[TEST] Deus Ex : Human Revolution / Xbox 360

Publié le par Dr Floyd

DEUS EX : HUMAN REVOLUTION
Support : Xbox 360
Existe également sur PS3 et PC
Éditeur : Square Enix
Développeur : Eidos Montréal
Sortie : 26 août 2011

deus-ex-boite.png

Avec le massacre systématique des licences cultes par des éditeurs ne pensant qu'aux brousoufs (et donc au public casual) on ne peut être que sceptible face au retour de Deus Ex sur console... comment être à la hauteur de son illustre ancêtre sorti en 2000 sur PC, un FPS mythique qui mélangeait à merveille action, RPG et scénario profond, oui comment ? Mission impossible donc pour Eidos Montréal ?

Et bien allons directement au but pour vous rassurer : ce nouvel opus respecte parfaitement le jeu original, sans pour autant renier l'évolution du jeu vidéo depuis dix ans, comme la couverture façon Gears of War ou la régénération automatique façon... 99% des FPS actuels. Si le système de couverture est sympa pourquoi avoir utilisé cette fichue régénération ? Mais pourquoi bordel de sprite ?! Aussi lors de certaines actions de jeu comme les corps à corps l'action passe à la troisième personne (via un écran noir d'une seconde très désagréable), ce qui est dommageable pour l'immersion totale, mais bon ce n'est pas bien grave.

deus-ex-001.png

Bon on va quand même parler de l'histoire qui débute 25 ans avant le premier volet, dans un futur proche où la cybernétique commence à se développer, créant de vifs débats entre partisans et détracteurs. Vous êtes Adam Jensen, chef de la sécurité de Sarif Industries, et allez être confronté dès le départ du jeu à une attaque terroriste de votre firme (spécialisée dans la cybernétique)... Au bord de la mort vous serez sauvé par l'implantation de membres cybernétiques dans votre corps. Six mois passent, vous êtes à nouveau frais comme un gardon, et votre boss va en profiter pour vous envoyer combattre des milices armées en plein milieu d'un conflit politico-financier. Aucun doute possible, nous avons affaire à un vrai Deux Ex : Un FPS cyberpunk avec scénario très travaillé, dialogues de qualité, et réflexions philosophiques... L'ambiance SF façon Blade Runner est vraiment extraordinaire, on rêve de voir adapter ce jeu au cinéma !


deus-ex-discussion.png

Vous visiterez les villes de Detroit, Hengsha et bien sûr... Montreal (les développeurs se font plaisir !). Les quêtes seront dictées par votre boss, David Sarif, mais pourrez également effectuer de nombreuses quêtes secondaires en discutant avec la population. Des objectifs qui peuvent être atteint de différentes manières : massacre à la Terminator, piratage, accès secrets, persuasion... Level design génial, aire de jeu immense, liberté d'action étonnante, oui nous avons affaire à un FPS hors normes développé par une équipe de passionnés
!

deus-ex-gore.png

La partie FPS est très séduisante : arsenal très diversifié, système de couverture avec la gâchette gauche... Deus Ex ne fait pas dans le grand délire arcade mais plutôt dans le réalisme et c'est très convaincant (à part cette connerie de régénération). Si l'action n'est pas votre fort jouez là façon Splinter Cell : snipez, assommez, étourdissez les adversaires, utilisez les conduits d'aération... Il est possible de traverser le jeu sans faire la moindre victime (enfin presque car il faut tuer les boss). Bref, il est ainsi possible de refaire une ou deux fois le jeu sans se lasser ! Et à priori il y aurait même des solutions non prévues par les développeurs (style passer par un endroit insolite en empilant des caisses). Cerise sur le gâteau la durée de vie est très longue, on parle de 20 à 30 heures selon votre façon de jouer.

deus-ex-004.png

N'oublions pas le petit côté RPG de Deus Ex avec les points d'amplification qui permettront "d'augmenter" votre corps tout au long du jeu. Implants rétiniens pour voir au travers des murs, neuraux pour convaincre les personnes (encore plus fort que la Force dans Star Wars), bioniques pour augmenter vos capacités physiques, dermiques pour devenir invisible, etc... De quoi vous transformer petit à petit en machine de guerre infernale !


deus-ex-003.png

Reste le défaut habituel des FPS c'est l'IA. Et celle ci est sans surprise assez médiocre. Selon les situations l'ennemi se découvre trop facilement, vient se faire aligner en fonçant sur vous, ou inversement est trop précis dans ses tirs quand vous êtes repérés. Mais bon nous n'avons pas affaire à une IA totalement scriptée comme dans un Call of Abruty, et globalement, dans le feu de l'action, ça passe plutôt bien, d'autant que la difficulté est bien présente, malgré cette c... de régénération.

deus-ex-reflexion.png

Au niveau technique c'est également du tout bon. Certains trouvent les graphismes un peu décevants, je les trouvent pour ma part excellents, très détaillés, avec un framerate correct et stable, même si effectivement le moteur physique n'est pas exceptionnel. Les thèmes musicaux sont parfait, la bande son également, les voix en anglais impeccables (mais moyennes dans la version française). Et puis artistiquement c'est fabuleux, c'est bien mis en scène, avec plein de détails qui nous immergent dans ce futur proche. Rien qu'avec l'introduction du jeu on a compris que les développeurs ont mouillé le maillot pour nous livrer quelque chose d'exceptionnel.

deus-ex-002.png

Deus Ex Human Revolution est bien plus qu'un très bon FPS, c'est une oeuvre artistique exceptionnelle, digne du meilleur de la science-fiction (le jeu semblant quelque peu inspiré par Blade Runner). Liberté d'action, scénario de qualité, nombreuses possibilités de jeu, on sent le jeu développé avec amour qui n'a absolument rien à voir avec les FPS génériques pop-corn que nous connaissons. Les quelques petits défauts du jeu (surtout la régénération automatique de la vie) ne peuvent même pas gâcher l'expérience. Un des plus gros hit jamais sorti sur cette génération de console.

Réalisation technique : 7/10
Note artistique : 10/10
Gameplay : 8/10
Replay Value : 8/10
33/40
SUPPOS : 6/6
(appréciation personnelle)
suppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpgsuppo.jpg


seal of quality

Publié dans TESTS

Commenter cet article

Mizou 10/09/2011 17:29


Je viens de le terminer. J'ai été un peu déçu car je m'attendais à un côté rpg plus pronnoncé, mais en dehors de ce malentendu c'est un excellent jeu qui se parcoure avec plaisir de bout en bout.


pflow 09/09/2011 10:05


config de gaucher ? ça m'interpelle :) tu parles du gamepad ou d'une lacune dans la personnalisation d'Adam ?


jujuzen 08/09/2011 22:24


heu si ça intéresse quelqu'un, sur 360 (et PS3 je suppose) il n'y a pas de configuration gaucher. Donc injouable pour moi j'ai pu qu'à le revendre. Snif.


MeRToN 08/09/2011 20:03


Ca faisait un paquet de mois que je ne m'étais pas autant amusé sur une nouveauté. Un délice au clavier.


Van-Lock 08/09/2011 19:41


Tout à fait d'accord, j'ai dévoré ce jeux avec plaisirs du début à la fin, les possibilités et la construction des niveaux sont vraiment bonnes. Un petit sentiment de pouvoir faire comme on veux,
sachant qu'on peux finir le jeu sans tuer personne (sauf les boss), joli. Bon et la régénération, pour une fois c'est un temps soit peu justifié, après tout on joue un homme augmenté, ça
fonctionne.


vbh 08/09/2011 10:02


marrant la régénération ne me choque pas pour une fois, enfin bref je suis d'accord tres bon fps !


baracouda 08/09/2011 09:13


Ouai... j'ai bien aimé ce jeu que je viens de finir mais j'ai trouvé les niveaux un peu trop répétitif (conduits d'aération/carton/hack...) et la personnalisation du perso trop anecdotique par
rapport au 1er. Ça reste un bon FPS malgré tout mais qui n'arrive quand même pas pour moi au niveau d'un Bioshock !


Thread 08/09/2011 08:55


Une bombe !
Quand à la régénération, vu le snipe des ennemis précis et dangereux, heureusement qu'elle est là !