bee, une abeille qui nous servira de vaisseau durant notre périple. Twin Bee a la possibilité de tirer sur deux plans (horizontalement et verticalement). Contrairement à la majorité des shmups, notre vaisseau peut se faire toucher deux fois par des tirs ennemis, sans que nous ne perdions une vie. Mais si tel est le cas, notre chère abeille ne pourra plus utiliser la bombe, sauf à récupérer un item "ambulance" qui régénérera entièrement son énergie.

popn-twinbee-002.png

Pop'n TwinBee est plutôt facile, on le termine rapidement (en moins d'une heure le jeu est plié pour les joueurs confirmés), il manque parfois un peu de nervosité, comparé surtout au deuxième opus de Nemesis sur GB, développé également par Konami. Le système d'upgrade n'y est pas pour rien dans la facilité relative de ce titre. Au cours des stages, on rencontre différents nuages, en tirant dessus, une cloche apparaît. En attrapant celle-ci, on a la possibilité de gagner des points (plus on tire dessus, plus on gagne de points), ou d'améliorer notre vaisseau. En effet, les cloches changent de couleur à chacun de nos tirs qu'elles reçoivent, chaque couleur donnant un bonus spécifique. Ainsi, le bleu augmente la vitesse. En 3 ou 4 cloches de différentes couleurs, les capacités sont à fond. De plus, quand on perd une vie, un "vaisseau fantôme" apparaît, si on l'attrape (ce qui n'est pas difficile...) on récupères nos bonus.

popn-twinbee-003.png

Côté réalisation, il n'y a rien à reprocher à Konami, comme ce fut le cas pour tous ses jeux développés sur Gameboy. Les graphismes sont fins et détaillés (il ne faut pas oublier que Pop'n TwinBee est sorti en 1990 au Japon !), le vaisseau répond impeccablement. Le seul aspect mitigé concerne les musiques, qui sont de moins bonnes factures que la plupart des autres jeux de Konami (que l'on songe à celles de Kid Dracula, TMNT, ou Castlevania). Elles sont pourtant loin d'être mauvaises, mais seront oubliées sitôt la console éteinte.

Malgré sa facilité, et par conséquent sa faible durée de vie, Pop'n TwinBee est un jeu agréable à la réalisation soignée, qui conviendra aux joueurs débutants dans ce style de jeu, les joueurs confirmés passeront tout de même un bon moment mais resteront sur leur faim.

A noter que le jeu est quasi introuvable en version monochrome (même en loose, hormis la version JAP), mais par bonheur il est sorti sur la compilation Konami GB collection vol.3 (en Europe; vol.2 au Japon et aux Etats-Unis), qui elle, ne vaut pas grand chose et est courante. De plus, la colorisation est de bonne facture bien que parfois assez sombre, contrairement à Castlevania 2 sorti sur une autre compil' GBC de Konami.

SUPPOS : 4/6
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg

Publié dans RETROGAMING

Commenter cet article

onels4 27/12/2011 23:51

Très bonne série, merci pour ce test, ça fait du bien de voir un jeu GB testé. :)

vildik 17/12/2011 18:03

D'ailleurs un Twinbee est sortie en gamme 3d Classic sur 3ds.. voudrais bien savoir s'il vaut les 5€ demandés...